Ouvrir un bar à sourcils : le budget de départ

budget prévisionnel bar à sourcils

Combien faut-il investir pour l'ouverture d'un bar à sourcils ?
Quelles fournitures doit-on acheter ?
Peut-on ouvrir un bar à sourcils sans argent ?
Quelle rentabilité espérer ?

Cet article vous aide à faire la lumière sur ces questions.

Enfin, pour une vue complète des aspects financiers de votre établissement de beauté, prenez le temps de télécharger notre prévisionnel financier élaboré pour un bar à sourcils.

Les estimations suivantes sont basées sur plusieurs sources mais aussi sur notre expérience en termes de rédaction de business plans pour des bars à sourcils. Bien entendu, chaque projet d'entreprise est différent et les chiffres suivants ne reflètent pas toutes les réalités possibles. Ce contenu vous est délivré afin de vous informer, et non de vous conseiller. Ainsi, il ne se substitue en aucun cas à un jugement d'expert et surtout propre à votre projet entrepreneurial.

Quel est l'investissement total pour ouvrir un bar à sourcils ?

Avec une marge d'erreur possible, la somme requise pour ouvrir un bar à sourcils va être comprise entre 35,000 et 152,000 euros.

Cela va sans dire, tous les projets sont différents.

Ci-dessous, quelques facteurs qui peuvent venir influencer budget prévisionnel de ce type de projet :
- la taille de votre bar à sourcils
- le nombre et la qualité des équipements nécessaires à votre activité
- le coût d'achat des fauteuils et petit mobilier avec lesquels vous aménagez votre salon
- les garanties que vous avez choisies lors de la souscription à une assurance professionnelle
- le budget alloué à de l'optimisation SEO de votre site (pour être parmi les premiers résultats des recherches Google)

Si vous voulez obtenir une estimation précise, complète et personnalisée du budget de démarrage de votre projet, téléchargez maintenant notre prévisionnel financier élaboré pour un bar à sourcils.

Comment parvenir à ouvrir un bar à sourcils sans avoir d'argent ?

Ouvrir un bar à sourcils sans avoir d'argent est, théoriquement, envisageable, cependant plutôt difficile à réaliser.

Vous pouvez solliciter le soutien des institutions bancaires, qui pourront vous prêter la somme d'argent qu'il vous faut pour ce projet.

Attention, ne vous présentez pas devant ces personnes sans avoir constitué, avant cela, un apport.

Pourquoi ? Car bénéficier d'un apport lors d'une demande de financement va prouver que vous êtes bel et bien sérieux à propos de votre nouveau projet.

En théorie, cet apport devrait se rapprocher des 20% de l'ensemble des fonds nécessaires au financement de votre bar à sourcils.

Il y a quelques options envisageables pour réunir la somme en question, comme les fonds de votre entourage, les associations d'entrepreneurs ou bien le soutien des collectivités locales.

Après avoir rassemblé un apport personnel, obtenez des rendez-vous avec des organismes de financement, afin d'obtenir la somme totale pour financer votre bar à sourcils.

Évidemment, il faut maintenant leur démontrer que votre bar à sourcils génèrera bientôt des profits (et pourra donc rembourser cet argent). Pour cela, utilisez notre business plan pour un bar à sourcils.

Quel est le détail du budget prévisionnel pour l'ouverture d'un bar à sourcils ?

Quel est le détail des équipements nécessaires pour un bar à sourcils ?

Il sera essentiel d'investir dans l'équipement adéquat pour réussir l'ouverture d'un bar à sourcils.

Parmi les charges de départ de votre bar à sourcils, on pourra retrouver probablement, des étagères (pour mettre en avant les produits utilisés), des pinces à épiler professionnelles, des extensions de cils, des miroirs avec éclairage, une chaise de microblading, une table avec tiroirs de rangement, des serviettes en papier, des fournitures de teinture, des pinceaux et des brosses à mascara ou encore une station verticale.

Ce ne sont que des exemples.

Afin d'avoir une vue complète sur vos investissements, appuyez-vous sur notre prévisionnel financier élaboré pour un bar à sourcils.

Quid des autres coûts pour un bar à sourcils ?

Les frais d'installation

Votre établissement de beauté représente une entreprise à part entière. Or, il s'avère que créer une entreprise nécessite de faire quelques investissements.

Dans votre budget de départ, il y aura (entre autres) : des frais de constitution, la tenue d'une comptabilité, des procédures obligatoires auprès de votre centre de formalités des entreprises (CFE) l'élaboration d'une étude de marché, sans oublier les honoraires des autres prestataires de services.

Notons que la plupart de ces dépenses n'existe pas dans le cas d'une micro-entreprise.

La constitution d'une équipe

Si vous embauchez du monde (un stagiaire, une esthéticienne, un gestionnaire de réseaux sociaux, etc.), vous devrez comptabiliser des charges de personnel.

Voici ce qu'on peut retrouver dans ce budget : les charges liées au recrutement, les salaires ainsi que les cotisations patronales ou encore la prise en charge de la formation de ces personnes.

Les coûts associés à la publicité

Pour attirer de la clientèle auprès de votre établissement de beauté, il faudra investir dans des actions de communication.

En ce qui concerne ce budget, pour un bar à sourcils, nous avons :
- du matériel de communication
- la création d'un site professionnel
- des partenariats avec des micro-influenceurs
- la création de contenu publicitaire pour Facebook
- du community management
- un budget presse
- tous les frais liés au référencement de votre site professionnel

Les autres dépenses

Dans le budget de départ, on peut retrouver une somme destinée à l'achat de fournitures diverses.

Aussi, une marge de trésorerie : un montant qui permette à votre établissement de beauté de mener à bien ses activités lors des premiers mois d'opération, même en cas d'imprévus.

Enfin, vous devez comptabiliser des mensualités de remboursement, si vous avez sollicité un prêt afin de financer votre bar à sourcils.

L'ensemble des dépenses, avec les chiffres, est disponible dans le prévisionnel financier pour un bar à sourcils.

Combien de temps faut-il pour rembourser l'investissement de mon bar à sourcils ?

Pour savoir si votre établissement de beauté est rentable, il faut se pencher sur 3 indicateurs financiers : les coûts de départ, le chiffre d'affaires de votre activité et le taux de marge nette de votre projet.

Nous allons simplifier pour vous. Prenons un exemple où nous supposons que l'investissement total de votre établissement de beauté totalise approximativement 52,500 euros.

Également, on fait l'hypothèse que votre bar à sourcils a du succès et parvient à encaisser environ 83,000 euros de chiffre d'affaires.

Quant au dernier indicateur, la marge nette atteint les 26% de l'argent encaissé.

Une première formule nous permet d'en savoir un peu plus : votre établissement de beauté génère 26% x 83,000 = 21,580 euros : c'est la somme de son profit annuel.

En somme, il faudra 52,500 / 21,580 = 2.43 années à votre établissement de beauté pour amortir l'ensemble du financement.

En d'autres termes, dans cet exemple, votre bar à sourcils constituera un projet d'entreprise viable, pérenne et bénéficiaire à la suite de 2 années et 6 mois d'opérations.

Attention, les données et chiffres de votre projet seront différents. Vous avez besoin d'estimer les profits de votre établissement de beauté ? Téléchargez notre prévisionnel pour un bar à sourcils.

À lire également

Rédiger un business plan pour un bar à sourcils
Faire une étude de marché pour un bar à sourcils
La rentabilité financière d'un bar à sourcils
Réussir le plan financier d'un bar à sourcils