Quel statut juridique sélectionner pour devenir coach mental ?

activité de coach mental business plan ppt pdf word

Nos experts ont réalisé un business plan pour un préparateur sportif, modifiable.

Vous désirez vous lancer, vous avez des ambitions d'entrepreneur et vous souhaitez devenir coach mental ?

La désignation du statut d'entreprise qui procurera une existence légale à votre activité de préparateur mental reste une étape importante lorsque vous allez créé votre entreprise.

L'établissement de la forme d'organisation juridique devra être effectué en se basant sur de multiples critères, comme le régime fiscal choisi, le rôle du dirigeant, le nombre d'associés ou bien la stratégie d'avenir.

En réalité, il existe beaucoup de détails et de facteurs à considérer et les termes utilisés sont parfois compliqués à saisir.

Dans ces lignes, on simplifie au maximum afin que vous puissiez avoir l'ensemble des éléments permettant de prendre une bonne décision. C'est pour cela que nous avons préféré ne pas lister tous les détails afin de faciliter la compréhension. De cette façon, vous devriez obtenir une idée du statut le mieux approprié pour votre activité de coach mental.

Vous devez, ensuite, faire valider votre choix final par un conseiller juridique.

Pour tous les autres aspects de votre entreprise, et pour mettre toutes les chances de votre côté, appuyez-vous sur notre business plan pour un préparateur sportif.

activité de coach mental business plan pdf

Devenir coach mental sans associé(s) : les statuts juridiques potentiels

Si vous préférez devenir coach mental tout seul(e), il sera recommandé de choisir parmi l'un des statuts suivants : l'Entreprise Individuelle (EI), l'Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) ou la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU). On vous explique pourquoi.

Avantages et inconvénients de l'Entreprise Individuelle pour un préparateur sportif

C'est indéniable, l'avantage numéro un de l'EI pour un préparateur sportif est sa simplicité.

En effet, sa constitution et sa gestion restent considérablement moins complexes que celles des autres régimes. Par ailleurs, ce type de structure entraîne moins de frais. Sa comptabilité reste aussi nettement moins difficile.

Un autre atout : depuis l'année 2022, l'Entreprise Individuelle permet un cadre plus protecteur aux entrepreneurs.

Pour terminer, sa fiscalité reste relativement facile et peu exigeante. En réalité, elle peut bénéficier de trois régimes : le régime réel normal, le régime réel simplifié ou le régime de la micro-entreprise.

Quant aux points faibles, premièrement : vous ne pourrez pas investir du capital extérieur.

Aussi, la pression fiscale est relativement elévée. Cela s'explique par le fait que l'impôt sur le revenu est bien souvent plus contraignant que celui qui concerne les sociétés.

En somme, préférez le statut EI pour votre activité de coach mental si vous souhaitez de l'aisance et aussi ne pas perdre de temps avec les demandes bureaucratiques.

Avantages et inconvénients de l'EURL pour un préparateur sportif

L'Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée demeure un statut d'entreprise qui ressemble à celui de la SASU. Ainsi, on peut s'interroger et hésiter entre ces deux-là pour son activité de coach mental.

Un véritable atout : les charges dans le cas d'une EURL vont être beaucoup moins fortes que pour une SASU. Cependant, la protection sociale dont bénéficie le gérant du coach mental est moins importante.

Un autre atout pour l'EURL : le capital de base peut être limité à un euro et votre responsabilité est limitée à la hauteur des apports. C'est un argument rassurant. Toutefois, si vous avez besoin d'accéder à un financement extérieur pour votre activité de coach mental, on vous demandera une caution personnelle.

Du côté des faiblesses, la comptabilité et son fonctionnement sont moins aisés que dans le cas d'une Entreprise Individuelle. Embaucher un comptable pour vous soutenir vous coûtera entre 700 et 1 200 euros pour chaque exercice. Aussi, il est indispensable de rédiger des statuts.

Notez que, car vous êtes gérant de votre activité de coach mental, vous serez classé dans le régime TNS, cela signifie une absence d'indemnités de congés payés et d'assurance chômage. Cela était aussi vrai en ce qui concerne l'EI (vue plus haut).

Enfin, l'EURL pour un préparateur sportif reste une forme de société peu malléable quant aux changements futurs. En effet, transformer son EURL en SARL (ou autre forme de société) oblige à des procédures compliquées.

Pour résumer, l'EURL permet une gestion facilitée, de faibles charges et cotisations sociales. Cependant, elle n'est pas le statut le plus souple et donne accès à une protection sociale moindre.

Avantages et inconvénients d'une SASU pour un préparateur sportif

Comme pour l'EURL, la SASU de votre activité de coach mental n'a pas de limite basse de capital. La responsabilité (notamment des dettes) reste limitée selon les contributions financières.

Une différence notable avec les deux autres statuts : le gérant reste assimilé au au régime de la sécurité sociale. Cela veut dire des cotisations plus importantes mais une meilleure protection sociale. C'est l'unique statut qui va permettre à un créateur d'entreprise, qui veut devenir coach mental sans associé(s), de rester inscrit au régime général de la sécurité sociale.

Un point non négligeable si vous faites les choix de le régime de la SASU pour votre activité de coach mental : le fonctionnement reste assez flexible. En effet, la législation française ne s'impose pas de manière stricte sur le mode opératoire des SASU et le gérant rédige assez librement les statuts à la base de la gestion de son activité de coach mental.

Enfin, si vous choisissez la SASU pour votre activité de coach mental, il n'y aura pas des cotisations sur les éventuels dividendes.

En ce qui concerne les limites, on a parlé des cotisations élevées. Également, si vous voulez devenir coach mental avec une SASU, alors vous devrez rédiger des statuts.

Pour finir, veuillez noter que les formalités à accomplir pour clôre sa SASU sont fastidieuses et parfois coûteuses. En effet, une procédure de dissolution anticipée, puis une liquidation, est à prévoir.

En somme, la SASU sera adaptée à votre activité de coach mental si vous voulez un statut plus souple que l'EURL et qui permettra de bénéficier d'une protection sociale de meilleure qualité.

activité de coach mental business plan gratuit

Devenir coach mental avec des associés : les statuts juridiques possibles

Si vous voulez devenir coach mental accompagné, il est peut-être préférable d'opter pour l'un des statuts suivants : la Société à Responsabilité Limitée (SARL) ou la Société par Actions Simplifiée (SAS). On vous dit pourquoi.

Avantages et inconvénients d'une SARL pour un préparateur sportif

Pour simplifer, une Société à Responsabilité Limitée (SARL) est, tout simplement, une EURL ... avec des associés.

On reprend ici les avantages : aucune limite basse pour le capital de départ (1 euro suffit) la responsabilité des associés reste limitée à celle des apports et elle est régie par la loi française (ce qui rassure mais présente également des contraintes).

Un avantage de la SARL pour votre activité de coach mental : la souplesse du statut des gérants. En effet, les associés qui possèdent moins de 0.5 des parts sociales bénéficient du régime social des assimilés-salariés. En deux mots, cela entraîne une meilleure couverture (mais des cotisations plus élevées). Les dirigeants possédant plus de la moitié sont, quant à eux, considérés comme des TNS : un régime qui donne moins de protections mais est également moins onéreux en ce qui concerne les cotisations.

En ce qui concerne les faiblesses, on remarque que la SARL représente dans de nombreux cas un choix de statut pas toujours simple sur le plan administratif et qui manque de souplesse dans sa gestion pour certains projets d'entreprise. Comme nous l'avons noté plus haut, ce statut est régi par la législation française, ce qui peut souvent poser problème pour la gestion de votre activité de coach mental.

Un autre blocage : avec une SARL, le gérant est forcément une personne physique et ne peut être une personne morale.

Finalement, si vous continuez avec la SARL, il faut savoir qu'il peut survenir des barrières à l'arrivée d'un nouvel associé dans la gestion de votre activité de coach mental.

Tout compte fait, on peut dire que la SARL reste un choix de statut qui conviendra aux structures de "famille" ou bien de tailles moyennes. Est-ce le cas de votre activité de coach mental ?

Avantages et inconvénients de la SAS pour un préparateur sportif

Le point fort indéniable de la SAS (Société par Actions Simplifiée) demeure dans sa gestion souple et flexible.

Notons également un régime largement protecteur pour le président de la SAS.

Vous souhaiteriez faire entrer, plus tard, de nouveaux associés dans le fonctionnement de votre société ? Dans ce cas, la SAS reste la décision la plus judicieuse.

Tout comme la SARL, la reponsabilité qui incombe aux associés de votre activité de coach mental est limitée.

Enfin, vous profiterez d'une importante souplesse en ce qui concerne la sélection du régime d'imposition de la société mais également des dividendes.

En retour, la rédaction des statuts de votre activité de coach mental reste relativement plus complexe.

Les charges sociales restent, elles, relativement plus lourdes.

Également, on remarque que la SAS est généralement délaissée par les entrepreneurs qui veulent devenir coach mental dans le cadre d'une structure familiale. Ces derniers choisissent plutôt le statut de la SARL, qui permettra un cadre plus protecteur.

En résumé, la SAS va convenir pour devenir coach mental si on souhaite de la flexibilité et de la souplesse, essentiellement en ce qui concerne l'actionnariat.

activité de coach mental plan d

Peut-on devenir coach mental avec une auto-entreprise ?

Pour sûr, vous pourrez devenir coach mental en utilisant le régime auto-entrepreneur. Cependant, comprenez bien que en dépit des croyances, le régime auto-entrepreneur ne constitue pas un statut juridique. En vérité, c'est un régime simplifié pour lequel ceux qui veulent devenir coach mental peuvent opter.

Ce régime est adapté à seulement deux différents statuts : l'EI et l'EURL.

Ce régime est idéal pour (au moins) les premiers mois de vie de votre activité de coach mental : démarches de création simplifiées, comptabilité allégée, éxonération de TVA, fiscalité confortable, pas de cotisations sociales minimales, etc.

Attention cependant, avec ce régime le chiffre d'affaires de votre activité de coach mental est limité à un montant spécifique, ce qui n'est pas le cas avec les autres régimes.

Également, et c'est probablement pénible dans le cadre d'un préparateur sportif : on ne peut pas comptabiliser ses différentes charges et frais professionnels. Sachez aussi que la TVA prélevée sur les achats de votre activité de coach mental ne peut pas être récupérée. Pour terminer, la protection sociale est restreinte et le régime des retraites est opaque.

Pour conclure, le régime de l'auto-entrepreneur pour un préparateur sportif sera souvent souhaitable pour débuter mais toutefois pas toujours le meilleur pour le long-terme. Enfin, retenez qu'il s'agit là d'un type de régime et non pas d'un statut.

activité de coach mental business plan pdf