Comment faire le plan financier d'un conseiller en gestion financière ?

plan financier activité de conseil en gestion

Vous voulez ouvrir votre activité de conseil en gestion ?

Parmi les étapes de votre nouveau projet, le prévisionnel financier (ou plan financier) de votre activité de consultant en gestion sera, de toute évidence, un élement fondamental.

Cette démarche vous donnera la possibilité, par exemple, de synthétiser l'ensemble des besoins financiers concernant le démarrage d'une activité de consultant en gestion et de mieux anticiper la rentabilité future.

Cependant, il faut savoir que bâtir un plan financier, soi-même, demeure un travail compliqué.

Dans cet article, nous vous donnons des conseils et recommandations pour construire le plan financier de votre activité de conseil en gestion.

De plus, sachez que notre équipe de professionnels a passé du temps pour concevoir un prévisionnel financier reflétant le modèle économique d'un conseiller en gestion financière, dans lequel vous devez simplement changer les différentes hypothèses (que nous avons déjà pré-rempli).

Ce document représente un un outil mais aussi d'une aide précieuse afin d'avoir un prévisionnel financier sérieux pour son activité de conseil en gestion, sans obligation de procéder à des calculs financiers.

Sachez aussi que ce prévisionnel contient la totalité des investissements concernant le démarrage d'une activité de consultant en gestion, les ratios de rentabilité, des estimations de chiffre d'affaires cohérentes et plein d'autres informations qui viendront augmenter vos chances de succès.

Quels tableaux doit-on retrouver dans le prévisionnel financier d'un conseiller en gestion financière ?

Tous les tableaux et indicateurs qu'on explicite ici font, bien sûr, partie de notre plan financier construit pour un conseiller en gestion financière.

Le budget prévisionnel d'un conseiller en gestion financière

Le budget prévisionnel (ou "plan de trésorerie") est, pour comprendre facilement, un tableau financier qui permettra d'étudier les évolutions de trésorerie de votre activité de conseil en gestion.

Dans un budget prévisionnel de trésorerie, on évoque les "encaissements" et "décaissements" de votre activité de consultant en gestion.

Les différents "encaissements" font référence aux sommes "encaissées" dans votre trésorerie quand vous vendez vos prestations de conseil.

Les "décaissements" sont propres à ce qui va "sortir" lorsque vous vous vous acquittez de vos dépenses (ex : les charges d'une ligne téléphonique professionnelle, la somme allouée pour la prospection afin de démarcher de nouveaux clients ou encore le loyer pour votre cabinet de gestion (si vous n'êtes pas propriétaire de votre local)).

Le compte de résultat prévisionnel d'un conseiller en gestion financière

Le compte de résultat prévisionnel est un tableau financier qui permettra d'analyser la performance (revenu généré, coûts variables, charges financières, pour ne citer qu'eux) de son activité de conseil en gestion.

Le compte de résultat prévisionnel expose le chiffre d'affaires qui sera réalisé au cours d'une période donnée, auquel on retirera les charges de votre activité de conseil en gestion lors de la même période.

Le résultat final de cette différence souligne le bénéfice ou la perte obtenu(e) par votre activité de conseil en gestion une fois l'exercice terminé.

Le bilan prévisionnel d'un conseiller en gestion financière

Le bilan prévisionnel est, quant à lui, le tableau financier qui permet d'anticiper tout ce que votre activité de consultant en gestion va posséder (l'“actif”) tout comme les dettes futures (ce qu'on appelle son "passif").

Le bilan prévisionnel de votre activité de conseil en gestion doit, vous le savez peut-être déjà, être "équilibré", l'actif doit avoir la même valeur que le passif.

Quelques exemples d'actif pour votre activité de conseil en gestion sont : vos créances de TVA, votre matériel informatique ou encore l'argent que vous devront ceux qui viendront faire appel à vos services et conseils en gestion.

Des exemples de passif pour votre activité de conseil en gestion sont : les emprunts bancaires, les apports en compte courant ou encore les apports en capital.

Le plan de financement prévisionnel pour un conseiller en gestion financière

Le plan de financement prévisionnel est, quant à lui, un tableau qui permettra de comprendre comment votre activité de conseil en gestion va venir financer ses besoins.

Dans un plan de financement prévisionnel, on parle de "besoins" et "ressources". Les besoins du plan de financement représentent l'ensemble des éléments qui vous aideront à ouvrir votre activité de conseil en gestion. Les ressources sont l'ensemble des moyens qu'on va mettre en oeuvre afin de assurer ces mêmes besoins.

Bon à savoir : si votre activité de conseil en gestion regroupe plus de "ressources" que de "besoins", alors on aura une balance de trésorerie positive.

Les éléments annexes du prévisionnel financier d'un conseiller en gestion financière

Sans surprise, vous devrez également mener une étude approfondie du seuil de rentabilité (ou "point mort") de votre activité de conseil en gestion. Cette étude nous permet de mieux anticiper combien de prestations de conseil il faudra vendre pour dépasser le seuil de rentabilité.

Analyser sa future rentabilité permet d'obtenir également quelques données utiles sur les futurs profits auxquels vous pouvez prétendre grâce à votre activité de conseil en gestion.

On retrouvera aussi l'analyse des SIG (Soldes Intermédiaires de Gestion). Ces indicateurs financiers sont utiles pour d'estimer le futur résultat de votre activité de consultant en gestion en le découpant en plusieurs indicateurs importants, comme la marge sur les coûts variables ou également l'Excédent Brut d'Exploitation.

Il convient de, aussi, incorporer une estimation précise du BFR (c'est le décalage entre les encaissements et les décaissements de trésorerie) de votre activité de conseil en gestion.

En fin de compte, comme nous, n'oubliez surtout pas d'insérer des graphiques dans le plan financier de votre activité de conseil en gestion.

En effet, le prévisionnel de votre activité de conseil en gestion va intégrer un lot important d'informations et d'indicateurs financiers et comptables. Ils permettront à un investisseur privé ou à une institution financière de réellement cerner la viabilité de votre projet.

Cependant, tout le monde n'est pas réellement confortable avec la compréhension des variables et ratios financiers.

Dans ce cas, concevoir quelques graphiques parmi les tableaux du plan financier de votre activité de consultant en gestion va aider à la compréhension.

Ceux-là aident à mettre en lumière certains calculs financiers tout en rendant le business plan de votre activité de conseil en gestion plus complet.

À lire également

Rédiger un business plan pour un conseiller en gestion financière
Faire une étude de marché pour un conseiller en gestion financière
Le guide complet pour ouvrir un cabinet de gestion en patrimoine
Quelle rentabilité pour un conseiller en gestion financière ?
Quel budget pour ouvrir votre activité de conseil en gestion ?