Devenir électricien indépendant : le guide complet

Devenir électricien

Un électricien indépendant est un professionnel qui a la liberté de travailler pour des particuliers, des entreprises ou encore des administrations. Il travaille à son propre compte et gère son activité en toute autonomie.

Si vous avez pour ambition de devenir électricien indépendant, alors ce guide s'adresse à vous.

Quelles sont les tâches d'un électricien indépendant ?

L'électricien est un professionnel qui s'occupe de l'installation et de la maintenance des systèmes électriques.

Il peut intervenir lors de la construction, au cours d'une rénovation ou encore lors d'un agrandissement.

Les principales tâches d'un électricien sont :
- mise en place des systèmes électriques en respectant les normes en vigueur
- maintenance des installations électriques non fonctionnelles
- réaliser des schémas de câblage
- identifier les éventuelles causes de dysfonctionnement d'un système électrique
- effectuer des tâches de raccordement

Quelles compétences pour devenir électricien indépendant ?

Plusieurs compétences sont nécessaires pour réussir en tant qu'électricien indépendant.

En effet, vous devez combiner compétences techniques et humaines dans la réalisation de vos tâches quotidiennes.

D'abord, pour être électricien indépendant, il faut aimer le travail manuel.

Aussi, une aisance en ce qui concerne les calculs est nécessaire. Par exemple, vous serez amené(e) à effectuer des calculs de voltage ou de tension afin de réussir vos installations.

Par ailleurs, pour devenir électricien indépendant, il est important d'avoir une bonne capacité d'apprentissage et être prêt à développer de nouvelles compétences.

En réalité, il s'agit d'un métier qui est en constante évolution. Par conséquent, vous devez être à l'affût des nouvelles évolutions et pratiques dans le secteur afin de répondre efficacement aux attentes des clients.

Par exemple, en tant qu'électricien, il faut avoir une bonne maîtrise de l'utilisation des objets connectés dans les maisons intelligentes.

Il convient également de préciser que l'électricien doit être une personne rigoureuse et vigilante. Il est essentiel de respecter les normes de sécurité dans l'exercice de votre activité.

Aussi, notez qu'avoir une bonne aisance relationnelle est important pour devenir électricien indépendant. Il faut savoir que l'électricien travaille généralement au contact de ses clients.

De même, il est important d'avoir de bonnes connaissances en communication et marketing. En dehors de vos prestations, vous pouvez être amenés à commercialiser des produits.

Enfin, il est aussi nécessaire d'avoir quelques bases en matière de gestion d'entreprise. Les tâches administratives vous incombent en tant qu'électricien indépendant.

Faut-il un diplôme pour devenir électricien indépendant ?

Pour devenir électricien, il faut être titulaire d'un diplôme spécialisé dans le domaine.

Il peut s'agir d'un CAP, d'un BEP ou d'un diplôme équivalent consacré aux métiers de l'électricien.

Notez qu'en absence de l'un ou l'autre de ces diplômes, vous pouvez tout de même devenir électricien indépendant. Dans le cas échéant, il faut justifier d'au moins 3 ans d'expérience dans le métier.

Par ailleurs, sachez qu'il existe un stage de préparation à l'installation qu'il faut suivre en tant qu'électricien. L'électricien indépendant est considéré comme un artisan. Le stage de préparation à l’installation est dorénavant facultatif par ailleurs.

Quelles sont les démarches et étapes pour devenir électricien indépendant ?

Vous devez remplir certaines formalités afin de vous installer en tant qu'électricien indépendant.

D'une part, il faut procéder à l'immatriculation de votre entreprise d'électricité. Vous devez donc choisir un statut juridique et suivre la procédure administrative correspondante.

Selon la forme juridique choisie, la procédure sera relativement simple ou complexe. Par exemple, pour ouvrir une entreprise avec d’autres associés, vous devez rédiger les statuts de la société.

D'autre part, il est important de souscrire aux assurances adaptées afin de garantir la pérennité de votre établissement même en cas de coups durs.

Quelle est la réglementation pour une entreprise d’électricité ?

L'activité d'électricien est très encadrée. En tant qu'électricien indépendant, vous devez vous conformer aux normes en vigueur.

D'abord, il faut suivre les dispositions de la norme NF C 15-100. Elle porte sur la protection des installations électriques et des personnes. Elle permet également de garantir le bon fonctionnement des installations.

En tant qu'électricien indépendant, le respect de la norme RT 2012 est également obligatoire. Cette dernière régit l'utilisation des matériaux d’isolation et leur installation sur le territoire français.

Par ailleurs, les employés de votre entreprise d'électricité doivent disposer de la carte d'identification professionnelle. Aussi, avant de démarrer un chantier, il est nécessaire d'avoir souscrit aux garanties décennale et biennale.

Notez qu'il est aussi nécessaire de procéder à la certification de vos œuvres par le CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l'Électricité).

Pour finir, il convient de préciser que le Label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) représente un véritable atout (facultatif) pour votre entreprise d'électricité.

Grâce à ce label, vos prestations seront éligibles aux aides de l'Etat pour la rénovation énergétique. Assurément, ce sera d'une grande utilité pour vos clients.

De quelles assurances a besoin un électricien indépendant ?

En tant qu'électricien, votre activité présente de nombreux risques aussi bien pour votre établissement que pour les clients.

Pour vous prémunir du pire, il est essentiel de souscrire aux assurances adaptées.

Voici les assurances auxquelles vous devez souscrire pour protéger votre entreprise d'électricité

La garantie décennale

La garantie décennale est nécessaire pour vous protéger en cas de sinistres ou de dommages pouvant affecter la solidité de l'ouvrage ou le rendre inhabitable.

Notez que les installations électriques sont de plus en plus complexes. Dans vos tâches, vous serez amenés à toucher la structure des bâtiments par exemple.

La garantie décennale est exigée par loi et reste valide pendant 10 ans à partir de la réception des travaux par votre client.

La garantie biennale

L'assurance biennale est également obligatoire pour vous en tant qu'électricien indépendant.

Elle permet de couvrir les dommages liés aux équipements électriques ne faisant pas corps avec le bâtiment. Par exemple, un vice ou un dysfonctionnement du disjoncteur, des prises ou encore des armoires électriques.

Elle est valable pendant 2 ans suivant la réception des travaux par votre client.

La responsabilité civile professionnelle (RC Pro)

L'assurance responsabilité civile professionnelle couvre votre établissement contre les dommages causés à une tierce personne.

Il peut s'agir d'un dommage matériel ou corporel causé par vous-même ou vos collaborateurs/employés lors des travaux. La garantie responsabilité civile professionnelle vient en complément des deux précédentes assurances.

La garantie de parfait achèvement

En tant qu'électricien indépendant, vous devez également souscrire à la garantie de parfait achèvement aussi connue sous le nom de GPA.

Cette dernière est valable pendant un (01) an. Elle permet à votre client d'exiger la réparation des vices, malfaçons ou désordres détectés pendant une année à compter de la réception des travaux.

En tant qu'électricien indépendant, cette garantie vous oblige à livrer les travaux en respectant rigoureusement toutes les exigences du cahier des charges.

Faut-il faire un business plan pour devenir électricien indépendant ?

La réalisation du business plan présente de nombreuses prérogatives lorsque l'on souhaite devenir électricien indépendant.

En premier, cet exercice vous permet d'approfondir votre connaissance du marché et du secteur de l’électricité. La réalisation du business plan de votre activité d’électricien vous aide également à élaborer une stratégie de croissance.

De même, la phase de rédaction de business plan permet d'établir une feuille de route à suivre pour l'expansion de votre activité d'électricien indépendant.

Il convient également de préciser que l'élaboration du prévisionnel financier de votre activité d’électricien vous aide à dresser le budget de démarrage. En conséquence, il vous sera plus aisé d’identifier les aspects clés dans lesquels vous devez investir pour réussir le lancement de votre activité d'électricien.

Par ailleurs, notez que le business plan est quasi indispensable si vous souhaitez obtenir des financements pour ouvrir votre entreprise d'électricité.

En effet, ce précieux document contient de nombreuses informations qui aident les investisseurs, banquiers et analystes financiers à prendre des décisions judicieuses. Il s'agit notamment de vos prévisions en termes de chiffre d'affaires, seuil de rentabilité, votre modèle économique et bien plus.

Faut-il faire une étude de marché pour devenir électricien indépendant ?

Il est préférable de mener une étude de marché en prélude du lancement de votre activité d’électricien indépendant.

Dans la pratique, l'étude de marché précède la réalisation du business plan.

Elle vous permettra de collecter des informations pertinentes sur le marché de l'électricité et de tester votre idée de projet. Grâce à cette phase, vous serez à même de connaître les dynamiques du secteur ainsi que les dernières tendances.

Aussi, il faut noter que l'étude de marché est essentielle pour identifier les attentes et motivations de vos futurs clients. Ainsi, vous serez en mesure de proposer des services et produits qui correspondent à leurs besoins non satisfaits.

Par ailleurs, l'étude de marché vous donne l'occasion d'analyser vos concurrents.

En conséquence, vous pouvez déceler leurs forces et faiblesses afin de choisir un positionnement favorable à votre établissement.

Quel budget pour s’installer comme électricien indépendant ?

En règle générale, il faut investir un montant compris entre 2 000 et 55 000 euros pour ouvrir une entreprise d’électricité.

En revanche, il faut savoir que le budget varie d'un professionnel du métier à un autre.

En effet, les dépenses nécessaires au démarrage d’une activité d’électricien ne sont pas les mêmes.

Selon nos observations, voici les principaux facteurs susceptibles d'induire une grande variation sur le budget initial :
- l’investissement en équipement de protection individuelle
- les dépenses pour votre véhicule professionnel
- le régime de santé et de protection sociale
- le recrutement de collaborateurs (ou non) au démarrage
- l’investissement en formation professionnelle ou non

Estimez votre propre budget de lancement grâce au prévisionnel financier pour un électricien.

Quelles sont les dépenses du budget prévisionnel d'un électricien ?

Pour devenir électricien indépendant, plusieurs catégories de dépenses sont à prévoir dans votre budget prévisionnel.

Vous les retrouverez toutes, ainsi que les montants associés, dans le prévisionnel financier pour un électricien.

Les équipement et fournitures professionnels d'électricien

Les équipements dont vous aurez besoin sont divers et variés.

Voici une liste non exhaustive des outils et fournitures à prévoir :
- pince à placo
- tire-fil électrique
- niveau
- appareil de mesure électrique
- boitier de voltmètre, ampèremètre et ohmmètre
- jeu de tournevis
- perceuse sur batterie
- rubans électriques
- fils de soudure
- rouleaux adhésifs
- fils d'enroulement
- scie à métaux
- pince à dénuder

Notez qu’il est préférable d'opter pour des équipements de bonne qualité dès le démarrage.

Les frais de création de votre entreprise d'électricité

Voici les dépenses habituelles pour ce poste :
- dépenses pour l'immatriculation de l'établissement
- rédaction de business plan pour votre activité d’électricien indépendant
- réalisation d'une étude de marché
- honoraires d'expert comptable

Il faut noter que les frais de création de l'entreprise varient en fonction de la forme juridique choisie.

Par exemple, le statut d'auto-entrepreneur réduit considérablement les dépenses.

Cependant, il est conseillé de choisir une forme juridique en fonction des réalités de votre projet.

Les dépenses du personnel

Notez que le recrutement de collaborateurs au démarrage implique certaines dépenses.

Il s'agit notamment de :
- frais de prestation des agences de recrutement
- dépenses pour la publication des offres de recrutement
- paiement des premiers salaires
- cotisations patronales pour les employés.

Le budget marketing et publicité

Il est essentiel d'investir dans la promotion de votre activité.

Voici les principales lignes de dépenses que cela implique pour un électricien indépendant :
- frais de gestion de vos réseaux sociaux professionnels
- conception et impression de support de communication et marketing (flyer, brochures, carte de visite, etc.)
- conception d'un site internet pour votre entreprise d'électricité
- dépense pour la création de contenu sur le net

Autres frais divers

Il est important de prévoir un budget pour gérer les imprévus.

Il peut également avoir d'autres fournitures dont l'acquisition se révèlera essentielle dès le démarrage.

Par ailleurs, si vous avez bénéficié d'un emprunt, il faudra tenir compte de son remboursement dans votre budget prévisionnel.

Quelle stratégie marketing pour un électricien ?

Pour faire connaître votre établissement, vous devez mettre en place une stratégie marketing adaptée à votre entreprise.

Votre communication doit également prendre en compte les spécificités du marché des travaux d'électricité.

L'élaboration d'une stratégie marketing efficace commence par la définition de votre audience cible. En ayant une idée précise de votre clientèle, vous êtes à même de déployer les actions adaptées pour avoir de meilleurs résultats.

Ensuite, il faut énumérer clairement les objectifs que vous souhaitez atteindre à travers chaque action.

Aussi, vous devez mettre en place des indicateurs pour suivre la performance de vos actions marketing.

En tant qu'électricien indépendant, voici quelques idées que vous pouvez intégrer à votre stratégie marketing :
- créer un site internet moderne et professionnel pour votre entreprise
- optimiser votre positionnement sur les moteurs de recherche à travers le référencement naturel
- mettre en place une stratégie de contenu sur les réseaux sociaux
- animer un blog thématique sur votre site
- collaborer avec des influenceurs
- nouer des partenariats avec d'autres commerces et des professionnels qui offrent des services/produits complémentaires à votre activité
- imprimer et distribuer des flyers dans la ville

Retrouvez l’ensemble de la stratégie dans le business plan pour un électricien.

Quel chiffre d'affaires pour un électricien ?

On estime qu'un électricien indépendant peut générer un chiffre d'affaires compris en 25 000 et 60 000 euros.

Toutefois, le revenu généré par certains électriciens peut être nettement différent de cette tranche.

En fait, le chiffre d'affaires dépend de plusieurs facteurs.

Voici les principaux paramètres qui peuvent faire varier le revenu d’un électricien indépendant :
- la région d'activité de l'électricien
- la capacité de l'électricien à recruter et à fidéliser sa clientèle
- le nombre de jours de travail par an
- si l'artisan travaille avec des collaborateurs ou non

Vous souhaitez estimer vos futurs revenus ? Téléchargez le prévisionnel financier pour un électricien.

Quelles sont les dépenses récurrentes d'un électricien ?

En tant qu'électricien indépendant, voici les principales dépenses récurrentes que vous devez gérer :
- achat ou renouvellement du matériel et des équipements
- dépenses du personnel
- budget marketing et publicité
- taxes et impôts divers
- frais de déplacement (essence, maintenance,etc. )
- remboursement d'un emprunt
- paiement de frais de franchise (si vous ouvrez votre établissement en franchise)

L’ensemble des charges courantes est disponible dans le prévisionnel financier pour un électricien.

S’installer comme électricien indépendant : est-ce profitable ?

Cela dépend de votre capacité à faire augmenter vos revenus et à faire diminuer vos dépenses.

Il s'agit d'une entreprise de prestations de services. Pour ce type d'entreprise, le coût du capital humain oscille généralement entre 35 % et 65 % des revenus encaissés au cours de l’année.

Pour générer du profit, vous pouvez commencer seul. Cependant, il faudra, par la suite, embaucher : il est important d'avoir une main d'œuvre qualifiée pour prendre des missions importantes (en termes de volume et de valeur).

Vous devez également automatiser les tâches répétitives pour devenir plus productif et efficace.

Par ailleurs, il faut fidéliser vos clients en offrant des prestations impeccables. Soyez bienveillant et courtois envers votre clientèle. Il convient de préciser qu'avec une bonne réputation, vous serez à même d'augmenter le prix de vos prestations.

En conséquence, vous pourrez augmenter votre rentabilité.

Pour finir, il est astucieux de vous positionner sur une niche en tant qu'électricien indépendant.

Par exemple, les électriciens spécialisés en domotique sont assez recherchés.

Pour une étude personnalisée, complète et détaillée de votre seuil de rentabilité et de vos futurs profits, mettez la main sur le prévisionnel financier pour un électricien.

Comment financer son entreprise d’électricité ?

La création d'une entreprise d'électricité nécessite un capital initial important.

Seul, il peut être difficile de réunir le budget nécessaire pour le démarrage. Notez qu'il existe plusieurs solutions de financement que vous pouvez utiliser.

Dans un premier temps, nous pouvons citer les aides publiques. Ce sont des dispositifs d'accompagnement mis en place par l'État et les régions pour encourager et soutenir les entrepreneurs.

Entre autres, il s’agit de :
L’Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise (ARCE) : versé par Pôle Emploi, il permet à l'entrepreneur de bénéficier de 45 % du reliquat de ses allocations de chômage pour investir dans son projet d'entreprise

Le Nouvel Accompagnement à la Création ou la Reprise d'Entreprise (NACRE) : il s'agit d'un dispositif d'accompagnement relatif au montage du projet, la structuration financière et le démarrage de l'activité. La somme versée à l'entrepreneur oscille entre 1 000 et 8 000 euros.

Outre les aides publiques, il y a les initiatives privées ou mixtes concernant la création d'entreprise. Il s'agit par exemple de :
- concoures d'entrepreneuriat
- prêts d'honneur
- financement participatif
- love money

À lire également

Réussir le business plan pour un électricien
Les revenus, marges et profits d'un électricien indépendant
Devenir électricien : budget, charges et bénéfices
Rédiger une étude de marché pour un électricien