5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Des données sur les boutiques en ligne en France

données boutiques en ligne

Les chiffres d’affaires des boutiques en ligne ont littéralement explosé durant les périodes de confinement.

Lorsque les mesures sanitaires ont été progressivement levées, les bonnes habitudes sont restées, les Français ont continué d’effectuer leurs achats en ligne.

Entre les achats compulsifs, les achats coups de cœur et les achats pratiques, le constat est le même : les chiffres repartent à la hausse depuis le début de l’année 2021.

Comment expliquer cette tendance ? Combien de Français choisissent de faire leurs achats en ligne ? Quelles sont leurs méthodes d’achats préférés ? À combien s’élève leur panier moyen ? Découvrez-les à travers ces chiffres clés sur les boutiques en ligne en France.

Vous retrouverez également des chiffres et données de secteur dans notre modèle de business plan pour du e-commerce et notre modèle d'étude de marché dans du e-commerce. Ces chiffres, dans ces documents, sont actualisés tous les 6 mois. 

112 milliards d'euros générés en 2020

D'après la Fédération Française du E-commerce et de la Vente à Distance (FEVAD) , le chiffre d’affaires du secteur du e-commerce en 2020 est estimé à 112 milliards d’euros.

En constante augmentation ces dernières années grâce à la digitalisation express du commerce de détail, il a pris +8,5 points depuis 2019. 

Cependant, on notera que, en 2020, les ventes de services en ligne ont chuté de 10% par rapport à l'année précédente.

Cette baisse s’explique, entre autres choses, par la chute brutale des activités de voyages et de loisirs, observée pendant la pandémie.

En revanche, la vente des produits en ligne est un segment nettement plus dynamique. Il a d’ailleurs enregistré une progression de 32% durant la même période.

À noter enfin que le premier trimestre 2021 a enregistré une hausse de +14,8% du CA par rapport à 2020, on en parle tout de suite dans le point suivant.

Sources : FEVAD et Blog du Modérateur

29,1 milliards d’euros au 1er trimestre 2021 

Sur le premier trimestre de l’année, les revenus des boutiques en ligne ont enregistré une croissance de +14,8 % par rapport à 2020 sur la même période.

Sur le premier trimestre 2021, le secteur a ainsi généré un chiffre d’affaires de 29,1 milliards d’euros. Cela fait 4 milliards de plus par rapport aux chiffres de 2020, sur la même période.

Source : NeoMag

Le 1er ? Amazon

Avec 53,7% des acheteurs en ligne à son actif, Amazon est le premier site de e-commerce en France ; suivi de Fnac, qui englobe 27% des clients.

Source : Ca Mon Commerce

Un panier moyen de 58 €

Les comportements d’achat ont évolué pendant la crise sanitaire. Les acheteurs se sont rués sur les boutiques en ligne.

Cependant, on enregistre toutefois une légère baisse par rapport à 2020. Le panier moyen passe ainsi à 58 € sur le premier trimestre 2021 alors qu’il était de 60 € en 2020 et de 29 € en 2019. On note ainsi une baisse du panier moyen de 2,5 % sur les produits.

Source : FEVAD

499 millions de transactions en ligne (+17,8 %)

Le chiffre d’affaires global du secteur est à la hausse, tout comme le nombre de transactions réalisées en ligne.

Les boutiques en ligne ont généré de bonnes ventes durant le premier trimestre de l’année. On a ainsi enregistré une hausse des transactions de 17,8 %, les faisant passer de 424 millions (en 2020) à 499 millions (en 2021) de revenu.

Source : ITRNews

statistiques e-commerce

La grande consommation progresse de 42% en 2020

Derrière le secteur de la beauté/santé, la vente des produits de grande consommation est en progresion, avec une croissance de 42%.

Les produits techniques, le mobilier et la décoration suivent respectivement avec 34% et 24% des ventes en plus.

Source : Blog Du Modérateur

Les ventes en ligne des enseignes magasins en hausse de +28 % 

Les ventes en ligne des enseignes magasins sont reparties à la hausse en avril 2021, avec une augmentation de +28 % par rapport à 2020 et + 163 % par rapport à 2019, sur la même période.

Les ventes e-commerce des boutiques physiques ont progressé de +66 %, soit deux fois plus que celle du marché qui est de +34 % et trois fois plus que celles des pure players qui sont de +18 %.

Source : Journal Du Net

200 000 boutiques en ligne sur le web 

Le nombre de nouvelles boutiques en ligne est également à la hausse (+12 %).

Les boutiques de cosmétiques et de mode comptent parmi celles qui se sont le plus développées depuis 2020 (croissance de vente de plus de 52 %).

L’indicateur trimestriel de 2021, partagé par la Fevad, annonce ainsi la création de 18 000 sites e-commerces supplémentaires par rapport à 2020 et ceux pour tous les secteurs confondus.

Sources : VisiAcademy et ECommerce Mag

41 millions d’acheteurs en ligne 

D’après les derniers chiffres partagés par Médiamétrie, le nombre de "cyber-acheteurs" franciliens ne cesse d’augmenter.

Ainsi, au cours du deuxième trimestre 2020, ce sont plus de 41 millions d’internautes qui ont fait leurs achats sur les boutiques en ligne. Par rapport aux chiffres de 2019 sur la même période, cela représente 1 million d’acheteurs supplémentaires.

Source : TimeToDisrupt 

Pénétration : une croissance de +67% en cinq ans

Le taux de pénétration du secteur du e-commerce va atteindre 25% en 2025.

Avec seulement 15% en 2020, cela représente une augmentation de près de 67% sur seulement cinq ans.

Source : MarketWatch

e-Commerce Pack Complet
e-Commerce Pack Complet

e-Commerce Pack Complet

€149,90
VOIR LE PACK

Les millenials représentent 90% des acheteurs en ligne

Parce qu’elle est plus portée sur les nouvelles technologies, la génération des millenials est la plus représentée sur les sites de e-commerce.

Avec un âge moyen compris entre 25 et 34 ans, elle représente environ 90% des acheteurs en ligne en France.

Source : CA Mon Commerce

48 % des achats se font sur mobile

Selon les résultats de l’étude menée avec OpinionWay et iloveretail.fr pour Proximis en 2021, un tiers des Français achètent sur les boutiques en ligne au moins une fois par mois.

48 % des Français effectuent leurs achats depuis leur smartphone et 20 % depuis une tablette.

73 % d’entre eux le font confortablement installés dans leur canapé tandis que 34 % depuis leur lieu de travail.

Un dernier chiffre étonnant : 25 % choisissent de passer leurs commandes sur le chemin du retour ou à l’aller, dans les transports en commun.

Source : Blog du Modérateur

31 % des Français achètent via les réseaux sociaux

Outre les places de marché et les sites e-commerce, de nouveaux genres de boutiques en ligne ont émergé sur les réseaux sociaux.

31 % des Français avouent ainsi avoir déjà passé commande sur l’un d’eux.

Les plus populaires restent Facebook et Instagram. La moitié des acheteurs y dépensent entre 20 et 50 €, tandis que 30 % n’y dépensent au maximum que 20 €. 9 % seulement des acheteurs y consacrent un budget entre 50 et 100 €.

Aujourd'hui , plus de 80% des sites online marchands utilisent les réseaux sociaux pour augmenter leurs ventes.

Les influenceurs sont aussi de très bons “outils” pour accélérer les transactions, notamment chez les 18-34 ans.

Sources : Oberlo et Oxatis

80% des acheteurs utilisent la carte bancaire

En France, la carte bancaire domine les paiements en ligne en BtoC.

Autrement dit, plus de 80% des acheteurs utilisent cette solution pour régler leurs factures sur les sites de e-commerce.

Derrière, les portefeuilles électroniques continuent leur progression avec 11,5% de consommateurs séduits.

Source : CA Mon Commerce

18,8 achats en moyenne sur les boutiques en ligne

Au cours du premier trimestre 2021, en moyenne, plus de 18 achats ont été effectués via boutiques e-commerce.

En moyenne, 7,7 achats concernent le domaine de l’alimentaire tandis que 4,3 achats  ont été enregistrés pour les produits culturels. Les boutiques spécialisées dans l’hygiène et la beauté ont, elles, enregistré 4,1 et la moyenne passe à 4 pour les accessoires de mode. Les boutiques de bricolage et de décoration ont également enregistré de belles ventes depuis le début du confinement.

Source : Fevad

Une hausse de +28% des ventes online pour les grandes enseignes 

Face à la crise sanitaire et aux différentes restrictions, les grandes enseignes françaises ont réussi à rebondir en vendant via leur e-shop.

En effet la FEVAD nous indique que, au 1er avril 2021, elles ont enregistré une hausse de +28% des ventes en ligne, par rapport à avril 2020.

Source : Fevad

données sur les boutiques e-commerce

Les ventes sur les marketplaces ont bondi de 44%

Les ventes réalisées par les boutiques sur les marketplaces sur le premier trimestre 2021 ont progressé de +44 %

Ces plateformes ont réalisé de meilleures scores comparés aux ventes en propre d'autres sites traditionnels. Elles avaient déjà progressé de 27% en 2020.

En comparaison, les sites mono-vendeur ont enregistré seulement +32% d’augmentation des ventes en 2021.

Sources : Fevad et Exig

57 % des utilisateurs utilisent des assistants vocaux

Comptant parmi les dernières tendances en matière de méthodes d’achat, les assistants vocaux sont plébiscités par les 26-35 ans. 57 % d’entre eux disposent de la technologie et l’utilisent d’ailleurs pour faire leurs achats en ligne.

Cette méthode d’achat devrait d’ailleurs gagner en popularité dans les prochaines années et se démocratiser.

Source : Oberlo

120 000 boutiques prêtes à intégrer la Réalité Augmentée

Autre booster du e-commerce, la reconnaissance d’image est en train de gagner du terrain et va concrètement augmenter les ventes en ligne.

Cette technique qui génère de nouveaux visuels, similaires à l'article que consulte le consommateur, va atteindre près de 81,88 milliards de dollars de part du marché mondial en 2026.

A mi-chemin entre l’achat physique et l’achat virtuel, ce nouvel outil interactif est une aubaine pour le secteur du e-commerce.

Source : MarketWatch

75 % des achats de mode sont conservés

Bonne nouvelle : les retours sont de moins en moins fréquents.

En effet, 75 % des achats réalisés sur des boutiques en ligne n’ont pas été retournés, c'est le cas dans le secteur de la mode et des accessoires.

Sur le premier trimestre 2021, seuls 3,8 sur 15,5 achats ont été retournés vers la boutique. Toujours en termes de satisfaction client, 94 % des achats effectués sur le premier trimestre de 2021 ont été livrés à temps, ce qui conforte les acheteurs à continuer d’acheter sur internet.

Source : Info-eCommerce

La livraison à domicile est privilégiée par 87 % des acheteurs en ligne

33 % des acheteurs préfèrent le click and collect et 50 % d’entre eux privilégient la livraison en point relais.

Le retrait avec paiement en boutique physique a séduit 12 % des acheteurs. Pour ce qui est de la livraison en consigne et de la livraison sur les lieux de travail, elles séduisent respectivement 4 % et 3 % des acheteurs en ligne.

Source : Neo Mag

53% des cyberacheteurs se soucient de l’environnement

Selon le dernier rapport 2020 de la FEVAD, 53% des acheteurs en ligne ayant effectué un achat entre 2019 et 2020 déclarent se soucier de l’environnement.

94% d’entre eux sont même prêts à trier et/ou à réutiliser les emballages de leurs précédentes commandes, dans l’optique de réduire l’empreinte environnementale du e-commerce.

Source : Oberlo

À lire également

- Le budget prévisionnel pour. une boutique en ligne
- Comment faire un business plan pour un projet e-commerce ? 
- Comment faire une étude de marché pour un projet e-commerce ?
- Les tendances sur le marché du e-commerce
- Les chiffres du marché de la vente de produits
- Le marché du dropshipping en France
- Le chiffre d'affaires et la rentabilité d'une boutique e-commerce