5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une boutique e-commerce : le budget prévisionnel

Lancez votre boutique en ligne

Quel est le budget de départ pour ouvrir une boutique e-commerce ?
Au niveau des dépenses, que retrouve-t-on ?
Dans quels équipements faut-il investir ?
Peut-on espérer être rapidement rentable avec une boutique en ligne ?
Peut-on estimer les bénéfices de sa boutique e-commerce avant l'ouverture ?

Tous les indicateurs que vous trouverez dans ce texte nous viennent d'analyses et de réflexions à la suite de nos lectures et (surtout) de nos business plans et études de marché réalisés pour des boutiques en ligne. À chaque boutique e-commerce ses spécificités, et les indicateurs suivants ne reflètent pas toujours toutes les réalités possibles. Ce contenu vous est délivré afin de vous informer, et non de vous conseiller. Ainsi, il ne se substitue en aucun cas à un jugement d'expert et surtout propre à votre projet entrepreneurial.

Combien faut-il investir pour développer une boutique e-commerce ?

Le coût total de création d'une boutique en ligne se situe généralement aux alentours de 10 000 euros.

Le budget est, bien entendu, très variable.

Si vous souhaitez minimiser le budget de démarrage de votre boutique e-commerce, vous pouvez très bien :
- monter vous même votre propre boutique en ligne (sans avoir à coder) avec des outils comme Shopify ou WooCommerce
- concevoir vous même les éléments graphiques sur Photoshop ou bien Canva
- rédiger des articles vous même, afin d’avoir un blog qui vous rapportera du trafic organique
- créer vous même les produits que vous allez vendre
- utilisez les versions gratuites des applications en ligne qui vous permettront de gérer votre shop en ligne

Dans ce cas là, le plus grand coût de votre e-commerce sera le temps que vous déciderez d’y passer dessus. Moins vous externalisez de fonctions (développement, graphisme, SEO etc.), plus votre budget de démarrage diminue. Cependant, vous devrez passer plus de temps sur la conception de votre boutique en ligne.

À l’autre extrême, certains entrepreneurs décident de dépenser un budget important (parfois supérieur à 500 000 euros) pour le développement de leur boutique en ligne, notamment en :
- faisant appel à des développeurs expérimentés
- intégrant énormément de fonctionnalités sur leur boutique en ligne
- concevant et manufacturant un stock significatif de produits, avec une lourde phase de R&D
- investissant un budget important dans Facebook Ads et Google Ads afin d’attirer du trafic qualifié dès les premières semaines d’ouverture de la boutique
- se procurant de nombreux logiciels et applications de marketing, communication et analyse de données
- renforçant au maximum la sécurité de la plateforme en y incluant des algorithmes poussés

Pour estimer précisément votre budget prévisionnel, en faisant varier toutes les hypothèses dont vous avez besoin, utilisez le prévisionnel financier pour du e-commerce.

Les investissements pour concevoir une boutique e-commerce

Les frais d’hébergement du site e-commerce

Vous devrez investir dans une architecture pour votre plateforme e-commerce. Cela inclut un nom de domaine (l'adresse web sur laquelle réside votre boutique), un hébergement web (où vos données sont stockées) et un certificat SSL (en somme, la sécurité pour votre site web).

Selon la plate-forme de e-commerce que vous décidez d'utiliser, une partie de cette architecture peut être incluse dans votre coût. Par exemple, les solutions SaaS (comme Shopify ou BigCommerce) incluent l'hébergement et vous pouvez directement y acheter votre nom de domaine.

Les solutions auto-hébergées nécessitent d'investir dans une solution d'hébergement distincte. Les solutions auto-hébergées nécessitent également plus d'expertise technique pour être déployées.

Pour juste un nom de domaine, comptez entre 15 et 60 euros par an. Si jamais, vous avez également besoin d’un hébergement et d’un certificat SSL, cela peut varier entre 30 euros et 200 euros par mois.

Les commissions de paiement

Un grand nombre de plateformes e-commerce, comme Shopify, prélèvent des frais sur vos ventes, qui varient généralement entre 0.5% et 3% du chiffre d’affaires de la boutique e-commerce.

Également, certains opérateurs de paiement, Paypal ou Stripe, prélèveront également quelques frais afin de traiter et sécuriser vos transactions. Le pourcentage est également compris entre 0.5% et 3% du chiffre d’affaires généré par la boutique en ligne.

Les frais de design pour votre boutique en ligne

Une fois votre boutique en ligne hébergée, vous devrez la rendre agréable. Cela inclut le choix d'une mise en page, la conception d’une charte graphique, des photos professionnelles pour vos produits et un travail important sur l’expérience utilisateur (UX) de votre boutique en ligne.

Vous pouvez choisir de travailler à partir d'un modèle ou d'un thème existant, soit de concevoir sur mesure un thème exclusif à votre boutique e-commerce.

La plupart des plateformes SaaS ont des collections de thèmes et de modèles que vous pouvez facilement appliquer vous-même à votre site. Ils proposent des pages de produits préconçues et des mises en page faciles à mettre à jour. Vous pourrez même trouver quelques thèmes gratuits de bonne qualité.
Dans ce cas là, vous aurez peut-être besoin d’un graphiste et d’un développeur pour seulement quelques ajustements. Ainsi, ce budget total ne devrait pas dépasser les 2 000 euros.

Si vous souhaitez concevoir entièrement votre boutique e-commerce à partir d’une “feuille blanche”, alors le budget serait probablement supérieur à 8 000 euros.

Pour donner à votre site un avantage concurrentiel, vous pouvez opter pour un design personnalisé, avec des fonctionnalités personnalisées. Cela a certainement un coût, mais cela peut changer la donne en termes d’expérience utilisateur et de conversions sur votre plateforme en ligne.

Les frais d'établissement d’un shop en ligne

Votre boutique en ligne devra être enregistrée sous le nom d’une société, qui comprend des dépenses administratives.

Parmi ces dernières, on retrouve :
- la rédaction des statuts de votre société
- des frais de greffe
- des frais pour le dépôt d'une marque
- des honoraires de comptable
- la réalisation d'une étude de marché
- les primes d'assurances

Les logiciels et leurs plugins

Il existe de nombreux logiciels, outils et services dont vous pouvez profiter pour doper la croissance de votre site de e-commerce.

Voici quelques outils que vous voudrez peut-être inclure dans votre budget :
- un logiciel de CRM : le logiciel de gestion de la relation client (CRM) consiste en une base de données qui organise et stocke toutes vos informations clients. Cela peut aider à améliorer vos efforts de marketing grâce à la personnalisation d’emails, par exemple
- une fonctionnalité de recherche avancée : l'ajout d'une fonctionnalité de recherche supplémentaire permettra à vos clients de trouver beaucoup plus facilement les produits dont ils ont besoin
- un logiciel pour régler le problème des paniers abandonnés : ce logiciel se charge de rappeler un client (par email ou notification) qu’il n’a pas terminé sa commande (en l’incitant, par exemple, avec un code de promotion)

Un budget marketing

Enfin, pour le marketing et la communication :
- des rédacteurs, pour entretenir la partie blog de votre site web
- un expert SEO, pour travailler sur les aspects techniques de votre plateforme et permettre de mieux la référencer auprès des moteurs de recherche
- un community manager, pour gérer vos réseaux sociaux
- un budget dans Google Ads pour apparaître en premier dans les résultats du moteur de recherche le plus utilisé au monde
- un budget Facebook Ads, pour faire connaître vos produits à de nouvelles audiences potentiellement intéressées

Dépenses diverses

N'oubliez pas le stock de départ, c'est-à-dire les produits que vous allez vendre. Pour cela, tout dépend du business model de votre boutique e-commerce : si vous fabriquez vous même vos produits, si vous êtes un revendeur, si vous travaillez en marque blanche, si vous êtes un dropshipper etc.

Finalement, un budget alloué au fonds de roulement : une somme suffisante pour combler les imprévus durant les 9 prochains mois. Enfin, vous devez comptabiliser des mensualités de remboursement, si vous avez sollicité un prêt afin de financer votre boutique e-commerce.

Ouvrir une boutique en ligne : est-ce rentable ?

Pour connaître la rentabilité d'un shop e-commerce il faut se baser sur 3 paramètres : l'investissement initial que vous allez faire, le chiffre d'affaires que vous allez générer et enfin la marge nette.

Par exemple, vous investissez 12 000 euros pour ouvrir votre boutique e-commerce. Pour le revenu annuel des ventes en ligne, nous prenons 50 000 euros. Enfin, pour le calcul, on considère que le taux de marge nette est à 15 %.

Avec ces paramètres, la boutique en ligne va générer un profit d'environ 15% x 50 000 = 7 500 euros, chaque année.

Ainsi, il vous faudra environ 1.7 années, pour rembourser votre investissement initial. Ainsi, la boutique en ligne pourra être considérée comme étant "rentable" après 1 an et 9 mois d'activité.

Vous pourrez consulter toutes les dépenses nécessaires pour ouvrir une boutique e-commerce, connaître votre besoin en fonds de roulement, établir un budget prévisionnel ainsi que votre chiffre d'affaires prévisionnel et les profits potentiels grâce au modèle financier adapté à une boutique en ligne.

À lire également

Les chiffres sur les ventes de vêtement en e-commerce
Les chiffres sur les ventes de bijoux en ligne
Vendre du CBD en ligne : est-ce rentable ?