Ouvrir un salon de toilettage : le guide complet

Le pack complet pour un salon de toilettage

Les animaux de compagnie occupent une place de plus en plus importante dans la vie des gens. Ces derniers veulent les chouchouter et en prendre soin. Néanmoins, ils n'ont pas toujours les compétences et les connaissances nécessaires pour assurer une bonne hygiène à leurs animaux de compagnie. C'est là qu'intervient le salon de toilettage.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un salon de toilettage ?
Faut-il rédiger une étude de marché ?
Quel est le budget nécessaire pour ouvrir un salon de toilettage ?
Quelles sont les différentes prestations de ce type d'établissement ?

Voilà quelques-unes des questions auxquelles nous allons répondre dans ce guide.

Enfin, notez que notre équipe d’experts mène une veille constante sur cette industrie. Elle collecte des données, les analyse et les met en forme. Tout le fruit de son travail se trouve dans les documents du pack complet pour un salon de toilettage.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un salon de toilettage ?

Pour ouvrir un salon de toilettage, il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme particulier. Cependant, il est fortement recommandé de suivre des formations pour acquérir des connaissances sur les races et les techniques de toilettage. De plus, il est conseillé de suivre un stage pratique dans un salon de toilettage.

Par ailleurs, pour se lancer dans ce domaine, certaines qualités sont indispensables :
- une passion pour les animaux de compagnie
- une bonne condition physique
- la patience pour mener à bien la séance
- un bon relationnel pour rassurer les clients
- le sens du détail et la maîtrise des techniques de toilettage
- des compétences techniques pour manipuler les différents accessoires et outils en toute sécurité
- une bonne connaissance et compréhension de la santé animale pour vérifier les signes de parasites, de maladies de la peau

Outre ces qualités, il est essentiel de se tenir au courant des dernières tendances et des nouvelles techniques de toilettage.

Quelles assurances pour couvrir un salon de toilettage ?

Les assurances sont essentielles pour protéger votre établissement et votre activité des éventuels risques. Voici les assurances dont vous aurez besoin pour ouvrir un salon de toilettage.

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle

L'assurance Responsabilité Civile Professionnelle vous couvre des dommages corporels, matériels ou immatériels causés à vos clients ou aux animaux dont vous avez la charge dans le cadre de votre activité, ainsi que des conséquences financières qui en découlent.

En général, les contrats d'assurance RC Pro sont accompagnés d'une assistance juridique. Celle-ci vous permet de bénéficier d'une aide juridique, ainsi que de la prise en charge des frais de défense si le conflit ne s'est pas réglé à l'amiable.

L’assurance multirisque professionnelle

Pour ouvrir un salon de toilettage, l'assurance multirisque professionnelle est indispensable. Elle couvre l'ensemble des biens mobiliers et immobiliers d'une entreprise, ainsi que sa responsabilité en cas de sinistre.

Généralement, cette assurance comprend l'assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

Par ailleurs, l'assurance multirisque professionnelle peut inclure l'assurance perte financière. Cette dernière garantit les biens et l'activité de l'entreprise, assurant ainsi sa pérennité.

L’assurance auto professionnelle

Dans le cas où vous disposez d'un ou plusieurs véhicules de fonction, il est obligatoire de souscrire une assurance auto. Cette dernière couvre vos véhicules en cas de sinistre lors de vos déplacements.

Par ailleurs, si vous utilisez votre véhicule personnel à des fins professionnelles, il est essentiel de le déclarer à l'assureur. Celui-ci vous proposera alors de convertir votre assurance auto actuelle en une assurance mixte.

Quelle est la réglementation pour un salon de toilettage ?

En France, la profession de toiletteur est très réglementée. En effet, un salon de toilettage doit respecter les normes en vigueur pour exercer en toute légalité. Parmi ces normes, on retrouve :
- les normes relatives aux ERP (Établissements Recevant du Public), soit les normes de sécurité incendie et l'accessibilité des locaux aux personnes handicapées
- les normes d'hygiène sanitaire, à savoir le nettoyage des équipements et les protocoles d'élimination des déchets
- les normes de protection animale, soit le recours à des outils et produits non dangereux et conformes aux règles
- l'affichage des prix des prestations à l'extérieur et à l'intérieur de l'établissement
- le paiement de cotisations à la SACEM, si de la musique est diffusée dans l'établissement

Par ailleurs, les toiletteurs doivent respecter la convention collective nationale des fleuristes, de la vente et des services des animaux familiers.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un salon de toilettage ?

La rédaction d'un business plan est primordiale pour ouvrir un salon de toilettage. Tout d'abord, ce document vous permet de mieux connaître le marché, ainsi que le secteur dans lequel vous souhaitez vous implanter.

En outre, la connaissance du marché vous permet de définir une stratégie de développement adéquate pour votre salon de toilettage. Elle vous permet également de réfléchir à une stratégie marketing pour augmenter votre chiffre d'affaires.

Grâce au prévisionnel financier de votre salon de toilettage, vous serez en mesure de déterminer le budget de démarrage et la liste des dépenses nécessaires à l'ouverture de votre établissement. Vous pourrez ainsi faire des prévisions de chiffre d'affaires, de coûts, ainsi que de rentabilité.

Enfin, le business plan vous permet d'obtenir le financement nécessaire à l'ouverture de votre salon de toilettage.

Faut-il rédiger une étude de marché pour ouvrir un salon de toilettage ?

Effectivement, il est indispensable de réaliser une étude de marché pour ouvrir un salon de toilettage. Cela vous permettra d'augmenter les chances de réussite de votre activité.

L'étude de marché consiste à tester et à mieux comprendre la demande et les attentes des clients potentiels. De cette manière, vous pourrez ajuster l'offre de votre salon de toilettage en fonction de ces motivations et de ces attentes.

Ce document vous permet également de déterminer les forces et les faiblesses des salons de toilettage concurrents. Ainsi, vous pourrez proposer des concepts originaux, différents de ceux de la concurrence.

Pour finir, l'étude de marché de votre salon de toilettage permet de comprendre la position globale du marché et son évolution. En comprenant les tendances du secteur du toilettage des animaux de compagnie, vous serez en mesure d'envisager et de définir une suite logique à votre activité.

Quel est le budget pour l'ouverture d'un salon de toilettage ?

Pour ouvrir un salon de toilettage, il faut prévoir généralement un budget de départ compris entre 15 000 et 55 000 euros.

De nombreux facteurs et paramètres sont susceptibles de faire varier ce budget initial, notamment :
- l'achat ou la location d'un local (celui-ci varie selon le quartier et la superficie) et le dépôt de garantie
- le volume des travaux et de l’aménagement
- l'acquisition de matériels et d'équipements (baignoire, table de toilettage, séchoir, etc.)
- la rémunération du personnel dans le cas où vous ne travaillez pas seul

Si vous souhaitez estimer votre propre budget de démarrage, vous pouvez utiliser notre modèle financier pour un salon de toilettage.

Quelle est la liste des dépenses pour l'ouverture d'un salon de toilettage ?

Pour ouvrir un salon de toilettage, vous devrez prévoir des dépenses réparties en plusieurs catégories.

Vous les retrouverez toutes, avec leur montant, dans le prévisionnel financier pour un salon de toilettage.

Les frais d’établissement

Parmi les dépenses liées à l'ouverture d'un salon de toilettage et à la création d'une entreprise, citons les suivantes :
- la location ou l’achat d’un local
- les éventuels travaux de mise en conformité
- les honoraires des intermédiaires impliqués dans le processus de création
- les frais de CFE
- les honoraires de comptables
- la rémunération des consultants
- les primes d'assurances

L'acquisition d'outils et d'équipements

Pour mener à bien votre activité, vous devrez vous munir de bons équipements. Parmi ces éléments, nous pouvons citer par exemple :
- des peignes pour animaux
- des ciseaux spécifiques, adaptés à la taille des animaux
- des brosses
- des séchoirs ou des souffleurs d'air chaud
- des tondeuses professionnelles
- des coupe-ongles de différentes tailles
- des tables de toilettage avec des dispositifs adaptés pour la contention de l'animal
- des serviettes à absorption rapide
- un chariot d'équipement manuel
- des cages pour l'attente des animaux avant et après la séance de toilettage

Les moyens humains

Aussi, vous devrez prendre en compte les moyens humains nécessaires à un salon de toilettage. Dans ce cas, vous devrez considérer :
- les coûts des agences de recrutement
- les frais de publication des annonces de recrutement
- les premiers salaires de vos employés
- les cotisations patronales

Les dépenses supplémentaires

Dans le budget prévisionnel de votre salon de toilettage, on retrouve également :
- le budget alloué au marketing et à la communication
- l'acquisition de diverses fournitures
- une somme pour faire face aux imprévus des 9 mois à venir
- le remboursement d'un éventuel crédit

Quel est l'emplacement idéal pour un salon de toilettage ?

Le choix d'un bon emplacement pour votre salon de toilettage est essentiel pour le succès de votre activité.

Pour ce faire, vous avez le choix entre deux options. La première consiste à choisir un quartier très fréquenté, mais au loyer légèrement plus élevé. Autre possibilité, vous pouvez choisir un quartier légèrement en retrait pour bénéficier d'un loyer plus avantageux.

Par ailleurs, il est important de choisir un emplacement disposant d'un parking à proximité. En effet, la facilité d'accès à votre local jouera un rôle déterminant dans la réussite de votre activité.

Si certaines conditions ne peuvent être remplies, vous pouvez miser et investir dans la communication. Également, proposez un service hors-pair et original pour vous démarquer de la concurrence.

Comment choisir le local pour un salon de toilettage ?

Pour ouvrir un salon de toilettage, il est nécessaire de choisir un local conforme aux normes sanitaires. Plus explicitement, vous devez exercer dans un local dédié et bien aéré. En outre, le local choisi doit être facile à nettoyer.

Au niveau des installations, il faudra sûrement réaliser quelques travaux. En effet, votre local doit pouvoir recevoir une installation de séchage et un adoucisseur d'eau. Vous devrez également installer un système d'évacuation pour les baignoires des animaux.

Pour finir, le salon de toilettage doit être suffisamment grand pour assurer le confort de vos clients. Pensez à aménager un espace d'attente agréable pour les propriétaires ainsi que pour leurs animaux.

Vaut-il mieux ouvrir un salon de toilettage en indépendant ou avec une franchise ?

Un salon de toilettage indépendant

L'ouverture d'un salon de toilettage indépendant peut présenter plusieurs avantages. Le principal réside dans le fait que vous n'aurez pas à partager vos revenus avec un franchiseur. En effet, ce dernier peut exiger entre 5 et 20 % de votre chiffre d'affaires.

Par ailleurs, en tant qu'indépendant, vous disposerez de plus de flexibilité et d'autonomie. Vous n'aurez donc pas à suivre les règles du franchiseur, mais serez libre de vos mouvements. Vous pourrez également fixer vos propres tarifs et définir vos propres marges bénéficiaires.

Enfin, lorsque vous ouvrez un salon de toilettage indépendant, il vous sera plus facile de revendre votre entreprise. Cela est particulièrement intéressant si, par la suite, vous souhaiterez procéder à une reconversion professionnelle.

Un salon de toilettage en franchise

Si vous optez pour un salon de toilettage en franchise, vous serez en mesure de démarrer votre activité plus rapidement. En effet, la franchise vous aidera à couvrir les frais de démarrage.

Par ailleurs, en étant franchisé, vous serez moins stressé puisque vous serez encadré en permanence. Vous bénéficierez d'une formation à la gestion d'entreprise. Vous pourrez également profiter d'une image de marque déjà bien établie (celle de la franchise).

Par ailleurs, en étant franchisé, vous serez moins stressé puisque vous serez encadré en permanence. Vous bénéficierez d'une formation à la gestion d'entreprise. Vous pourrez également profiter d'une image de marque déjà bien établie (celle de la franchise).

Pour finir, ouvrir un salon de toilettage en franchise vous permet d'augmenter vos chances d'obtenir des financements.

Quelles sont les différentes prestations d’un salon de toilettage ?

Un salon de toilettage a pour mission de contribuer à l'hygiène et à l'esthétique des animaux. De ce fait, il peut proposer différents types de prestations comme :
- le pelage de l’animal (démêlage des poils, shampoing, séchage et brossage, épilation)
- l’entretien des griffes et des pattes (taille des griffes, soin des coussinets)
- les soins dentaires (soin contre les plaques dentaires et la mauvaise haleine)
- les soins des yeux et des oreilles (nettoyage des oreilles et des yeux)
- les soins contre les parasites
- l'entretien et la coiffure des poils
- la préparation de l’animal aux différents concours

Un salon de toilettage peut également se lancer dans la vente d'accessoires pour animaux. Parmi ces derniers, on peut citer les colliers, les laisses, ainsi que les vêtements pour animaux.

Pour conclure, un salon de toilettage peut vendre des produits de soins pour animaux (shampoing, parfum, produits antiparasitaires, etc.) et des articles de toilettage (peignes, brosses, coupe-ongles, etc.).

Quel est le revenu moyen d'un salon de toilettage ?

En règle générale, un salon de toilettage génère un chiffre d'affaires compris entre 35 000 et 115 000 euros par an. Le montant de ce revenu peut varier en fonction de plusieurs facteurs.

Tout d'abord, les tarifs de prestation du salon de toilettage peuvent déjà faire osciller ce chiffre d'affaires. En effet, ces derniers devront être fixés en fonction de plusieurs points :
- le taux de marge souhaité
- la zone d'implantation du salon de toilettage
- les jours et les heures d'ouverture
- le concept proposé dans le salon de toilettage

Pour estimer votre propre revenu, appuyez-vous sur le prévisionnel financier pour un salon de toilettage.

Quelle stratégie marketing pour un salon de toilettage ?

Si vous souhaitez augmenter les revenus de votre salon de toilettage, vous devez mettre en place une véritable stratégie marketing.

Tout d'abord, vous pouvez miser sur la publicité. Pour cela, optez pour les influenceurs afin de faire connaître votre salon de toilettage. Ces derniers vous coûteront moins cher qu'une campagne publicitaire.

Aussi, vous devrez développer votre présence en ligne. Pour ce faire, créez un site web pour votre salon de toilettage et travaillez à son référencement. Celui-ci doit disposer d'un module de prise de rendez-vous. Vous devez également gérer et publier régulièrement sur les réseaux sociaux de votre salon de toilettage.

Pour finir, vous pouvez également proposer des prestations peu communes ou des concepts originaux. À titre d'exemple, vous pouvez vendre des accessoires pour animaux de compagnie directement dans votre salon. Vous pouvez également créer un programme de fidélité pour vos clients.

Vous retrouverez la stratégie de développement complète dans le business plan pour un salon de toilettage.

Comment faire connaître et attirer des clients dans son salon de toilettage ?

Pour faire connaître votre salon de toilettage et attirer davantage de clients, vous devrez disposer d'un vaste réseau. Celui-ci doit comprendre des vétérinaires, des éleveurs et des propriétaires de pension. Vous pouvez également adhérer à une fédération ou à une association professionnelle qui soutiendra votre activité.

Par ailleurs, vous pouvez participer à des événements liés au toilettage afin d'élargir votre réseau. En effet, cela vous permettra d'entrer en contact avec d'autres professionnels et particuliers pour gagner en notoriété et faire connaître votre salon de toilettage.

Il est essentiel de suivre des formations de manière continue afin de mettre à jour vos compétences et de suivre les dernières tendances. Ces formations peuvent également vous donner des idées pour développer de nouvelles prestations dans votre établissement.

Enfin, il est essentiel de maintenir une certaine propreté et qualité de service pour préserver votre réputation. Veillez également à récolter de nombreux avis positifs sur les plateformes de référencement.

Quelles sont les dépenses et charges pour un salon de toilettage ?

L'ouverture d'un salon de toilettage implique de nombreuses dépenses et charges récurrentes. Parmi celles-ci, on peut citer l'achat et la gestion du stock de produits de toilettage. Il est important de bien s'organiser afin d'éviter toute rupture de stock d'un produit spécifique.

L'eau et l'électricité sont également des charges courantes auxquelles vous devrez faire face lors de l'ouverture de votre salon de toilettage. En plus de ces facteurs s'ajoutent le loyer et les différentes charges liées au local.

Par ailleurs, si vous disposez d'une équipe au sein de votre salon de toilettage, vous devrez également prévoir les salaires et les différentes cotisations y afférentes.

Pour finir, vous devrez également prendre en compte les coûts et les dépenses liés au marketing et à la communication.

L’ensemble des charges courantes et leurs montants sont inclus dans le prévisionnel financier pour un salon de toilettage.

L'ouverture d'un salon de toilettage : est-ce une idée rentable ?

En général, l'ouverture d'un salon de toilettage constitue une idée rentable. Cependant, pour déterminer la rentabilité exacte de l'établissement, vous devrez prendre en compte trois facteurs, à savoir le budget initial, le chiffre d'affaires de votre activité et la marge nette.

En règle générale, la marge bénéficiaire nette d'un salon de toilettage est comprise entre 30 et 50 % du chiffre d'affaires.

Pour simplifier, supposons que le budget initial pour ouvrir votre salon de toilettage soit de 30 000 euros, que le chiffre d'affaires soit estimé à 35 000 euros et que le taux de marge nette soit de 40 %.

Dans cette situation, votre salon génère environ 40 % x 35 000 = 14 000 euros de bénéfice annuel. Par conséquent, votre salon de toilettage devient rentable au bout de 30 000 / 14 000 = 2,14 ans, soit presque 2 ans et 2 mois.

Pour une estimation rapide et personnalisée de vos profits, utilisez le prévisionnel financier pour un salon de toilettage.

Un salon de toilettage à domicile : une bonne idée ?

En proposant des concepts originaux pour votre salon de toilettage, vous serez en mesure de renforcer votre notoriété dans le domaine.

Un salon de toilettage pourrait être encore plus intéressant s'il était mobile et se déplaçait chez la clientèle. En effet, cela vous permettra peut-être de desservir des zones moins peuplées, mais où la demande de toilettage est élevée.

De plus, ce type de service vous offre plusieurs avantages, comme l'absence de loyer, ainsi que de factures d'eau et d'électricité.

Comment financer un salon de toilettage ?

Pour financer un projet d'ouverture d'un salon de toilettage, plusieurs possibilités s'offrent à vous. Vous pouvez par exemple solliciter l'aide de votre famille et/ou de vos amis proches.

Outre cette possibilité, vous pouvez demander l'aide d'un organisme financier pour lancer votre activité. Parmi les aides financières disponibles, on peut citer :
- le prêt d'honneur
- le prêt à la création d'entreprise
- les micro-crédits
- le leasing (crédit-bail)

Il est également possible de générer un capital de départ à partir de vos épargnes personnelles. Toutefois, cette solution n'est valable que si votre projet d'ouverture d'un salon de toilettage a été préparé depuis longtemps.

Par ailleurs, vous pouvez vous associer à un partenaire commercial fiable pour partager le capital de départ avec lui. Vous pourrez, par la suite, vous mettre d'accord sur la répartition du chiffre d'affaires.

À lire également

Le guide complet pour le business plan d'un salon de toilettage
Les revenus et profits d'un salon de toilettage
Ouvrir un salon de toilettage : budget, équipements et rentabilité
Rédiger une étude de marché pour un salon de toilettage