Ouvrir un restaurant japonais : le budget prévisionnel

budget prévisionnel restaurant japonais

Combien faut-il prévoir pour l'ouverture d'un restaurant japonais ?
Quel matériel et quels équipements faut-il prévoir ?
Peut-on ouvrir un restaurant japonais sans argent ?
Quelles sont les marges du secteur ?

Nos experts vous répondent dans cet article.

Enfin, pour une vue complète des aspects financiers de votre restaurant japonais, téléchargez notre prévisionnel financier pour un restaurant japonais.

Les estimations proviennent de notre travail, qui repose sur l'étude de nombreuses sources mais aussi sur la rédaction de business plans pour des restaurants japonais. Attention : chaque projet est différent. Les chiffres énoncés dans cet article ne s'appliqueront peut-être pas à votre cas de figure. Ce contenu est donné à titre indicatif et ne se soustrait en aucun cas à un jugement professionnel et spécifique à votre activité.

Quel est le total des investissements pour l'ouverture d'un restaurant japonais ?

Dans la majorité des cas, ouvrir un restaurant japonais va coûter entre 50,000 et 405,000 euros.

Bien sûr, pour chaque restaurant japonais, la somme à investir ne sera pas la même.

Voici quelques critères qui pourront avoir une influence sur budget initial d'un restaurant japonais :
- si vous construisez une cave à vin au sein de votre restaurant
- si vous jugez nécessaire que votre personnel suive une formation en restauration japonaise (ou non)
- la taille du local de votre restaurant japonais
- les coûts d'approvisionnement de marchandises sur lesquels vous tombez d'accord avec vos fournisseurs
- le budget Google Ads et optimisation SEO mis en place pour vous faire connaître

Pour obtenir une estimation précise du budget prévisionnel de votre projet, vous pouvez télécharger notre prévisionnel financier pour un restaurant japonais.

Comment parvenir à ouvrir un restaurant japonais sans argent ?

Ouvrir un restaurant japonais sans avoir d'argent est, théoriquement, envisageable, cependant difficile à réaliser.

En effet, il est tout à fait possible de faire appel aux banques, qui pourront vous prêter ou investir l'argent qu'il vous faut pour votre projet.

Toutefois, ne vous présentez pas devant ces personnes sans avoir collecté, avant cela, un apport personnel.

Pourquoi cela ? Car avoir un apport au cours d'une demande de financement permet, notamment, de prouver que vous êtes bel et bien sérieux à propos de votre projet.

Quel montant ? En général, cet apport doit être compris entre 15% et 20% du financement total de votre restaurant japonais.

Il existe plusieurs alternatives envisageables pour rassembler l'argent nécessaire, comme le soutien de la famille, le micro-crédit mais également le financement des collectivités régionales.

Lorsque vous aurez rassemblé la somme nécessaire, obtenez des rendez-vous avec des organismes prêteurs, cela vous permettra d'obtenir l'ensemble du budget prévisionnel de votre restaurant japonais.

Vous vous en doutez, vous devez maintenant démontrer à ces personnes que votre restaurant japonais représente une idée d'entreprise avec un bon potentiel de rentabilité. Dans cet objectif, vous pouvez télécharger notre business plan pour un restaurant japonais.

Quel est l'ensemble du budget pour ouvrir un restaurant japonais ?

Quel est le détail des équipements nécessaires pour ouvrir un restaurant japonais ?

Il faut bien réfléchir afin d'acheter l'équipement adéquat pour réussir l'ouverture d'un restaurant japonais.

Parmi les lignes du budget de démarrage de votre restaurant japonais, on apercevra probablement, un set de couteaux professionnels, un cuiseur vapeur, des boîtes à Bento, des moules à makis, un cuiseur à riz , une plancha Teppan, un wok en inox, des récipients Donburi, des moules à sushi ou encore un gril professionnel.

Cette liste n'est, bien évidemment, pas exhaustive.

Pour obtenir la liste complète des équipements, ainsi que le montant associé, téléchargez maintenant notre prévisionnel financier pour un restaurant japonais.

Quelles autres dépenses faut-il prévoir pour ouvrir un restaurant japonais ?

Les frais d'établissement

Votre restaurant japonais est, premièrement, une entreprise. Vous devez savoir qu'il existe des "frais d'établissement", liés aux "opérations qui conditionnent l’existence de cette dernière.

Ce budget comporte (notamment) les dépenses suivantes : des frais de rédaction des statuts, des procédures obligatoires auprès de votre centre de formalités des entreprises (CFE) le paiement des comptables, la construction d'un business plan par un expert, et les acquisitions de licences.

Enfin, notez, dans le cas d'une auto-entreprise, la majorité de ces dépenses n'existe pas.

Les charges de personnel

En cas de recrutements (un maître sushi, un livreur de commandes, un plongeur, etc.), il faudra ajouter des dépenses à votre budget.

Dans ces dépenses, devront figurer (liste non exhaustive) : les salaires ainsi que les cotisations patronales des frais de recrutement, ou encore les frais liés aux formations.

La publicité pour l'ouverture d'un restaurant japonais

Il faudra faire connaître votre restaurant japonais.

Dans ce budget, il y a notamment :
- les honoraires d'une agence de marketing
- un site vitrine pour votre restaurant japonais
- votre activité sur les réseaux sociaux
- des coupures de presse
- un budget Google Ads, pour gagner en visibilité auprès des moteurs de recherche
- des supports marketing à l'image de votre restaurant japonais
- le SEO du site de votre restaurant japonais

Les frais divers

Dans le budget prévisionnel de votre restaurant japonais, on peut retrouver un montant destiné à l'acquisition de fournitures diverses.

N'oubliez pas, de quoi financer le fonds de roulement : un montant qui permet d'avoir l'esprit tranquille pour les 9 prochains mois.

Enfin, il peut également y avoir des mensualités de crédit si vous avez contracté un emprunt pour financer votre restaurant japonais.

L'ensemble des charges (avec montants) est accessible dans le prévisionnel financier, créé par notre équipe et adapté à un restaurant japonais.

Combien de temps faut-il pour rembourser l'investissement de mon restaurant japonais ?

Pour connaître la rentabilité de votre restaurant japonais il faut se concentrer sur 3 indicateurs financiers : les coûts de départ, le revenu espéré et enfin la marge nette.

Prenons un exemple dans lequel on fait l'hypothèse que le budget de démarrage de votre restaurant japonais atteint 55,000 euros.

Quant aux revenus, on émet l'hypothèse que votre restaurant japonais réussit à générer pas moins de 150,000 euros de revenus chaque année.

Finissons avec le dernier indicateur, la marge (nette) représente 16% du revenu total.

Un calcul classique nous indique que votre restaurant japonais va produire 16% x 150,000 = 24,000 euros de profit net.

Quant au dernier calcul, il faudra 55,000 / 24,000 = 2.29 années à votre restaurant japonais afin d'amortir tous les fonds investis.

En d'autres termes, dans cet exemple, votre restaurant japonais deviendra un projet profitable suite à 2 ans et 4 mois de vie.

Bien évidemment, les données et chiffres propres à votre projet d'entreprise vont différer. Vous avez besoin de connaître le potentiel de rentabilité de votre restaurant japonais ? Appuyez-vous sur notre prévisionnel financier pour un restaurant japonais.

À lire également

Rédiger un business plan pour un restaurant japonais
Faire une étude de marché pour un restaurant japonais
La rentabilité financière d'un restaurant japonais
Réussir le plan financier d'un restaurant japonais