5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Les étapes pour réussir une étude quantitative

réussir étude quantitative

Une étude quantitative est une opération de collecte des données auprès d’un échantillon prédéfini. Elle est réalisée par les entrepreneurs, avant la création d’une entreprise ou le lancement d’un nouveau produit (ou service). Elle permet à ces derniers de recueillir des informations sur les habitudes de consommation de leur clientèle cible.

Il s’agit d’un élément capital dans une étude de marché. L’étude quantitative est à la fois rapide et peu coûteuse. Elle permet d’obtenir des données statistiques sur les besoins et les comportements de la population cible.

Étape décisive d’un projet de création d’entreprise ou de lancement d’un produit, elle doit être menée avec rigueur. Voici nos conseils pour réussir votre étude quantitative.

Choisir un bon échantillon de personnes

L’échantillon, c'est un ensemble d’individus représentatifs de la population sur laquelle sera basée votre étude. Il s’agit de personnes qui peuvent répondre clairement au questionnaire sur lequel repose votre étude.

Ces personnes interrogées sont sélectionnées sur la base d’un profil type, que vous aurez préalablement dressé. Les critères démographiques que vous prendrez en compte sont, entre autres : l’âge, le sexe, le lieu de résidence, la composition du foyer, la catégorie socioprofessionnelle, etc.

Bien définir un échantillon vous fait gagner en temps et en efficacité. Vous éviterez alors de poser des questions à des non-consommateurs absolus, c’est-à-dire des personnes qui ne consommeront jamais votre produit ou service.

Pour mieux organiser votre échantillonnage, vous pouvez le segmenter, selon les besoins des uns et des autres.

La pertinence des réponses obtenues sera fonction de l’intérêt que les personnes interrogées accordent à votre offre. Autrement dit, plus elles seront intéressées et plus les réponses seront spécifiques.

Vous comprenez donc que le choix d’un bon échantillon est la base d’une étude pertinente. 

étapes étude quantitative

Poser des questions pertinentes

Dans le cadre d’une étude quantitative, la méthode par sondage est la plus plébiscitée.

Pour établir un bon questionnaire, vous devez, au préalable, définir vos objectifs. Les questions doivent être choisies avec soin, car elles détermineront, en partie, la pertinence des résultats de l’enquête.  

Les questions numériques

Une question numérique permet d’obtenir des réponses chiffrées sur des éléments précis.

Ce type de question vous permettra, par exemple, de déterminer la fréquence à laquelle votre échantillon souscrit au produit ou service que vous envisagez de vendre.

Vous pouvez également, par exemple, demander aux individus de votre échantillon quel budget ils consacrent à tel produit ou service.

Les questions fermées

Ce type de question appelle une réponse fermée, du type oui ou non. Elles sont couramment utilisées dans les questionnaires de sondage, car elles permettent d'obtenir des réponses claires et objectives.

Les QCM et QCU

Dans le cadre de votre enquête, vous pouvez également utiliser les questions à choix multiples et les questions à choix unique. Elles sont plus ouvertes et laissent la possibilité à la personne questionnée de nuancer ses réponses.

Choisir la bonne méthode de collecte de données

La méthode par échantillonnage est la plus utilisée pour une étude quantitative.

Elle repose sur une sélection aléatoire pour constituer échantillon représentatif de la population cible.

Il n’est en effet pas nécessaire d’interroger tous vos potentiels clients. Ceci rendrait l’étude beaucoup trop longue et fastidieuse. Vous pouvez donc baser votre enquête sur une population restreinte qui, selon ses critères, sera le reflet de la population cible.

Si votre étude est bien réalisée, les données collectées auprès de l’échantillon (formel ou probabiliste) sont représentatives de la situation actuelle du marché. 

astuce étude quantitative

Choisir la bonne méthode d’analyse

Une fois votre enquête terminée, vous devez analyser les données recueillies.

Cette étape est cruciale et peut s’avérer bien plus complexe qu’elle n’y parait. En effet, vous devez analyser et interpréter des quantités importantes de données, ce qui rend le travail fastidieux. Il est donc possible de procéder par tri à plat ou par tri croisé.

Le tri plat

Le tri à plat consiste à regrouper les questionnaires en se basant sur les réponses données. C’est dire que toutes les personnes qui ont répondu par oui à la première question seront classées dans le même groupe, et ainsi de suite.

Au terme de cette analyse, vous pourrez dresser des tableaux statistiques.

Le tri croisé

Le tri croisé est la méthode d’analyse la plus utilisée par les entrepreneurs.

Elle met en relation des sous-groupes de l’échantillon afin d’établir un lien entre les habitudes. La fréquence d’achat d’un appareil électronique peut, par exemple, varier en fonction du sexe, ou de l’âge.

À travers cette méthode, vous aurez une idée plus claire quant aux habitudes de consommation de votre population cible.

Dresser un rapport pertinent sur les conclusions de l’étude

À la fin de votre étude quantitative, vous devez être en mesure de répondre à la problématique de départ.

Vous saurez, par exemple, quel pourcentage de la population a un intérêt pour votre produit, qui s’y intéresse le plus (homme-femme) et dans quelle zone géographique il est le plus demandé.

Grâce aux informations recueillies, vous pourrez alors définir efficacement votre stratégie de marché.

Dressez un rapport écrit qui contient toutes les données importantes. Le document devra présenter des résultats chiffrés, et apporter des renseignements nécessaires sur votre étude. Enfin, utilisez des tableaux et des graphiques pour établir les statistiques de votre enquête.