5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Quels sont les innovations et changements sur le marché de l'agriculture ? 

technologies marché agriculture

Quelles sont les grandes tendances sur le marché de l'agriculture ? Comment les récoltes vont-elles évoluer dans le futur ? Est-ce que les biocarburants vont gagner du terrain ? Quid de l'utilisation des drones pour surveiller et contrôler les parcelles ? Quel sera l'impact de l'intelligence artificielle sur le secteur agricole ? On vous révèle tout cela dans la suite de l'article. 

Vous retrouverez également un rapport détaillé des nouvelles tendances sur ce marché dans notre modèle de business plan pour un projet agricole

L’utilisation des biocarburants

Le secteur de l’agriculture est aussi concerné par la protection de l’environnement. Par conséquent, des solutions durables sont en train d’être mises en place, visant notamment à réduire l’émission des gaz à effet de serre.

Pour cela, les constructeurs d’engins agricoles ont mis au point des véhicules qui fonctionnent au biocarburant. Issu de plantes telles que les céréales, les betteraves, le soja, le palmier à huile et certaines fleurs, ce carburant constitue une alternative plus écologique au carburant d’origine fossile.

La valorisation de modes de production alternatifs

Toujours dans l’optique de réduire la pollution, les agriculteurs sont entrain de repenser leur mode de production.

Parmi les modes de production alternatifs, on retrouve :
- l’agriculture biologique, qui interdit l’utilisation d'engrais chimiques de synthèse, de pesticides de synthèse et des antibiotiques 
- l’agriculture raisonnée, qui vise, elle aussi, à limiter l’utilisation d'engrais et pesticides. Cette dernière prône aussi l’utilisation raisonnée des ressources naturelles (l’eau) et le tri des déchets 
- l’agriculture à haute valeur environnementale (ou agriculture HEV). La mention HEV garantit que les pratiques agricoles utilisées sur l’ensemble de l’exploitation concourent à la préservation de l’écosystème naturel. Elle s’appuie sur différents indicateurs à savoir : la gestion de l’irrigation, la gestion de la fertilisation, la préservation de la biodiversité (haies, arbres, fleurs, insectes, etc.) et la santé des plantes cultivées.

La robotique dans l’industrie agricole

Vous l'avez compris, l'agriculture et l’agroalimentaire ont notamment pour objectif global de développer des systèmes agricoles durables et qui respectent mieux l’environnement. C’est ainsi, qu’au fil des années, les agriculteurs ont intégré la robotique à leurs pratiques agricoles.

Depuis quelques années, les robots cueilleurs sont utilisés au sein des plantations. Leur utilisation s’en va croissante et la tendance n’est pas prête de changer. Ente 2000 et 2015, plus de 3 300 plantations se sont équipées de ces robots. Ce chiffre continuera de croitre au fil des années.

On trouve également des robots pour d'autres usages. Par exemple, 1 nouvelle installation sur 2 en élevage laitier est équipée d’un robot de traite. On trouve aussi, par exemple, des robots qui assistent sur le travail de désherbage et l’aide aux opérations culturales (plantation, récolte, palissage…).

innovations marché agriculture

Des activités diversifiées

À ce jour, 14 % des agriculteurs se sont lancés dans la diversification agricole.

Par exemple, en plus de la culture des plantes, les agriculteurs céréaliers se lancent désormais dans la production énergétique (biocarburant, électricité, gaz, chaleur, etc.), la vente de semences et aussi l’élevage.

La diversification apporte de nombreux bénéfices, notamment un amortissement plus rapide des investissements, le développement de nouvelles compétences et la création d'emplois.

La réduction de l’empreinte carbone

Selon l’ADEME, en France, la part de l’agriculture dans la production d'énergies renouvelables se situe autour de 20 %. D’ici 2050, elle pourrait très bien atteindre les 50 %.

Cette production est rendue possible notamment à travers les installations photovoltaïques et éoliennes.

Le secteur agricole dispose de solides atouts pour réduire son empreinte carbone. Les exploitations ont déjà mis en place un système de stockage du carbone, captant les émissions excédentaires de CO2. 

Le zéro déchet

Le zéro déchet est une tendance qui touche tous les secteurs d’activité, mais surtout celui de l’agriculture.

Le zéro déchet, ou "zero waste" en anglais, fait référence à une agriculture durable. Il s'agit là d'un cycle faisant intervenir 5 éléments:  les plantes, les animaux, les bactéries, les champignons et les algues.

L'idée est de créer un cycle de production d'aliments, d'énergie et de nutriments biodiversifiés. Dans ce cycle, les déchets de chaque élément devient la matière première pour un autre élément.

Agriculture Business Plan modele
Agriculture Business Plan modele

Agriculture Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Les drones agricoles

Les drones sont de plus en plus utilisés en agriculture.

Cette technologie promet une meilleure efficacité des procédures et une augmentation du rendement agricole.

En effet, en utilisant des drones, le coût de production des exploitations agricoles devient nettement plus compétitif (car la main d’œuvre requise pour gérer les plantations est moindre).

Dans les grandes plantations, les drones sont utilisés pour des missions de repérage. Ils signalent rapidement et efficacement les endroits où il faut agir. De plus, ils permettent d'utiliser les engrais et pesticides avec une meilleure précision.

Les colliers connectés pour les vaches

Soucieux des conditions de vie de leur bétail, les éleveurs peuvent désormais utiliser des colliers connectés.

Les concepteurs de ces nouvelles technologies ont pensé cet équipement pour veiller au bien-être de l’animal.

Ces équipements informent les éleveurs, en temps réel sur l’état de santé de leurs animaux.  Ils permettent notamment de détecter plus facilement certains troubles de santé. Cette technologie permet alors d'anticiper les maladies au sein du troupeau, de limiter les risques de contamination et ainsi d’obtenir un meilleur rendement. 

changements marché agriculture

L’intelligence artificielle au service de l’agriculture

L’intelligence artificielle est l’une des technologies les plus innovantes du 21ème siècle.

Pour être plus précis, le marché de l’IA agricole est estimé à 600 millions de dollars en 2019. Dans les années à venir, ce chiffre pourrait bien être multiplié par 5 ou 6.

Les applications de l’IA dans le domaine de l’agriculture sont diversifiées. Cependant, elles visent un objectif commun : celui d’améliorer l’automatisation des tâches et de permettre aux exploitations agricoles d'augmenter leurs profits. 

Le rejet de l’agriculture industrielle

L’évolution des modes de consommation entraine des changements dans le secteur agricole.

Alors que l’attention est portée sur le développement des solutions agricoles durables, l’agriculture industrielle est de moins en moins plébiscitée. Pourquoi ? Car l’utilisation des machines augmente la production des gaz à effet de serre. Aussi, les pesticides et engrais de synthèse sont polluants.

Comme nous l'avons vu plus haut, ces modes de production sont progressivement remplacés par des pratiques plus durables, et surtout plus écologiques.

Les circuits courts

Les consommateurs d'aujourd'hui privilégient davantage les produits du terroir. Ils préfèrent désormais commander leurs marchandises chez des producteurs locaux.

Les marchés et magasins profitent alors de cette volonté des consommateurs pour valoriser les petits producteurs et les circuits courts. Ainsi, le circuit de distribution est plus court. Le seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur, c’est le vendeur.

La coopération dans le monde agricole

Depuis quelque temps déjà, la tendance est à l’automatisation des systèmes agricoles et des modes de distributions.

Pour réduire les coûts de distribution et de commercialisation, les producteurs ont mis en place une coopération mutualiste. Ils s’associent pour créer des points de vente collectifs, communément appelés "magasins de producteurs".

Cette coopération mutualiste offre de nombreux avantages, notamment la réduction des coûts et un écoulement plus rapide des produits. C'est la raison pour laquelle les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à suivre cette tendance.