5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

[11 astuces] Faire augmenter le revenu de son épicerie

Les épiceries généreraient plus de 9 milliards d’euros chaque année en France. Les Français aiment se rapprocher de leur commerce de proximité et retrouver le contact avec des commerçants. 

Sans surprise, les épiceries plaisent. Plutôt que de se confronter à la froideur des grandes surfaces, les consommateurs cherchent à retrouver la chaleur des petits commerces de proximité. Les français se rendent en épicerie au moins 1 fois par semaine, 70% d'entre eux se considèrent même comme des clients réguliers.

L'épicerie représente une idée d'entreprise intéressante. Selon leur localisation et leur capacité d’accueil, les épiceries génèrent, chaque année, un chiffre d’affaires généralement compris entre 150 000 et 300 000€. Également, l’investissement de départ pour une épicerie est plutôt faible, puisque compris entre 120 et 250 000€.

Vous voulez gérer une épicerie rentable ? Pour pouvoir attirer de la clientèle et générer des revenus qui permettront de dégager des marges intéressantes, il vous faudra une proposition de valeur meilleure que celle de la concurrence, qui comporte de vrais avantages concurrentiels pour votre épicerie. Pour cela, il existe quelques astuces que vous pouvez tout de suite mettre en œuvre. Dans cet article nous avons recensé les 11 astuces principales pour augmenter le revenu de son épicerie.

épicerie chiffre affaires
épicerie business plan

Les fondamentaux pour attirer des clients dans son épicerie

L’emplacement est essentiel. Malgré que cela parait essentiel, il est préférable de le rappeler. L’emplacement est fondamental pour le bon développement d'un commerce de proximité. C'est une condition sine qua none.  Vous pourrez appliquer les 10 autres astuces de cet article, si votre emplacement est mal choisi, alors vous ne parviendrez pas à booster le chiffre d'affaires de votre épicerie. 

Analysez correctement l’offre et la demande. C'est la première étape, qui doit être menée lors de l'élaboration de l'étude de marché de votre épicerie. Prenez le temps de regarder ce qui se fait dans votre zone de chalandise : listez les épiceries concurrentes et leurs offres. Ensuite, analysez la demande : quelle est la démographie de la région ? Les CSP (Catégories Socio-Professionnelles) ? La moyenne d’âge ? Listez et chiffrez les segments de marché que vous avez repéré. Est-ce qu'il existe une offre satisfaisante pour chacun de ces segments ? Si non, il y a là une opportunité de marché que vous pouvez exploiter.

Développer une vraie marque pour son épicerie.  Passer moins d'une journée à réfléchir à son logo, son nom et l'aspect visuel de son commerce de proximité est une erreur. Pour accroître les ventes, il faut considérer son épicerie comme une véritable entreprise. Ainsi, vous devez établir une vraie marque (avec une charte graphique cohérente, qui se retrouve dans le mobilier, sur votre site web et dans la tenue du personnel par exemple) et votre politique de communication doit aller au-delà de quelques flyers et une publication sur Facebook de temps en temps.

augmenter chiffre affaires épicerie

Pour booster le chiffre d'affaires de votre épicerie, travaillez sa présence en ligne ! 

Créez un site internet pour votre épicerie. Le site internet de l’épicerie est presque aussi important que la localisation de votre commerce : on doit pouvoir vous trouver partout ! Si un utilisateur tape "épicerie dans la région”, il faut qu'il puisse tomber directement sur le site de votre épicerie. Pour améliorer votre visibilité sur internet, à vous de travailler avec Google Ads et Facebook Ads. Pour Google Ads, le principe est de payer pour afficher le site de votre commerce en haut des résultats du moteur de recherche, en fonction de certains mots clés (comme "épicerie dans la région"). Pour Facebook Ads, vous payez pour afficher de la publicité pour votre épicerie à des audiences précises (par exemple, tous les utilisateurs de Facebook qui habitent dans votre région et qui adorent la gastronomie du terroir). Se former à ces outils vous prendra probablement quelques semaines. Seulement, ils sont aujourd'hui essentiels pour attirer davantage de clients dans votre épicerie.

Travaillez votre site pour en faire une vitrine de votre épicerie. Les personnes qui vont venir sur votre site n'auront peut-être jamais visité votre épicerie, il faut donc leur donner envie de venir et les persuader que c’est chez vous qu’ils faut qu’ils viennent (et pas ailleurs). N’hésitez pas à mettre des photos de votre épicerie et des produits que vous avez en rayon. Également, publiez des témoignages élogieux de la part de vos clients existants. 

Profitez des opportunités du Click-and-Collect. Il s'agit d'un service permettant à vos clients de commander des produits de votre épicerie, en ligne, pour ensuite retirer leur panier en boutique. Ce canal de distribution affiche une croissance à deux chiffres ces dernières années. Si les personnes sont de nouveaux clients, n’hésitez à les accueillir chaleureusement et leur offrir un coupon promotionnel pour leur prochain achat en boutique. En effet, s'ils sont venus une fois, il faut leur donner l’envie de revenir. Si votre offre leur plait, ils parleront de votre épicerie autour d'eux. 

Créez une communauté autour de votre compte Facebook.
 Partagez des choses qui concernent le quotidien de votre épicerie : faites vous connaître. Trop peu de commerces utilisent les réseaux sociaux et pourtant cela fonctionne : c'est un canal de communication essentiel pour accroître sa visibilité et toucher de nouveaux segments de marché. Pour créer de l'attractivité sur votre page vous pouvez, par exemple, organiser des jeux concours avec des partenaires. Attention cependant, 90% des jeux concours sur les réseaux sociaux sont ennuyants et manquent cruellement d'originalité. Les ingrédients d'un jeu concours réussi sont les suivants : une récompense qui vaut le coup, des règles simples, des ambassadeurs et du fun. 

Le Click-and-Collect est un service permettant à vos clients de commander des produits de votre épicerie, en ligne, pour ensuite retirer leur panier en boutique. Ce canal de distribution affiche une croissance à deux chiffres ces dernières années.

Épicerie Business Plan modele
Épicerie Business Plan modele

Épicerie Business Plan

€39,90
VOIR LE MODÈLE

Optimisez vos opérations pour augmenter la fréquentation de votre épicerie

La livraison à domicile : un canal de distribution efficace. L'impossibilité d’utiliser un véhicule, le manque de temps, la mobilité réduite ou le confort personnel peuvent être des problématiques que votre audience rencontre. Pour ces raisons, offrir une livraison gratuite, à partir d’un montant minimum d'achats, peut être une décision hautement rentable sur le long-terme. D’un côté, cela « oblige » le consommateur à augmenter son panier moyen de dépenses afin d'atteindre le montant minimum  ; également, cela offre un facteur de différenciation et d’assistance considérable au consommateur, qui appréciera.

Les partenariats locaux. Dans votre région, il existe probablement des commerces qui vendent des produits (ou services) différents mais qui s'adressent cependant à la même audience. Développer des partenariats avec ce genre d'établissements représente une stratégie gagnant-gagnant. Organisez des événements en commun, proposez de vendre des produits de vos partenaires dans votre commerce et demandez leur de faire croître votre visibilité de leur côté. 

Épicerie Prévisionnel Financier modele
Épicerie Prévisionnel Financier modele

Épicerie Prévisionnel Financier

€59,90
VOIR LE MODÈLE

Fidélisez votre clientèle et augmentez le panier moyen de dépenses dans votre épicerie

Offrez des réductions après un certain montant de dépenses. C'est une technique classique qui vous permettra cependant de faire augmenter, facilement, la somme dépensée par transaction. Si vous avez une boutique en ligne pour votre épicerie, vous pouvez utiliser une application qui fera des suggestions de produits automatiques à vos clients, en fonction de leurs préférences. 

Le placement des produits en magasin. En premier lieu, les articles que l’on veut démarquer doivent se placer à hauteur de vue. Cependant, les articles qui pourraient être une alternative d’achat doivent être moins facilement identifiables. En second lieu, les produits indispensables (œufs, lait, eau, fruits et légumes) doivent toujours être éloignés de l’entrée du magasin, pour que l’acheteur soit obligé de parcourir toute la surface du magasin, et soit donc tenté d'acheter d'autres produits. 

Vous bénéficiez maintenant de 11 conseils pour booster les ventes de votre épicerie. À vous de tester les techniques qui marcheront le mieux auprès de votre clientèle. N'hésitez pas à mener des enquêtes de terrain, ponctuelles et non-intrusives, afin de cerner au mieux les besoins et envies de vos clients !