5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir un bar à vin : budget, équipements et rentabilité

Équipement pour un bar à vin


Que comprend la liste des dépenses ?
Y-a-t-il des équipements particuliers ?
Quelle est la rentabilité d'un bar à vin ?
Comment estimer les futurs bénéfices d'un bar à vin ?

On répond à tout cela dans la suite de l'article.

Les formules, hypothèses et estimations que vous retrouverez dans cet article proviennent de nos lectures mais également de notre expérience en rédaction de business plans et études de marché pour des bars à vin. À chaque établissement ses spécificités, et les indicateurs suivants ne reflètent pas toujours toutes les réalités possibles. Les données mentionnées restent bien entendu purement indicatives.

Quel budget prévisionnel pour l'ouverture d'un bar à vin ?

Le montant du budget prévisionnel d'un bar à vin se situera entre 75 000 euros et 210 000 euros.

De nombreux facteurs peuvent faire varier ce montant :
- l’emplacement du bar à vin
- la capacité d’accueil du bar à vin (le nombre de places assises)
- la taille du premier stock de bouteilles
- le positionnement (si vous vendez des vins de luxe, alors le budget initial sera plus conséquent)
- si vous développez également une boutique (physique et / ou en ligne) pour vendre du vin
- la taille de l’équipe (le nombre de serveurs et, éventuellement, de personnes en cuisine)

Est-il possible d'ouvrir un bar à vin sans argent ?

Nous répondrons que oui, il est possible de démarrer un bar à vin "sans argent".

Cependant, cela ne rend pas la tâche plus facile.Un apport personnel dans le montage financier de votre bar à vin, cela constitue assurément un gage de motivation et de sérieux.

Un apport personnel de 15 à 20 % des investissements globaux est un chiffre fréquemment rencontré dans l'ouverture des bars à vin.

Vous voulez vous constituer un apport personnel, voici quelques possibilités : l’emprunt à taux zéro, le démarchage auprès de business angels ou encore la mise en place d’un système de pré-commande.

Une fois cet argent obtenu, il est possible de solliciter des banques afin de financer son bar à vin.

Dernier obstacle, le banquier devra se montrer convaincu par la solidité de votre bar à vin. S'appuyer sur un business plan de bar à vin correctement rédigé est assurément un gage de succès.

Quels sont des exemples de dépenses pour un bar à vin ?

L'installation, des frais à prévoir

Dans les dépenses nécessaires à l'installation, on retrouvera :
- un local qui accueillera votre activité
- le coût de la location (si vous n'achetez pas)
- le paiement d'un dépôt de garantie (si vous louez)
- des travaux et des aménagements

La liste des équipements pour ouvrir un bar à vin

Parmi les équipements indispensables on peut citer :
- une cave à vin professionnelle
- du matériel réfrigérant : réfrigérateur, refroidisseur de bouteille, machine à glaçon
- des verres à vin et de la vaisselle
- des seaux à glace
- des tire-bouchons
- un lave-verres ou un lave-vaisselle professionnel
- du mobilier pour le rangement et l’exposition des bouteilles : casier à vin, présentoir à vin, support de bouteilles, étagères à vin, porte bouteille…
- des tables et des chaises
- un téléphone et une caisse enregistreuse

Les frais liés à l'établissement

Dans la liste des frais d'établissement d'un bar à vin, il y a éventuellement :
- la rédaction des statuts
- des frais pour Infogreffe
- des frais pour le dépôt d'une marque
- des frais de comptable
- des frais pour faire rédiger une étude de marché
- le paiement d'assurances diverses

Le coût lié au personnel

La masse salariale a un coût :
- le paiement des premiers salaires des serveurs et personnes en cuisine
- des cotisations sociales

Les investissements en marketing

Enfin, un budget marketing :
- la gestion des réseaux sociaux
- la charte graphique du bar à vin (logo et décoration
- la conception d'un site internet
- la conception d'une boutique pour vendre du vin en ligne

Frais annexes

Il faudra aussi comptabiliser le stock de départ, c'est à dire les bouteilles de vin (et éventuellement la nourriture).

Finalement, une marge de trésorerie : assez pour tenir 6-9 mois sans générer de revenu.

Enfin, vous devez comptabiliser des mensualités de remboursement, si vous avez sollicité un prêt afin de financer votre bar à vin.

Ouvrir un bar à vin : est-ce rentable ?

Le seuil de rentabilité va dépendre de 3 facteurs principaux : les coûts de départ, l'argent généré par votre bar à vin et le taux de marge nette de votre établissement.

Par exemple, prenons un budget initial de 95 000 euros pour l'ouverture de votre bar à vin.

Pour le chiffre d'affaires du bar à vin, prenons 180 000 euros par an. Enfin, le taux de marge nette est de 23 %.

Place aux calculs.

Premièrement, les profits générés par le bar à vin seront d’environ 23% x 180 000 = 41 400 euros, chaque année.

Nous obtenons ensuite rapidement le nombre d'années qu'il faut pour "rembourser" le montant investi pour ouvrir le bar à vin. Il s'agit de 95 000 / 41 000 = 2.3 années.

Ainsi, le bar à vin sera rentable après seulement 28 mois, ce qui n’est pas si mal.

Vous pourrez consulter toutes les dépenses nécessaires pour ouvrir un bar à vin, calculer votre besoin en fonds de roulement, mettre sur pied un budget prévisionnel ainsi que votre revenu et votre rentabilité avec le prévisionnel financier pour un bar à vin.

À lire également

- Guide pour ouvrir un bar à vin rentable
- Faire l'étude de marché d'un bar à vin
- Comment rédiger le business plan d'un bar à vin ?
- Le marché du vin en chiffres