5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Comment construire le business plan d'un cabinet de conseil ?

business plan cabinet conseil



L'ouverture d'un cabinet de conseil donne envie à beaucoup d'entrepreneurs.

En effet, si vous parvenez à vous entourer de bons experts, à créer une offre solide et à accompagner des entreprises à fort potentiel, alors votre cabinet de conseil peut atteindre facilement son seuil de rentabilité.

Chaque création d’entreprise doit cependant commencer par un business plan.

En effet, c'est lors de la rédaction du business plan qu'on fixe tous les aspects stratégiques de sa future activité de consulting.

Que doit contenir le business plan d’un cabinet de conseil ?
Où se situe votre chiffre d'affaires prévisionnel ?
Comment évaluer le montant du budget qui vous permettra de vous lancer ?
Comment prouver à un partenaire financier que son activité de consulting peut devenir rentable ?
Quels tableaux financiers retrouve-t-on dans le business plan d'un cabinet de conseil ?

Ces questions sont fréquentes. Nous y répondons maintenant.

Afin de maximiser vos chances de réussite, vous avez aussi la possibilité de personnaliser notre business plan conçu pour un cabinet de conseil.

La composition du business plan d’un cabinet de conseil

Faut-il rédiger un business plan avant d'ouvrir un cabinet de conseil ?

Tout à fait. La rédaction et mise en forme d'un business plan pour votre cabinet de conseil permettra de :
- comprendre les dynamiques du marché du consulting
- se familiariser avec les dernières tendances du secteur
- dresser une liste des facteurs permettant à un cabinet de conseil de réussir
- identifier vos segments de marché
- comprendre quels sont les besoins de votre marché
- élaborer une proposition de valeur convaincante pour votre cabinet
- analyser les faiblesses des cabinets concurrents
- réfléchir à des avantages compétitifs pour son activité de consulting
- mettre sur pied un plan sur 3 ans
- définir la bonne stratégie marketing pour votre cabinet de conseil
- identifier les risques liés à sa gestion
- prouver à un investisseur que votre projet est viable

Notre business plan pour un cabinet de conseil vous permettra d'atteindre tous ces objectifs.

Que contient le business plan d'un cabinet de conseil ?

On retrouve de nombreux éléments dans un business plan. Bien les structurer est essentiel.

Nous avons décidé de structurer notre business plan pour un cabinet de conseil en 5 parties bien distinctes.

La partie introductive correspond à l'“Opportunité de Marché”. Cette partie permet de connaître le marché du consulting, les dernières avancées du secteur, ainsi que les facteurs de réussite pour un cabinet de conseil (connaissance du marché, l’expertise dans son domaine, diagnostics adéquats, etc.)

La partie qui suit est celle de la “Présentation de l'Entreprise”, elle va nous amener à en savoir davantage sur le projet. Cette partie évoque également la proposition de valeur de l’entreprise. Et pour finir, on y trouve la présentation de la personne dirigeant ce projet de cabinet de conseil.

Ensuite, il y a la partie qui s'appelle “Étude de Marché”, qui va permettre de présenter les segments de marché et les cabinets concurrents. Cette partie contient également une matrice SWOT, qui servira à révéler les forces et faiblesses de votre cabinet de conseil, tout en synthétisant les opportunités et menaces extérieures.

La partie “Stratégie”, va, elle, nous permettre de dévoiler un plan de développement sur 3 ans composé d’étapes bien précises qui vous permettront d’atteindre votre seuil de rentabilité. On y présente notamment la stratégie marketing, qui a pour but d’attirer vos premiers clients.

Finalement, ce business plan présente une partie intitulée “Finances”, qui a pour but de dévoiler la stratégie financière de votre cabinet de conseil.

Et l'Executive Summary d'un cabinet de conseil ?

Si vous souhaitez construire un Executive Summary convaincant, il faudra reprendre les points essentiels du business plan conçu pour un cabinet de conseil.

À noter que l'Executive Summary d'un cabinet de conseil est un document qui doit rester court.

On confond souvent le terme “Executive Summary” avec le terme “business plan”. Cependant, ces deux termes n’ont pas la même signification.

Les deux documents vont ensemble. L'Executive Summary synthétise les points essentiels d'un business plan. Il en représente ainsi une sorte d’introduction. Son élaboration est donc facultative.

Comment construire l'étude de marché d'un cabinet de conseil ?

Pour réussir votre étude de marché, vous devez notamment interroger vos potentiels clients et rassembler les éléments suivants :
- des données récentes sur le marché du consulting
- les innovations dans le secteur de votre spécialisation
- les segments de marché d’un cabinet de conseil
- l'analyse SWOT
- l'étude des cabinets concurrents
- les avantages compétitifs

Ces éléments sont fondamentaux dans l'élaboration de la stratégie d'un cabinet de conseil, on les retrouve dans la partie “Étude de Marché” de notre business plan pour un cabinet de conseil.

Les bases du business plan d'un cabinet de conseil

Quel est le business model d’un cabinet de conseil ?

Le modèle économique d’un cabinet de conseil se base sur l’apport d’un service ou d’une expertise, afin de définir la bonne stratégie que devra adopter son client pour la bonne santé de son activité.

Le cabinet de conseil va également accompagner ses clients dans leurs stratégies de transformation, en apportant des solutions claires et bien définies, à l’aide d’un regard externe et d’expérience.

Le Business Model Canvas est un outil qui permet de synthétiser le business model de votre cabinet de conseil.

Bien entendu le, business plan que nous avons conçu pour un cabinet de conseil contient effectivement un Business Model Canvas adapté à la réalité d'un cabinet de conseil.

Qui est l'audience cible de votre cabinet de conseil ?

Il est important que l'on comprenne bien quelles sont les structures concernées. Des exemples de segments de marché pour un cabinet de conseil sont : une boutique e-commerce, une salle multisports ou encore une clinique spécialisée.

L'étude de marché de votre cabinet de conseil vous donnera des informations clés sur votre marché cible.

Notre business plan pour un cabinet de conseil contient une présentation des segments de marché propres à cette activité.

Comment étudier les cabinets concurrents ?

Comme nous l'avons fait dans le business plan d'un cabinet de conseil, vous devez évoquer les concurrents.

Il faudra également présenter leurs points forts, puis comparer votre offre de consulting à la leur.

Votre expertise, vos approches prospectives et la manière dont vous conduisez vos missions doivent être différenciantes. Pour cela, construisez des avantages concurrentiels.

Un avantage concurrentiel, c'est tout ce qui peut aider votre cabinet à attirer plus de clients.

Comment construire des avantages concurrentiels pour votre cabinet de conseil ? Pour cela, vous devez repérer les faiblesses de vos concurrents. Cela peut être dans leurs réputations, leurs méthodes de travail ou encore leurs niveaux de facturation.

Ces lacunes génèrent forcément de la frustration chez les clients de ces cabinets. À vous de proposer quelque chose de mieux : une équipe de consultants bien formée et dédiée, une offre bien adaptée au besoin exprimé ou encore une facturation réaliste et conforme au service. Voilà des exemples d'avantages concurrentiels pour votre cabinet de conseil.

Enfin, identifiez les opportunités et les menaces de l'environnement concurrentiel dans la matrice SWOT de votre cabinet de conseil. Cet outil permet aussi de synthétiser vos forces et faiblesses.

Cette SWOT est présente dans notre business plan conçu pour un cabinet de conseil. Elle est rédigée et modifiable. Les avantages concurrentiels d'un cabinet de conseil sont également dans le document.

Quelle stratégie marketing pour un cabinet de conseil ?

Vous devez présenter une vision sur plusieurs années.

Comment allez-vous augmenter vos marges, chaque mois et chaque année ?
Comment allez-vous agrandir votre structure ?
Comment allez-vous assurer un renouvellement constant et dans la durée ?

Voici quelques unes des étapes que l'on doit retrouver dans votre stratégie de développement :
- partenariats avec d’autres cabinets qui touchent la même audience
- embauches de consultants avec de nouvelles expertises, afin de pouvoir assurer un spectre plus large de missions
- ouverture d’une antenne de votre cabinet de conseil à l’international
- formation des équipes aux nouvelles problématiques (big data, blockchain, Web3, télétravail, etc.) afin de rester innovant dans votre offre de conseil
- investissements dans la prospection pour pouvoir toucher des clients de plus grande envergure, avec des budgets plus importants
- investissements dans la prospection pour pouvoir toucher des clients de plus grande envergure, avec des budgets plus importants
- rachat d’un cabinet de conseil concurrent, afin de récupérer sa clientèle
- utilisation de Linkedin Ads, pour rendre votre cabinet de conseil visible auprès des entreprises

Retrouvez la stratégie de développement dans le business plan pour un cabinet de conseil.

Le prévisionnel financier d'un cabinet de conseil

Comment calculer le chiffre d’affaires prévisionnel de son activité de consulting ?

Pour calculer le revenu d'un cabinet de conseil, il faut commencer par identifier la facturation moyenne, par mission.

Dans le cas d'un cabinet de conseil, il devrait se chiffrer en plusieurs milliers d’euros (voire plusieurs dizaines de milliers d’euros, si vous conduisez des missions de longue durée).

Ensuite, on cherche à estimer combien de clients vont faire appel à vos services de consultant.

Soyez modeste dans vos estimations de démarrage. Toutefois, ce nombre augmentera au cours des mois suivants (grâce, notamment, à vos efforts en marketing et communication). Une fois que votre cabinet est lancé, le chiffre d'affaires devrait augmenter au moins de 25-30% d'une année sur l'autre (les % de croissance sont généralement plus élevés lors des premières années).

Pour une estimation précise de votre chiffre d'affaires, vous pouvez utiliser notre modèle financier pour un cabinet de conseil.

Dans ce prévisionnel financier, vous sélectionnez des hypothèses, le chiffre d’affaires, la rentabilité, et tous les autres indicateurs financiers se mettent à jour automatiquement. De plus, le modèle financier vous indique, automatiquement, les ajustements à faire pour obtenir des prévisions pertinentes.

Comment réussir l'étude de rentabilité d'un cabinet de conseil ?

L'analyse du seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité représente le montant à générer par votre cabinet de conseil pour couvrir l'ensemble de ses dépenses.

Quel chiffre d'affaires faut-il produire pour atteindre le seuil de rentabilité ? Combien de jours vous faudra-t-il pour y arriver ? Notre modèle financier pour un cabinet de conseil vous indiquera ces données.

Pour que votre projet soit rentable, il faudra se focaliser sur deux facteurs :
- le chiffre d'affaires que vous allez générer
- vos dépenses

Comment augmenter le chiffre d'affaires d'un cabinet de conseil ?

Les initiatives d’amélioration du chiffre d'affaires d'un cabinet de conseil font partie de ce qu'on appelle une stratégie marketing.

La stratégie marketing, c'est l'ensemble des initiatives qui permettront à votre cabinet de convaincre ses clients potentiels à le solliciter pour ses services. Certains de ces points sont évoqués dans la partie précédente.

La stratégie marketing complète, elle, se trouve dans notre business plan pour un cabinet de conseil.

Comment réduire les dépenses d'un cabinet de conseil ?

Pour un cabinet de conseil rentable, il faut également garder l'œil sur les dépenses.

Si vous souhaitez augmenter vos profits, vous devrez optimiser vos charges.

Il faut cependant apporter une nuance, à savoir ne pas forcément limiter les investissements initiaux de votre cabinet de conseil.

Par exemple, ne pas investir en prospection pour le lancement de son activité de consulting serait un mauvais choix stratégique.

Afin de vous rapprocher de votre seuil de rentabilité, regardez plutôt du côté du compte de résultat et des charges courantes de votre cabinet de conseil.

Par exemple, trop de cabinets de conseil n'ont pas une gestion optimale de leur budget de formation du personnel.

Pour ce qui est des ressources humaines, anticiper le coût salarial ainsi que les cotisations patronales a son importance.

Vous devrez être attentif à vos dépenses en publicité et communication qui peuvent rapidement devenir très coûteuses. Il est conseillé de mettre en place des indicateurs de rentabilité pour les différents marketing que vous mettrez en place.

Nous pouvons aussi évoquer les taxes, qui ont leur importance dans le compte de résultat. Avez-vous choisi un régime juridique approprié pour votre cabinet de conseil ?

Le prévisionnel financier adapté aux cabinets vous indique le budget à allouer à chaque type de dépense.

Quels sont les éléments du prévisionnel financier d'un cabinet de conseil ?

La partie financière du business plan de votre cabinet de conseil, pour être complète, doit comprendre les éléments suivants :
- le chiffre d'affaires prévisionnel
- un compte de résultat prévisionnel
- un bilan sur 3 ans
- un budget de trésorerie
- des indicateurs de performance (les soldes intermédiaires de gestion)
- une analyse du BFR (Besoin en Fonds de Roulement)
- un plan de financement
- les dépenses de départ
- des ratios et des graphiques

Vous retrouverez tous ces éléments dans notre prévisionnel financier pour un cabinet de conseil.