5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Comment rédiger le business plan d'un consultant ?

Devenir consultant peut donner envie à beaucoup entrepreneurs.

Toutefois, avant de se lancer, il est nécessaire de rédiger un bon business plan.

Cette démarche permet d'établir la stratégie de croissance de votre activité de consulting, en menant une réflexion approfondie, par exemple, sur : le budget de démarrage, les avantages concurrentiels, les lignes du compte de résultat, les indicateurs du marché ou encore les futurs profits de votre entreprise de consulting.

Par ailleurs, le business plan de votre activité de consulting constitue un outil sérieux pour l'obtention d'un financement auprès d'une institution financière.

Que faut-il inclure dans le business plan d'un consultant ?
Quels sont les éléments principaux de ce document ?
Comment estimer le budget de départ de votre activité de consulting ?
Quels sont les indicateurs comptables à intégrer dans le business plan ?
Où se situe le seuil de rentabilité d'une activité de conseil ?

Nous apportons des réponses dans cet article.

Également, pour assurer la réussite de votre entreprise, appuyez-vous sur notre business plan conçu pour un consultant.

La rédaction du business plan d’un consultant

Faut-il établir un business plan pour devenir consultant ?

Avant de vous lancer dans une activité de conseil, il est indispensable d'établir un business plan. En effet, ce dernier vous permet de :
- étudier les données sur le marché du conseil
- analyser les dynamiques propres à ce secteur
- déterminer les facteurs de réussite d'un consultant
- identifier vos clients potentiels, ainsi que leurs besoins et leurs attentes
- décider d'une proposition de valeur convaincante pour votre projet
- analyser les consultants concurrents et leur stratégie
- réfléchir à des avantages concurrentiels pour votre activité de consulting
- présenter, grâce au Business Model Canvas, le business model de votre projet
- élaborer un plan de développement sur 3 ans
- analyser les éventuels risques liés à votre activité de conseil
- prouver la rentabilité de votre activité de consulting à un banquier

Les experts de notre équipe ont veillé à rédiger un business plan pour un consultant qui répond à ces finalités.

Que doit contenir le business plan d'un consultant ?

Ce type de document contient un grand nombre d'éléments, de données et d'analyses. Il est donc impératif de bien les structurer afin d'obtenir un document rigoureux, complet et agréable à lire.

C'est ce que nous avons fait dans notre business plan conçu pour un consultant, qui est divisé en cinq parties détaillées ci-après.

La partie introductive se nomme “Opportunité de Marché”. Dans cette partie, nos experts vont lister les données et les chiffres relatifs au marché du conseil. Ces derniers sont mis à jour tous les semestres.

Cette partie permet aussi de présenter les dernières innovations notables (intelligence artificielle, vente de formations en ligne, LinkedIn Ads, externalisation vers des assistants virtuels ou encore l'émergence des coachs) du secteur.

Pour conclure, on dresse la liste des critères qui permettent à un consultant de générer des bénéfices.

La partie suivante concerne la “Présentation de l'Entreprise”. Elle donne l'occasion de présenter les contours de votre activité de conseil (Quelles sont les formations et les diplômes du consultant ? Quels sont les différentes prestations de conseil fournies ? Quel est le périmètre d'intervention du consultant ? etc.).

Cette partie présente également la proposition de valeur de votre activité de conseil. Elle se termine par la présentation du porteur de projet.

Vient ensuite la partie intitulée “Étude de Marché” qui va vous permettre d'identifier les différents profils de clients pour votre activité de conseil.

Par ailleurs, elle présente vos différents concurrents à travers une analyse concurrentielle. Cette partie contient également une analyse SWOT, un outil qui permet d'étudier les forces et les faiblesses de votre activité, tout en présentant les opportunités et les menaces de l'environnement concurrentiel.

La partie que nous appelons “Stratégie”, va, elle, nous permettra de présenter une stratégie détaillée, comprenant toutes les initiatives nécessaires à la rentabilité de votre activité de conseil.

On y détaille, entre autres, une stratégie marketing qui donnera lieu à une croissance du chiffre d'affaires.

Enfin, ce business plan présente une partie intitulée “Finances”, qui permet de présenter un plan financier sur 3 ans pour votre activité de consulting.

Comment rédiger l'Executive Summary d'un consultant ?

Pour bien rédiger l'Executive Summary (aussi appelé "résumé exécutif") de votre activité de consulting, il est important de respecter certains points.

Premièrement, ce document devra être d'une longueur raisonnable. Il ne doit pas dépasser deux pages. En réalité, il constitue l'introduction au business plan de votre activité de conseil.

Aussi, il doit être convaincant, c'est-à-dire qu'il doit permettre de démontrer la viabilité de votre activité de consulting.

Évitez les fautes d'orthographe et indiquez les atouts de votre projet (par exemple : l'accompagnement du client jusqu'à la réalisation de ses objectifs, un haut niveau d'implication et d'efficacité, des experts compétents dans leurs domaines ou encore la présence d'un site web professionnel).

Votre Executive Summary doit suivre une structure précise. Vous pouvez reprendre celle de notre business plan conçu pour un consultant, décrite dans la partie précédente.

Comment établir l'étude de marché d'une activité de conseil ?

L'étude de marché de votre activité de conseil vous permet de comprendre les critères qui entourent votre projet, tels que la demande du marché, l'évolution des habitudes de consommation ou encore les forces et faiblesses des concurrents.

Tout projet entrepreneurial devrait commencer par une étude de marché rigoureuse.

Comment bien la rédiger ? Pour cela, il suffit de synthétiser un certain nombre d'éléments.

Voici les différents éléments compris dans la partie "Étude de Marché" de notre business plan conçu pour un consultant :
- des statistiques et des données récentes sur le marché du conseil
- les dernières avancées dans le secteur
- les différents segments de marché d'un consultant
- l'analyse de la concurrence
- des exemples d'avantages concurrentiels pour votre activité de consulting
- la matrice SWOT d'un consultant

Les éléments fondamentaux du business plan d'un consultant

Comment définir le modèle économique d'un consultant ?

Le business model, ou modèle économique, d’un consultant indépendant est la prestation de services d'accompagnement.

En général, le service proposé correspond à une intervention externe, qui permet d'analyser les différents obstacles auxquels une entreprise ou un professionnel fait face.

Après l'évaluation de la situation, le consultant identifie les causes probables des problèmes rencontrés par le client. Après ce diagnostic, il est tenu de proposer des solutions durables.

Le consultant doit être polyvalent et capable de s'adapter à diverses situations.

En règle générale, dans un business plan, on modélise le modèle économique d'une future entreprise grâce à un Business Model Canvas.

Ce canevas permet de facilement appréhender les détails de votre futur projet d'entreprise, notamment le modèle de tarification, les différents coûts, les moyens de communication, etc.

Notre business plan conçu pour un consultant contient, bien évidemment, un Business Model Canvas complet, modifiable et adapté à ce type d'activité.

Comment définir les segments de clientèle d'un consultant ?

La segmentation du marché consiste à répartir la clientèle en plusieurs groupes d'individus semblables.

Dans votre cas, il faudra segmenter les profils susceptibles de solliciter vos conseils.

Quel est l'intérêt des segments ? Cet exercice vous permet de structurer la présentation de votre clientèle dans votre business plan. Par la suite, cette démarche vous permettra de mieux cibler votre clientèle (en répartissant les offres et les différents messages de votre activité de conseil en fonction des groupes par exemple).

Les segments de marché auxquels peut s'adresser votre activité de consulting sont les start-ups, les petites et moyennes entreprises ou encore les corporates.

Dans notre business plan adapté à un consultant, vous pourrez trouver une étude des segments de marché adaptés à ce secteur d'activité.

Comment construire l'analyse de la concurrence d'un consultant ?

Vous ne serez pas seul sur le secteur du consulting.

Il y a aussi des consultants concurrents qui vous feront face.

Votre business plan doit comporter une étude de ces consultants. Il faudra présenter leurs principales caractéristiques, ainsi que leurs points forts et leurs points faibles.

Identifiez en particulier leurs points faibles (par exemple : tarification non justifiée, manque de références ou d'expertise, taux d'atteinte d'objectifs trop faibles, etc.)

Pourquoi se concentrer sur ces points ? Parce que ces éléments entraînent certainement de la frustration chez les clients de ces consultants. Tirez parti de ce mécontentement en créant des avantages concurrentiels pour votre activité de conseil.

Un avantage concurrentiel désigne tout ce qui permet à votre entreprise de conseil de surpasser ses concurrents présents sur le marché.

Voici quelques exemples d'avantages concurrentiels possibles pour un consultant :
- se faire recommander par de nombreux clients satisfaits
- disposer de diplômes et de certifications attestant d'un haut niveau d'expertise dans un domaine particulier
- faire preuve de réactivité et de flexibilité pour satisfaire tous types de clients
- proposer un large choix de services différents
- collaborer avec d'autres experts en conseil proposant des services complémentaires
- etc.

Téléchargez notre business plan conçu pour un consultant afin d'obtenir une analyse de la concurrence déjà rédigée, ainsi que la liste des avantages concurrentiels adaptée à ce type d'activité.

Comment élaborer la matrice SWOT d'une activité de consulting ?

La matrice SWOT est un outil qui permet de comprendre les forces et les faiblesses d'un projet, à l'instar de votre activité de conseil.

De plus, cette matrice est d'une grande utilité pour analyser les opportunités et les menaces éventuelles.

Une analyse SWOT bien conçue pour votre activité de conseil doit être synthétique et cohérente. Elle constitue un exercice délicat pour les débutants qui rédigent trop souvent des SWOT complexes, peu convaincantes et peu percutantes.

Or, tout comme le Business Model Canvas, elle a le mérite d'être une ressource synthétique, donnant instantanément un grand nombre d'informations sur votre activité de conseil.

Pour obtenir une analyse SWOT complète, rédigée et modifiable, téléchargez notre business plan conçu pour un consultant.

Comment réussir la stratégie marketing d'un consultant ?

Dans le business plan de votre activité de consulting, vous devez établir une stratégie sur 3 ans afin de garantir le développement de votre activité.

La stratégie marketing rassemble l'ensemble des initiatives qui vous permettront d'attirer des clients susceptibles de faire appel à vos services.

Parmi ces initiatives, il y a le développement d'un site vitrine pour votre activité de conseil. Celui-ci permettra à vos clients de vous trouver sur internet. Il devra rassembler les informations essentielles concernant votre activité de conseil.

Il faudra aussi optimiser son référencement (SEO) et certains mots-clés pour que votre activité de conseil apparaisse dans les résultats de recherche de Google.

Afin d'apparaître en tête des résultats de recherche, vous pouvez également consacrer un budget à ce que l'on appelle des "campagnes".

Votre activité de consulting devra également maintenir une certaine activité sur les différents réseaux sociaux. L'outil Facebook Ads vous permet de promouvoir votre activité de conseil et vos offres auprès de publics déterminés. Il s'agit d'un moyen efficace d'attirer davantage de clients.

La communication concernant votre activité de conseil ne se limite pas au web. Il existe également différents supports physiques.

Par exemple, vous pouvez concevoir et distribuer des supports de communication afin de gagner en visibilité.

Enfin, vous pouvez établir différents partenariats avec des entreprises et des institutions qui vous permettront de développer votre activité.

Il existe de nombreux outils et décisions de marketing à développer. Retrouvez-les dans notre modèle de business plan conçu pour un consultant.

Le plan financier du business plan d'un consultant

Un bon business plan doit comprendre une analyse financière sur le long terme.

Il faudra, entre autres, faire des estimations du chiffre d'affaires généré par votre activité de conseil.

Bien entendu, il est important que ces estimations soient cohérentes. Notre prévisionnel financier adapté à un consultant comprend un système de contrôles pour vous accompagner. Dans ce document, les tarifs et les différentes variables sont modifiables.

Également, il est nécessaire d'établir un budget prévisionnel pour votre activité de consulting. Ce budget comprend les investissements initiaux, mais également les montants associés.

L'étude de rentabilité est également une partie importante de votre business plan. Elle vous permet de connaître le montant des revenus nécessaire pour être rentable. Cette étude donne aussi un aperçu des bénéfices que vous pouvez espérer de votre activité de conseil.

Par ailleurs, il faudra identifier les dépenses récurrentes liées à votre activité de consulting. Il peut s'agir, par exemple, de la rémunération du personnel (si vous ne travaillez pas seul), l'achat de matériel informatique, l'entretien et le renouvellement du mobilier ou encore les frais de déplacement lors de vos différents rendez-vous.

Pour finir, les performances financières de votre activité peuvent également être examinées grâce au tableau des soldes intermédiaires de gestion, au détail du calcul du BFR, ainsi qu'à certains ratios financiers.

Tous ces éléments sont, bien entendu, inclus dans notre modèle financier pour un consultant.