Ouvrir une chocolaterie : équipements, coûts et profits

chocolaterie budget prévisionnel
Quel montant faut-il dépenser pour l'ouverture d'une chocolaterie ?
Quel matériel et quels équipements faut-il acquérir ?
Peut-on ouvrir une chocolaterie sans argent en poche ?
Quelles sont les marges du secteur ?

Notre équipe répond à vos questions aujourd'hui.

Aussi, afin d'obtenir une étude financière précise de votre boutique de chocolats, modifiez les hypothèses de notre prévisionnel financier conçu pour une chocolaterie.

Les estimations suivantes sont basées sur plusieurs sources mais aussi sur notre expérience dans la rédaction de business plans et de prévisionnels financiers pour des chocolateries. Tous les projets de ce type sont différents et les chiffres suivants ne reflètent pas la réalité de la grande majorité d'entre eux. Cet article, bien entendu, ne prend pas en compte les points particuliers de votre projet.

Quel est le budget prévisionnel pour l'ouverture d'une chocolaterie ?

Dans la plupart des cas que nous avons observés, la somme nécessaire pour ouvrir une chocolaterie va être située entre 65,000 et 162,000 euros.

Une nuance cependant, chaque chocolaterie ne requiert pas le même budget de départ.

Notre équipe a rassemblé des exemples de paramètres qui peuvent influencer budget initial de ce type de projet :
- la superficie de votre chocolaterie
- le budget alloué aux équipements d'élaboration de vos chocolats
- le coût du recrutement de spécialistes chocolatiers
- la qualité des matières premières utilisées pour concevoir votre chocolat
- les moyens engagés en recherche et développement (pour définir les dosages, poids, formes et packaging de vos chocolats)

Pour obtenir une estimation précise et complète du détail du budget de démarrage de votre projet, vous pouvez utiliser notre prévisionnel financier conçu pour une chocolaterie.

Comment réussir à ouvrir une chocolaterie sans argent ?

Ouvrir une chocolaterie sans argent de côté est, en soit, quelque chose de possible, toutefois assez difficile à faire.

Vous pouvez solliciter le soutien des investisseurs privés, qui pourront apporter la somme d'argent qu'il vous faut pour votre chocolaterie.

Attention, ne vous présentez pas devant ces personnes sans avoir collecté, avant cela, une somme d'argent qui vous servira d'apport.

En effet, avoir un apport personnel au cours d'une sollicitation pour un financement permet, notamment, de démontrer que vous êtes réellement motivé pour ce projet.

Quel montant ? En général, le montant de l'apport devrait dépasser 10% du budget de départ de votre chocolaterie.

Il existe plusieurs alternatives envisageables afin de réunir l'argent nécessaire, comme les fonds de votre cercle d'amis, les clubs d'entrepreneurs mais également le soutien des départements.

Lorsque vous aurez rassemblé cet argent, obtenez des rendez-vous avec des organismes prêteurs, afin d'obtenir la somme nécessaire au démarrage de votre chocolaterie.

Ce n'est pas fini, il faut désormais convaincre ces personnes que votre chocolaterie atteindra rapidement son seuil de rentabilité. Pour réussir cette démarche, vous pouvez compléter notre business plan pour une chocolaterie.

Quels sont les investissements nécessaires pour une chocolaterie ?

Quels équipements faut-il pour ouvrir une chocolaterie ?

Il faut réfléchir attentivement afin d'acheter l'équipement adéquat pour réussir l'ouverture d'une chocolaterie.

Dans les lignes du budget prévisionnel de votre chocolaterie, on identifiera peut-être, un thermomètre et une thermosonde, des cornes et des spatules, un broyeur à fèves de cacao, des moules à chocolat, une tempéreuse à chocolat, une table en inox, des culs-de-poule, une guitare, des pinceaux de différentes tailles ou encore des récipients .

La liste ci-dessus n'est, bien entendu, pas exhaustive.

Afin d'avoir la liste complète, avec les montants, utilisez notre prévisionnel financier conçu pour une chocolaterie.

Quelles autres dépenses faut-il prévoir pour ouvrir une chocolaterie ?

L'établissement de l'entreprise

Votre chocolaterie est une entreprise à part entière. Or, la création d'une entreprise engendre nécessairement des dépenses.

Voici des exemples de charges pour ce budget : des frais de publication dans un journal d'annonces légales (JAL), tout ce qui est lié à la comptabilité, des frais pour un business plan, un dépôt de marque sans oublier le paiement d'assurances diverses.

Les employés de votre boutique de chocolats

Si vous souhaitez vous entourer (un deuxième chocolatier, un apprenti chocolatier, un commercial (en charge de la prospection), etc.), vous devrez comptabiliser certains frais.

Dans le budget de votre chocolaterie on retrouvera par exemple : des frais de recrutement, les salaires pour les premiers mois, et les dépenses liées à la formation.

Les dépenses en marketing

Donnez de la visibilité à votre boutique de chocolats en investissant dans du marketing.

En ce qui concerne ce budget, pour une chocolaterie, nous avons :
- les frais de campagnes Google Ads (il s'agit ici de miser sur des mots clés en rapport avec marché du cohocolat)
- le paiement de micro-influenceurs (qui ont une audience potentiellement intéressée par vos chocolats)
- un budget presse
- la création d'affiches
- l'embauche d'un community manager
- un site vitrine pour votre chocolaterie
- l'optimisation du SEO de votre site web

Des frais qu'on peut retrouver dans votre budget

Dans le budget prévisionnel de votre boutique de chocolats, on peut retrouver un montant destiné à l'acquisition de fournitures diverses.

Mais aussi, de la trésorerie pour combler le besoin en fonds de roulement de votre chocolaterie : suffisamment pour financer 6 mois d'opération sans chiffre d'affaires.

Enfin, si un partenaire bancaire vient financer votre chocolaterie, comptabilisez bien cet emprunt dans votre budget prévisionnel.

Le budget initial, complet et chiffré fait partie des indicateurs qu'on retrouve dans le prévisionnel financier pour une chocolaterie.

Combien de mois pour amortir les dépenses de sa chocolaterie ?

Le seuil de rentabilité de votre chocolaterie va surtout dépendre de 3 critères : votre budget de démarrage, le chiffre d'affaires de votre chocolaterie puis le taux de marge nette qui ressort de votre activité.

Ces termes vous semblent difficiles à comprendre ? On vous aide à y voir plus clair. Prenons une situation dans laquelle nous prenons cette hypothèse : le montant total du budget prévisionnel de votre boutique de chocolats totalise environ 162,000 euros.

Continuons, on émet l'hypothèse suivante : votre boutique de chocolats est dans la capacité de produire au moins 627,500 euros de chiffre d'affaires, annuellement.

Finalement, la marge (nette) représente 12% du revenu total.

Une multiplication classique nous éclaire sur la rentabilité : votre chocolaterie enregistre 12% x 627,500 = 75,300 euros, en tant que profit net.

Quant au dernier calcul, il faudra 162,000 / 75,300 = 2.15 années à votre boutique de chocolats afin de "récupérer" le financement des dépenses de démarrage.

En d'autres termes, dans cet exemple, votre chocolaterie devient une opération viable et rentable à la suite de 2 ans et 2 mois d'opérations.

Bien entendu, les données et chiffres concernant votre projet vont présenter des différences. Vous voulez faire les mêmes calculs avec votre boutique de chocolats ? Mettez la main sur notre prévisionnel pour une chocolaterie.

À lire également

Rédiger un business plan pour une chocolaterie
Faire une étude de marché pour une chocolaterie
La rentabilité financière d'une chocolaterie