5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

[Guide] 17 dispositifs de financement pour votre épicerie

financer une épicerie

Trouver des financements pour son épicerie est essentiel. Sans financement, vous ne pouvez pas trouver de local, l'aménager, acheter un premier stock de produits à vendre ... donc, vous ne pouvez pas ouvrir votre épicerie, et vous n'avez donc aucune chance de développer une entreprise pérenne.

Le financement de votre commerce de proximité peut venir de plusieurs sources. Il est probable pour que vous soyez déjà familier avec certaines solutions, comme l'emprunt auprès d'une banque ou la levée de fonds auprès d'investisseurs privés. Mais les solutions de financement d'une épicerie ne se cantonnent pas qu'à celles-ci : il y en d'autres.

Dans cet article, nous avons rassemblé (presque ?) tous les moyens possibles pour financer votre épicerie. Nous détaillons, pour chacun de ces dispositifs, les modalités et conditions d'obtention. Enfin, il faut savoir que vous pouvez cumuler plusieurs de ces aides. Pour la plupart d'entre elles, il vous faudra un solide business plan pour votre épicerie.

Trouver un financement grâce au crowdfunding

Depuis le début des années 2000 en France, le crowdfunding permet à des entrepreneurs de récolter de l’argent directement auprès d'une communauté de clients potentiels. Généralement, on a recours au crowdfunding lorsqu'on souhaite éviter de solliciter le soutien d'une banque, lorsqu'on recherche un moyen complémentaire de financement mais aussi lorsqu'on souhaite tester son projet d'épicerie auprès du marché (le public d'une plateforme de crowdfunding peut très bien être constitué de personnes qui rentrent dans les caractéristiques de vos segments de marché) en se constituant une communauté de clients potentiels.

Quel montant pouvez-vous obtenir ? C'est à vous de décider. Il faudra parvenir à convaincre des clients potentiels de soutenir votre épicerie. En contrepartie, vous pouvez mettre en place un système de précommande, avec différents échelons. Par exemple, pour un bon d'achat de 100€ dans votre commerce, vous pouvez décider de réduire votre marge et le proposer en contrepartie d'un don à 90€. De votre côté, vous obtenez directement la somme d'argent, sans avoir eu à engager les premières dépenses pour votre épicerie. Il faut noter que les plateformes prélèvent une commission, généralement entre 5 et 12 % du montant récolté. 

Faites appel aux business angels pour le financement de votre épicerie

Le business angel est une personne qui décide d'investir dans un projet qu’il juge viable. Contrairement à un capital-risqueur (que nous verrons un peu plus tard dans cet article), il n'est pas investisseur de métier. En plus de son apport financier, il accompagne la gestion et le développement d'une entreprise. Ce type d'investisseur peut vous permettre d’obtenir d’autres financements (bancaires), notamment par l'intermédiaire de son réseau. Également, son appui financier est susceptible de donner de la crédibilité à votre entreprise. Vous n'avez pas à le rembourser : le business angel se « rémunèrera » en revendant sa participation dans votre projet (généralement après quelques années).

Un business angel peut vous permettre d’obtenir d’autres financements (bancaires), notamment par l'intermédiaire de son réseau

Faites appel aux fonds d'investissements !

Un fonds vous permet de profiter de l'argent que des investisseurs ont mis en commun. Le financement que vous obtenez n'est pas une dette : c'est une vente ... d'une partie du capital de votre entreprise. Ainsi, des investisseurs rentre au capital de votre entreprise et obtiennent (parfois) un droit de contrôle sur cette dernière. Les fonds se classent généralement par thématiques, trouvez en un spécialisé dans l'économie locale, sociale et solidaire. Pour les convaincre, il faudra leur présenter un business plan complet et convaincant.

Avez-vous pensé à la société coopérative pour financer votre commerce de proximité ? 

Vous ne serez pas seul à gérer votre épcierie ? Pensez à la société coopérative. Les sociétés coopératives sont de véritables entreprises. Ce qui les différencie du reste, c'est la façon dont elles utilisent leurs profits. En termes d'outils, vous bénéficierez de Socoden (pour financer les besoins immatériels), de Scopinvest (pour des interventions en fonds propres) et de Sofiscop (un dispositif de garantie ). Attention : c'est une démarche exigeante. Il faut en effet que les salariés co-entrepreneurs se forcent à s'impliquer dans le développement de votre épicerie

financement d'une épicerie
trouver des fonds épicerie

L'ACRE : la contribution de l'État pour vous aider à financer votre épicerie

Un dispositif utile pour ceux qui entendent créer ou reprendre une entreprise. Il concerne même les auto-entrepreneurs. Avec l'ACRE, vous bénéficiez d'une exonération temporaire (12 mois) sur les cotisations sociales. Notez que ce n'est cependant pas le cas pour les cotisations CSG, accident du travail, retraite complémentaire obligatoire et formation professionnelle. Tout cela est cependant conditionné à un plafond de 41 000 € de chiffre d'affaires.

Pour financer votre épicerie, pensez au crowdlending

Le crowdlending, c'est un financement participatif, mais par l'intermédiaires de prêts auprès d'individus. Pour obtenir ces financements pour votre épicerie, vous devez mener une campagne sur une plateforme spécialisée dans le crowdlending. Qu'est-ce qui peut donner envie à un prêteur de soutenir une épicerie ? Une démarche économique et solidaire par exemple ! Ou la vente de produits éco-responsables ! Si le montant n'est pas atteint, aucun contrat n'est mis en place. 

Généralement, ces campagnes concernent des petits montants. En partie parce que les taux d'intérêts sont plutôt élevés (presque toujours supérieurs à 5%)

Les investisseurs privés

Le capital-risque concerne, lui, des montants généralement élevés. Cela convient à des épiceries qui visent une très forte croissance. Frappez à cette porte seulement si vous avez de grandes ambitions, comme le développement d'une franchise, avec plusieurs commerces de proximité, qui se dispersent sur plusieurs régions de France.

Avec le capital-risque, vous cédez du capital, vous n'avez donc rien à rembourser. Cependant, vous donnez un droit de contrôle extérieur sur votre entreprise à des gens qui vous pousseront à vous dépasser. Un avantage non négligeable : les investisseurs vous apporteront leurs connaissances du monde de l'entreprise et peut-être même des connections professionnelles. 

Ayez recours au crédit-bail pour le financement de votre épicerie

Le leasing peut représenter une bonne alternative de financement. Elle vous permettra notamment de pouvoir utiliser du matériel informatique ou encore des étagères et rangements sans avoir à recourir à l'emprunt bancaire "traditionnel". C'est un contrat qui permet à une entreprise de louer un équipement. À la fin du contrat, 3 alternatives s'offrent à vous : restituer le bien à la société de leasing, renouveler le contrat ou se porter acquéreur du bien (en payant ce qu'on appelle "la valeur résiduelle"). Notez enfin que les loyers des crédits-baux sont déductibles de l'impôt sur les bénéfices.

sources de financement épicerie

Bpifrance peut vous aider à financer votre commerce de proximité

Bpifrance appartient à l'État : c'est une banque publique d'investissement qui participe au financement au développement des entreprises françaises. Cet organisme peut intervenir comme partenaire financier de votre épicerie, auprès des organismes bancaires "classiques". Bpifrance propose de nombreux outils pour le financement des entreprises. 

L'aide des collectivités locales

Les collectivités territoriales peuvent vous aider. Ces financements ne sont pas les plus difficiles à obtenir. Cependant, il faut parfois attendre plusieurs mois avant de voir l'argent arriver sur le compte bancaire de votre entreprise. Ces solutions de financement peuvent intervenir dans des secteurs variés : la vente de produits, la restauration, la vente en ligne, l'artisanat, l'agriculture, les solutions technologiques, les services aux entreprises, l'économie sociale et solidaire. Cela peut donc concerner votre épicerie. Ces organismes peuvent aussi accorder des aides de recrutement et de formation.

Les collectivités locales peuvent aussi accorder des aides de recrutement et de formation

Les précommandes : une source de financement non négligeable pour votre commerce

Passer par des précommandes est une alternative intéressante. Cela vous permet un accès instantané à des fonds externes. mais cela vous permet aussi de savoir si votre projet d'épicerie peut plaire à des personnes. Pour inciter votre marché cible à vous soutenir, vous devrez lui proposer une réduction sur les produits que vous aurez en rayon.

L'autofinancement pour financer son épicerie

Nous sommes certaines que vous avez déjà considéré cette option. Seulement l'avez-vous évalué correctement ? Elle comporte un avantage que beaucoup d'autres dispositifs n'ont pas : vous accéder directement aux fonds. Vous croyez dans le potentiel de votre épicerie ? Prouvez le en y investissant votre propre épargne. Il y a certainement des éléments de votre épicerie que vous pouvez financer vous même, comme le dépôt de garantie, l'achat de petit mobilier ou la création du site web de votre commerce de proximité. 

Épicerie Business Plan modele
Épicerie Business Plan modele

Épicerie Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

La force des concours entrepreneuriaux

En plus d'un gain financier non négligeable, participer à un concours donne l'opportunité de rencontrer des entrepreneurs et des professionnels. Les concours sont parfois spécialisés par secteurs et industries. Identifiez en un dédiés aux projets qui visent à booster les économies des territoires. Les concours vous permettent également d'obtenir d'autres avantages, comme une expertise technique, des ressources matériels, l'intégration d'un réseau d'entrepreneurs etc. Vous pouvez retrouver la liste des concours pour entreprises sur cette page.

Faites appel à des associés, qui vous aideront pour le financement

Un nouvel associé peut constituer une aide inestimable pour le développement de votre commerce. Le mieux reste de trouver un associé avec un cercle de compétences qui viendront compléter les vôtres. Un associé constitue une également une aide et un soutien psychologique importants. 

N'oubliez pas qu'il s'agit d'un engagement fort : assurez-vous de choisir quelqu'un avec qui vous allez pouvoir vous entendre sur le long-terme.

Le micro-crédit professionnel pour vous aider à financer votre épicerie

Un micro-crédit professionnel ne vous permettra pas de solder tout votre budget de démarrage (généralement, ce sont des prêts inférieurs à 10 000 euros). Cependant, il pourra financer les premiers loyers, l'achat d'un petit stock de produits à vendre ou encore les frais d'établissement pour votre épicerie. Ce type de prêt a été inventé pour ceux qui n'arrivent pas obtenir des crédits "classiques". Comme pour le crowdlending, les taux d'intérêts ne sont pas avantageux (souvent entre 5 et 10%). L'explication ? Les personnes qui vous prêteront vous font une faveur en acceptant votre demande ... et elles se rémunèrent en conséquence. Souvent, ce type de financement est octroyé avec un accompagnement à la création et au développement de l’entreprise du demandeur.

crédit professionnel épicerie

Une aide pour bien démarrer : le prêt d'honneur

Le prêt d'honneur, c'est de l'argent emprunté à taux zéro. Le prêt d’honneur est un prêt sans garantie ni caution personnelle. Les montants sont généralement financés par des collectivités territoriales ou l’État. C'est la lecture du business plan de votre épicerie par un comité de professionnels qui déterminera l'obtention (ou non) du prêt d'honneur. Finalement, c'est un dispositif de financement qui rassemble beaucoup de points forts. Du côté des lacunes, il y a les délais d'obtention, qui sont assez longs.

C'est la lecture du business plan de votre épicerie par un comité de professionnels qui déterminera l'obtention (ou non) du prêt d'honneur.

La Love Money

La Love Money, c'est l'argent que vos proches seront prêts à investir dans votre épicerie. Il faudra donc réussir à les convaincre du potentiel de votre projet. Généralement, on vous "donne" cet argent ... par "amour". Il faut savoir également qu'il existe tout un arsenal fiscal pour permettre à ceux qui vous financeront de bénéficier d'exonération fiscal. La Love Money souvent destiné à financer les premières dépenses.

Vous savez maintenant quelles structures peuvent vous aider à trouver des financements. Certaines de ces aides sont cumulables. On a souvent vu des épiceries souscrire à un emprunt bancaire, utiliser l'autofinancement et participer à des levées de fonds. Cependant, vous n'arrivez pas à convaincre un investisseur ou un organisme de vous suivre sans un business plan solide pour votre épicerie. Peaufiner ce document peut donc être un investissement rentable. Pour vous aider, nous avons rédigé un guide pour le business plan d'une épicerie. Nous avons aussi un guide sur l'étude de marché pour une l'épicerie.