5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir un cabinet de gestion en patrimoine : revenus, coûts et profits


Quel est le revenu annuel d'un conseiller en gestion financière ?
Est-ce une idée rentable ?
Quelles sont les charges et dépenses d'un conseiller en gestion financière ?
Quel est le taux de marge ?
Comment maximiser les profits d'un conseiller en gestion financière ?
Comment trouver le seuil de rentabilité ?

Vous voulez ouvrir un cabinet de gestion en patrimoine ? Vous vous posez ces questions ? Nous vous aidons à y répondre.

Nous avons étudié de nombreuses sources afin de déterminer les chiffres suivants. Ces éléments reposent aussi sur notre expérience de nombreux business plans pour des conseillers en gestion. Chaque activité de consultant en gestion présente ses propres particularités et les chiffres exposés ici ne reflètent pas toutes les réalités possibles. Ces résultats et données sont présentés dans une visée informative.

Quel est le revenu moyen d'un conseiller en gestion financière ?

En synthétisant les cas sur lesquels nous avons travaillé, on peut établir que sur une année complète, le revenu d'un conseiller en gestion financière sera compris entre 40,000 et 300,000 euros.

Évidemment, tous les projets sont différents. Ainsi les revenus générés seront, à chaque fois, différents.

Voici quelques paramètres qui vont venir faire varier le chiffre d'affaires de votre projet :
- si le conseiller en gestion a embauché une équipe à qui il délègue la prospection (ou non)
- la typologie de clients à qui le conseiller en gestion s'adresse (particuliers ? entreprise ? organisation ? etc.)
- si le conseiller parvient à sous-traiter certaines tâches secondaires ou non (permet de s'occuper de davantage de clients)
- la qualité du référencement du site vitrine du conseiller auprès des moteurs de recherche
- le modèle économique du conseiller (forfait, paiement mensuel, commission en pourcentage, etc.)

Afin d'obtenir une estimation complète et personnalisée de vos futurs revenus, appuyez-vous sur notre prévisionnel financier adapté à un conseiller en gestion financière.

Comment booster le chiffre d'affaires d'un conseiller en gestion financière ?

Voici des exemples de techniques que vous pouvez développer, en tant que conseiller en gestion financière, afin de booster le chiffre d'affaires généré :
- lancement d'une offre plus attrayante, en adaptant vos honoraires de consultant en gestion à la concurrence
- développement de votre présence sur les réseaux sociaux, notamment sur LinkedIn, pour attirer davantage de clients
- exploitation de tous les supports de communication disponibles, à savoir les magazines locaux, les panneaux d'affichage, etc.
- création d'un budget mensuel pour la régie Google Ads, afin que votre activité de conseil en gestion puisse apparaître en haut des résultats de Google
- utilisation de Facebook pour conférer plus de visibilité à votre activité de conseil en gestion
- recrutement de commerciaux freelances pour assurer le travail de prospection
- collaboration avec d'autres consultants spécialisés dans des domaines différents, pour couvrir un large domaine d'activités
- proposition d'un premier entretien gratuit pour vos clients lors de la première prise de contact
- travail constant sur le SEO (référencement naturel) du site internet de votre activité de conseil en gestion
- développement d'un blog et publication de contenus éducatifs concernant le conseil en gestion

On retrouvera éventuellement certaines de ces initiatives dans votre stratégie de développement. Attention, la liste est probablement plus longue.

Si vous souhaitez établir la stratégie marketing adaptée à votre activité, téléchargez maintenant notre business plan adapté à un conseiller en gestion financière.

Quelles sont les charges d'un conseiller en gestion financière ?

À l'inverse des premières dépenses, les charges courantes de votre activité de consultant en gestion représentent celles qu'il faut payer systématiquement. Ce sont des lignes qui apparaissent dans le compte de résultat.

Voici quelques exemples de dépenses pour un conseiller en gestion financière :
- les charges d'une ligne téléphonique professionnelle
- le loyer pour votre cabinet de gestion (si vous n'êtes pas propriétaire de votre local)
- les honoraires d'une secrétaire (si vous en avez une)
- la somme allouée pour la prospection, afin de démarcher de nouveaux clients
- les frais de déplacements (si vous vous rendez chez vos clients)
- le budget alloué aux fournitures de bureau (ramettes de papier, encre, stylos, timbres etc.)
- l'imposition

Pour obtenir la liste des charges propre à cette activité, utilisez notre prévisionnel financier pour un conseiller en gestion financière.

Quelle approche pour estimer les profits de son activité de conseil en gestion ?

Votre activité de consultant en gestion génère des profits si le chiffre d'affaires dépasse la somme des dépenses.

Dans la majorité des cas, la marge nette d'un conseiller en gestion financière se situe entre 40% et 65% du revenu total.

Pour être clair et concis, en simplifiant quelques éléments d'ordre financier, lorsque votre activité de conseil en gestion génère 180,000 euros de chiffre d'affaires annuel, alors une fois la somme des dépenses acquittées, le profit pourra potentiellement être de 52.5% x 180,000 = 94,500 euros.

Bien sûr, les chiffres concernant votre activité de conseil en gestion seront très probablement d'une autre nature.

Vous voulez savoir maintenant quelle est la rentabilité de votre activité de consultant en gestion ? Procédez au téléchargement de notre modèle financier pour un conseiller en gestion financière.

À lire également

Rédiger un business plan pour un conseiller en gestion financière
Ouvrir un cabinet de conseil en gestion : le budget prévisionnel