5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Concevoir et commercialiser une application mobile rentable

Concevoir et commercialiser une application mobile

Depuis quelques années, le développement d'applications mobiles est devenu un secteur en plein essor.

En effet, le nombre d'utilisateurs de smartphones et de tablettes dépassant celui des ordinateurs, il devient évident que le développement d'applications mobiles constitue un facteur clé de la réussite des entreprises.

De plus, par rapport aux autres canaux, les applications mobiles offrent de multiples avantages :
- elles deviennent rapidement visibles grâce aux plateformes comme App Store et Google Play
- elles représentent une opportunité de visibilité pour les entreprises
- elles permettent d’exploiter les fonctionnalités liées aux smartphones, notamment l'appareil photo, la reconnaissance faciale, la réalité augmentée, etc.
- elles permettent aux utilisateurs de bénéficier d'une expérience personnalisée

De ce fait, les applications mobiles sont plus qu'une simple “conversion” d'un site web vers un autre format.

Vous cherchez à créer et distribuer votre propre application mobile ?
Vous vous demandez quelles sont les réglementations à suivre ?
Quelles sont les grandes tendances sur le marché des applications mobiles ?
Quels sont les business models possibles ?
Quelles fonctionnalités intégrer dans une application mobile ?
Que faut-il inclure dans son budget prévisionnel ?
Quelle stratégie SEO/ASO pour une application mobile ?

On répond à toutes ces questions dans la suite de l’article.

Profitez également de nos recherches et analyses, condensées dans le pack complet pour concevoir et commercialiser une app mobile rentable.

Quels sont les différents types d’applications mobiles ?

En termes de développement d’applications mobiles, plusieurs options s’offrent à vous.

Une application native

Cela correspond au développement d'une application mobile pour chaque système d'exploitation, par exemple une application programmée pour Android, iOS ou encore Windows Phone.

Le développement de l'application se fait avec les langages de développement du smartphone, comme Objective C sur iOS et Java sur Android. Cela permet à l'application mobile d'exploiter pleinement les capacités de chaque smartphone.

Une application hybride

Il s'agit d'une application développée à partir d'une technologie compatible à la fois avec Android et iOS.

Le but est d'éviter le développement de deux applications complètement séparées.

Cependant, ce type d'application ne vous permet pas d'exploiter la totalité des fonctionnalités du smartphone. Pour développer une application hybride, il suffit d'utiliser un moteur ou un langage hybride, tel que React Native qui fonctionne sur iOS et Android.

Une Web App ou PWA

Cela correspond au développement d'un site web spécialement conçu pour une utilisation sur mobile.

La conception de ce site est basée sur les technologies web classiques, telles que HTML 5, CSS 3, etc. Le site fonctionne via le navigateur du smartphone et l'expérience utilisateur est similaire à celle de l'application native.

Un Site Web Responsive

Il s'agit de l'optimisation d'un site web pour une utilisation sur mobile (comme celui sur lequel vous êtes en train de lire cet article).

À noter qu'un site web responsive n'est pas une application mobile, il s'agit simplement de la possibilité d'utiliser un site web sur un smartphone.

Quelles compétences pour créer une application mobile ?

Avant de se lancer dans la conception d’une app mobile, il faut savoir que l'apprentissage des langages informatiques est loin d'être facile et peut prendre beaucoup de temps.

Cependant, il existe des prestataires de services capables de prendre en charge cette tâche complexe :
- les générateurs web, ces outils facilitent considérablement le travail des débutants en programmation web. Toutefois, ils sont très limités en termes de personnalisation
- les développeurs indépendants, ils se chargent de l'exécution du code et apportent les ajustements nécessaires en fonction de vos besoins
- les agences, et toute son équipe comme les chefs de projet, développeurs et d'experts en marketing vous accompagnera tout au long de votre projet mobile

Quel futur pour le marché des applications mobiles ?

Si vous souhaitez obtenir des chiffres actualisés tous les semestres, vous pouvez consulter :
- notre pack complet pour une application mobile (qui contient tous les documents)
- notre étude de marché pour une application mobile
- notre business plan pour une application mobile

Plus de 67 % de la population mondiale possède un smartphone, ce qui rend le marché des applications mobiles extrêmement intéressant. De plus, selon Challenges, le chiffre d'affaires mondial de ce marché a augmenté de plus de 248 % au cours de ces cinq dernières années.

En France, le marché des applications mobiles est estimé à 1,4 milliard d'euros, selon une étude réalisée par AppAnnie. Toujours selon cette étude, les français ont déboursé 1,75 milliard d'euros en 2020 pour leurs achats d'applications mobiles, avec une moyenne de 18,4 euros par utilisateur.

Les réseaux sociaux et les applications de messagerie représentent 50 % du temps passé sur mobile, indique ZenuAcademy.

En ce qui concerne le commerce en ligne, les ventes effectuées via une application mobile représentent 75 % des ventes.

Selon AppAnnie, le mobile est devenu la principale plateforme d'accès aux jeux vidéo, détenant 55 % des parts de marché. De plus, les jeux mobiles génèrent 72 % des ventes d'applications mobiles.

Quelles sont les grandes tendances sur le marché des applications mobiles ?

La numérisation croissante du marché mondial a conduit à l'émergence des applications mobiles, un phénomène en place depuis un certain temps. Désormais, les gens disposent d'applications mobiles répondant à tous leurs besoins.

De ce fait, il est évident que de nouvelles tendances apparaissent pour rendre l'industrie plus rentable et plus innovante.

Vous retrouverez un rapport détaillé des tendances dans les documents suivants :
- notre pack complet pour une application mobile (qui contient tous les documents)
- notre étude de marché pour une application mobile
- notre business plan pour une application mobile

Internet des Objets (IoT)

Cela désigne un ensemble d'infrastructures technologiques, conçues pour piloter différents objets à l'aide d'une connexion Internet.

Ces objets, appelés objets connectés ou “smart”, peuvent être contrôlés à distance via un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

Essentiellement utilisé dans la domotique, l'IoT est désormais exploité dans l'agriculture, la médecine, etc.

Les applications Cloud

Une application Cloud ou PaaS est similaire à une application Web. En effet, elle ne requiert aucun téléchargement et est accessible à partir d'un navigateur.

Néanmoins, une application Cloud est dotée d'une puissance de calcul et d'une capacité de stockage supérieures à celles d'une Web App. De fait, elle utilise plusieurs serveurs interconnectés pour fonctionner, et offre une sécurité bien plus importante.

Les applications instantanées

Cette technologie a été développée par Google.

Le rôle d'une application instantanée consiste à permettre aux utilisateurs de tester les fonctionnalités d'une application avant de l'installer. Elle représente, en quelque sorte, la version démo d'une application, tout en étant accessible via un navigateur.

L’interface utilisateur vocale

Depuis l'émergence de dispositifs domestiques tels qu'Alexa et Siri, les applications incorporant une interface utilisateur vocale connaissent un véritable engouement.

Grâce à cette technologie, les utilisateurs naviguent sur une application ou un site à l'aide de commandes vocales. De plus, la moitié des recherches effectuées sur l'internet se font actuellement par commande vocale.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée

D'après une estimation de Statista, le marché de la réalité virtuelle et augmentée sera multiplié par huit durant les deux prochaines années.

La demande d'applications de RV est très élevée, en particulier dans les secteurs des jeux vidéo et de l'immobilier. Le but est d'offrir aux clients une expérience immersive et interactive. Pour ce qui est de la réalité augmentée, elle est principalement utilisée dans le commerce en ligne.

Faut-il faire un business plan pour commercialiser une application mobile ?

La conception d'une application mobile de qualité et rentable nécessite un bon business plan.

En effet, un business plan complet fait office de référence pour le projet. Il fournit une vision claire de l'application, ainsi que de la logistique marketing et financière.

Un bon plan d'affaires, comme notre business plan pour une application mobile, contient généralement les éléments suivants :
- une analyse du marché
- une présentation de l'application
- une proposition de vente unique
- une analyse du seuil de rentabilité
- une prévision du chiffre d'affaires
- une prévision des pertes et des profits
- un plan marketing et une stratégie de lancement
- une étude de la concurrence
- une analyse SWOT
- un Business Model Canvas

Faut-il faire une étude de marché pour commercialiser une application mobile ?

La validation de votre idée d'application mobile est une étape primordiale.

Pour ce faire, il est nécessaire de réaliser une étude de marché solide, afin de déterminer la viabilité de votre idée d'application.

L'étude de marché d'une application mobile doit être aussi complète et représentative que possible. Pour cela, il est essentiel qu'elle englobe de nombreux aspects. Vous serez ainsi en mesure d'identifier les tendances du marché, les habitudes et les attentes de votre public cible, le potentiel commercial de votre application et la concurrence déjà présente dans le secteur.

Par la suite, vous pourrez utiliser les informations obtenues pour élaborer les stratégies appropriées.

Quels sont les business models possibles pour une application mobile ?

De nombreux business models sont possibles pour une application mobile.

La part de service

L'application est proposée comme un service complémentaire afin d'optimiser les performances. Généralement facultative et gratuite, elle permet à l'entreprise d'augmenter ses revenus.

L'image de marque

Ce modèle est généralement utilisé par les entreprises souhaitant améliorer leur réputation et gagner en notoriété. Ainsi, le téléchargement et l'utilisation de l'application sont gratuits.

L'abonnement

Les frais de téléchargement de ce type d'application sont calculés en fonction de la durée d'utilisation prévue.

Les achats intégrés

Bien que le téléchargement de l'application soit gratuit, certaines fonctionnalités spécifiques, certains contenus numériques ou la désactivation de la publicité sont payants.

L'e-commerce

Ces applications sont généralement gratuites et offrent la possibilité d'effectuer des transactions commerciales sur le Web.

La publicité

Le téléchargement et l'utilisation de l'application sont gratuits, mais ses espaces publicitaires, sous forme d'images ou de vidéos, sont vendus à des annonceurs.

L'affiliation

Des bannières publicitaires sont intégrées dans l'application pour diriger les utilisateurs vers les sites web des annonceurs. À chaque clic, vous recevez une commission.

L’app à bas prix

Dans ce modèle, l'application est proposée à un bas prix, généralement de 0,99 euros, afin d'attirer de nombreux utilisateurs.

L’app avec un tarif élevé

Les risques liés à ce type de modèle sont considérables. Il est recommandé de l'utiliser seulement lorsque vous disposez d'un public précis.

La collecte de données

Les applications mobiles collectent des données sur leurs utilisateurs. Par la suite, ces dernières peuvent être vendues à des entreprises de recherche.

L'audience

Le seul but de ce modèle est de développer une large base d'utilisateurs, qui peut ensuite être utilisée à d'autres fins.

Aucun modèle clair

Il s'agit des applications créées dans un but de satisfaction personnelle plutôt que de profit.

Le business model pour une application mobile

Quelles sont les démarches et étapes pour concevoir une application mobile ?

Afin de créer une application, vous devez prendre en compte plusieurs éléments importants, notamment vos objectifs, les coûts potentiels, la gestion du projet et d'autres éléments importants.

Voici les principales étapes de la conception d'une application mobile.

La planification et la recherche

La phase de planification commence immédiatement après la définition de votre idée d'application.

Cette phase comprend généralement une étude de marché et une étude de faisabilité. En effet, il est primordial de savoir s'il existe une niche sur le marché pour votre idée d'application.

Il faut également décider des plateformes sur lesquelles votre application sera disponible. Si vous envisagez plusieurs plates-formes, vous devrez choisir entre une approche hybride ou un développement natif pour chaque plate-forme.

Suivez notre template dans l’étude de marché d’une application mobile pour réussir cette étape.

La conception de prototypes

Cette étape comprend la réalisation de maquettes filaires et des itérations en fonction des commentaires des utilisateurs.

Un wireframe peut être considéré comme le guide de base de l'interface utilisateur de votre application.

Les wireframes n'ont pas besoin d'être complets. Ils doivent juste représenter les fonctionnalités de base de votre application, afin de recueillir les commentaires des utilisateurs.

La conception

La phase de conception comporte de nombreux éléments.

Tout d'abord, vous devez peaufiner les maquettes approuvées. Il s'agit notamment de positionner et d'élaborer les éléments de l'interface utilisateur, de définir le flux d'utilisateurs, de comprendre la hiérarchie des éléments, etc.

À ce stade, vous devez produire des maquettes pouvant être transformées en une application fonctionnelle, avec des détails sur tous les types d'interaction. Il faut également définir une ligne directrice concernant l'image de marque.

Durant cette étape, il est nécessaire de concevoir une stratégie de marketing. Il s'agit généralement de déterminer comment l'application sera commercialisée ; vous retrouverez une telle stratégie dans les documents suivants :
- notre pack complet pour une application mobile (qui contient tous les documents)
- notre étude de marché pour une application mobile
- notre business plan pour une application mobile

Le développement

La phase de développement consiste à écrire le code de la version finale de l'application. Lors de cette phase, vous utiliserez les informations que vous avez reçues des maquettes et prendrez certaines décisions finales, potentiellement importantes.

En outre, vous devrez intégrer un moteur d'analyse dans votre application. Il faudra également créer des événements pour toutes les interactions possibles avec les utilisateurs, afin de déterminer le fonctionnement de l’application et le flux global des utilisateurs.

Ces informations vous seront utiles pour mieux connaître vos utilisateurs et optimiser votre application une fois lancée.

Les tests

Idéalement, les tests sont effectués parallèlement à la phase de développement.

Les tests unitaires, les tests de l'interface utilisateur et les tests d'intégration sont nécessaires pour éliminer les principaux bugs le plus rapidement possible.

Ces tests peuvent allonger la phase de développement. Cependant, sur le long terme, ils permettent de réduire considérablement le temps et l'argent consacrés à la maintenance et au support.

La soumission de l'application

Cette étape consiste à soumettre votre application à l'App Store ou au Play Store, afin qu'elle soit approuvée.

Il est important de maîtriser ce processus, puisqu'il sera répété à chaque nouvelle mise à jour de l'application.

À ce stade, vous devriez éliminer la plupart des bugs et disposer d'une application de qualité, conforme aux directives de la plateforme sur laquelle vous la soumettez.

La maintenance

La maintenance consiste à surveiller l'état général, à corriger les éventuels bugs et à s'assurer que l'application continue de fonctionner correctement.

La mise à jour de votre application pour les nouvelles versions du système d'exploitation ou pour la prise en charge de nouveaux appareils fait également partie de la maintenance.

Comment réaliser un cahier des charges pour une application mobile ?

Le cahier des charges est un document contractuel, qui permet d'anticiper toutes les étapes de la conception d'une application et d'en prévoir les coûts. Pour rédiger un cahier des charges pour votre application mobile, vous devez suivre les étapes suivantes.

Présenter globalement le projet

Cette première étape du cahier des charges vise à contextualiser le projet. Afin d'y parvenir, vous devez :
- faire une présentation générale de votre entreprise (vous pouvez utiliser notre business plan pour une application mobile, pour cela)
- élaborer un argumentaire précis afin d'expliquer le rôle de votre future application mobile dans la stratégie globale de votre entreprise
- définir le public cible de votre solution, à savoir élaborer des personas
- dresser la liste des interfaces nécessaires

Décrire la charte graphique

La charte graphique représente un élément fondamental dans la rédaction d'un cahier des charges.

En effet, dans le cas où vous avez déjà défini votre identité visuelle, vous devez transmettre tous les éléments à votre prestataire. Dans le cas inverse, vous devez prévoir la définition de la charte graphique avant le développement de votre application.

Déterminer les particularités techniques et fonctionnelles de l'application

La fiche fonctionnelle de votre future application ne se limite pas à une liste de toutes les fonctionnalités de l'application. Vous devez également y décrire le parcours de l'utilisateur, notamment à l'aide de diagrammes.

Ainsi, vous devez décrire les fonctionnalités à développer afin d'optimiser l'expérience utilisateur. Pour une meilleure compréhension, vous pouvez intégrer des captures d'écran à chaque phrase.

Indiquer les prestations attendues et les délais

La description des prestations attendues dans le cahier des charges constitue une valeur contractuelle.

Afin de garantir la valeur du cahier, il est nécessaire de décrire les services attendus de la manière la plus complète possible. Ensuite, il faut planifier la mise en œuvre de ces services et inclure un planning. Pour finir, il faut mentionner le budget prévu, que vous aurez constitué grâce au prévisionnel financier de votre application mobile.

Comment réaliser un prototype pour une application mobile ?

Vous ne pouvez pas commencer la conception d'un prototype sans être passé par des étapes de synthèse, de hiérarchisation et d'organisation des différentes fonctions.

Pour réussir la création d'un prototype, il faut que:
- les différentes pages de l'application soient organisées de manière logique
- l'expérience utilisateur soit fluide et rapide
- le design de l'application soit cohérent : le visiteur doit retrouver le même esprit tout au long de son parcours
- le choix de l'outil de conception et d'animation d'un prototype soit adapté à vos besoins

Quelles étapes pour réaliser un prototype pour une application mobile ?

La maquette fonctionnelle avant la conception du prototype

Avant d'arriver à un prototype complet, les maquettes fonctionnelles représentent le moyen le plus rapide d'altérer les idées.

La première étape consiste généralement à utiliser du papier et un crayon. À ce stade, vous ne devez pas vous préoccuper de la forme, puisque ces maquettes vous permettent de vous focaliser sur les aspects fonctionnels plutôt que sur les aspects esthétiques.

La conception du prototype final

La conception d'un prototype abouti constitue une excellente base pour la réalisation du storyboard et donc pour le développement de l'application.

Il convient de prendre le temps de se poser les bonnes questions, puisqu'à ce stade il est encore temps de tester, modifier ou encore supprimer.

Comment réussir le design d’une application mobile ?

Voici quelques conseils afin de réussir le design de votre application mobile.

Faire une bonne première impression

La première utilisation d'une application par un utilisateur représente souvent un moment crucial.

Il faut alors vous assurer que votre application mobile dispose d'un design intuitif et qu'elle présente rapidement et correctement les principales fonctionnalités.

Privilégier la navigation au design

La structure de votre application et les parcours de navigation doivent être mûrement réfléchis. En effet, un simple manque d'organisation ou de fluidité vous fera perdre vos utilisateurs.

La cohérence entre l'objectif et le design de l'application

L'application mobile doit répondre à un objectif précis et offrir un service unique. Ainsi, cet objectif influencera la conception et le design de votre application mobile et orientera vos décisions.

Réfléchir aux différents contextes d'utilisation

Les fonctionnalités et le design doivent être conçus en tenant compte des contextes d'utilisation de votre application.

En effet, il faut penser à tous vos futurs utilisateurs : certains jugeront certaines fonctionnalités intuitives alors que d'autres les trouveront difficiles à comprendre.

Ajouter que les fonctionnalités nécessaires

Les prototypes permettent de mettre en évidence les fonctionnalités essentielles et celles qui semblent excessives.

De plus, vous devez être capable de présenter votre application rapidement et de manière concise.

Réaliser des A/B tests

Vous pouvez effectuer des A/B tests afin de vérifier si les taux de conversion changent selon votre design.

Vous pouvez également créer des groupes de discussion pour voir comment les utilisateurs réagissent à vos choix de design.

Optimiser le design pour se démarquer

70 % des installations d'applications sur l'App Store résultent de recherches.

La présentation d'une application dans les résultats de recherche influence considérablement son succès. Il faut donc appliquer les meilleures pratiques d'optimisation de l'App Store (voir plus bas dans l’article).

Il faut également étudier régulièrement le marché, afin d'identifier les tendances qui favorisent les conversions.

Le design d'une application mobile

Quelles fonctionnalités intégrer dans une application mobile ?

Voici quelques fonctionnalités à intégrer dans votre application mobile afin de satisfaire vos clients.

Support hors ligne

Lors de la conception de votre application, vous devez tenir compte des pannes de réseau.

En cas de perte de connexion, la possibilité d'utiliser le stockage local rendra votre application plus performante. Une fois le réseau rétabli, cette dernière pourra se synchroniser avec la base de données globale.

La géolocalisation

L'utilisation de la géolocalisation est essentielle pour pouvoir s'adapter aux différentes cultures.

Elle vous permet d'adapter le contenu de l'application et de personnaliser l'expérience de vos cibles en fonction de leur localisation.

Un service clients de qualité et accessible

Grâce aux options d'appel, d'email et de chat de l'application mobile, vos clients disposent d'un accès direct à votre entreprise.

Elles permettent de créer des relations personnalisées et d'accroître la confiance de vos visiteurs.

Une expérience utilisateur basée sur le tactile

De nos jours, une interface tactile bien conçue se traduit par l'intuitivité et la simplicité d'utilisation.

La fluidité de l'écran tactile fera de vos clients des fans de votre application et favorisera les interactions.

Un filtrage dynamique

Lors d'une recherche, le filtrage dynamique est l'une des fonctionnalités qui rendra votre application plus intuitive et facile à utiliser.

La majorité des plateformes mobiles disposent d'options de filtrage de données déjà intégrées. Ainsi, le filtrage dynamique devrait être facile à implémenter.

L'enregistrement des options de paiement

Les concepteurs d'applications mobiles doivent améliorer leurs options de paiement et proposer un stockage sécurisé des informations de paiement.

Les formulaires optimisés

Bien qu'ils ne soient pas très populaires auprès des utilisateurs, les formulaires sont indispensables pour la collecte d'informations.

Il faut donc privilégier des champs de formulaire optimisés pour le clavier tactile.

Comment soumettre son application mobile à Google Play ?

Android propose plusieurs options afin de distribuer des applications. Néanmoins, Google Play demeure la plateforme privilégiée pour publier une application Android.

Créer un compte Publisher Google

La publication d'une application sur le Play Store nécessite la création d'un compte Publisher. Les frais d'inscription à ce compte sont de 25 euros, un montant unique valable à vie quel que soit le nombre d'applications.

Publier votre application sur Google Play

Les renseignements fournis dans le Store Listing sont soumis à certains critères et tous ces éléments sont visibles dans Google Play.

Lorsqu'un utilisateur consulte votre page d'informations, la courte description est le premier élément qui s'affiche.

Dans la description détaillée, vous devez présenter clairement votre application en choisissant soigneusement les mots clés. La qualité du référencement de votre application en dépend.

Quant aux éléments graphiques, les captures d'écran doivent mettre en avant les meilleures fonctionnalités de votre application.

Une fois le formulaire Play Store rempli, il faut télécharger le fichier binaire et suivre le guide sur votre console Google pour la publication de votre application.

Comment soumettre son application mobile à App Store ?

Pour publier une application iOS sur l'App Store, il faut surtout faire preuve de patience et de persévérance.

Afin de garantir aux utilisateurs la qualité et la sécurité de cet écosystème, Apple a mis en place des directives très précises.

Comptes développeurs Apple

Avant la soumission de votre application, il est essentiel de créer votre compte de développeur Apple. L'abonnement annuel de ce dernier est de 99 dollars (environ 88 euros).

Grâce à ce compte, vous pourrez également compiler et tester votre application iOS, une étape indispensable dans le processus de développement d'une application.

Soumission à l’App Store

Avant d'être publiée, chaque application fait l'objet d'une vérification par Apple et la plupart des rejets sont dus au non-respect des règles principales. Il est donc impératif de bien comprendre ces règles.

Avant la soumission de l'application, vous devez fournir les informations obligatoires, à savoir l'icône, les captures d'écran et les métadonnées. Il ne faut pas négliger l'importance de la description, puisque seules les trois premières lignes sont directement visibles. Il faut donc faire preuve de précision, de clarté et de concision.

La procédure de vérification prendra quelques jours, puis Apple vous informera lorsque votre application sera rendue publique (et pourra donc être distribuée) sur le Store.

Quel est le cadre réglementaire autour de la commercialisation d’applications mobiles ?

Les applications mobiles deviennent un vecteur essentiel du commerce électronique. Voici les règles juridiques à respecter pour créer une application mobile.

Les mentions légales

Les mentions légales doivent être accessibles à l'utilisateur de l'application avant même son téléchargement.

Elles permettent notamment d'identifier l'éditeur de l'application, à savoir la dénomination sociale, l'adresse du siège social, son numéro de téléphone, son numéro d'immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ou au Registre des Métiers, le montant de son capital social et le nom du dirigeant ou du codirigeant de l'application.

Le non-respect de ces mentions obligatoires entraîne une peine d'un an d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende pour l'éditeur.

Les Conditions Générales d’Utilisation

En général, l'application est proposée par un éditeur à un utilisateur final par le biais d'un intermédiaire.

Ainsi, les liens entre les différentes parties doivent être encadrés par les Conditions Générales d'Utilisation (CGU).

Le contrat conclu entre l'utilisateur et l'éditeur, sous forme électronique, doit respecter les dispositions des articles 1366 et 1367 du Code Civil. Ces Conditions Générales d'Utilisation doivent prévoir :
- une clause de gratuité lorsqu'aucun service payant n'est proposé
- une clause relative aux données personnelles, souvent une référence à la politique ou à la charte de confidentialité
- une clause relative aux contenus numériques et aux licences de propriété intellectuelle

Les Conditions Générales de Vente (CGV)

Si l'éditeur propose des services payants via son application mobile, il doit prévoir des Conditions Générales de Vente distinctes, mentionnant des clauses distinctes selon le type de relation.

Dans le cas d'une relation BtoC, l'éditeur devra respecter le Code de la Consommation.

En ce qui concerne les contrats BtoB, il faut faire preuve de vigilance, car l'acceptation par clic des Conditions Générales d'un contrat conclu par voie électronique est valable.

La politique de confidentialité

Lorsque des données personnelles font l'objet d'un traitement par l'application, l'utilisateur doit être tenu informé de la collecte, du type de données collectées, de la raison du traitement, du responsable, etc.

La déclaration préalable ou la demande d’autorisation auprès de la CNIL

Conformément à la loi du 6 janvier 1978, et en fonction des données collectées ainsi que de leur traitement, l'éditeur est tenu de faire une déclaration préalable de collecte ou une demande d'autorisation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL).

La Protection de la Propriété Intellectuelle

Lorsque l'éditeur ne conçoit pas lui-même l'application, il doit prévoir un contrat de développement incluant les éléments suivants :
- les responsabilités du client
- les engagements du prestataire
- la cession des droits d'exploitation de la création
- la rémunération de la cession des droits d'exploitation cumulée avec la rémunération du service
- les garanties, en particulier la garantie d'éviction

La responsabilité de l’éditeur

Les stores, plateformes de distribution, sont considérés comme des hébergeurs et sont ainsi protégés de toute responsabilité en cas de contenu illégal. En ce qui concerne le créateur de l'application mobile, il sera considéré comme éditeur.

La sécurité informatique

Afin de conserver la sécurité interne, l'éditeur doit disposer de son propre code source.

Cela permet notamment d’éviter certaines cyberattaques, instaurer un contrôle des données saisies, prévoir une technique de cryptage des mots de passe, ainsi qu'un historique des accès et des actions de l'utilisateur.

Quel budget pour concevoir et commercialiser une application mobile ?

Le coût du développement d'une application mobile varie de 30 000 à 200 000 euros.

Cela dépend de plusieurs paramètres, à savoir la nature de votre application mobile, son niveau de complexité, les plateformes visées, etc.

Si vous souhaitez mettre sur pied un budget de démarrage précis pour votre projet, utilisez le prévisionnel financier pour une application mobile. Les hypothèses y sont pré-remplies et entièrement modifiables.

Pour vous guider :
- une application mobile basique coûte généralement entre 30 000 et 60 000 euros
- une application moyennement complexe coûte généralement entre 40 000 et 80 000 euros
- une application complexe peut atteindre 200 000 euros, voire plus

Le type d'application détermine également le niveau technique à mettre en place pour sa création. À titre d'exemple, les réseaux sociaux sont beaucoup plus faciles à concevoir qu'un jeu vidéo :
- le développement d'un jeu vidéo varie généralement entre 50 000 et 100 000 euros
- le développement d'une application de e-Commerce varie généralement entre 30 000 et 40 000 euros
- le développement d'un réseau social varie généralement entre 20 000 et 30 000 euros

En outre, le prix de la création d'une application mobile se décompose en deux parties :
- la pré-production et le développement d'une application mobile
- la maintenance et les mises à jour de l'application mobile

Quels sont les points forts d’une application mobile rentable ?

Dans ce contexte extrêmement concurrentiel, il faut savoir que proposer une application mobile performante à son marché cible est une obligation. Voici quelques initiatives que vous pouvez mettre en place pour rendre votre application plus profitable.

Une application mobile gratuite

L'application mobile gratuite présente un réel atout concurrentiel. Ce modèle économique gratuit reste le plus efficace pour acquérir rapidement des utilisateurs. Cela ne vous empêche pas de générer du revenu, comme nous l’avons vu dans la présentation des différents modèles économiques possibles, plus haut dans l’article.

L'essai gratuit avant l'achat

Ce modèle économique demeure également l'un des plus répandus. En effet, il représente aujourd'hui 90 % des applications. Il permet aux utilisateurs d'utiliser gratuitement les fonctions de base de l'application. Par la suite, l'utilisateur peut s'abonner pour bénéficier des fonctions avancées de l'application.

De bons avis sur l'App Store ou Google Play

Les avis positifs reçus sur ces plateformes constituent également un atout majeur pour une application mobile. En effet, ils offrent un meilleur référencement de l'application sur les deux plateformes. De plus, ils attirent davantage l'attention de vos clients potentiels.

Une expérience utilisateur personnalisée

La personnalisation constitue la stratégie gagnante pour fidéliser les utilisateurs.

Pour y parvenir, vous avez le choix entre 2 méthodes :
- la personnalisation implicite, qui consiste à ce que l'algorithme présente le contenu selon les intérêts de l'utilisateur, ses données de navigation, sa localisation, etc.
- la personnalisation explicite, ce qui signifie que l'utilisateur choisit les thèmes et les fonctionnalités qui l'intéresse

Quelle stratégie marketing pour une application mobile ?

Compte tenu de la concurrence présente sur le marché des applications mobiles, il est nécessaire de mettre en place une bonne stratégie marketing pour attirer des utilisateurs.

Les réseaux sociaux

Utilisez vos réseaux sociaux pour mettre en avant l'application. Vous pouvez commencer alors qu'elle est encore en cours de développement. Cela constitue un bon moyen pour vous de solliciter les commentaires et les idées des futurs utilisateurs.

Un site dédié

Vous pouvez lancer un site web dédié à votre application, ce qui est préférable lorsque votre application mobile est soutenue par une entreprise à part entière.

Une démo en vidéo

Mettez en place une vidéo qui montre comment utiliser votre application mobile. Expliquez clairement les fonctions de l'application et son utilité dans la vie réelle.

Du contenu

Consacrez du temps à la création de contenu pour expliquer clairement le fonctionnement de votre application mobile. Ce contenu doit comprendre des articles de blog, des communiqués de presse, du contenu pour les réseaux sociaux, du contenu pour le site web et du contenu pour le marketing par courriel.

Les publicités payantes

Pour compléter votre présence en ligne, vous pouvez faire appel à des publicités payantes durant la semaine de lancement.

Vous pouvez également mettre en place des publicités ciblées et payantes sur Facebook pour attirer les utilisateurs vers votre page.

Votre réseau professionnel

Invitez votre réseau professionnel à partager votre contenu concernant la sortie prochaine de votre application.

Pour ce faire, vous pouvez envoyer un email avec un lien vers votre vidéo de démonstration, pour qu'ils puissent comprendre le fonctionnement de votre application. Pensez à inclure des boutons de partage sur les réseaux sociaux.

Une version bêta sur invitation seulement

Envoyez une invitation au lancement d'une version bêta de votre application.

Non seulement vous créez un sentiment d'exclusivité, mais cela vous permet également de recueillir des commentaires afin de corriger les bugs et les problèmes de l'application.

Les autres développeurs d’applications

Contactez d'autres développeurs qui ont conçu une application complémentaire à la vôtre.

Il est possible de conclure un partenariat pour vous entraider à vendre vos applications.

Les commentaires et les avis

Vous devez surveiller et encourager les avis des utilisateurs concernant votre application.

Ce processus vous permet d'identifier les problèmes que vous n'avez pas vu et d'apporter les changements nécessaires pour améliorer l'expérience utilisateur.

La stratégie marketing pour une application mobile

Quelle stratégie SEO/ASO pour une application mobile ?

Afin de dynamiser les téléchargements d'une application, il est important d'utiliser tous les outils disponibles pour faire face à la concurrence au sein de ce marché. Voici des conseils pour se positionner sur les moteurs de recherche et les App Stores :

Une page de destination ou un site web

Une présence en ligne vous permet de vous positionner et d'apparaître comme une source d'information fiable.

Le bon nom d'application

Selon une étude, les noms d'applications comportant un mot clé pertinent ont un classement supérieur de 12 %. Il est donc important de garder un nom court, attirant et d'ajouter les mots-clés en les séparant par un trait d'union.

Une icône représentative

L'icône d'une application représente la première chose que les utilisateurs voient. Il est donc important de faire une bonne première impression en utilisant cet outil graphique.

Les mots-clés

Des différences existent entre l'App Store et Google Play. Pour le premier, 100 caractères sont disponibles pour ajouter des mots-clés. En revanche, le second offre 4000 caractères pour décrire l'application. Il faut toutefois bien garder en tête que la description est destinée au consommateur et non à l'algorithme du moteur de recherche.

Les captures d'écran et les vidéos

Même si cela n'améliore pas directement le classement, ces éléments influencent les téléchargements. Les images permettent, par exemple, à l'utilisateur de visualiser l'application avant même de la télécharger.

Quelles sont les dépenses récurrentes d’une application mobile ?

Après les dépenses initiales, viennent les dépenses récurrentes. Ces dernières sont celles que vous devrez payer de manière répétitive. Parmi ces dépenses, citons les suivantes :
- les services fonctionnels, tels que les SMS, les notifications push, etc.
- les services administratifs pour la gestion des utilisateurs, etc.
- les services d'infrastructure, tels que les serveurs, le CDN, etc.
- les services de support informatique, pour les mises à jour de votre application, la correction des bugs, etc.

Dans le cas où vous disposez d'un local, on peut trouver des frais d'électricité, de gaz, de téléphone, des assurances, des frais d'assistance juridique et comptable, un loyer, etc.

Retrouvez l’ensemble des charges courantes du compte de résultat dans le prévisionnel financier pour une application mobile.

Ouvrir une application mobile : est-ce profitable ?

Afin de concevoir une application rentable, deux éléments doivent être pris en compte. Le premier est la capacité de l'application à générer des bénéfices, et le second est la capacité à maîtriser les coûts d'exploitation.

Lors de la mise en place de votre stratégie marketing, vous déterminerez les actions à mener pour inciter un maximum de personnes à télécharger et à utiliser votre application mobile. De la même manière, la rentabilité de votre application mobile dépendra de la gestion des dépenses de votre compte de résultat.

Ainsi, pour vous rapprocher de votre seuil de rentabilité, analysez votre compte de résultat et vos dépenses courantes. Faites attention à votre plan d'embauche, puisque le personnel est coûteux en France. Mettez également en place des indicateurs de performance et de rentabilité.

Enfin, appuyez vous sur toutes les ressources du pack complet pour commercialiser une application mobile rentable.

Comment financer un projet d’application mobile ?

Pour financer votre application mobile, il faut combiner plusieurs sources de financement. Vous êtes probablement déjà familier avec certaines d'entre elles, mais il en existe d'autres.

À noter que, pour convaincre tous ces acteurs, il vous faudra un solide business plan pour votre application mobile.

Le crowdfunding

Le crowdfunding consiste à collecter des fonds sur Internet, via une plateforme sur laquelle vous présenterez votre nouvelle application. Il s'agit d'une collecte de fonds auprès du grand public.

Business angels

Un business angel est une personne prête à soutenir les jeunes entrepreneurs ambitieux.

Pour trouver un business angel investissant dans des projets d'applications mobiles, vous pouvez contacter les agences web ou les développeurs de votre réseau pour leur demander s'ils connaissent quelqu'un.

L'ACRE

Dans le cas où vous n'avez pas bénéficié de l'ACRE au cours des 3 dernières années, il est possible d'en bénéficier. Il s'agit d'une exonération des cotisations d'assurance maladie, maternité, vieillesse, veuvage, invalidité et décès.

Les incubateurs

Un incubateur est une structure qui a pour objectif de transformer une idée innovante en une entreprise durable et rentable. L'intégration se fait via un comité chargé de sélectionner les projets en fonction de leur potentiel.

Le microcrédit

Il s'agit d'un petit prêt : d'un montant maximum de 10 000 euros. Toutefois, il peut vous permettre de financer vos premières dépenses et donc de faire démarrer votre projet d'application mobile.

Le prêt d'honneur

Le prêt d'honneur est une somme d'argent empruntée à taux zéro, sans garantie ni caution personnelle. Ce montant est généralement financé par les collectivités locales ou l'Etat. La présentation du business plan à un comité de professionnels déterminera si vous recevrez ou non le prêt.

À lire également

Développer une app mobile : quels chiffre d'affaires espérer ?
Comment réussir la commercialisation et le business plan de son app mobile ?
Une stratégie ASO, SEO et SEA rentable pour votre application mobile