Devenir décorateur d'intérieur : le guide complet

Le pack complet d'un décorateur d'intérieur

Presque un Français sur quatre considère que vivre dans un cadre design travaillé et fréquemment réactualisé est une priorité.

En France, nous aimons la décoration d'intérieur et c'est pour cela qu'un ménage français dépense environ 500 euros par an pour aménager son domicile.

Cet engouement pour l'aménagement intérieur est dû, en partie, au dynamisme du marché immobilier. En effet, plus il y a de transactions immobilières, plus il y a de nouveaux occupants, et donc des besoins d'équiper et d'aménager des intérieurs.

Vous souhaitez lancer votre activité de décorateur d'intérieur ? Vous voulez être guidé dans le processus de création d'entreprise ? Vous vous demandez si une étude de marché pour votre projet de décorateur d'intérieur est nécessaire avant de se lancer ? Vous vous demandez ce que vous devez inclure dans votre business plan pour obtenir des financements ? Vous aimeriez savoir s'il s'agit d'une activité qui peut générer des profits intéressants sur le long terme ?

Nous répondons à ces questions dans la suite de l'article.

Enfin, notez que notre équipe d’experts mène une veille constante sur cette industrie. Elle collecte des données, les analyse et les met en forme. Tout le fruit de son travail se trouve dans les documents du pack complet pour un décorateur d'intérieur.

Étape 0 : rédiger une étude de marché pour un décorateur d'intérieur

Par définition, l’étude du marché consiste à faire l’étude de l’offre et de la demande afin d’élaborer une stratégie d’entreprise efficace. En plus de cet objectif, l’étude de marché permet de valider si votre idée est commercialement exploitable, qu’elle répond à un besoin précis, et ce avec les moyens que vous avez à disposition.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir une agence de décoration d’intérieur ?

La première étape pour ouvrir une entreprise de décoration d'intérieur consiste à réaliser une étude de marché, afin d'évaluer le potentiel commercial de votre future entreprise.

L'étude de marché pour une activité de décorateur d'intérieur vous permet de vérifier s'il existe une demande et de comprendre les attentes des clients dans votre zone d'implantation.

L'étude de marché pour une entreprise de décoration d'intérieur comprend une enquête approfondie sur le marché global et les tendances du secteur.

Elle comprend également une analyse du positionnement des concurrents et des habitudes des futurs clients.

Comment évaluer la demande pour une activité de décorateur d'intérieur ?

Indispensable pour établir une étude de marché complète, l’analyse de la demande vous permet de connaître le volume réel du marché.

En d'autres termes, une étude de la demande vous aide à définir le nombre exact de clients qui pourraient faire appel à vos services de décorateur d'intérieur.

En outre, elle reste indispensable pour analyser les tendances du marché, c’est-à-dire, si, par exemple, il y a de plus en plus de transactions immobilières et donc de personnes qui ont besoin d'aménager leur intérieur.

Cette démarche est aussi incontournable pour analyser les différents paramètres qui influencent le marché. Par exemple, est-ce qu'un magasin de décoration est présent dans votre zone ? Où est-ce que vos clients potentiels vont-ils pour acheter des meubles et des objets de décoration ?

Par ailleurs, cette étude vous fournit des informations précieuses sur la situation économique de votre zone d’implémentation. Par exemple, si la ville est touchée de plein fouet par un taux de chômage très élevé, il y a peu de chance que vous arriviez à vendre vos services de décorateur d'intérieur à un prix élevé.

Qui sont les clients d'un décorateur d'intérieur ?

En plus de bien connaître l’offre et la demande, vous devez aussi identifier qui sont vos clients cibles.

En effet, une erreur de ciblage va avoir des impacts négatifs sur vos ventes et logiquement sur la santé financière de votre entreprise. Par exemple, vous ne pouvez pas vendre des services "premium" à une clientèle avec un faible pouvoir d'achat.

Pour cibler la bonne clientèle, vous devez grouper les consommateurs selon des critères précis, cette technique s’appelle en marketing la segmentation de marché.

Pour faire des segmentations efficaces, groupez vos potentiels clients en fonction de leur âge, de leur genre, de leur activité, mais aussi en fonction de leurs habitudes de consommation.

Vous pouvez également utiliser d’autres critères comme le type de logement dans lesquels ils habitent, entre les aménagements et les rénovations d'intérieurs, etc.

Vous retrouverez les segments de marché pour un décorateur d'intérieur dans :
- le business plan pour un décorateur d'intérieur
- l'étude de marché pour un décorateur d'intérieur
- le pack complet pour un décorateur d'intérieur

Quel doit être l’emplacement d’une agence de décoration d’intérieur ?

Le choix de l'emplacement d'une agence d'architecture d'intérieur est déterminant pour son succès. Il faut donc prendre en compte un certain nombre de facteurs afin de faire le choix le plus approprié.

Parmi ces facteurs figurent :
- le potentiel commercial de l'emplacement de votre agence
- une clientèle active dans cette zone géographique
- la présence d'un parking à proximité
- la facilité d'accès à la zone, notamment la présence de transports en commun ou la proximité de grands axes routiers
- un nombre de concurrents limités dans le périmètre

Comment analyser les décorateurs d'intérieur concurrents ?

L’intérêt de cette étude est d’avoir le maximum d’informations sur les acteurs qui se trouvent sur le marché dans lequel vous allez implémenter votre entreprise de décoration d’intérieur. Cette démarche consiste à réduire vos risques.

Pour faire une étude de la concurrence, vous devez relever la liste de tous les décorateurs d’intérieur qui proposent leur service sur la zone de chalandise. Une fois la liste dressée, vous êtes à même d’identifier les points forts et les points faibles de chacun de vos concurrents. Par ailleurs, vous devez mesurer si le marché est saturé ou s’il est propice à l’arrivée d’une nouvelle entreprise.

Lors d’une étude de marché, vous devez aussi récolter des données sur les offres des concurrents. Pour ce faire, répondez aux questions suivantes :
- quels services offrent vos concurrents ?
- proposent-ils leurs services en ligne ?
- travaillent-ils en collaboration avec des agences immobilières ?
- sont-ils spécialisés dans un type spécifique de décoration d'intérieur ?

Vous retrouverez une étude de la concurrence pour un décorateur d'intérieur dans :
- le business plan pour un décorateur d'intérieur
- l'étude de marché pour un décorateur d'intérieur
- le pack complet pour un décorateur d'intérieur

Étape 1 : les questions à se poser pour devenir décorateur d'intérieur

La proposition de valeur de votre entreprise permet d'indiquer clairement aux clients ce qu’ils gagnent en achetant vos services de décorateur d'intérieur. Ainsi, n’hésitez pas à expliquer vos offres à travers des textes clairs pour que les clients perçoivent la valeur de votre offre.

Que fait un décorateur d'intérieur ?

Le décorateur d'intérieur aménage les espaces intérieurs tout en respectant les consignes et le budget de son client.

Il doit être capable de cerner parfaitement les besoins de ses clients afin de concevoir des lieux qui leur correspondent et les séduisent. Pour cela, il peut intervenir à la fois sur les espaces, les volumes et l'ambiance décorative (harmonie des couleurs, choix des matériaux, éclairage, etc).

À l'inverse de l'architecte d'intérieur, il s'occupe principalement de l'aspect esthétique d'un espace, sans toucher à sa structure. En tant que décorateur d'intérieur, vous pouvez choisir des spécialités parmi les prestations suivantes : conseils et études en décoration, aménagement, rénovation d’intérieur, conception de plans de décoration d’intérieur en 3D, le home staging et voire même la maîtrise d’ouvrage.

Quelle est la différence entre un architecte d’intérieur et un décorateur d’intérieur ?

Si la confusion est fréquente entre les deux métiers, ces deux professionnels ne partagent pas le même profil.

En effet, à la différence du décorateur d'intérieur, la profession d'architecte d'intérieur est soumise à une réglementation. Afin d'exercer et d'obtenir les assurances nécessaires, l'architecte d'intérieur doit être titulaire d'un diplôme spécifique dans le domaine de l'art ou de l'architecture.

Ce diplôme et ces assurances donnent à l'architecte d'intérieur la liberté de modifier complètement l'aménagement intérieur. À titre d'exemple, il peut changer les matériaux de revêtement des murs ou encore installer un escalier. Il possède donc les qualifications nécessaires pour entreprendre des projets de plus grande envergure que le décorateur d'intérieur.

Quelles sont les compétences nécessaires pour être décorateur d’intérieur ?

Un décorateur d'intérieur doit posséder la faculté de combiner les formes, les matières et les couleurs de manière harmonieuse. Il doit également se tenir au courant des dernières tendances en matière de design et de décoration.

Le décorateur d'intérieur doit garantir à la fois l'aspect esthétique, mais aussi l'aspect pratique. En effet, il doit être astucieux afin de proposer à ses clients des solutions uniques, adaptées à leur intérieur, à leurs attentes et à leur budget.

Afin de présenter ses projets, il doit élaborer des plans en 2D et en 3D. Ainsi, il doit faire preuve de précision et de rigueur, une erreur de quelques centimètres peut en effet compromettre l'ensemble de l'aménagement d'une pièce.

L'architecte d'intérieur doit être à l'écoute et faire preuve d'ouverture d'esprit afin de répondre aux demandes de ses clients. Enfin, il doit se montrer polyvalent, pour pouvoir s'adapter aux différents univers de ses clients.

Quelles sont les tâches d'un décorateur d'intérieur ?

Le décorateur d'intérieur remplit les tâches suivantes :
- proposer un projet qui respecte les attentes du client
- concevoir les différents plans de l'aménagement
- maîtriser le dessin technique
- maîtriser les différents logiciels de conception et de dessin
- constituer un dossier de présentation composé de plans et de maquettes des différentes étapes du projet
- procéder à la sélection des éléments de décoration avec le client
- trouver et négocier avec les différents prestataires impliqués dans le projet
- coordonner et gérer le planning d'intervention des différents prestataires
- veiller au respect des délais
- assister le client dans la gestion de la partie administrative du projet

Faut-il un diplôme pour devenir décorateur d'intérieur ?

Pour devenir décorateur d'intérieur, vous n'avez pas besoin d'un diplôme.

Cependant, vous devez prouver votre valeur, créer un portfolio de votre travail et éventuellement concevoir des projets pour différents environnements. La mise en valeur de votre talent artistique attirera l'attention et incitera les futurs clients ou recruteurs à se renseigner sur vous.

Quelles études et formations pour devenir décorateur d'intérieur ?

Afin de devenir décorateur d'intérieur, il est important de suivre des études ou une formation complète pour mieux assimiler les connaissances essentielles du métier.

Il existe, par exemple, le Bac Pro aménagement d'espace architectural, le BTS aménagement d'espace, le Diplôme National d'Arts et Techniques aménagement d'espace, etc.

Certains établissements offrent également des formations continues ou à distance pour apprendre ce métier.

Business plan pour décorateur d'intérieur

Étape 2 : rédiger un business plan pour décorateur d'intérieur

Pourquoi faire un business plan pour un décorateur d'intérieur ?

Avant de créer une entreprise de décoration d'intérieur, il est nécessaire de réfléchir au projet et d'établir un business plan.

La rédaction d'un business plan pour une activité de décorateur d'intérieur permet d'étudier la rentabilité et la faisabilité du projet.

De plus, ce document donne la possibilité aux établissements bancaires de prendre connaissance du projet afin d'obtenir un financement.

Par ailleurs, un business plan permet d'accéder à de nombreux avantages. Parmi ceux-ci :
- c’est une feuille de route
- il fait état d'une stratégie de développement
- il contient des données permettant de concevoir une bonne stratégie marketing pour augmenter le chiffre d'affaires
- il permet d'établir un budget de démarrage avec une liste des dépenses
- il permet d'obtenir des prévisions de revenus et de rentabilité

Comment attirer des clients quand on est décorateur d’intérieur ?

Pour accroître votre clientèle en tant que décorateur d'intérieur, voici ce que vous pouvez mettre en place  :
- la conception d'un portfolio contenant des photos de ses travaux et des rendus en 3D
- la création d'un site internet, afin de se positionner sur les moteurs de recherche et de le référencer sur des annuaires spécialisés
- l'optimisation de la présence sur les réseaux sociaux, afin d'atteindre un plus grand nombre de clients potentiels
- la possibilité pour les clients de donner leur avis et donc de mettre en avant les compétences du professionnel
- la prospection active auprès des agences immobilières ou de particuliers souhaitant vendre des biens immobiliers

Quelle stratégie marketing pour un décorateur d'intérieur ?

Afin de promouvoir votre activité de décoration d'intérieur, vous pouvez exploiter les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et même Twitter. Ces derniers vous permettront de gagner rapidement en notoriété.

Par la suite, vous devez mettre en place un portfolio virtuel pour y présenter vos travaux et vos projets. En ce qui concerne la vitrine virtuelle, il ne faut pas sous-estimer l'importance de Pinterest.

De plus, vous pouvez participer à des foires locales, à divers salons et vous rendre à des séminaires de décoration et d'architecture.

Vous pouvez également tirer parti des collaborations et des partenariats avec les autres professionnels du bâtiment. Cela vous permettra de confirmer votre professionnalisme, votre savoir-faire et la qualité de votre travail.

Pour finir, vous pouvez collaborer et vous associer avec des fabricants de meubles design et des magasins de décoration. Ces derniers pourraient vous recommander auprès de leur clientèle.

Vous retrouverez une stratégie marketing détaillée pour un décorateur d'intérieur dans :
- le business plan pour un décorateur d'intérieur
- l'étude de marché pour un décorateur d'intérieur
- le pack complet pour un décorateur d'intérieur

Quels sont les avantages concurrentiels d'un décorateur d'intérieur ?

L’avantage concurrentiel consiste à conférer des avantages à votre entreprise sur vos concurrents, cela dans le but d’attirer les clients et à gagner des parts de marché.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser les 3 sortes d’avantages suivants :
- l’avantage sur le coût de prestation : c’est-à-dire une prestation moins onéreuse que celle de la concurrence.
- l’avantage sur la niche ciblée : c’est-à-dire ne cibler qu’un groupe de consommateurs très précis.
- l’avantage sur l’offre : vous pouvez le faire en offrant des services de décoration d'intérieur que les clients ne trouveront nul part ailleurs.

Quel taux de TVA appliquer pour un décorateur d’intérieur ?

En général, le tarif de la prestation d'un décorateur d'intérieur est exprimé hors taxe. En fonction de la nature des travaux réalisés, le taux de TVA appliqué sera ensuite déterminé comme suit :
- dans le cas où les travaux contribuent à améliorer l'efficacité énergétique d'un logement, la TVA appliquée sera de 5,5 %
- dans le cas de travaux effectués dans un logement datant de plus de 2 ans, la TVA appliquée sera de 10 %
- dans le cas de travaux ne répondant pas aux conditions des autres taux, la TVA appliquée sera de 20 %

Pour pouvoir bénéficier de la TVA à 5,5 et 10 %, il faut que la prestation du décorateur d'intérieur soit complète. Dans le cas d'une mission réalisée sur une construction neuve, la TVA à 20 % est toujours appliquée.

Pourquoi faire un prévisionnel financier pour un décorateur d'intérieur ?

Avec un prévisionnel financier de décorateur d'intérieur, vous saurez si votre projet entrepreneurial peut devenir rentable.

Lorsqu'on établit un prévisionnel financier, on passe en revue les (futurs) grands indicateurs financiers de son activité.

C'est ce document qui permet aussi de connaître les charges courantes propres à votre activité de décorateur. Ainsi, vous saurez avec précision à partir de quel chiffre d'affaires votre projet d'entreprise peut devenir rentable.

Quel budget pour créer son activité de décorateur d'intérieur ?

Afin de lancer une entreprise de décoration d'intérieur, il faut disposer d'un budget minimal d'environ 2 000 euros.

En effet, Il est possible de commencer avec votre ordinateur et un petit budget marketing pour promouvoir votre activité. Pour cela, il vous suffit de créer un site internet et de faire de la promotion autour de votre activité.

Quant au budget maximal, il est d'environ 100 000 euros. Un tel budget correspond à un décorateur d'intérieur voulant ouvrir une agence, l'aménager, recruter des employés et développer une activité beaucoup plus conséquente.

Pour estimer facilement et précisément votre budget prévisionnel, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour un décorateur d'intérieur.

Quels tarifs appliquer en tant que décorateur d’intérieur ?

Il existe différents types de tarifs possibles pour un décorateur d'intérieur, à savoir :
- le tarif horaire
- un pourcentage du coût total
- un tarif fixe
- le coût par mètre carré

La décoration d'intérieur est un secteur très concurrentiel, c'est pourquoi une certaine flexibilité en matière de facturation jouera en votre faveur.

Avant de fixer vos tarifs, vous devez d'abord vous renseigner sur les tarifs des autres designers et tenir compte de vos années d'expérience.

Quel chiffre d’affaires pour un décorateur d’intérieur?

De manière générale, le chiffre d'affaires d'un décorateur d'intérieur est compris entre 35 000 et 140 000 euros.

Ce montant peut, bien entendu, varier en fonction de différents facteurs :
- si le décorateur d'intérieur exerce son activité seul ou en équipe
- si le décorateur d'intérieur réalise également la vente d'objets de décoration et perçoit des commissions
- le positionnement du décorateur d'intérieur, par exemple il se spécialise dans les résidences de luxe
- si le décorateur est en mesure d'automatiser certaines de ses tâches afin d'être plus efficace

Pour estimer précisément votre chiffre d'affaires prévisionnel, utilisez le prévisionnel financier pour un décorateur d'intérieur.

Quelles sont les dépenses récurrentes pour un décorateur d’intérieur ?

Pour une agence de décoration d'intérieur, la structure des coûts est l'un des principaux éléments du business plan.

Cette dernière regroupe les principales dépenses récurrentes.

Parmi celles-ci, voici les plus importantes :
- le loyer du local, si vous en avez un
- les frais de personnel, dans le cas où vous ne travaillez pas seul
- les frais administratifs courants, notamment les assurances, la comptabilité, etc.
- les taxes diverses
- les dépenses en marketing et en communication
- le remboursement des prêts

Devenir décorateur d’intérieur : est-ce rentable ?

Pour qu'une entreprise de design d'intérieur soit rentable, il faut que toutes les dépenses ne dépassent pas les revenus générés.

En règle générale, la marge nette d'un décorateur d'intérieur est comprise entre 24 % et 32 % de l'ensemble des revenus générés.

À titre d'exemple, supposons que votre entreprise de décoration d'intérieur génère 50 000 euros de chiffre d'affaires et que le pourcentage de votre marge bénéficiaire brute est de 30 %. Dans ce cas, vous réaliserez un bénéfice de 30 % x 60 000 = 18 000 euros, après avoir payé toutes les charges.

Pour estimer votre rentabilité sans avoir à faire de calcul, utilisez le prévisionnel financier pour un décorateur d'intérieur.

Comment financer une activité de décorateur d'intérieur ?

Afin de rassembler le capital nécessaire à la création de votre activité de décorateur d'intérieur, plusieurs moyens sont à votre disposition.

Tout d'abord, il existe des aides publiques. Ces dernières concernent des dispositifs d'accompagnement mis en place par l'État et les régions, généralement en partenariat avec d'autres institutions.

Par exemple, il existe l'Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise (ARCE), une aide versée par Pôle Emploi. L'entrepreneur reçoit comme capital 45 % du reliquat de ses allocations chômage.

Il existe également le Nouvel Accompagnement à la Création ou à la Reprise d'Entreprise (NACRE). Grâce à cette aide, l'entrepreneur dispose d'un accompagnement pour la création du projet, la structuration financière et le démarrage de l'activité. La somme de cette aide est comprise entre 1 000 et 8 000 euros.

Outre les aides publiques, il existe des initiatives privées ou mixtes destinées aux créateurs d'entreprise. Parmi ces dernières, on trouve les prêts d'honneur et les concours.

Pour finir, il faut savoir qu'il existe des organismes qui offrent des aides non financières. Cela peut être, par exemple, des formations ou encore des séances de coaching.

Pour convaincre ces acteurs, vous aurez besoin d'un business plan pour votre activité de décorateur d'intérieur.

Étape 3 : les démarches pour devenir décorateur d'intérieur

Pour pouvoir exercer en toute légalité, toute entreprise doit se conformer aux réglementations en vigueur en France.

Quels sont les statuts juridiques possibles pour un décorateur d’intérieur ?

L'activité de décorateur d'intérieur est une activité libérale. Son immatriculation doit être effectuée auprès de l'URSSAF ou bien auprès de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat.

Les statuts juridiques possibles pour cette profession sont :
- la micro-entreprise : elle présente la particularité d'être simple et facilement adaptable
- l'Entreprise Individuelle (EI) : les charges sociales sont versées en fonction des bénéfices réalisés.
- l'Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) : ce statut présente les mêmes particularités que l'EI, tout en protégeant le capital personnel
- l'Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) : l'entrepreneur fixe lui-même sa rémunération en tant que gérant de l'entreprise. Ce montant sert de base pour calculer les charges sociales
- la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) : la responsabilité est limitée à hauteur des apports et le patrimoine personnel est préservé

Comment enregistrer son activité de décorateur d’intérieur ?

Une fois le statut juridique choisi, il est nécessaire de constituer un dossier complet à déposer auprès du Centre de formalités des Entreprises (CFE).

Ce dossier comprend, notamment :
- la publication d'une annonce légale
- le versement du capital social sur un compte bloqué spécifique
- la rédaction des statuts de la société
- la déclaration au greffe du Tribunal de Commerce pour obtenir un extrait K-Bis, attestant de la bonne constitution de la société

Quelles assurances sont nécessaires pour une activité de décorateur d’intérieur ?

Comme le décorateur d'intérieur ne modifie pas la structure de la maison, il n'a pas besoin d'une responsabilité civile décennale pour pratiquer son métier.

Par contre, il doit souscrire à une responsabilité civile professionnelle. Cette dernière le protégera en cas de dommages causés à un tiers dans le cadre de son activité.

Afin de se protéger en cas de conflit, il peut également opter pour une assistance juridique. Celle-ci couvrira les frais de justice en cas de litige et lui offrira un accompagnement dans ses démarches. Il est possible de la souscrire avec sa responsabilité civile professionnelle ou par un contrat séparé.

Lorsque le décorateur d'intérieur effectue lui-même les travaux de décoration, il est amené à transporter fréquemment du matériel, des objets de décoration, voire du mobilier. Pour se protéger en cas de dommages sur la route, il peut être judicieux de souscrire une assurance automobile professionnelle.

Pour finir, s'il possède un local dédié à son activité, il est nécessaire de souscrire une assurance professionnelle multirisque.

Comment choisir le local d’une agence de décoration d’intérieur ?

Pour pouvoir trouver le local idéal pour une agence de design d'intérieur, vous devez tenir compte de nombreux facteurs.

Parmi ceux-ci, on peut citer les suivants :
- le bâtiment doit être en bonne condition
- une bonne insonorisation et une bonne isolation acoustique
- une superficie correspondant à la capacité d'accueil désire
- un local dont la mise en conformité nécessite un minimum de travaux
- la présence d'un parking à proximité afin d'assurer le confort des clients

CONCLUSION

Pour réussir la création de votre entreprise de décorateur d'intérieur, il est important de bien se préparer. Pour cela, utilisez les ressources de notre pack complet pour un décorateur d'intérieur.

Réaliser une bonne étude de marché nous semble primordial pour bien démarrer. Elle vous permettra de connaître l'état du marché, de l'offre et de la demande.

Vous devrez notamment déterminer quels types de clients peuvent avoir besoin de vos services et si vos concurrents offrent des prestations satisfaisantes. Tout créateur d'entreprise doit se munir d'une étude de marché, mais également d'un business plan pour votre activité de décorateur d'intérieur.

Ensuite, vous devez passer de la théorie à la pratique. Bien que cette phase ne soit pas particulièrement agréable, vous devrez remplir un certain nombre d'obligations administratives. Vous devez réfléchir à un statut juridique adapté au fonctionnement de votre entreprise.

Vous devrez également mettre un budget de démarrage sur pied, grâce au prévisionnel financier de votre activité de décorateur d'intérieur.

Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour réussir le démarrage de votre activité de décorateur d'intérieur. Nous vous souhaitons le meilleur pour ce nouveau projet entrepreneurial !