5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

[Guide] Démarrez votre activité de décorateur d'intérieur

devenir décorateur d'intérieur

Presque un français sur quatre considère que vivre dans un cadre design travaillé et fréquemment réactualisé est une priorité. En France, nous aimons la décoration d'intérieur et c'est pour cela qu'un ménage français dépense environ 500 euros par an pour aménager son domicile. 

Cet engouement pour l'aménagement intérieur est dû, en partie, au dynamisme du marché immobilier. En effet, plus il y a de transactions immobilières, plus il y a de nouveaux occupants, et donc des besoins d'équiper et d'aménager des intérieurs.

Vous souhaitez lancer votre activité de décorateur d'intérieur ? Vous voulez être guidé dans le processus de création d'entreprise ? Vous vous demandez si une étude de marché pour votre projet de décorateur d'intérieur est nécessaire avant de se lancer ? Vous vous demandez ce que vous devez inclure dans votre business plan pour obtenir des financements ? Vous aimeriez savoir s'il s'agit d'une activité qui peut générer des profits intéressants sur le long terme ? Nous répondons à ces questions dans la suite de l'article. 

L'étape 0 avant de devenir décorateur d’intérieur : l'étude de marché.

Par définition, l’étude du marché consiste à faire l’étude de l’offre et de la demande afin d’élaborer une stratégie d’entreprise efficace. En plus de cet objectif, l’étude de marché permet de valider si votre idée est commercialement exploitable, qu’elle répond à un besoin précis, et ce avec les moyens que vous avez à disposition.

À quoi ressemble la demande ? Indispensable pour établir une étude de marché complète, l’analyse de la demande vous permet de connaître le volume réel du marché. En d'autres termes, une étude de la demande vous aide à définir le nombre exact de clients qui pourraient faire appel à vos services de décorateur d'intérieur. En outre, elle reste indispensable pour analyser les tendances du marché, c’est-à-dire, si, par exemple, il y a de plus en plus de transactions immobilières et donc de personnes qui ont besoin d'aménager leur intérieur. Cette démarche est aussi incontournable pour analyser les différents paramètres qui influencent le marché. Par exemple, est-ce qu'un magasin de décoration est présent dans votre zone ? Où est-ce que vos clients potentiels vont-ils pour acheter des meubles et des objets de décoration ?  Par ailleurs, cette étude vous fournit des informations précieuses sur la situation économique de votre zone d’implémentation. Par exemple, si la ville est touchée de plein fouet par un taux de chômage très élevé, il y a peu de chance que vous arriviez à vendre vos services de décorateur d'intérieur à un prix élevé.

Pouvez-vous identifier des segments de marché ? En plus de bien connaître l’offre et la demande, vous devez aussi identifier qui sont vos clients cibles. En effet, une erreur de ciblage va avoir des impacts négatifs sur vos ventes et logiquement sur la santé financière de votre entreprise. Par exemple, vous ne pouvez pas vendre des services "premium" à une clientèle avec un faible pouvoir d'achat. Pour cibler la bonne clientèle, vous devez grouper les consommateurs selon des critères précis, cette technique s’appelle en marketing la segmentation de marché. Pour faire des segmentations efficaces, grouper vos potentiels clients en fonction de leur âge, de leur genre, de leur activité, mais aussi en fonction de leurs habitudes de consommation. Vous pouvez également utiliser d’autres critères comme le type de logement dans lesquels ils habitent, entre les aménagements et les rénovations d'intérieurs etc. 

Quel est l'état de la concurrence ? L’intérêt de cette étude est d’avoir le maximum d’informations sur les acteurs qui se trouvent sur le marché dans lequel vous allez implémenter votre entreprise de décoration d’intérieur. Cette démarche consiste à réduire vos risques. Pour faire une étude de la concurrence, vous devez relever la liste de tous les décorateurs d’intérieur qui proposent leur service sur la zone de chalandise. Une fois la liste dressée, vous êtes à même d’identifier les points forts et les points faibles de chacun de vos concurrents. Par ailleurs, vous devez mesurer si le marché est saturé ou s’il est propice à l’arrivée d’une nouvelle entreprise. Lors d’une étude de marché, vous devez aussi récolter des données sur les offres des concurrents. Pour ce faire, répondez aux questions suivantes : quels services offrent vos concurrents ? Proposent-ils leurs services en ligne ? Travaillent-ils en collaboration avec des agences immobilières ? Sont-ils spécialisés dans un type spécifique de décoration d'intérieur ? 

décorateur intérieur étude de marché
décorateur intérieur business plan

Quelle est la proposition de valeur de votre projet ?

La proposition de valeur de votre entreprise permet d'indiquer clairement aux clients ce qu’ils gagnent en achetant vos services de décorateur d'intérieur. Ainsi, n’hésitez pas à expliquer vos offres à travers des textes clairs pour que les clients perçoivent la valeur de votre offre. 

Quelles prestations ? En tant que décorateur d'intérieur, vous pouvez choisir des spécialités parmi les prestations suivantes : conseils et études en décoration, aménagement, rénovation d’intérieur, conception de plans de décoration d’intérieur en 3D, le home staging et voire même la maîtrise d’ouvrage.

Quels sont vos avantages concurrentiels ? L’avantage concurrentiel consiste à conférer des avantages à votre entreprise sur vos concurrents, cela dans le but d’attirer les clients et à gagner des parts de marché. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les 3 sorte d’avantages suivants :
-    L’avantage sur le coût de prestation : c’est-à-dire une prestation moins onéreuse que celle de la concurrence.
- L’avantage sur la niche ciblée : c’est-à-dire, ne cibler qu’un groupe de consommateurs très précis.
- L’avantage sur l’offre : vous pouvez le faire en offrant des services de décoration d'intérieur que les clients ne trouveront nul part ailleurs.

Quelle stratégie marketing pour développer votre activité ? Pour attirer de la clientèle, vous avez besoin d’une stratégie marketing bien pensée. Pur attirer de nouveaux clients, vous devez élaborer un plan marketing, en vous basant notamment sur les données obtenues grâce aux précédentes études. Pour que vos opérations marketing portent leurs fruits, vous devez utiliser les bons supports et les bons canaux. Par exemple, si vous visez des propriétaires âgés de 30 à 45 ans, le canal le plus pertinent peut être Facebook, et les meilleurs supports sont les images et les vidéos. Pour une clientèle féminine, diffuser des images de vos réalisations précédentes, sur Pinterest, sera plus efficace. À part les réseaux sociaux, vous pouvez aussi participer à des foires, salons et séminaires. En outre, n’oubliez pas les partenariats avec d’autres professionnels pour proposer ainsi des services complémentaires aux leurs. Par exemple, vous pouvez nouer des partenariats stratégiques avec des entrepreneurs dans le BTP ou des agents immobiliers. 

Décorateur d'intérieur Business Plan modele
Décorateur d'intérieur Business Plan modele

Décorateur d'intérieur Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Pour devenir décorateur d’intérieur, vous devez mettre un business plan sur pied

Un business plan pour un décorateur d'intérieur est comme une feuille de route. En effet, ce document reste incontournable pour tout entrepreneur sérieux en quête de réussite. Avec un business plan bien rédigé, vous serez en mesure de prendre les bonnes décisions à chaque fois que la situation l’impose. En outre, à l’aide de ce document, vous avez toujours une vision détaillée de la situation de votre entreprise.

Grâce au prévisionnel financier du décorateur d'intérieur, vous saurez si votre projet entrepreneurial peut devenir rentable. Lorsqu'on établit un prévisionnel financier, on passe en revue les (futurs) grands indicateurs financiers de son activité. Quel revenu pouvez-vous atteindre avec vos services de décorateur d'intérieur ? Ce document permet notamment de répondre à cette question. C'est ce document qui permet aussi de connaître les charges courantes propres à votre activité de décorateur. Ainsi, vous saurez avec précision à partir de quel chiffre d'affaires votre projet d'entreprise peut devenir rentable.

Vous recherchez des financements pour votre future activité de décorateur d’intérieur ? Vous aurez besoin d'un business plan. En effet, il est le premier document que les investisseurs potentiels et les banques vont regarder. Sans ce document, vous ne pouvez pas démontrer la valeur de votre projet, et convaincre un interlocuteur de financer votre projet. Ainsi donc, pour espérer décrocher un prêt de la banque, que ce soit au démarrage ou en situation de crise, ne négligez pas la rédaction d’un business plan.

Quel revenu pouvez-vous atteindre avec vos services de décorateur d'intérieur ? Un prévisionnel financier permet notamment de répondre à cette question.

décorateur d'intérieur chiffre d'affaires et rentabilité

De la théorie à la pratique : les premières étapes pour devenir décorateur d’intérieur

Pour pouvoir exercer en toute légalité, toute entreprise doit se conformer aux réglementations en vigueur en France. À noter que pour devenir décorateur d’intérieur, aucun diplôme n’est requis, car cette profession n’est pas réglementée.

Acquittez-vous des tâches juridiques et administratives. Si vous êtes un demandeur d’emploi, sachez que l’État accorde des aides financières à ceux qui veulent se lancer dans cette activité. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez faire une déclaration auprès de l’ACCRE ou encore Pôle emploi. Ensuite, vous devez créer votre entreprise. Pour ce faire, vous devez choisir le bon statut juridique.

Sélectionnez le statut d'entreprise qui conviendra le mieux à votre entreprise de décoration d’intérieur. Pour cela, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres comme, le nombre d’associés, le régime fiscal ainsi que les apports financiers de chaque associé. Pour un démarrage rapide, la forme juridique la plus pertinente est la micro-entreprise. En effet, elle est facile à mettre en place, et le régime fiscal reste très simple. En outre, vous n’êtes pas soumis à la TVA en optant pour ce statut. Attention cependant, car le chiffre d'affaires de la micro-entreprise est plafonné à un certain seuil. Une fois ce seuil dépassé, vous devez requalifier votre entreprise en "véritable" société. Si vous recherchez d’autres types de statut qui convient à un seul associé, l’EIRL, l’EURL ou encore la SASU conviennent également, de plus vos patrimoines sont bien protégés avec ces deux statuts. Notez toutefois que l’EIRL vous oblige à payer des cotisations sociales en fonction des bénéfices que vous réalisez. En outre, si vous êtes plusieurs associés à se lancer dans la société, les statuts SARL, SAS, ou SA sont envisageables. Certes ils sont plus coûteux mais ces statuts sont plus adaptés.

N'oubliez aucune dépense de démarrage. Avant de conquérir le marché, vous devez prévoir un budget de démarrage pour mettre en exécution vos idées. Ce budget englobe toutes les charges fixes, tels que les abonnements EDF, forfait Internet, loyer, et éventuellement les salaires de vos collaborateurs. Par ailleurs, n’oubliez pas d’inclure un budget en communication assez conséquent, surtout pour le lancement de votre activité de décorateur d'intérieur. 

Pour réussir la création de votre entreprise de décorateur d'intérieur, il est important de bien se préparer. Réaliser une bonne étude de marché nous semble primordial pour bien démarrer. Elle vous permettra de connaître l'état du marché, de l'offre et de la demande. Vous devrez notamment déterminer quels types de clients peuvent avoir besoin de vos services et si vos concurrents offrent des prestations satisfaisantes. Tout créateur d'entreprise doit se munir d'une étude de marché, mais également d'un business plan. Ensuite, vous devez passer de la théorie à la pratique. Bien que cette phase ne soit pas particulièrement agréable, vous devrez remplir un certain nombre d'obligations administratives. Vous devez réfléchir à un statut juridique adapté au fonctionnement de votre entreprise. Vous devrez également mettre un budget de démarrage sur pied. Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour réussir le démarrage de votre activité de décorateur d'intérieur ! Nous vous souhaitons le meilleur pour ce nouveau projet entrepreneurial !