S’installer comme éleveur de chiens : le guide complet

Guide complet pour créer un élevage canin rentable

Vous souhaitez vivre de votre passion pour les chiens en ouvrant un élevage canin ? Vous souhaitez tout simplement consacrer une partie de votre temps à l’élevage de ces adorables animaux de compagnie ? Vous êtes au bon endroit.

Le métier d’éleveur de chiens est très passionnant. Toutefois, il nécessite quelques prérequis et certaines étapes à suivre pour ouvrir un élevage canin.

Dans cet article, nous vous présentons toutes les étapes essentielles pour vous installer en tant qu’éleveur de chiens.

Quelles sont les tâches d’un éleveur canin ?

L’éleveur canin est le professionnel chargé de la sélection et de l’élevage de chiens de race.

Son rôle consiste à suivre la reproduction et la commercialisation des chiots.

Les tâches quotidiennes d’un éleveur canin sont, entre autres, les suivantes :
- assurer la socialisation des chiens
- prendre soin des chiens (vaccination, alimentation, etc.)
- assister la reproduction des chiens
- suivre l’état de santé des chiens
- préparer les chiens pour les concours et les expositions

Il faut noter qu’un éleveur de chiens et un maître-chien n’ont pas les mêmes missions. En effet, le maître-chien est généralement chargé d’éduquer ces animaux dans un but précis comme la chasse, la garde d’un troupeau, etc.

Quelles compétences pour devenir éleveur canin ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le métier d’éleveur de chiens requiert plusieurs compétences.

En effet, c’est un métier exigeant, mais très passionnant.

Pour devenir éleveur canin, il faut avant tout être passionné par ces animaux. Aussi, vous devez avoir une solide connaissance en ce qui concerne les particularités de chaque race de chien.

Par ailleurs, le suivi et l’entretien des chiens nécessitent énormément de temps. Ainsi, si vous souhaitez devenir éleveur canin, vous devez disposer du temps nécessaire pour réussir.

Il faut noter que la vigilance et le contact facile sont également deux qualités importantes pour un éleveur de chiens. En effet, vous devez être attentif aux besoins de vos animaux au quotidien. De plus, vous êtes constamment en contact avec d’autres professionnels du domaine.

Faut-il un diplôme pour créer un élevage canin ?

Pour devenir éleveur de chiens, vous n’êtes pas obligé d’être titulaire d’un diplôme spécifique.

En revanche, il est indispensable de posséder l’ACACED (Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques).

Bien qu’il soit facultatif, le suivi d’une formation est fortement recommandé pour assurer la réussite de votre élevage canin.

Plusieurs formations s’offrent à vous. Parmi celles-ci, on trouve le BPA (Brevet Professionnel Agricole) travaux de l’élevage canin et félin ou encore le Bac pro conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin.

Quelles sont les démarches et étapes pour créer un élevage canin ?

Pour créer un élevage de chiens, vous devez remplir plusieurs formalités administratives.

Tout d’abord, vous devez déclarer votre élevage canin auprès de la Chambre d’Agriculture. Cette démarche vous permet d’obtenir votre numéro SIREN. Si vous commercialisez des chiens sans numéro SIREN, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 7 500 euros.

Dans le cas où vous commercialisez plus d’une portée de chiots par an, il est nécessaire de faire une déclaration auprès de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP). De même, il est indispensable d’avoir un certificat de capacité animalier.

Si votre élevage héberge plus de 9 chiens de plus de 4 mois, il est obligatoire de déclarer votre structure auprès de l’inspection des installations classées. Aussi, lorsque vous hébergez plus de 50 chiens de plus de 4 mois, il est obligatoire d’obtenir un permis d’exploitation.

Quelles sont les règles à respecter quand on devient éleveur de chiens ?

Le métier d’éleveur canin est une activité très structurée.

Pour exercer cette profession, vous devez veiller au strict respect des conditions d’installation et de fonctionnement des élevages. Il s’agit notamment de :
- disposer d’un registre d’entrées et de sortis
- avoir un registre pour le suivi sanitaire des chiens
- détenir un règlement sanitaire dans lequel vous renseignez les conditions d’exercice de votre activité en lien avec un vétérinaire
- respecter les normes sanitaires et de protection animale (selon l’arrêté du 3 avril 2014)
- suivre les recommandations en vigueur en ce qui concerne le voisinage.

Par ailleurs, vous êtes tenu de respecter certaines règles concernant la vente de chiens. En effet, il est indispensable de fournir toutes les informations relatives à l’animal vendu sur l’annonce de vente. Il s’agit notamment de :
- le numéro SIREN de votre structure
- l’âge du chiot (doit être supérieur à 8 semaines)
- le nombre de chiots de la portée
- le numéro d’identification du chiot à vendre ou celui de sa mère
- la race du chien si vous avez procédé à l’inscription au « Livres des Origines Françaises » (LOF). Dans le cas contraire, il faut préciser la mention « n’appartient pas à une race »

Lors d’une vente, vous devez fournir plusieurs documents à l’acheteur :
- l’attestation de vente
- la carte de tatouage ou la carte d’identification électronique
- le certificat vétérinaire
- le certificat de naissance
- le carnet de santé
- un document contenant les informations relatives au chien

Quelles assurances pour couvrir un élevage canin ?

En tant qu’éleveur canin, vous êtes exposé à un certain nombre de risques en raison de la nature de votre activité.

Par exemple, vous pouvez causer des dommages à autrui. Il peut s’agir d’un fournisseur, d’un employé, d’un partenaire ou encore d’un client.

Par conséquent, vous devez souscrire à différents types d’assurance pour protéger votre exploitation :
- assurance Responsabilité Civile professionnelle (RC Pro)
- assurance Responsabilité Civile Exploitation (RC Exploitation)
- garantie défense-recours

Notez qu’il est possible de souscrire à un seul contrat d’assurance qui contient toutes les garanties nécessaires. En effet, les compagnies d’assurance développent des offres spécifiquement conçues pour votre activité. Toutefois, veillez à bien vérifier toutes les garanties avant de souscrire un contrat.

Faut-il faire un business plan pour créer un élevage canin ?

Avant de créer un élevage canin, il est judicieux de structurer votre projet afin de mieux comprendre toutes les implications qui y sont liées.

Quel sera votre positionnement sur le marché ?
Comment allez-vous rentabiliser votre activité ?
Quel est le seuil de rentabilité de votre élevage canin ?
Combien de temps faut-il pour atteindre ce seuil ?
Quelle stratégie marketing adopter pour augmenter vos ventes ?

Voilà autant d’aspects stratégiques auxquels il faut penser avant de créer votre élevage canin. La réalisation du business plan vous permet de définir tous ces paramètres essentiels à la réussite de votre activité.

Par ailleurs, il faut savoir que le business plan de votre élevage canin est indispensable pour la recherche de financement.

En effet, il représente le support qui vous permettra de persuader et de convaincre vos partenaires financiers, votre banquier ou encore vos associés.

Faut-il faire une étude de marché pour créer un élevage canin ?

L’étude de marché est une phase importante dans le processus de création d’un élevage canin.

En effet, elle vous permet de confronter votre idée de projet aux réalités du secteur.

Par exemple, en réalisant une étude de marché, vous pourrez vérifier l’existence de votre clientèle cible dans votre zone de chalandise. Vous serez également en mesure d’identifier leurs attentes et leurs besoins afin de proposer une offre plus satisfaisante.

Par ailleurs, l’étude de marché vous permet de connaître les tendances du marché des animaux de compagnie, en particulier celui de l’élevage canin.

Pour finir, cette phase vous permet également de réaliser une étude de la concurrence. En effet, elle vous permet d’analyser leurs offres, leurs points forts ainsi que leurs points faibles.

Quel budget pour démarrer un élevage de chiens ?

En règle générale, un budget de départ compris entre 15 000 et 65 000 euros est nécessaire pour la création d’un élevage canin.

Toutefois, il faut savoir que ce budget peut varier considérablement en fonction de certains paramètres. Il s’agit principalement de :
- l’investissement en immobilier (achat ou location d’un local)
- le coût d’achat des matériels et équipements
- la zone d’implantation de votre élevage canin
- la capacité de production que vous souhaitez atteindre

Estimez votre propre budget de départ grâce au prévisionnel financier pour un élevage canin.

Quelles sont les dépenses du budget prévisionnel d’un élevage de chiens ?

Voici les principaux postes de dépenses à prévoir pour l’ouverture de votre élevage canin :
- l’achat ou la location d’un bien immobilier et le dépôt de garantie
- la réalisation des travaux de rénovation et de mise en conformité
- l’achat du matériel nécessaire (kits de parturition, thermomètres pour chiens, jouets à mâcher, etc.)
- les frais d’établissement classiques (rédaction des statuts, dépôt de marque, etc.)
- les honoraires d’un expert-comptable
- le budget alloué au marketing et à la communication
- l’achat du premier stock de nourriture
- le remboursement d’un éventuel emprunt
- le budget alloué au fonds de roulement

Pour une liste détaillée et chiffrée, téléchargez le prévisionnel financier pour un élevage canin.

Quel est l’emplacement idéal pour un élevage de chiens ?

À défaut d’installer votre élevage canin à votre domicile, vous devrez consacrer du temps à la recherche d’un emplacement idéal.

Pour y parvenir, vous devez prendre en considération plusieurs paramètres.

Tout d’abord, il faut prendre en compte la présence d’autres élevages canins dans la région. Mieux vaut ne pas s’installer à proximité de concurrents. Cela vous permet d’éviter la concurrence directe dès le départ. Toutefois, il est possible de s’installer à proximité d’autres élevages proposant des races de chiens différentes.

Ensuite, vous devez veiller à ce que votre emplacement soit facilement accessible. Si possible, optez pour un emplacement proche des grands axes routiers. Il est également important de choisir un local bénéficiant d’une grande visibilité.

Pour finir, il faut noter qu’un élevage canin nécessite un lieu disposant d’une large surface. En effet, l’endroit doit vous permettre d’accueillir plusieurs chiens, mais aussi de disposer d’un espace pour leur promenade ainsi que pour leurs diverses activités.

Quel concept pour réussir la création de son élevage canin ?

En tant qu’éleveur de canin, vous devez vous démarquer de la concurrence à travers un concept original et innovant.

Pour ce fait, le concept de votre élevage doit se baser sur les résultats de votre étude de marché. En réalité, l’objectif est de répondre aux attentes de vos clients tout en proposant une plus-value comparativement aux autres élevages.

Par exemple, les clients perçoivent mal un éleveur qui propose une grande variété de race de canins. Par contre, il parait plus sérieux de vous spécialiser sur l’élevage une race de chien donné.

Par ailleurs, prenez en compte la demande de chaque race sur le marché avant de vous lancer. Aussi, il faut tenir compte de vos races préférées. Comme nous l’avons annoncé plus haut, il est important d’avoir une passion pour la race que vous allez choisir.

Quelle stratégie marketing pour un élevage de chiens ?

Afin de gagner en visibilité et d’augmenter vos ventes, vous devez établir un véritable plan marketing pour votre élevage canin.

Voici quelques actions à intégrer dans votre stratégie marketing :
- concevoir un site vitrine pour présenter votre élevage de chiens
- proposer la vente d’autres races de chiens
- établir des partenariats avec les animaleries et les vétérinaires de votre région
- proposer des services complémentaires, tels que le dressage, le toilettage, etc.
- conquérir de nouveaux marchés, comme la vente de jouets pour animaux de compagnie
- optimiser le référencement du site web de votre élevage de chiens
- installer des affiches publicitaires dans des endroits stratégiques
- exploiter les réseaux sociaux afin de faire connaître votre élevage canin

Ce ne sont que quelques exemples. La stratégie de développement complète se trouve dans le business plan pour un élevage canin.

Quel chiffre d’affaires pour un élevage de chiens ?

En règle générale, un éleveur de chiens peut réaliser un chiffre d’affaires compris entre 4 000 et 45 000 euros par an.

Toutefois, il faut savoir que plusieurs paramètres sont susceptibles de modifier significativement ce montant :
- la race des chiens élevés et vendus
- le temps consacré à l’élevage de chiens
- le positionnement commercial de votre élevage de chiens sur le marché
- le type de chiens vendus (chiens de compagnie, de chasse, de garde, etc.)
- la capacité d’accueil et de production de votre élevage canin
- l’offre de services ou de produits complémentaires (dressage, toilettage, pension, etc.)

Pour une estimation précise et personnalisée, téléchargez le prévisionnel financier pour un élevage de chiens.

Quelles sont les dépenses récurrentes d’un élevage de chiens ?

L’exploitation d’un élevage de chiens implique certaines dépenses courantes.

Contrairement à l’investissement initial, ces charges doivent être gérées de manière régulière.

Voici quelques exemples des dépenses courantes d’un élevage canin :
- les dépenses liées aux soins des chiens
- les frais de nourriture des chiens
- la rémunération du personnel (si vous disposez d’assistants-éleveurs ou de collaborateurs)
- les frais d’entretien des parcs à chiens
- les droits de participation aux concours canins
- les coûts engendrés par la saillie
- les diverses taxes et impôts

Pour une vue d’ensemble, avec les montants, utilisez le modèle financier que nous avons conçu pour un élevage canin.

Comment financer un élevage de chiens ?

Pour ouvrir un élevage canin, vous n’êtes pas obligé de réunir tout le capital nécessaire. En effet, il existe plusieurs dispositifs de financement auxquels vous pouvez prétendre.

Tout d’abord, nous avons les aides publiques. Il s’agit de dispositifs d’accompagnement mis en place par l’État et les collectivités pour encourager l’entrepreneuriat. Parmi ces aides, on peut citer :

- l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE) : elle vous permet de bénéficier de 45 % du reliquat de vos allocations chômage. Elle est versée par Pôle Emploi.
- le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise (NACRE) : cette aide intervient dans le montage du projet, la structuration financière ainsi que le démarrage de celui-ci. Elle vous permet de bénéficier d’une somme comprise entre 1 000 et 8 000 euros.

Outre les aides publiques, il existe des initiatives mixtes ou privées :
- les prêts d’honneur
- les concours d’entrepreneuriat
- le financement participatif
- la love money

Pour finir, il existe des aides sous forme de formation ou de coaching. Ces types d’accompagnement sont tout aussi intéressants pour booster le démarrage et la croissance de votre élevage canin.

À lire également

Comment rédiger le business plan pour de l'élevage canin ?
Créer un élevage canin : budget requis et rentabilité
Élevage canin : chiffre d'affaires, charges et bénéfice
Rédiger une étude de marché pour un élevage de chiens