5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Devenir traiteur : le budget prévisionnel 

Devenir traiteur

Quelle somme faut-il pour devenir traiteur ?
Quelle est la liste exacte des dépenses ?
Y-a-t-il des équipements particuliers pour un traiteur ?
Après combien de mois, l’activité de traiteur devient-elle rentable ?
Comment estimer facilement la rentabilité de son activité de traiteur ?

Tous ceux qui démarrent une activité de traiteur se posent ces questions.

Voici des éléments de réponse.

Les estimations suivantes sont basées sur plusieurs sources mais aussi sur notre expérience en rédaction de business plans pour des traiteurs. Bien sûr, votre activité est unique et les chiffres suivants sont à considérer au regard des spécificités de celui-ci. Notre mission est de vous informer dans les grandes lignes.

Démarrer une activité de traiteur, combien ça coûte ?

Avec une marge d'erreur possible, l'investissement nécessaire est compris entre 25 000 et 150 000 euros.

Le modèle économique choisi pour votre activité de traiteur ainsi que la taille de l’entreprise peuvent entraîner des variations du budget prévisionnel.

Par exemple, si vous embauchez une équipe dès le départ, que vous achetez et rénovez un local, que vous vous adressez à la fois aux particuliers et aux entreprises, alors le budget prévisionnel pour votre activité de traiteur sera plus important.

Pour estimer précisément votre budget de démarrage, utilisez le prévisionnel financier pour un traiteur.

Créer une activité de traiteur sans argent, est-ce possible ?

Le conseil habituel est de bénéficier d'un apport personnel, créer une activité de traiteur sans argent reste une tâche ardue. Une activité de traiteur financée en partie par un apport personnel pourra souvent être jugé comme étant solide et sérieux. Très souvent, le pourcentage de l'apport personnel parmi l'ensemble des fonds investis sera de 25%.

Nous vous conseillons ainsi de récolter des fonds pour créer un apport. Une petite liste, sans doute non exhaustive, des moyens de se constituer un apport personnel : l'obtention de subventions, les business angels ou les campagnes de financement participatif. Une fois cet argent obtenu, il est possible de solliciter des banques afin de financer votre activité de traiteur.

Ultime challenge : démontrer au banquier que votre idée est solide et sérieuse. C'est le business plan de votre activité de traiteur qui permettra de prouver sa viabilité.

Les dépenses nécessaires à la création d’une activité de traiteur

Les coûts liés à l'installation

Tout d'abord, il vous faudra un budget d'installation, qui peut comprendre :
- un local qui accueillera votre activité de traiteur
- la charge de location (si vous n'êtes pas propriétaire)
- un dépôt de garantie pour démarrer (en cas de location)
- des aménagements de mise en conformité

Les équipements et fournitures pour un traiteur

Un service de traiteur doit fournir des prestations culinaires lors d’occasions spéciales chez des particuliers ou lors d’évènements professionnels. Afin de pouvoir répondre à toutes les demandes, le traiteur doit s’équiper avec un matériel de cuisine complet lui permettant de cuisiner des plats divers et variés en grande quantité.

Le matériel dont aura besoin le traiteur pour assurer un service de qualité est constitué de :
- une armoire réfrigérée, un micro-onde, un lave-vaisselle
- une batterie de cuisine, un grill, une friteuse professionnelle, un batteur-mélangeur, un four, etc.
- de la vaisselle et des équipements de présentation (des plateaux de service, des carafes, des saladiers, des verrines, etc.)
- un chariot de service et à ingrédients
- un véhicule pour transporter le matériel

Les frais d'établissement

Parmi les dépenses administratives d'un traiteur, il y aura peut-être :
- la rédaction des statuts de l’entreprise
- des frais Infogreffe
- le dépôt d'une marque pour votre activité
- des frais de comptabilité
- des honoraires pour la création d'un business plan
- le paiement d'assurances pour l’activité

Les investissements en technologies

En ce qui concerne les technologies :
- un logiciel pour la gestion
- un logiciel pour la caisse

Les frais de personnel

Quant aux charges du personnel, il y a :
- le paiement des premiers salaires de votre équipe
- des cotisations sociales
- des paiements aux agences de recrutement
- la publication d'offres d'emplois

Les investissements en marketing

Enfin, un budget marketing :
- la gestion des pages sur les réseaux sociaux
- des supports marketing
- des frais de partenariats
- un budget Google Ads et Facebook Ads
- l'élaboration d'un site internet (avec un module click-and-collect)

Dépenses diverses

Il faudra aussi comptabiliser le stock de départ, c'est-à-dire les ingrédients et les matières premières qui vous permettront de démarrer votre activité.

Finalement, de quoi financer le fonds de roulement : assez pour tenir 6 mois sans générer de revenu.

Enfin, n'oubliez pas d'inclure vos mensualités de crédit si vous faites un emprunt pour financer votre activité de traiteur.

Comment calculer la rentabilité d'une activité de traiteur ?

Est-ce que votre activité de traiteur peut générer des profits intéressants ? Vous devez d'abord estimer vos dépenses de démarrage, le chiffre d’affaires de votre activité de traiteur et enfin le taux de marge nette obtenu.

Par exemple, on prend en compte un budget de départ de 37 000 euros. Pour le chiffre d'affaires du traiteur, nous prenons 95 000 euros par an. Enfin, le taux de marge nette est de 19 %.

En se basant sur ces paramètres, l’activité de traiteur va afficher un profit annuel d'environ 19% x 95 000 = 18 050 euros. Ainsi, 37 000 / 18 050 = 2.1 années seront nécessaires pour amortir vos dépenses de départ. Ainsi, il faudra 2 ans et 1 mois d'activité pour que l’activité de traiteur soit rentable (que les investissements de départ soient remboursés).

Vous pourrez retrouver les investissements de démarrage d'un traiteur, calculer votre besoin en fonds de roulement, connaître précisément votre budget prévisionnel ainsi que votre chiffre d'affaires et vos profits en utilisant notre prévisionnel financier pour un traiteur.

À lire également

Devenir traiteur : chiffre d'affaires, coûts et rentabilité
Comment faire le business plan d'un traiteur ?
Réaliser une étude de marché d'un activité de service traiteur