5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Quelles sont les tendances et innovations pour les boutiques e-commerce ?

tendances e-commerce

Quelles sont les grandes tendances pour le secteur du e-commerce ? Comment les boutiques en ligne vont-elles évoluer dans le futur ? Est-ce que les chatbots vont devenir la norme ? Comment les plateformes vont-elles réussir à fournir des expériences personnalisées ? Quels sont les changements dans les habitudes de consommation ? Que recherchent les acheteurs en ligne ? Est-ce que l'e-commerce par abonnement est une tendance durable ? Quid du social selling ? Quel sera l'impact de l'intelligence artificielle sur les ventes en ligne ? On vous révèle tout cela dans la suite de l'article. 

Vous retrouverez également un rapport détaillé des nouvelles tendances pour ce secteur dans notre modèle de business plan pour du e-commerce ainsi que dans notre modèle d'étude de marché pour du e-commerce

La vente omnicanal

Avec la crise engendrée par la pandémie, d’un côté les consommateurs n’avaient d’autres choix que de faire leurs achats en ligne. De l’autre côté, les boutiques physiques qui ne proposaient pas, auparavant, ce mode d’achat ont dû développer rapidement leur plateforme e-commerce, pour surmonter, et garder leur clientèle.

Depuis, la complémentarité des deux modes d’achats ont séduit les consommateurs. En effet, selon les statistiques, 85 % des consommateurs souhaitent que les magasins physiques renforcent leurs services de click and collect, tandis que 50 % des cyberacheteurs souhaitent faire leurs achats en ligne auprès d’une boutique physique. Ainsi, la stratégie omnicanale est devenue la nouvelle norme en e-commerce.     

La recherche vocale

Apparue en 2002, cette technologie n’a pas eu l’engouement prévu.

Cependant, depuis quelques années, les recherches vocales ont pris de plus en plus d’ampleur, notamment grâce à l’essor des assistants vocaux tels qu’Alexa, Siri, Google Home, etc.

D’après les estimations de ComScore, en 2020, 50 % des internautes ont utilisé la commande vocale pour faire des recherches sur internet.

Par conséquent, dans un contexte omnicanal et omni-device, il est presque impératif pour les e-commerçants d'intégrer cette fonctionnalité dans l'expérience utilisateur de leur plateforme. 

Le commerce conversationnel

Comme dans la vie réelle, quand une personne veut parler à un proche ou un ami situé à distance, elle lui envoie un message texte.

Le commerce conversationnel se base sur un concept similaire. Il s'agit un outil utilisé par les entreprises pour vendre des produits par le biais de "conversations" semi-automatisées, ou entièrement automatisées. Les conversations, dans un tel processus, peuvent être menées au travers de support textuel ou vocal.

Le principal atout de cette technique pour les entreprises est le fait de pouvoir offrir aux clients une expérience différenciante, en plus de les satisfaire dès leur premier achat. En effet, la conversation a toujours été et restera un élément essentiel dans la réussite d’une vente.

Pour ceux qui veulent implémenter le commerce conversationnel, il est possible de le faire via des plateformes comme Facebook Messenger, WeChat, Apple Business Chat, Line ou encore WhatsApp. 

innovations e-commerce

Du e-commerce éthique et durable

La protection de l’environnement est au cœur des préoccupations d’aujourd’hui.

De plus en plus conscients des impacts écologiques et sociaux liés à la fabrication industrielle des biens de consommation qui les entourent, les consommateurs sont devenus plus attentifs à la démarche RSE des marques.

Ainsi, les entreprises les plus plébiscitées par les cyber-acheteurs sont souvent celles qui ont le plus d’intégrité éthique.

Selon une étude menée par TNS, 75 % des consommateurs français considèrent les engagements pour un développement durable comme l’un des critères d’achat les plus importants.

Le Recommerce

Dans la continuité du commerce éthique et durable, le Recommerce, porté par la génération Z, représente commerce de seconde main.

Cette génération prône un mode de consommation plus conscient et surtout plus éthique, en rompant avec la surconsommation et le « fast-fashion » de ces dernières décennies. Pour les jeunes de 18 à 29 ans, il est désormais plus judicieux de n’acheter que des choses utiles et réutilisables, et ce ,sur le marché de l’occasion.

Les grands acteurs de l’e-commerce ont commencé à exploiter cette opportunité de marché, à l’instar de La Redoute à sa plateforme La Reboucle.  Cette tendance explique également le succès de la plateforme Vinted en France.

La réalité augmentée

Face à la pandémie, les magasins physiques ont dû redoubler d’imagination pour pouvoir vendre en ligne, sans trop altérer l’expérience client.

Pour ce faire, certains ont eu recours à la réalité augmentée. En effet, cette technologie permet aux clients de visualiser les produits d’un magasin en ligne, en 3D et avec une vision à 360°.

D’après une enquête menée par GetApp, 1 cyberacheteur sur 2 est intéressé par l’expérience d'achat en ligne au moyen de la réalité augmentée. Autrefois réservée aux grandes enseignes, la réalité augmentée s’est aujourd’hui démocratisée, permettant ainsi de réduire considérablement le fossé entre les boutiques physiques et les commerces en ligne.

e-Commerce Pack Complet
e-Commerce Pack Complet

e-Commerce Pack Complet

€149,90
VOIR LE PACK

L'intelligence artificielle 

Le e-commerce est un grand pourvoyeur de données pour les entreprises, des données qui sont de véritables mines d’or si bien exploitées.

Cependant, il est impossible de les gérer ou de les traiter manuellement. Pour pouvoir les transformer en informations exploitables, le recours à l’intelligence artificielle demeure incontournable.

À travers l’IA, les e-commerçants ont la capacité, par exemple, d’analyser et même de prédire les comportements d’achat de leurs segments de marchés. Ces analyses et prédictions sont par la suite utilisées pour proposer des produits qui correspondent parfaitement aux attentes et besoins des clients.

Par ailleurs, l’IA est aussi utilisée dans le commerce conversationnel, évoqué précédemment. En effet, les chatbots s’appuient en grande partie sur cette technologie pour fournir des réponses pertinentes aux internautes qui les questionnent. 

Le social selling

Les réseaux sociaux sont quotidiennement utilisés par 50 millions de Français.

Pour les marques, il est désormais indispensable d’être présentes sur ces plateformes, et d’entrer en contact avec les acheteurs potentiels.

Le social selling n’est pas une tendance nouvelle, mais il reste la technique la plus efficace pour vendre en B2C. En effet, les réseaux sociaux offrent aux consommateurs la possibilité d’acheter directement depuis une publication. Par ailleurs, les outils offerts par les plateformes sont très bien adaptés aux besoins des annonceurs afin de maximiser leurs ventes. Par exemple, l’outil de ciblage d’audience, les affichages publicitaires en carrousel, les Swipe Up, Facebook Shop, Instagram shop, etc.

Des livraisons vertes et personnalisées

En terme de livraison, si les options mises à disposition d’un client ne lui conviennent pas, la possibilité qu’il abandonne son panier est élevée.

Par ailleurs, il faut savoir que les consommateurs sont de plus en plus préoccupés des coûts environnementaux générés par leurs achats. C'est pour cela qu'une part grandissante plébiscite aujourd’hui des boutiques en ligne qui ont recours à des modes de livraison plus écologiques : vélos, véhicules électriques, distributions groupées etc.    

Le e-commerce par abonnement

Comme avec les journaux et les magazines, la formule par abonnement commence à se développer dans le secteur du e-commerce.

En effet, aujourd’hui, les clients sont attachés à leurs marques préférées et affiche même la volonté d’y être reliés.

Pour les e-commerçants, rien de mieux que les ventes par abonnement pour satisfaire de tels besoins. Bien que cette formule présente de nombreuses contraintes, elle permet toutefois de fidéliser les clients, en plus de s’assurer un chiffre d’affaires stable, prévisible et récurrent.

Parmi les biens de consommation les plus vendus par abonnement, on retrouve les produits de beauté, et les vêtements. Par exemple, en contrepartie de leur abonnement, les clients reçoivent chaque mois un box contenant des produits de beauté, des lames de rasoir, des produits alimentaires, etc.  

données vente en ligne

Les marketplaces

Le principe d’une marketplace est de regrouper, sur un seul site, les produits de plusieurs commerçants.

Durant la pandémie, en 2020 et 2021, les ventes sur les marketplaces ont bondi de 50 % selon FEVAD.

Cette croissance fulgurante s’explique par le changement des habitudes de consommation, la massification du marché, mais aussi par la notoriété acquise par ces types de plateforme au fil des ans, à l’instar d’Amazon, Cdiscount, EBay.

Selon une estimation récente, 9 sur 10 sites e-commerces les plus visités en France sont des marketplaces. Amazon est une marketplace par exemple.

Pour un e-commerce, intégrer des marketplaces peut être une stratégie judicieuse, afin de pouvoir bénéficier des atouts marketing des grands acteurs de ce secteur.

En effet, ces plateformes leur permettent de conquérir de nouveaux segments de marché, d’avoir une meilleure visibilité, etc.

L’hyperpersonnalisation

Exploitée depuis longtemps par les géants du web tels que Amazon, Netflix, EBay, cette stratégie est aujourd’hui employée par les entreprises de toute taille.

Le but étant de créer une relation de proximité avec les clients, d’améliorer la valeur perçue de la marque par ces derniers, de les fidéliser, mais aussi de disposer d’un avantage concurrentiel durable. Par exemple, lors d'une campagne, Nike a proposé au consommateur de créer sa basket sur mesure.

La recherche visuelle

Comme la recherche textuelle, la recherche visuelle permet aux consommateurs de rechercher un produit à partir d’une image, ou d’une fraction d’image, qu'il aurait, par exemple, stocké dans son téléphone.

Ce mode de recherche est beaucoup plus intuitif pour le consommateur et permet d’avoir des résultats plus précis. Selon les estimations récentes, 97 % des consommateurs déclarent être plus sensibles aux éléments visuels.

Par ailleurs, 62 % des moins de 35 déclarent effectuer des recherches par image avant de faire un achat.

C’est la raison pour laquelle de nombreux e-commerçants investissent dans des logiciels et algorithmes de recherche visuelle.

Le paiement en plusieurs foois

Pour le consommateur, ce système est une opportunité de se faire plaisir à moindre coût.

Pour le commerçant, c’est un moyen, relativement peu risqué, d’améliorer considérablement son taux de conversion.

D’après les statistiques, 78 % des consommateurs habitués à cette pratique sont prêts à changer d’enseigne s’ils n’ont plus la possibilité de le faire.

Par ailleurs, 25 % des Français ont eu recours au paiement fractionné en 2020.   

À lire également

- Rédiger un business plan pour un projet e-commerce 
- Faire une étude de marché pour du e-commerce