5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Quels sont les chiffres sur le marché des épiceries fines ? 

épicerie fine chiffre et données

Nombreux sont les Français qui se tournent maintenant vers des commerces de proximité. Ils privilégient dorénavant des produits de qualité et si possible locaux.

Les épiceries fines répondent donc parfaitement à la demande des consommateurs.

Qu’elles soient indépendantes ou franchisées, les épiceries fines proposent un savoir-faire artisanal et une qualité de produits introuvable dans les supermarchés.

Le secteur est en plein essor et les ouvertures de boutiques explosent. Les investisseurs et les jeunes entrepreneurs se bousculent pour faire partie de ce commerce de demain. Retour sur les chiffres forts du petit monde des épiceries fines.

Vous retrouverez également des chiffres et données de marché dans notre business plan pour une épicerie fine. À noter que les chiffres dans le modèle sont mis à jour tous les 6 mois. 

Une valeur de marché estimée entre 7 et 9 milliards d’euros

Selon l'étude réalisée par Xerfi, le marché des épiceries fines en France se porte bien.

En effet, avec une valeur estimée entre 7 et 9 milliards d’euros pour l'année 2020, les épiceries fines ne cessent de fleurir. Que ce soit des enseignes indépendantes ou de grands groupes proposant des franchises, les perspectives de croissance sont réelles avec un ratio estimé à 3,5% d'ici 2022.

Sources : Xerfi et Zepros

Plus de 5 300 épiceries fines dans toute la France

D'après Xerfi, l'hexagone compte plus de 5 300 épiceries fines (par comparaison, en 2014, il y avait seulement 4 000 boutiques).

Véritables commerces de proximité et gages de qualité auprès des consommateurs, ces commerces sont une véritable aubaine pour les petits entrepreneurs. Avec le retour aux produits naturels et locaux, de nombreuses épiceries choisissent dorénavant d'être totalement transparentes envers les clients et sourcent entièrement leurs produits auprès de producteurs locaux.

Source : Xerfi

84% des millennials ont déjà acheté un produit en épicerie fine

D'après l'étude de Mintel, la jeune génération est attirée par les épiceries fines.

84% des 20-35 ans interrogés (les millennials) ont acheté un produit en épicerie fine dans l'année.

Cette génération préfère manger des produits de meilleure qualité et les épiceries fines sont là pour leur en proposer.

Source : Mintel

statistiques épicerie fine

Les épiciers fins sont 92% à être optimistes après la pandémie

La récente étude du monde de l'épicerie fine est encourageante !

Malgré deux grosses périodes de fermeture ou de vente à distance causées par la pandémie, les propriétaires d'épiceries fines ne baissent pas les bras et sont optimistes, en tout cas pour 92% d’entre eux.

Grâce aux clients fidèles, à la reprise de l'économie et aux envies épicuriennes des consommateurs, les épiceries fines n’ont pas fini de faire parler d’elles !

Source: le monde de l'épicerie fine

36% des épiceries fines en France sont spécialisées dans les produits salés

Selon Xerfi, les épiceries proposant des produits salés comme les charcuteries, pâtés, terrines, fromages, produits de la mer, etc. sont plébiscités par les consommateurs.

En effet, sur l’ensemble du territoire français, 36% des épiceries fines proposeraient uniquement des produits salés.

Source:  Xerfi

53% de la clientèle des épiceries fines appartient au profil des curieux

Les clients des épiceries fines se partagent en plusieurs profils.

L'étude menée par Mintel nous apprend que les clients avertis représentent 32%, les clients curieux 53% et enfin les amateurs de ce secteur seulement 7%.

La clientèle se constitue donc majoritairement de personnes intéressées mais pas forcément régulières.

Source : Mintel

Épicerie Fine Business Plan modele
Épicerie Fine Business Plan modele

Épicerie Fine Business Plan

€39,90
VOIR LE MODÈLE

Post-pandémie, 71% des français privilégiaient les commerces physiques

D'après l'enquête réalisée par Sensormatic en 2021, à la sortie de la pandémie les français étaient clairs : une fois les diverses restrictions dues à la pandémie levées, ils étaient 71% à préférer acheter dans les commerces physiques que sur internet.

Source : Sensormatic

76% des français favorisent les commerces de proximité

L'enquête réalisée par CBRE en 2020 nous apprend que les habitudes commerciales françaises sont amenées à changer.

En effet, depuis la pandémie mondiale, les français sont maintenant 76% à déclarer préférer les commerces de proximité : c’est moins de déplacements, un gain de temps aux caisses car moins de clients et surtout une véritable commodité.

Les épiceries fines sautent donc sur l’occasion et sont nombreuses à s’implanter au sein des quartiers citadins ou des villages.

Source : CBRE

Les amateurs francais d'apéritif sont près de 90%

Selon Kantar et son étude sur les habitudes de consommations des apéritifs, un Français sur trois prend l’apéritif chaque semaine et près de 90% des Français prennent régulièrement l'apéritif.

Les épiceries fines se positionnent en proposant toujours plus de produits du terroir et de déclinaisons savoureuses pour ce moment de détente : il y en a pour tous pour les goûts et tous les budgets.

Source : Kantar

À lire également

- Le guide pour ouvrir une épicerie fine 
- Faire une étude de marché pour une épicerie fine
- Rédiger un business plan pour une épicerie fine