5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

[Guide] L'Étude de Marché d'une Boulangerie

étude de marché boulangerie

Vous avez des envies d'indépendance et vous souhaitez ouvrir votre propre boulangerie ? Vous vous demandez s'il y a de la place pour votre nouveau commerce dans votre ville ? Combien de temps faut-il aux boulangeries pour devenir rentable ? Ou encore quelles sont les évolutions des habitudes de consommation ? Les français consomment-ils davantage ou moins de pains et viennoiseries ? Ce sont là autant de questions qui trouvent des réponses si vous menez une étude de marché pour votre boulangerie.

La construction d'une bonne étude de marché permet de réduire les risques pour votre future entreprise
. Analyser le marché de votre future boulangerie permettra en effet de mieux connaître les différentes dimensions de votre industrie, d'identifier un potentiel commercial parmi plusieurs zones d'implantation envisagées, de constituer une offre qui plaise effectivement à vos potentiels clients, et de mieux appréhender les boulangeries concurrentes ainsi que leurs offres. Pour le dire simplement, l'étude de marché constitue une étape essentielle pour vérifier que votre offre est en adéquation avec la demande, en récoltant des informations macro et microéconomiques pour votre boulangerie.

Comment mettre sur pied une robuste étude de marché pour votre projet de boulangerie ? Dans cet article, nous vous guidons, simplement, pas à pas. De la recherche sur les tendances du marché à l'étude de la concurrence en passant par des éléments comme la quantification de la demande ou l'analyse du marché cible, nous vous donnons toutes les clés pour réussir.

À lire également

- À quoi sert une étude de marché ?
- La définition d'une étude de marché
- Les étapes d'une étude de marché
- Le plan d'une étude de marché

Étape 1 : récoltez des informations sur le secteur de la boulangerie

Quels sont les grands chiffres à connaître quant au marché national de la boulangerie ? Quel montant génèrent les boulangeries, individuellement, et en totalité, chaque année ? Quelles sont les difficultés que rencontrent les boulangers dans la gestion de leur commerce ? Est-on sur un marché saturé, ou reste-t-il de la place ? Est-ce que les grandes surfaces ont capturé une part trop importante du marché ? Quels sont les facteurs qui entrainent généralement une boulangerie vers la faillite. Vous l'avez compris, il est nécessaire de bien comprendre la "big picture" avant de rentrer dans les détails.

Quid des habitudes de consommation ? Afin de construire une offre de pains et de viennoiseries innovante, vous devez vous tenir au courant des dernières tendances du secteur. Prenez le temps de lire les derniers rapports sur le sujet. Est-ce que les français consomment toujours autant de pain ? Quelles sont leurs viennoiseries préférées ? Quel est le panier moyen de dépenses dans une boulangerie ? Identifiez les dernières innovations du secteur. Est-ce que les clients s'attendent à retrouver le clic-and-collect dans leur boulangerie de quartier ? Ont-ils pris l'habitude de commander en ligne ? Devez vous prévoir un service de livraison ? Identifiez enfin les facteurs communs des boulangeries qui génèrent beaucoup de chiffre d'affaires. Est-ce que c'est, en majeure partie, dû à leur emplacement ? Ou bien est-ce que c'est parce qu'on retrouve de nombreuses viennoiseries dans leur enseigne ? Est-ce que la sympathie du boulanger tient une place importante dans la réussite d'un commerce de pain ?

Renseignez vous sur les aspects réglementaires liés à l'activité
. Quelles sont les autorisations et les démarches nécessaires ? Avant d’ouvrir officiellement votre boulangerie, vous devrez déposer votre marque auprès de l’INPI. Ensuite, vous devrez choisir un statut juridique : vous avez le choix parmi la SAS, la SASU, la SARL ou encore l’EURL. Dans le cas où vous souhaitez élargir vos activités plus tard, optez pour une SARL ou une SAS. Puis, il vous faudra déposer les fonds constitutifs de votre capital social chez le notaire, dans une banque ou à la caisse des dépôts de consignations. Suite à cela, il faudra publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales avant de déclarer l’existence de votre boulangerie à votre Préfecture. Après toutes ces étapes, vous suivrez un stage de préparation à l’installation auprès de la Chambre des Métiers. Ce stage est obligatoire pour ceux qui n’ont aucune notion en gestion d’entreprise. Si toutes les conditions sont remplies, vous pourrez enfin figurer dans le Répertoire des Métiers et le Centre de Formalités des Entreprises vous donnera le numéro d’immatriculation de votre société.

comment faire étude de marché boulangerie
étude de terrain boulangerie

Étape 2 : quid de la demande potentielle pour votre boulangerie ?

À qui allez-vous vendre vos produits ? Souvent, un boulanger persuadé de bien connaître sa cible, et cherche à proposer ses pains et viennoiseries au public le plus large. Ce n’est pas ce qu'il faut faire. Vous devez définir et identifier un marché cible. Par exemple, les boulangeries-pâtisseries sont conçus pour une cible relativement large. Quant aux boulangeries artisanales, elles visent plutôt ceux qui sont intéressés par un mode de consommation responsable. Quid de votre marché cible ? Comment communiquer auprès d’une cible variée avec des problématiques hétérogènes ? Réponse : segmenter sa clientèle. Pour une segmentation marketing efficace, vous devez regrouper des personnes dont les caractéristiques ou les comportements sont très similaires face à une offre commerciale de boulangerie. Pouvez-vous découper votre marché local en sous-ensembles homogènes de consommateurs, selon un ou plusieurs critères ?

Combien d'acheteurs potentiels ? Avant de lancer une nouvelle entreprise, il convient d'estimer la taille du marché visé. Cette information vous permettra d'estimer, ensuite, le chiffre d'affaires prévisionnel de votre boulangerie. Afin de quantifier votre marché, vous pouvez vous appuyer sur plusieurs sources. Des entreprises comme Xerfi ou des cabinets de conseils produisent régulièrement des rapports d'industrie. Vous pouvez aussi commander une enquête de terrain, pour obtenir de la donnée au niveau local. Vous pouvez aussi estimer le potentiel du marché en valeur, en multipliant le nombre d'acheteurs potentiel par un panier moyen de dépenses.

Étape 3 : étudiez attentivement les boulangeries concurrentes

Qui sont-elles ? Que font-elles ? Une étude de la concurrence est essentielle pour la réussite de votre projet entrepreneurial. Elle vous permettra de récolter de précieuses informations. Par exemple, combien de boulangeries concurrentes sont installées dans un rayon de 2 kilomètres ? 5 kilomètres ? 20 kilomètres ? Également, vous allez identifier leurs différentes offres. Est-ce qu'elles proposent toutes des pâtisseries ? S'agit-il plutôt de boulangeries artisanales ou de boulangeries industrielles, en grandes surfaces ? Puis, vous pourrez juger du dynamisme de leur activité. Quid de leur fréquentation ? Est-ce que les gens font la queue devant ces commerces de pain ? Quid de leur communication ? Est-ce qu'elles ont une page Facebook ? Y publient-elles du contenu de manière régulière ? Font-elles des offres promotionnelles ? Comment fixent-ils leurs prix ? Laquelle est la moins chère du quartier ? Enfin, n'oubliez pas vos concurrents indirects. Ce sont tous les commerces qui vendent du pain et des viennoiseries mais qui ne sont pas, à proprement parler, des boulangeries. Il y a, par exemple, les grandes surfaces, certains restaurants ou encore les traiteurs avec une boutique.

Avez-vous identifié des forces ? Des faiblesses ? Quelles sont les raisons pour lesquelles vos concurrents sont toujours en activité ? Vous devez identifier les facteurs de leur succès. Est-ce que c'est parce qu'ils ouvrent aussi le Dimanche ? Ou bien parce qu'ils proposent des pains exotiques ? Ou encore parce qu'ils ont installé un coin restauration dans leur commerce de pain ? Est-ce des éléments que vous voulez également proposer à votre marché cible ? Également, il faudra identifier leurs faiblesses. Est-ce que parfois la file d'attente est trop longue aux abords de ces boulangeries ? Y-a-t-il des produits de mauvaise qualité ? Est-ce que la décoration et l'atmosphère laissent parfois à désirer ? Toutes ces choses peuvent générer de la frustration parmi vos clients potentiels. Exploitez ces lacunes et proposez quelque chose de mieux à vos segments de marché.

Comment devenir la première boulangerie de la région ? Tout d'abord, vous devez transformer les faiblesses des concurrents en forces pour votre boulangeries. Vos concurrents mettent du temps à servir leur clientèle pendant les heures d'affluence, ne sont pas sympas et ouvrent tard dans la matinée ? Alors il faut que vous mettiez en place un service rapide et de qualité, soyez irréprochable dans votre attitude et votre professionnalisme et que vous soyez la première boulangerie à ouvrir le matin. Cependant, il ne faut pas s'arrêter là si vous souhaitez vous imposer sur le marché local de la boulangerie. Votre commerce de pain doit comporter des avantages concurrentiels distinctifs. Un avantage compétitif, c'est lorsqu'on parvient à constituer une offre de boulangerie plus solide que celle des concurrents. Pour une boulangerie, cela peut être un meilleur emplacement, de larges horaires d'ouverture ou encore la possibilité de commander son pain en ligne. Vous ne pourrez pas cumuler tous les avantages concurrentiels possibles, à vous de choisir ceux qui résonneront le mieux auprès de vos segments de marché.

Boulangerie Patisserie Business Plan modele
Boulangerie Patisserie Business Plan modele

Boulangerie Patisserie Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Étape 4 : clarifiez la proposition de valeur de votre boulangerie

À cette étape, vous avez engrangé de nombreuses informations utiles. Vous vous êtes familiarisé avec vos clients potentiels : vous savez ce qu'ils consomment, ce qu'ils recherchent et ce qu'ils achètent. Vous connaissez mieux les offres des concurrents. et vous savez également comment mettre en place une offre différente de ces derniers. Il ne vous reste plus qu'à définir une proposition de valeur pour votre boulangerie.

Une boulangerie traditionnelle ? Un commerce avec du snacking ? Un lieu hybride mi-boulangerie mi-restaurant ? Ouvrir une boulangerie traditionnelle serait une bonne idée si l’espace vous manque et si la zone de distribution ne vous permet pas de faire plus. Commencer avec une boulangerie traditionnelle vous permettra, par la suite, de peaufiner votre offre et de voir ce qui plait. Optez pour une boulangerie avec l’option snacking ou un "bakery caf" si la taille et l’emplacement de votre local d’activités vous le permettent. Dans un lieu hybride, vous pourrez gérer une boulangerie, une sandwicherie, un salon de thé ou même un petit restaurant, au même endroit. 

Quel nom ? Quel slogan ? Quel logo ? Quelle atmosphère ? Pour que vos futurs clients retiennent le nom de votre boulangerie, vous pouvez utiliser le vôtre, tabler sur le nom d’une personnalité locale ou inventer un nom qui pourrait devenir une marque plus tard. Il existe des logiciels qui génèrent des noms originaux, mais vous pouvez aussi demander l’avis de vos proches ou d'autres boulangers en activité. Quant au logo, n’hésitez pas à contacter un professionnel pour vous aider à le créer. C’est grâce à ce logo que l’on vous reconnaîtra. Aussi, n’oubliez pas créer un slogan accrocheur, surtout si vous prévoyez de mener des campagnes publicitaires (dans les journaux ou sur la radio locale). En ce qui concerne l’atmosphère de votre boulangerie, faites appel à un professionnel pour que la décoration soit authentique, conviviale et représentative du concept que vous souhaitez instaurer.

Comment choisir un bon emplacement ?
Pour assurer le succès de votre boulangerie, optez pour une rue passante, un centre commercial, un endroit près d’un établissement scolaire ou d’une zone d’activités professionnelles. Notez que le type de boulangerie que vous souhaitez ouvrir dépendra aussi du choix de son emplacement. Aussi, si vous vous implantez près d’une zone universitaire, ouvrir une boulangerie avec l’option snacking serait une bonne idée. Si vous vous installez près d’une zone commerciale ou une zone d’activités professionnelles, vous pouvez réfléchir à l'idée d’ouvrir une boulangerie hybride. 

Une ouverture en indépendant ou en franchise ? Ouvrez en indépendant si vous avez les moyens pour louer ou acheter le local idéal, acquérir l'équipement, le matériel nécessaire et les matières premières et si vous êtes prêt à engager toute une équipe. Ouvrir une boulangerie en indépendant implique aussi le fait que vous allez devoir gérer vous-même votre marketing. En revanche, rejoignez un réseau de franchise si vous souhaitez bénéficier d’un concept qui fonctionne déjà et si vous sentez que vous avez besoin d’un accompagnement sérieux et régulier. Notez également que si vous souhaitez démarrer rapidement (et plus facilement), vous pouvez aussi acheter le fonds de commerce d’une boulangerie existante.

Quels services annexes ? Un espace de restauration sur place ? Une caisse dédiée au click-and-collect ? Un service de drive ? Si vous avez assez d’espace, vous pouvez vous permettre de proposer d’autres services, outre la vente au comptoir. La restauration sur place vous permettra d’accueillir davantage de clients à des heures stratégiques. C’est également une excellente opportunité pour proposer un très grand panel de produits. Le service click & collect vous permettra aussi d'acquérir plus de clients, mais vous installer un espace dédié à la récupération des commandes. Dans ce cas, il vous faudra aussi disposer d’un site internet fonctionnel ainsi que d’une bonne visibilité et d’un minimum de présence sur les réseaux sociaux. Vous pouvez également mettre en place un service de drive si vous avez une équipe formée pour le gérer, ainsi qu'un espace qui permette à vos clients d’y accéder facilement en voiture.

Quelle stratégie sur les réseaux sociaux ? Pour atteindre plus de clients, vous devez travailler votre présence en ligne. Pensez donc à publier régulièrement du contenu sur les réseaux sociaux, en plus d’un site internet fréquemment mis à jour. Afin de fidéliser vos clients, organisez des jeux-concours sur les réseaux sociaux, annoncez vos nouveaux produits et laissez les internautes parler de vous. Pour ce faire, créez vos propres hashtags et n’hésitez pas à entrer en interaction avec vos clients. Interagissez avec les autres commerces pour augmenter votre visibilité et ne négligez pas le potentiel de Google My Business (qui est, en quelque sorte, votre "vitrine en ligne"). Au besoin, engagez un Community Manager, il vous aidera à maintenir une relation saine et profitable avec vos clients sur les réseaux sociaux.

Comment choisir entre toutes ces alternatives ? En écoutant ses clients potentiels et en vous adaptant à leurs envies. Quoiqu'il en soit, il vous faudra un concept qui vous permettra de prendre des parts de marché à vos concurrents. Pour savoir ce que votre audience préfère, il faut mener une étude de terrain. Ici, il faut récolter des avis et des opinions, afin d'avoir une preuve tangible que votre concept peut amener votre boulangerie vers la rentabilité.

Étape 5 : mettre une stratégie en place dans un business plan pour votre boulangerie

Un business plan vous servira de feuille de route. Quelle stratégie allez-vous adopter pour ouvrir une boulangerie profitable ? La rédaction d'un business plan vous aide à passer en revue tous les points stratégiques de votre activité. C'est lors de l'élaboration du business plan que le créateur d'entreprise va pouvoir prendre des décisions importantes sur tout ce qui l'aidera à développer son entreprise, à savoir le plan marketing pour sa boulangerie, les différentes étapes de développement sur 3 ans, la politique de gestion des risques, la liste des investissements de démarrage, les objectifs de croissance (période par période), les premiers recrutements et le plan d'embauche sur 3 ans, les canaux de communication à utiliser etc. Vous y rédigerez également toutes les conclusions de votre étude de marché. Finalement, le business plan de votre boulangerie sera un guide pour la mise en place du projet au cours des premiers mois, mais aussi des premières années.

Le prévisionnel financier d'une boulangerie permet de quantifier le projet d'entreprise. Un prévisionnel financier contient un nombre important d'informations, utiles pour la future gestion de votre boulangerie. Il vous permettra notamment d'évaluer le potentiel de chiffre d'affaires de votre commerce de pain. Il vous permettra de faire apparaître tous les besoins financiers de votre futur établissements. Quelles sont les dépenses qui viennent le plus impacter votre seuil de rentabilité ? Votre prévisionnel financier vous le dira. Mais ça ne s'arrête pas là. Un bon prévisionnel financier vous indiquera quel chiffre d'affaires il faut atteindre afin d'être rentable. Il vous indiquera également le nombre de jours qu'il vous faudra pour atteindre ce seuil de rentabilité. Finalement, vous aurez une vision claire quant aux futures finances de votre boulangerie.

Si vous sollicitez un financement, votre banquier vous demandera un business plan. Ouvrir une boulangerie requiert des sommes importantes. On pense notamment à l'achat (ou la location) d'un local, à l'achat du matériel et de l'équipement nécessaire à la production des pains et des viennoiseries ou encore à tous les frais d'établissement. Allez-vous faire appel à des organismes de financement ? Dans l'affirmative, le business plan de votre boulangerie sera le socle des négociations entre des investisseurs et un entrepreneur. Construire un business plan peut représenter un travail fastidieux. Utilisez notre modèle de business plan pour une boulangerie et obtenez vos financements.

À lire également

- Le guide complet pour ouvrir une boulangerie
- 4 exemples d'analyse SWOT pour une boulangerie
- 10 avantages concurrentiels pour une boulangerie