5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE PRINTEMPS2021

[Guide] L'étude de marché d'un décorateur d'intérieur

décorateur intérieur business plan

Vous avez envie de vous lancer et d'ouvrir votre entreprise de décoration d'intérieur ? Vous vous demandez s'il existe une demande pour votre projet ? Si vous devriez vous spécialiser dans certaines prestations ou plutôt être généraliste ? Ou encore si, d'un point de vue rentabilité, il vaut mieux démarrer en tant qu'auto-entrepreneur ? Une bonne étude de marché pour votre projet de décoration d'intérieur vous donnera des éléments de réponse.

Une étude de marché efficace vous permettra de poser les jalons pour le futur succès de votre entreprise. Passer du temps à rechercher et étudier votre marché vous permettra de vous tenir au courant des dernières tendances de marché, savoir s'il existe un potentiel commercial suffisant pour démarrer votre projet de décorateur, constituer une offre de services et d'accompagnement en adéquation avec des besoins existants, et vérifier que le marché n'est pas déjà saturé. Autrement dit, l’étude de marché est une étape clé afin de vérifier si votre projet d'entreprise peut fonctionner.

Comment construire une étude de marché pour votre activité de décorateur d'intérieur, qui vous sera effectivement utile ? Dans cet article, nous vous indiquons la méthodologie, les étapes et les astuces à mettre en place pour réaliser l'étude de marché pour de la décoration d'intérieur. De l'identification du marché cible à l'analyse du potentiel de rentabilité de votre activité de décorateur en passant par des éléments comme l'étude de la concurrence, l'estimation du chiffre d'affaires prévisionnel ou encore le respect des démarches administratives nécessaires. nous vous donnons toutes les clés pour réussir.

À lire également

- À quoi sert une étude de marché ?
- La définition d'une étude de marché
- Les étapes d'une étude de marché
- Le plan d'une étude de marché

Étape 1 : récoltez des informations pour l'étude de marché de votre entreprise de décoration d'intérieur

Connaissez les grands chiffres du marché. Quel montant génèrent les entreprises du marché de la décoration d'intérieur, chaque année ? Quels sont les segments et les concepts (décorations pour les bureaux d'entreprises, pour les appartements de particuliers, pour les lieux atypiques etc) qui fonctionnent le mieux ? Quelles sont les opportunités de croissance sur le marché ? Est-ce que les décorateurs d'intérieurs gagnent bien leur vie ? Quel est le chiffre d'affaires moyen d'un décorateur d'intérieur ? Est-ce que c'est un métier à la mode ? Il est nécessaire de bien comprendre la "big picture" avant de rentrer dans les détails.

Quelles sont les habitudes de consommation ? Ont-elles évolué ? Afin de construire une offre de décoration d'intérieur innovante, vous devez vous tenir au courant des dernières tendances du secteur. Prenez le temps de lire les derniers rapports sur le sujet. Est-ce que les décorateurs d'intérieur font la promotion de leurs services sur les réseaux sociaux ? Quelles sont les ambiances à la mode ? Combien paient les clients en moyenne ? Identifiez les dernières innovations du secteur. Est-ce que la conception en 3D avant un projet intéresse les clients ? Faut-il promouvoir ses services via un site internet ? Est-ce que cela vaut le coup de promouvoir son activité quotidiennement sur des plateformes comme Instagram ou Facebook ? Analysez enfin les similarités des décorateurs d'intérieur qui semblent réussir. Comment présentent-ils leurs services ? Est-ce qu'ils ne font que de l'accompagnement en présentiel ? Retrouve-t-on des points communs entre leur portolios ?

Renseignez vous sur les aspects réglementaires liés à l'activité. Quelles sont les lois qui régissent le secteur ? Quid des nouvelles réglementations qui pourraient influencer l'industrie ? Quels sont les diplômes nécessaires pour devenir décorateur d'intérieur ? Quelles sont les formalités juridiques à accomplir pour ouvrir une entreprise de ce type ? 

décorateur intérieur étude de marché
décorateur intérieur plan d'affaires

Étape 2 : quid de la demande potentielle pour votre projet de décorateur d'intérieur ?

Pour quelle clientèle votre offre de services de décoration d'intérieur est-elle conçue ? Souvent, un décorateur d'intérieur est persuadé de bien connaître sa clientèle potentielle, et cherche à proposer ses services au public le plus large. Ce n’est pas ce qu'il faut faire. Vous devez définir et identifier un marché cible. À qui votre offre de décoration d'intérieur peut-elle s'adresser ? Segmenter sa clientèle permet notamment de mieux appréhender son marché cible. Pour une segmentation marketing efficace, vous devez regrouper des personnes dont les caractéristiques ou les comportements sont très similaires face à votre offre commerciale. Existe-t-il segments de clientèle qui ne sont pas encore suffisamment desservis ? Les primo-accédents qui ont un faible budget ? Les familles aisées dans un certain quartier de la ville ? Les gérants de startup ? Les promoteurs immobiliers qui vendent des biens meublés ? Si c'est le cas, il peut être intéressant de leur proposer un nouveau concept de décoration d'intérieur. 

Des ordres de grandeur quant à la demande. Il faut connaître la taille du marché potentiel. Cette information vous permettra notamment d'estimer, ensuite, votre chiffre d'affaires prévisionnel. Vous avez plusieurs sources d'informations à disposition. Il y a par exemple les études les sectorielles existantes pour le marché de la décoration et de l'ameublement. Vous pouvez aussi commander une enquête de terrain, pour obtenir de la donnée au niveau local. Vous pouvez aussi utiliser la méthode "top down", qui consiste, à partir d'un chiffre d'affaires total (à l'échelle de la France), à lui appliquer un pourcentage pour obtenir la taille du marché local.

Comment allez-vous acquérir et fidéliser cette clientèle ? Quelles sont leurs attentes ? Est-ce que vos clients veulent une offre tout-en-un ? Attendent-ils de vous que les mettiez en contact avec des vendeurs d'objets de décoration ? Quelles informations devez-vous récolter pour être certain(e) de créer une ambiance qui leur plaise ? Qu'apprécient-ils chez les décorateurs d'intérieur concurrents ? Leur tarification ? Les réalisations passées (qu'ils peuvent consulter à l'aide du portfolio) ? Comment les convaincre de vous faire confiance ? Devez-vous systématiquement leur offrir une réduction ? Comment les fidéliser ? Est-ce qu'ils reviendront vers vous s'ils changent de maison ou d'appartements ? Comment faire en sorte qu'ils vous recommandent à leur entourage ?

Étape 3 : se familiariser avec la concurrence

Qui sont-ils ? Que font-ils ? L'étude de la concurrence offre au créateur d'entreprise une vision globale du fonctionnement des autres acteurs. Grâce à cette étude, vous saurez, tout d'abord, combien de décorateurs d'intérieurs concurrents offrent leurs services dans votre ville ou dans votre région. Également, vous allez identifier leurs différentes offres. Est-ce qu'ils sont spécialisés sur un créneau ? Peut-on trouver une grille de tarifs pour leurs services sur leur site internet ? Puis, vous pourrez juger du dynamisme de leur activité. Est-ce qu'ils ont l'air d'accompagner beaucoup de clients ? Est-ce que leur site internet renvoie une image professionnelle ? Quid de leur marketing ? Est-ce qu'ils communiquent sur les réseaux sociaux ? Est-ce qu'ils apparaissent sur les bons mots clés dans les moteurs de recherche ? Enfin, tentez de comprendre quelle est la clientèle visée. Est-ce les entreprises ? Les particuliers ? Pour quel pouvoir d'achat ? 

Comment construire une offre et un accompagnement plus satisfaisants ? Pour acquérir de nouveaux clients, vous pouvez simplement combler les lacunes de vos concurrents. Ainsi, toutes les personnes frustrées par la tarification de vos concurrents ou encore leur manque de disponibilité viendront faire appel à vos services. Cependant, il ne faut pas s'arrêter là si vous souhaitez vous imposer sur le marché local de la décoration d'intérieur. Il faudra construire d'autres avantages concurrentiels avec votre entreprise de décoration. Un avantage concurrentiel vous permet de vous positionner au mieux pour vous démarquer de l’offre existante. Pour un décorateur d'intérieur, cela peut être des tarifs nettement plus bas que la concurrence, une spécialisation sur une ambiance ou des thèmes très spécifiques ou encore des délais de réalisation exceptionnellement courts. Vous ne pourrez pas vous battre sur tous les fronts, alors sélectionnez seulement les avantages concurrentiels qui sont susceptibles de plaire à votre audience.

Vous ne pourrez pas vous battre sur tous les fronts, alors sélectionnez seulement les avantages concurrentiels qui sont susceptibles de plaire à votre audience.

Décorateur d'intérieur Business Plan modele
Décorateur d'intérieur Business Plan modele

Décorateur d'intérieur Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Étape 4 : clarifiez la proposition de valeur de votre entreprise de décoration d'intérieur

Vous avez maintenant récolté des informations. Vous connaissez mieux vos potentiels clients, vous connaissez également leurs attentes et leurs besoins. Vous savez ce que les décorateurs d'intérieur concurrents proposent. Vous savez également comment mettre en place une offre différente de ces derniers. Vous n'avez plus qu'à élaborer une proposition de valeur et un bon positionnement commercial pour votre entreprise de décoration d'intérieur.

Quelles prestations de décoration d’intérieur ? Vous avez le choix parmi la rénovation intérieure, l’aménagement d’espaces, les conseils et études en décoration, le home staging et la conception de plans de décoration d’intérieur et d’extérieur en 3D. Si la maîtrise d’ouvrage fait partie de vos compétences, précisez-le. De même, vous pouvez mentionner que vous pourrez intervenir au cours des évènements éphémères tels que les salons, les mariages ou les conférences.

Allez-vous aussi faire du home staging ? Vous pouvez proposer vos services de home stager (de la valorisation immobilière en vue de mieux vendre le bien en question) si vous le souhaitez. Si vous offrez ce genre de prestations, vous serez rémunéré à l’heure, à la journée ou par système de primes. Vous conviendrez du type de facturation avec vos futurs clients. Cependant, le système de primes est ce qui est le plus pratiqué lorsqu’on collabore avec une agence immobilière. Si vous exercez en tant que home stager, en plus du statut que vous prendrez déjà, vous devrez aussi vous inscrire à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ou à l’URSSAF. C’est la procédure à suivre puisque vous exercerez alors une activité libérale. En somme, proposer vos services en home staging augmentera votre visibilité, forgera votre réputation et vous permettra d'augmenter vos chiffres d’affaires.

Quel type de facturation ? (Pourcentage du budget travaux, ou facturation à l’heure, à la journée…) Entre tarif horaire, tarif à la journée, tarif par mètre carré travaillé, tarif par pièce, tarif fixe ou pourcentage par projet, le choix vous appartient. La décoration d’intérieur étant un secteur assez concurrentiel, être flexible sur la facturation jouera en votre faveur. Notez que, si vous vous lancez en tant qu'entreprise individuelle, fiscalement, vous serez soumis aux règles du régime de la "déclaration contrôlée". Vos revenus qui seront alors des "Bénéfices Non Commerciaux" seront imposés selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu. En tant qu'entreprise individuelle, la TVA ne s'appliquera pas à vous. Si vous créez une société, vous devrez établir une liasse fiscale et des comptes annuels pour connaître le montant de vos impôts. Dans cette condition, vos prestations seront soumises à une TVA dont le taux varie de 10% à 20%.

Quelle stratégie marketing pour développer votre activité ?
N’hésitez pas à opter pour les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et même Twitter pour promouvoir vos activités. Servez-vous-en aussi pour bien établir votre notoriété rapidement. Puis, construisez un portfolio virtuel afin d’y présenter vos réalisations et vos projets (passés, en cours et futurs). En terme de vitrine virtuelle, ne minimisez pas le pouvoir de Pinterest. Participez aussi aux foires locales, aux salons divers et allez à des séminaires sur la décoration et l’architecture. Misez également sur les collaborations et les partenariats avec d’autres professionnels du bâtiment. Vous allier aux autres professionnels du BTP et de l’immobilier affirmera votre sérieux, votre savoir-faire et la qualité de votre travail. Enfin, vous pouvez aussi collaborer et devenir partenaire avec des fabricants de mobilier design et les boutiques de décoration. Ces derniers pourraient en effet vous recommander à leurs clients.

Quel statut juridique privilégier ? Pour démarrer rapidement, vous pouvez vous enregistrer en tant que micro-entreprise. Cela vous permettra de jouir d’un régime fiscal avantageux. Cependant, si votre chiffre d’affaires atteint un certain seuil, vous devrez changer la forme juridique de votre micro-entreprise et vous établir en tant que "véritable" entreprise. Lorsque ce moment sera arrivé, le choix devrait se faire en fonction du régime fiscal, du nombre d’associés et des apports financiers de chacun. Si vous avancez seul, optez pour un statut EIRL, EURL et SASU. Notez qu’en EIRL votre patrimoine personnel sera protégé, mais vous devrez payer des cotisations sociales en fonction de votre chiffre d’affaires. Si vous tablez sur un statut EURL, votre patrimoine personnel sera également préservé bien que le régime juridique soit coûteux à cause de la souplesse du statut en question. Dans le cas où c’est le statut SASU qui vous intéresse, vous serez rattaché à la Sécurité Sociale, mais votre patrimoine personnel sera préservé. En somme, si vous lancez votre affaire avec des associés, ce sont les statuts SARL, SAS ou SA qui conviendront le mieux. Notez qu’en choisissant un statut SAS, chaque associé sera libre. Dans le cadre d’un statut SARL, le patrimoine de chaque associé ne sera pas rattaché au patrimoine de la société. C’est une excellente chose en cas de faillite. Quant au statut SA, optez pour lui si vous projeter d’introduire votre entreprise en bourse.

Comment se décider ? Écoutez vos clients potentiels. N’oubliez pas : le marché ne s’adaptera pas à votre concept, c’est donc à vous de trouver les bonnes solutions pour vous adapter aux envies du marché. Comment savoir ce que vos clients veulent ? Faites une étude quantitative, ce genre d'exercices vous permet de récolter des avis et des opinions, afin d'avoir une preuve tangible que votre concept peut amener votre projet de décoration d'intérieur vers la rentabilité.

Étape 5 : rédiger un business plan et bâtir une stratégie pour développer une entreprise de décoration d'intérieur rentable

Un business plan, pour vous guider dans votre stratégie. Quelle stratégie allez-vous mettre en place pour faire grossir le chiffre d'affaires de votre projet de décoration d'intérieur ? Un bon business plan vous aidera à répondre à cette question. Également, rédiger ce document vous permettra aussi de fixer des objectifs stratégiques dans la mesure où tous les points stratégiques de votre activité font partie du business plan. Tous les apprentissages de l'étude de marché sont également intégrés dans le business plan. Finalement, il sera un guide pour la mise en place du projet au cours des premiers mois, mais aussi des premières années.

Le prévisionnel financier vous permettra de traduire, dans des termes financiers, votre projet d'entreprise. C'est LE document qui vous permet de clarifier votre projet d'entreprise. Quel chiffre d'affaires pouvez-vous raisonnablement espérer avec votre entreprise de décoration d'intérieur ? Votre prévisionnel financier pour un décorateur d'intérieur vous donnera la réponse. Il permet de recenser et de chiffre tous les investissements nécessaires pour devenir décorateur d'intérieur. Vous obtiendrez une vision à 360 des charges courantes de cette activité et de leur impact sur votre seuil de rentabilité. Mais ce n'est pas tout : un bon prévisionnel financier vous permettra d'apprécier la capacité de votre entreprise de décoration d'intérieur à générer des profits sur le long terme. Vous saurez également combien de temps cela vous prendra. Finalement, vous aurez une vision claire quant aux futures finances de votre activité de décorateur d'intérieur.

Un business plan reste un allié essentiel pour décrocher un financement pour votre projet de décorateur d'intérieur. On ne lance pas un projet entrepreneurial sans argent. On pense notamment à l'achat de matériel informatique, à la création d'un site web ou encore aux frais engendrés par les premiers mois de l'activité. Comptez-vous vous faire accompagner par des organismes de financement ? Si oui, alors le business plan de votre activité de décorateur d'intérieur sera un document essentiel pour présenter votre stratégie de développement à vos partenaires financiers potentiels. La construction d'un business plan peut représenter un travail colossal. Profitez du travail de nos experts et de compléter un notre modèle de business plan pour un décorateur d'intérieur, déjà pré-rédigé à 80%. 

À lire également

- Le guide complet pour ouvrir son entreprise de décoration d'intérieur
- [Guide] Réussir le business plan d'un décorateur d'intérieur
- Le Business Model Canvas d'un décorateur d'intérieur