5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

[Guide] L'Étude de Marché d'une Épicerie

étude de marché épicerie

Ça y est, vous êtes enfin prêt(e) à ouvrir votre épicerie ? Vous vous demandez si les gens de votre quartier viendront dans votre commerce de proximité ? Si vous devez ouvrir les week-ends ? Ou encore si vous pouvez rapidement devenir rentable ? Pouvoir répondre à ces questions est essentiel avant de se lancer.

Pourquoi faire une étude de marché pour son épicerie ? L'étude du marché, de sa taille et de ses tendances, vous donnera l'occasion de mieux connaître la clientèle potentielle de votre épicerie, mettre en rayon une offre de produits en adéquation avec des besoins existants, et identifier les commerces de proximité concurrents ainsi que leurs offres. En d’autres mots, l’étude de marché vous permet de vérifier que votre projet d'épicerie est bien en adéquation avec la réalité du terrain.

Comment rédiger une bonne étude de marché pour une épicerie ?
Dans cet article, nous vous indiquons la méthodologie pour réaliser l'étude de marché de votre commerce de proximité. De l'identification du marché cible à l'analyse du potentiel de rentabilité de votre épicerie en passant par l'étude de la concurrence, nous vous donnons toutes les clés pour réussir.

À lire également

- À quoi sert une étude de marché ?
- La définition d'une étude de marché
- Les étapes d'une étude de marché
- Le plan d'une étude de marché

Étape 1 : les chiffres dans l'étude de marché d'une épicerie

Quelles données mettre dans une étude de marché pour une épicerie ? Une solide étude de marché contiendra des chiffres sur le marché de l'épicerie. Dans quelle mesure le chiffre d’affaires des épiceries de quartier a-t-il évolué ces dernières années ? Comment la marge financière des commerces de proximité a-t-elle évoluée ? Est-ce que les gens achètent leurs produits d'épicerie en ligne ? Combien y-a-t-il de commerces de proximité en France ? Quelles sont les différentes typologies ? Finalement, avant de commencer une étude locale et spécifique, on cherche à comprendre l'état global du marché.

Quelles sont les nouvelles tendances pour les épiceries ? Connaître les dernières tendances vous aidera à monter une entreprise profitable. Étudiez les récents changements dans les modes de consommation. Combien de fois les gens se rendent-ils dans les épiceries chaque semaine ? Quels sont les produits les plus vendus ? Font-ils leurs courses en ligne ? Identifiez les dernières innovations du secteur. Est-ce que les épiceries ont mis en place un système de click-and-collect ? Quels modes de paiement proposent-elles ? Quel type de technologie retrouve-t-on dans les magasins ? Demandez-vous enfin quelles sont les caractéristiques communes des épiceries qui réussissent. Est-ce que seul l'emplacement est déterminant ? Quels produits mettre en rayon ? 

Quelle réglementation pour ouvrir une épicerie ? Quelles sont les lois qui régissent le secteur ? Est-ce que de nouvelles lois vont venir influencer la dynamique du marché ? Quels sont les diplômes nécessaires pour ouvrir une épicerie ? Existe-t-il des risques spécifiques à cette activité ? Quid des risques sanitaires ? Est-ce que tout le monde peut ouvrir une épicerie de nuit ? 

Étape 2 : analyser la demande dans une étude de marché pour une épicerie

Quels sont les segments de marché d'une épicerie ? Afin d'être plus efficace, il est conseillé de segmenter sa clientèle Vous pouvez segmenter votre clientèle en fonction de la catégorie socio-professionnelle, de l’âge, des modes de consommation etc. Existe-t-il segments de clientèle qui ne sont pas encore suffisamment desservis ? Est-ce que les personnes qui aiment faire leurs courses le week-end sont satisfaites des lieux qui leur sont proposés ? Y-a-t-il des commerces de proximité dans lesquels on peut trouver des bonnes bouteilles de vins ? Si ce n'est pas le cas, il peut être intéressant de proposer un nouveau concept d'épicerie.

Comment estimer la taille du marché (local) pour une épicerie ? Pour calculer la valeur de son marché, il existe plusieurs sources d'informations. Vous pouvez regarder du côté de l'INSEE, ou des rapports écrits par les cabinets de conseil. Vous pouvez aussi croiser les données en vous appuyant sur le chiffre d'affaires des commerces de proximité. Vous pouvez aussi utiliser la méthode "top down", qui consiste, à partir d'un chiffre d'affaires total (à l'échelle de la France), à lui appliquer un pourcentage pour obtenir la taille du marché local. Pour une bonne étude de terrain, adressez vous à un cabinet local. Cette information essentielle permet en effet d'évaluer les ventes potentielles

Comment trouver des clients pour son épicerie? Il faudra répondre aux questions suivantes : quelles sont leurs attentes ? Est-ce que vos segments de marché sont sensibles aux prix des produits qu'ils achètent ? Quel est leur budget moyen pour les produits du quotidien ? Quels types de produits consomment-ils le plus ? Pourquoi vont-ils chez les épiceries concurrentes ? Est-ce seulement parce qu'elles sont proches de chez eux ? Quels services complémentaires sera-t-il intéressant de proposer ? De la livraison à domicile ? Des ateliers du goût dans votre épicerie ? Des partenariats avec des producteurs locaux ? 

business plan épicerie
faire une étude de marché

Étape 3 : analyser la concurrence dans l'étude de marché d'une épicerie

Comment faire une étude de la concurrence pour une épicerie ? Il faut répondre aux questions suivantes : est-ce que les épiceries actuelles sont ouvertes la nuit ? Quels produits retrouve-t-on dans leurs rayons ? Il faudra aussi juger de leur vigueur actuel. Est-ce qu'on y rencontre beaucoup de monde ? Est-ce que les gens du quartier apprécient ces épiceries ? Quel sont les offres promotionnelles que l'on retrouve chez vos concurrents ? Quelle est leur politique de prix ? Est-ce qu'ils vendent aussi des produits d'épicerie fine ? Et des produits sans emballages ? Enfin, tentez de comprendre quelle est la clientèle visée. Également, n'oubliez pas vos concurrents indirects. Ce sont les entreprises qui proposent une offre substitut ou similaire, mais qui ne sont pas des épiceries. Il y a, par exemple, la grande distribution ou encore les bureaux de tabac.

Comment identifier les épiceries concurrentes ?
Vous devez identifier les raisons de leur succès. Est-ce que c'est parce qu'ils proposent de nombreux produits en rayon ? Est-ce parce qu'ils appartiennent à un réseau de franchises connu ? Est-ce parce qu'il n'y a jamais la queue dans ces commerces ? Êtes-vous capable de mettre en place les mêmes choses pour votre épicerie ? Également, il faudra identifier leurs faiblesses. Est-ce que, parfois, l'épicerie est fermée sans explications ? Quid des ruptures de stock ? Est-ce qu'il manque des produits essentielles ? Ce sont autant de points qui créent de la frustration chez vos clients potentiels. Exploitez ces lacunes et proposez quelque chose de mieux à vos segments de marché.

Quels avantages concurrentiels pour une épicerie ? Comme nous venons de le voir, pour faire venir du monde dans votre épicerie, vous pouvez simplement combler les lacunes de vos concurrents. Ainsi, toutes les personnes frustrées viendront chez vous. Cependant, il ne faut pas s'arrêter là si vous souhaitez vous imposer sur le marché local. Vous devez construire des avantages concurrentiels. Un avantage concurrentiel vous confère un positionnement différent. Dans le cadre d'une épicerie, cela peut être des prix nettement plus bas que la concurrence, une offre de produits qu'on ne retrouve que chez vous ou encore des horaires d'ouverture élargis. Vous ne pourrez pas cumuler tous les avantages concurrentiels possibles pour votre épicerie, à vous de choisir ceux qui résonneront le mieux auprès de vos segments de marché.

Étape 4 : la proposition de valeur dans l'étude de marché d'une épicerie

Vous devez désormais disposer de suffisamment d’informations. Vous avez maintenant un marché cible clairement identifié. Vous connaissez également leurs préférences en matière de produits, d'emplacement et d'horaires d'ouverture. Vous savez ce que les épiceries concurrentes proposent. Vous connaissez également leurs points faibles. Il ne vous reste plus qu'à définir une proposition de valeur pour votre épicerie.

Comment choisir un bon emplacement pour son épicerie ? L’emplacement de votre épicerie dépendra de plusieurs paramètres et aucun d’entre eux n’est à négliger. Déjà, il faudra penser à la visibilité, au flux potentiel de la clientèle, à l’existence des concurrents, à l’accessibilité et aux commodités diverses. Compte tenu de l’importance de ces paramètres, des recherches approfondies auprès des autorités locales et compétentes devront être faites. Il s’agit notamment de recueillir des données fiables auprès de l’INSEE, de CCI et de la mairie. En outre, il faudra également vérifier la concentration de magasins dans le quartier que vous choisirez ainsi que la superficie du local et les possibilités d’aménagements futurs. Enfin, il faudra considérer le coût du local et ce, que vous prévoyiez de le louer, ou que vous pensiez à l’acquérir.

Quels produits vendre dans une épicerie ? Les produits que l’on trouvera dans votre épicerie dépendront du type d’épicerie que vous souhaitez ouvrir. Cependant, en règle générale, on devrait absolument y trouver des denrées alimentaires de base tels que les fruits, les légumes, des produits laitiers, des céréales, des pâtes et des légumineuses. Vous pouvez également proposer des boissons diverses, des aliments transformés comme les confitures ou les soupes. Libre à vous de proposer de la charcuterie et des produits non alimentaires comme les produits de soins corporels ou les produits d’entretien. Dans le cas où c’est une épicerie fine que vous souhaitez ouvrir, n’hésitez pas à proposer des produits issus de l’agriculture Bio, rares et originaux. Ici aussi, il faudra faire une étude, approfondie pour être fixé quant aux produits qui pourraient conquérir votre clientèle en devenir.

Quels sont les avantages d'une épicerie en vrac ? Le marché du vrac intéresse de plus en plus les consommateurs, notamment parce qu'il propose une démarche éco-responsable. De ce fait, si vous optez pour l’épicerie en vrac, vous aiderez vos clients à « consommer mieux » et vous contribuerez au commerce équitable. Par ailleurs, notez que LSA Conso a estimé que 47% des ménages français ont déclaré avoir acheté en vrac au cours de l’année dernière. En outre, si vous projetez d’ouvrir ce genre d’épicerie, il vous faudra vous soumettre à une réglementation stricte, puisqu’il existe des conditions spécifiques à la vente en vrac. De même, avant de vous lancer dans ce projet, il faudra prendre le temps d’étudier votre clientèle cible, la concurrence dans le domaine et vos éventuels fournisseurs. En somme, opter pour une épicerie en vrac peut être une bonne idée si l’on prend le temps de bien étudier tous les paramètres et, pourquoi pas, se consacrer à une niche bien précise.

Quels sont les avantages d'une épicerie en ligne ? Proposer une version virtuelle de votre épicerie est actuellement une bonne idée, que l'on retrouve dans les forces de la SWOT d'une épicerie. En effet, non seulement cela vous permettra d’avoir plus de visibilité, mais en plus, il s’agit là d’une manière concrète d’élargir votre clientèle. De plus, pour vous démarquer de vos concurrents, vous pourrez proposer des offres exclusives sur la boutique en ligne rattachée à votre épicerie. Il suffit tout simplement de bien organiser vos stocks ainsi que d’avoir recours à un service de livraison efficace et fiable. Au besoin, vous pourrez même instaurer le système Click and Collect pour mieux servir vos clients. N’oubliez pas d’avoir une visibilité sur les réseaux sociaux pour améliorer votre visibilité en ligne.

Comment bien gérer les stocks d'une épicerie ? Pour optimiser la rotation des produits en rayon, plusieurs options s’offrent à vous. Pour les produits peu connus, tablez sur les animations diverses. Vous pouvez également attirer l’attention sur les produits grâce aux éléments de publicité que vous placerez sur le lieu de vente. Bien sûr, avant tout, pensez à améliorer la manière dont vous présenterez vos produits de manière à ce qu’ils attirent l’attention et qu’ils soient faciles à saisir. En outre, vous pourrez également choisir le facing pour promouvoir certains produits. Cela consiste à présenter face aux consommateurs, des produits identiques en rayon. Enfin, notez que pour assurer la bonne rotation des produits, la méthode du premier entré, premier sorti est la mieux indiquée. Il s’agit de mettre en avant certains produits en rayon en fonction de leur date de péremption. Ces techniques d’optimisation de rotation des produits sont valables, quel que soit le type d’épicerie que vous souhaitez ouvrir.

Ouvrir une épicerie en indépendant ou en franchise ? Opter pour la franchise pourrait être intéressant si vous n’avez ni le temps, ni les compétences nécessaires pour promouvoir votre commerce. Le franchiseur vous accompagnera donc dans la mise en place de votre épicerie et vous conseillera pour que vous meniez à bien vos activités commerciales. Attendez-vous à avoir peu de liberté dans ce cas et bien évidemment, il y aura une contre partie financière à prévoir. En revanche, si vous avez de l’expérience dans le domaine commercial, du temps, de l’énergie et le budget marketing nécessaire, lancez-vous en indépendant. Dans ce cas de figure, vous gérerez tout : de la mise en place des rayons jusqu’aux négociations avec les fournisseurs. Vous gérerez seul la communication et tout ce qui concerne la gestion et cela est assez risqué si l’on n’a que peu d’expérience. Il n’y a rien de mal à opter pour la franchise si l’on débute dans ce domaine mais sachez également qu’il est possible de s’en sortir en tant qu’indépendant. Il suffit de se renseigner, de se faire conseiller et de ne pas avoir peur de prendre des risques.

Comment se décider ? Écoutez vos clients potentiels. Assurez vous que votre concept puisse correspondre à la demande des clients potentiels et à leurs habitudes de consommation. Par exemple, on n'ouvre pas une épicerie fine dans un quartier populaire. Comment savoir ce que vos clients veulent ? Faites une étude quantitative. L'objectif est de récolter un maximum de retour d'expérience pour savoir si votre concept est viable.

Concevoir une épicerie en ligne vous permettra d’avoir plus de visibilité. De plus, il s’agit là d’une manière concrète d’élargir votre clientèle.

Épicerie Business Plan modele
Épicerie Business Plan modele

Épicerie Business Plan

€39,90
VOIR LE MODÈLE

Étape 5 : rédiger un business plan pour réussir le démarrage de votre épicerie

Comment réussir l'ouverture de son épicerie ? Un business plan vous permet de coucher sur papier les détails de votre projet. Il vous permettra aussi de fixer des objectifs stratégiques. Vous allez y définir tous les aspects importants de votre future épicerie. Vous y rédigerez toutes les conclusions de votre étude de marché. Vous y dresserez un plan d'actions sur 3 ans. Vous coucherez sur papier votre stratégie marketing pour votre commerce de proximité. Finalement, il sera un guide pour la mise en place du projet au cours des premiers mois, mais aussi des premières années.

Comment estimer le revenu et les profits de son épicerie ? Le prévisionnel financier vous aidera à y voir plus clair quant à vos futures finances. Un prévisionnel financier pour votre épicerie délivre de nombreuses informations, qui vous seront essentielles pour la gestion de votre futur commerce. Il vous indiquera un chiffre d’affaires potentiellement réalisable grâce à votre future activité. Également, il vous permettra de recenser toutes les dépenses nécessaires à l'ouverture d'une épicerie. Vous y analyserez également les charges récurrentes qui viendront peser sur votre rentabilité. Mais ça ne s'arrête pas là. Avec un bon prévisionnel financier, vous saurez combien de clients vous devez avoir pour devenir rentable. Vous saurez également combien de temps cela vous prendra. Finalement, vous aurez une vision claire quant aux futures finances de votre épicerie.

Comment financer mon projet d'épicerie ? Un business plan vous aidera à obtenir des fonds pour ouvrir votre épicerie. L'ouverture de ce type de commerce demande un certain budget de démarrage. On pense notamment à l'achat d'un local, des travaux et des aménagements ou encore l'achat d'un premier stock de produits, que vous mettrez en rayon. Allez-vous faire une demande de financement pour démarrer votre projet ? Si oui, alors le business plan de votre épicerie sera un outil de communication indispensable face à un potentiel banquier ou investisseur. Rédiger un business plan représente un travail long et délicat. Ne partez pas d'une feuille blanche et complétez rapidement notre modèle de business plan pour une épicerie.

À lire également

- Le guide pour ouvrir son épicerie
- Le guide pour réussir le business plan de son épicerie
- 17 façons de financer votre épicerie
- 11 astuces pour augmenter le chiffre d'affaires de votre épicerie
- Le Business Model Canvas complété pour votre épicerie
- Ouvrir une épicerie : budget et rentabilité