5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Comment réussir l'étude de marché pour une épicerie fine ? 

étude de marché épicerie fine

Vous avez envie de vous lancer et d'enfin ouvrir votre épicerie fine ? Vous vous demandez s'il existe une forte demande locale ? Quels sont les produits du quotidien que recherchent votre marché ? Ou encore si vous devez aussi lancer une épicerie en ligne, via une plateforme e-commerce ? Pouvoir répondre à ces questions est essentiel avant de se lancer.

À quoi peut servir une étude de marché pour une épicerie fine ? L'étude de marché va vous permettre de faire apparaître une stratégie claire pour faire grossir le chiffre d'affaires de votre épicerie fine sur le long terme. L'étude du marché, de sa taille et de ses tendances, vous donnera l'occasion de mieux connaître les tendances du marché des commerces de proximité, d'identifier un potentiel commercial parmi plusieurs zones d'implantation envisagées, de proposer des produits en rayons qui répondent à un besoin existant, et trouver des sources de différenciation par rapport aux autres acteurs du marché. En d’autres mots, l’étude de marché vous permet de vérifier que votre offre est en adéquation avec la demande, en récoltant des informations macro et microéconomiques.

Comment construire une bonne étude de marché pour votre épicerie fine ? Suivez le guide ! De l'élaboration de la proposition de valeur aux méthodes pour acquérir de la clientèle en passant par des éléments comme la quantification de la demande ou l'analyse des dernières tendances de consommation, nous vous donnons toutes les clés pour réussir.

Épicerie Fine Étude de Marché
Épicerie Fine Étude de Marché

Épicerie Fine Étude de Marché

€59,90
VOIR LE MODÈLE

Étape 1 : les chiffres d'une étude de marché pour une épicerie fine

Quels sont les chiffres du marché de l'épicerie fine ? Combien pèsent les commerces de proximité dans l'économie française ? Comment la marge financière des épiceries fines a-t-elle évoluée ces dernières années ? Combien comptabilise-t-on de fermetures d'épiceries, dans les villes de France, par rapport aux ouvertures ? Est-ce que certaines catégories de produits offrent des marges plus intéressantes ? Quel est le % des ventes d'épiceries fines qui sont réalisées grâce au e-commerce ? Avant de démarrer une étude de terrain ou de regarder du côté de la concurrence, vous devrez analyser le marché dans sa globalité.

Quelles sont les nouvelles tendances pour les commerces de proximité ? Ont-elles évolué ? Afin de construire une offre de produits d'épicerie innovante, vous devez vous tenir au courant des dernières tendances du secteur. Analysez les derniers changements dans les habitudes de consommation. Est-ce que les épiceries fines ont installé un système de clic-and-collect ? Quel est le panier moyen de dépenses dans une épicerie fine ? Quel est le budget dédié à l'alimentation ? Regardez aussi du côté de l'innovation. Quels sont les nouveaux produits qu'on ne trouvait pas dans les rayons il y a quelques années ? Est-ce que les épiceries fines ont l'habitude de s'équiper de caisses automatiques ? Analysez enfin les similarités des épiceries fines qui semblent réussir. Est-ce qu'elles bénéficient toutes d'un emplacement de qualité ? Ou bien, est-ce parce qu'elles sont implantées depuis longtemps ? Y-a-t-il d'autres facteurs de succès ?

estimer la rentabilité d'une épicerie fine
estimer le chiffre d'affaires d'une épicerie fine

Étape 2 : analyser la demande dans l'étude de marché d'une épicerie fine

Qui sont les clients d'une épicerie fine ? Quels segments de marché ? Tout le monde n'achètera pas les produits que vous mettrez en rayon et c'est pour cela que vous devez définir et identifier un marché cible. Segmenter sa clientèle permet notamment de mieux appréhender son marché cible. La segmentation est l'art de diviser les populations ou les objets en groupes distincts. Qui sont vos segments de marché ? A quelle classe sociale appartiennent-ils ? Quels sont leurs centres d’intérêt ? Leur personnalité ? Leur style de vie ?

Comment évaluer la taille de son marché pour une épicerie fine ? Pour connaître la valeur de son marché, il existe plusieurs sources d'informations. Des entreprises comme Xerfi ou des cabinets de conseils produisent régulièrement des rapports d'industrie. Vous pouvez aussi commander une enquête de terrain, pour obtenir de la donnée au niveau local. Vous pouvez aussi estimer le potentiel du marché en valeur en multipliant le nombre d'acheteurs potentiels par un panier moyen de dépenses.

Comment trouver des clients pour une épicerie fine ? Il faut se poser les questions suivantes. Qu'est-ce que votre clientèle attend d'une épicerie fine ? Faut-il un emplacement facilement accessible ? Devez-vous vous installer près d'un parking, pour vos clients ? Qu'est-ce qui les attire chez les épiceries fines concurrentes ? Est-ce que la décoration du commerce tient un rôle important ? Quels sont les produits les plus plébiscités ? Quels services complémentaires sera-t-il intéressant de proposer ? Une boutique en ligne ? Un coin restauration ? Du clic-and-collect ? 

Étape 3 : l'étude de concurrence pour une épicerie fine

Comment étudier les épiceries fines concurrentes ? Une étude de la concurrence est essentielle pour la réussite de votre projet entrepreneurial. Elle vous permettra de récolter de précieuses informations. Par exemple, combien d'épiceries fines concurrentes existe-t-il dans la région ? Également, vous allez identifier leurs différentes offres. Quels sont les produits que l'on retrouve dans leurs rayons ? Sont-elles ouvertes tous les jours de la semaine ? Puis, vous tenterez d'analyser leur succès face à votre marché cible. Est-ce que l'atmosphère y est agréable ? Est-ce que l'épicier est une personne chaleureuse et sympathique ? Quid de leur communication ? Est-ce que ces épiceries fines publient sur Facebook et Instagram ? Ont-elles un site web ? Une boutique e-commerce ? Quelle est leur politique de prix ? Est-ce qu'il y a uniquement des produits haut de gamme ? Enfin, vous tenterez de repérer les segments de marché visés par chaque offre. Est-ce que ce sont les personnes qui travaillent dans les bureaux à proximité ? Les familles qui habitent dans le quartier ? Les touristes qui sont de passages ? Également, n'oubliez pas vos concurrents indirects. Ce sont tous les commerces qui proposent des produits similaires aux vôtres mais qui ne sont pas des épiceries fines. Il y a, par exemple, les supermarchés, les grandes surfaces ou encore certaines supérettes.

Comment analyser les forces et faiblesses des épiceries fines concurrentes ?
 Vous devez identifier les raisons qui peuvent expliquer le succès des concurrents. Est-ce qu'ils proposent une large gamme de produits ? Des produits en exclusivité ? Des horaires d'ouverture très larges ? Êtes-vous capable de mettre en place les mêmes choses pour votre épicerie fine ? Également, il faudra identifier leurs faiblesses. Est-ce qu'il y a souvent des ruptures de stock chez les concurrents ? Des rayons mal organisés ? Des prix trop élevés pour certaines références de produits ? Tous ces éléments sont de potentielles sources de frustration chez votre marché cible. Exploitez ces lacunes et proposez quelque chose de mieux à vos segments de marché.

Quels avantages concurrentiels pour une épicerie fine ? Tout d'abord, il ne faudra pas reproduire les mêmes erreurs. Vos concurrents ont souvent des produits en rupture de stock, n'ont pas de site web et ferment le dimanche ? Alors il faut proposer quelque chose de mieux. Cependant, il ne faut pas s'arrêter là si vous souhaitez vous imposer sur le marché local de l'épicerie fine : il faudra construire d'autres avantages concurrentiels. Un avantage compétitif permet de constituer une offre d'épicerie fine plus solide que celle des concurrents. Cela peut être des prix plus bas, un meilleur emplacement ou encore le développement d'une distribution e-commerce. 

Épicerie Fine Pack Complet
Épicerie Fine Pack Complet

Épicerie Fine Pack Complet

€149,90

Toutes les ressources pour ouvrir une épicerie fine rentable ! 

VOIR LE PACK

Étape 4 : la proposition de valeur convaincante dans l'étude de marché d'une épicerie fine

À cette étape, vous avez engrangé de nombreuses informations utiles. Vous connaissez les profils des personnes à qui votre offre peut potentiellement s'adresser. Vous êtes familier avec leurs attentes, leurs envies et leurs habitudes de consommation. Vous avez dressé et analysé les offres des concurrents et vous avez identifié leur lacunes. Maintenant, vous devez formuler une proposition de valeur efficace pour votre épicerie fine.

Comment bien choisir l'emplacement d'une épicerie fine ? Pour une épicerie fine, l’emplacement parfait doit être un local situé dans une rue très fréquentée. Si vous souhaitez vous implanter dans un centre commercial, assurez-vous d’être installé au plus près de la zone névralgique du bâtiment. En plus de l’affluence de la zone, assurez-vous que le local soit propice à l’activité d’épicerie fine. Pour ce faire, vous devez faire une analyse socio-démographique des clients qui fréquentent la zone. Vous devez prendre en compte l’âge, la profession, les revenus, et le mode de consommation des personnes qui se rendent régulièrement sur la zone. Par exemple, si ce sont des étudiants qui occupent en grand nombre l'endroit, ce n'est pas un lieu convenable pour une épicerie fine. En effet, les étudiants ont souvent un faible pouvoir d’achat, et ne s’intéressent pas forcément à des produits raffinés. Par ailleurs, assurez-vous qu’il n’y ait pas ou peu de concurrence dans votre zone de chalandise. Même avec un lieu très fréquenté, une forte pression concurrentielle peut menacer la rentabilité de votre activité.

Comment développer une épicerie fine rentable ?
L’épicerie fine est considérée comme une niche haut de gamme. Ainsi, pour être en adéquation avec ce marché, vous devez avoir une très bonne proposition de valeur. Par exemple, un emballage produit qui mentionne clairement l’origine de vos produits. Aussi, vous pouvez vendre des produits exclusivement issus de l’agriculture biologique. Par ailleurs, une épicerie fine rentable doit disposer d’un ou de plusieurs avantages concurrentiels. De tels avantages vous permettront de fidéliser vos clients sur le long terme, mais vous offre également le statut de leader sur le marché. La clientèle étant exigeante dans ce secteur, une atmosphère et une ambiance qui correspondent au marché du luxe sont fortement recommandées.

Vaut-il mieux ouvrir une épicerie fine en indépendant ou en franchise ? Exploiter une épicerie fine en indépendant vous offre de nombreux avantages. Par exemple, en tant qu’indépendant, vous avez une grande liberté pour prendre les décisions stratégiques concernant le développement votre épicerie. En outre, vous ne payez ni royalties, ni droits d’entrée, à l'inverse d'un mode de franchise. Cependant, ce mode d’exploitation comporte également quelques inconvénients. Le premier étant l’investissement de départ. En effet, contrairement à une franchise, l’investissement nécessaire pour lancer cette activité est assez conséquent. Ensuite, vous êtes seul à bord, et ne bénéficiez d’aucune aide ou formation comme en franchise. Une telle situation peut vous démotiver, surtout en cas de difficultés. Ainsi, si vous avez de l’expérience dans l’entrepreneuriat, choisir le statut d’indépendant est plus approprié. Dans le cas contraire, le mode d’exploitation en franchise est recommandé. En effet, avec une franchise, vous bénéficiez de nombreux appuis, en plus de pouvoir exploiter immédiatement un concept éprouvé. Cependant, sachez que vous devez payer un droit d’entrée avant de pouvoir intégrer une franchise. Par ailleurs, vous devez verser des commissions au franchiseur sur chaque vente que vous réalisez. En outre, vous devez suivre une ligne de conduite édictée par votre franchiseur, tant sur la manière de gérer votre épicerie, que sur les produits que vous pouvez vendre.

Faut-il développer un canal e-commerce pour son épicerie fine ? Internet est devenu incontournable pour le développement des commerces de proximité. Sur le long terme, vous devez donc envisager de créer une boutique en ligne. En effet, une plateforme e-commerce augmente considérablement la portée commerciale de votre épicerie et permet, en même temps, de cibler d’autres segments de marché. Par ailleurs, avec une boutique e-commerce, vous pouvez améliorer l’expérience d’achat de vos clients existants. En effet, au lieu d’aller en magasin, ils peuvent vérifier en ligne si le produit est référencé dans votre catalogue. Enfin, ces derniers peuvent aussi acheter leurs produits préférés en ligne et se faire livrer chez eux (ou bien le récupérer dans l'épicerie fine grâce au clic-and-collect).  

Étape 5 : construire un business plan pour ouvrir une épicerie fine

Pourquoi rédiger un business plan pour son épicerie fine Un business plan solidement rédigé vous aidera à fixer des objectifs commerciaux et financiers pour vos premières années de développement. C'est lors de la phase de construction du business plan que l'entrepreneur va pouvoir prendre des décisions importantes sur tout ce qui l'aidera à développer son entreprise, à savoir le plan d'acquisition marketing afin de faire grossir le chiffre d'affaires, toutes les étapes et les actions sur 3 ans, les mesures à mettre en place pour se prémunir des différents risques, un budget de démarrage et ses sources de financement, les objectifs de croissance (période par période), les premiers recrutements et le plan d'embauche sur 3 ans, les canaux de communication à utiliser etc. Vous y rédigerez également toutes les conclusions de votre étude de marché. Finalement, votre business plan business plan constitue LE document de base pour pouvoir démarrer et développer son entreprise dans les meilleures conditions.

Comment estimer la rentabilité de son épicerie fine ? Votre prévisionnel financier vous le dira. C'est un document qui vous permettra de répondre à un nombre important de questions. Il vous indiquera un chiffre d’affaires potentiellement réalisable grâce à votre future activité. Il permet de recenser et de chiffre tous les investissements nécessaires pour ouvrir une épicerie fine. Quelles sont les charges courantes qui viennent freiner votre rentabilité ? Votre prévisionnel financier vous l'indiquera. Mais ça ne s'arrête pas là. Avec un bon prévisionnel financier pour votre épicerie fine, vous saurez combien de clients doivent passer à votre caisse pour que vous soyez rentable. Vous saurez également combien de temps cela vous prendra. Finalement, vous aurez une vision à 360 quant aux futures finances de votre épicerie.

Comment financer son épicerie fine ? Un business plan vous aidera à obtenir des fonds pour ouvrir votre épicerie fine. Pour ouvrir une épicerie fine, il faudra procéder à certains investissements. On pense notamment à la recherche et aux travaux pour aménager le local, à l'achat de mobiliers et de rayonnages ou encore au budget alloué au premier stock de produits. Allez-vous solliciter des fonds externes ? Si oui, alors le business plan de votre épicerie fine constituera un support de communication indispensable pour celui qui a besoin de convaincre des investisseurs. La construction d'un business plan peut représenter un travail colossal. Vous pouvez vous aider de notre modèle de business plan pour une épicerie fine.