5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

[Guide] Une Étude de Marché pour votre Micro-Brasserie

étude de marché micro-brasserie

Ça y est, vous êtes enfin prêt(e) à ouvrir votre propre micro-brasserie ? Vous vous demandez si c'est une idée potentiellement rentable ? Quelle serait la meilleure zone d'implantation ? Quel type de bières pourrait plaire à la clientèle locale ? Si vous devez aussi vendre, via le canal B2B, à des entreprises ? Ou encore si vous devez produire et vendre votre propre bière ? Vous devez pouvoir répondre à ces questions avant d'ouvrir votre micro-brasserie. 

Réaliser une étude de marché permet de mieux comprendre l’environnement économique de votre micro-brasserie. Analyser le marché de votre futur établissement permettra en effet de vous tenir au courant des dernières tendances de marché, savoir s'il existe un potentiel commercial suffisant pour ouvrir votre micro-brasserie, constituer une offre de bières et de spiritueux en adéquation avec des envies et des besoins existants, et identifier vos concurrents directs et indirects. Autrement dit, l’étude de marché est une étape clé afin de s’assurer de la viabilité comme du potentiel de réussite de sa future micro-brasserie.

Comment établir une solide étude de marché pour votre micro-brasserie ? Suivez le guide ! De l'estimation de la future rentabilité de votre micro-brasserie aux études de terrain en passant par des éléments comme l'identification des segments de marché et l'élaboration d'une bonne proposition de valeur, nous vous livrons toutes nos astuces dans ce guide détaillé.

À lire également

- À quoi sert une étude de marché ?
- La définition d'une étude de marché
- Les étapes d'une étude de marché
- Le plan d'une étude de marché

Étape 1 : la recherche d'informations sur le marché de la bière, dans sa globalité

Quels sont les grands chiffres à connaître quant au marché de la bière ? Combien de litres de bière consomment les français chaque année ? Quel montant génèrent les entreprises du marché de la bière, chaque année ? Combien y-a-t-il de micro-brasseries en France ? S'agit-il d'un marché hautement concurrentiel ? Quelles sont les marges sur les bières vendues ? Quels sont les facteurs de succès d'une micro-brasserie ? Est-ce que la filière B2B est plus profitable que la filière B2C ? En clair, avant de commencer une étude locale et spécifique, on cherche à comprendre l'état global du marché.

Tenez vous au courant des dernières tendances quant à la consommation de bières en France. Quels sont les derniers changements que l'on observe ? Consultez des rapports d'industrie. Est-ce que les français aiment la bière artisanale ? Quid des bières étrangères ? Quel type de bières les micro-brasseries vendent-elles le plus ? Regardez également ce qui se fait en terme d'innovation. Quelles sont les nouvelles technologies pour améliorer sa production de bière ? Quels sont les nouveaux processus de brassage ? Peut-on transformer les drèches en farines alimentaires ? 

Renseignez-vous sur l’état de la réglementation actuelle. Parfois, les porteurs de projet découvrent trop tard certaines contraintes réglementaires auxquelles ils sont soumis. Quid des nouvelles lois qui pourraient influencer le secteur ? Faut-il une formation spéciale pour brasser de la bière ? Faut-il fournir le plan de la micro-brasserie, les quantités de bière produites et la contenance des cuves utilisées aux douanes ? Existe-t-il des risques spécifiques à cette activité ? Quid des nuisances sonores ? Et de la prévention contre l'alcoolisme ?

micro-brasserie business plan
micro-brasserie étude de marché

Étape 2 : analysez la demande potentielle pour votre micro-brasserie

À qui allez-vous vous vendre vos bières ? Il n'existe pas de commerces qui s'adresse à tout le monde. À chaque offre son marché cible. Selon le positionnement, le décor, l'emplacement et l'atmosphère de votre micro-brasserie, vous n'attirerez pas le même type de personne. Quid de votre marché cible ? Segmenter sa clientèle permet notamment de mieux appréhender son marché cible. Pour segmenter efficacement, vous devez identifier des ensembles de consommateurs ayant des besoins et des comportements d'achat identiques. Le but est de mieux comprendre le marché pour ensuite choisir le ou les sous-groupes de clients qui vont constituer la cible. Par exemple, on peut retrouver dans votre micro-brasserie, ces segments de marché : les étudiants, les connaisseurs (en matière de bière), les cadres d'entreprise et les groupes d'amis trentenaires. 

Combien de personnes font partie de votre marché cible ? Il faudra faire des estimations quant à la taille du marché potentiel. Cette information vous permettra d'estimer, ensuite, votre chiffre d'affaires prévisionnel. Vous avez plusieurs sources d'informations à disposition. Des entreprises comme Xerfi ou des cabinets de conseils produisent régulièrement des rapports d'industrie. Également, une enquête de terrain pourra vous aider à obtenir de la donnée locale. Vous pouvez aussi estimer le potentiel du marché en valeur en multipliant le nombre d'acheteurs potentiel par un panier moyen de dépenses.

Quelle stratégie pour conquérir et fidéliser votre future clientèle ? Qu'est-ce que vos futurs clients attendent d'une micro-brasserie ? Souhaitent-ils seulement se retrouver dans un endroit agréable, à l'atmosphère chaleureuse ou conviviale ? Ou ont-ils des exigences plutôt pointues concernant les bières qu'on leur servira ? Qu'apprécient-ils chez les micro-brasserie concurrentes ? La diversité des bières qui y sont proposées ? La possibilité de boire des bières à petits prix ? Quels services complémentaires sera-t-il intéressant de proposer ? La possibilité de commander les bières de la micro-brasserie sur une boutique en ligne ? Des ateliers sur le brassage de bière ? Des tutoriels vidéos ? 

Étape 3 : se familiariser avec la concurrence ; que font les autres micro-brasseries ? 

Apprenez à connaître vos concurrents. Une étude de la concurrence est essentielle pour la réussite de votre projet entrepreneurial. Elle permet tout d'abord de savoir quelles sont les micro-brasseries qui exercent dans votre ville et dans votre région. Puis, vous allez analyser les propositions de valeur de ces établissements. Brassent-ils leur propre bière ? Sont-ils seulement des établissements de consommation de bières produites sur place ? Ou revendent-ils d'autres bières ? Sommes-nous sur de la brasserie industrielle, classique, artisanale ou s'agit-il bien de micro-brasseries ? Il faudra aussi juger de leur vigueur actuel. Est-ce que ces enseignes sont pleines les soirs de semaine ? Y êtes-vous déjà allé ? Quel sont les offres promotionnelles que l'on retrouve chez ces concurrents ? À quoi ressemble leur pricing ? Est-ce qu'ils vendent des bières pour tous les budgets ? Font-ils des offres aux clients fidèles ? Enfin, tentez de comprendre à qui les différentes offres s'adressent. Visent-ils un public étudiant ? À quoi ressemblent les personnes que l'on retrouve dans ces établissements ? Pouvez-vous distinguer plusieurs segments de marché ? Également, n'oubliez pas vos concurrents indirects. Ce sont tous les établissements qui vendent de la bière mais qui ne sont pas des micro-brasseries. Il y a, par exemple, les brasseries industrielles, les restaurants traditionnels ou encore les grandes surfaces.

Quid de leurs forces et faiblesses ? Vos concurrents ont-ils bonne réputation ? Vous devez identifier les raisons de leur succès. Est-ce qu'ils revendent leurs bières à beaucoup de commerces ? Est-ce que beaucoup de personnes viennent consommer leurs bières sur place ? Combien ont-ils d'abonnés sur Instagram ? Est-ce qu'ils ont un marketing bien travaillé, avec des vidéos convaincantes, diffusées sur les réseaux sociaux ? Également, il faudra identifier leurs faiblesses. Est-ce que leurs partenaires et distributeurs trouvent qu'ils ne sont pas assez réactifs ? Est-ce que les bières sont de qualité inégale ? Est-ce que la personne qui gère la micro-brasserie n'est pas très amicale ? Toutes ces choses peuvent générer de la frustration parmi vos clients potentiels. Exploitez ces lacunes et proposez quelque chose de mieux à vos segments de marché.

Comment devenir leader sur le marché local de la micro-brasserie ? Premièrement, vous devez vous assurer de ne pas présenter les mêmes faiblesses que ces derniers. Vos concurrents vendent trop chers, sont peu aimables et sont rarement ouverts ? Alors il faut que vous proposiez des bières à un tarif abordable, que vous exprimiez une attitude chaleureuse et amicale et que votre micro-brasserie soit ouverte tous les jours de la semaine. Cela vous permettra déjà de prendre de l'avance. Mais ce n'est pas tout. La deuxième étape consiste à élaborer des avantages concurrentiels. Un avantage concurrentiel est tout ce qui permet à une entreprise de surpasser ses concurrents. Pour une micro-brasserie, cela peut être un ingrédient unique dans la bière faite maison, des récompenses prestigieuses obtenues durant les concours de dégustation ou encore un emplacement exceptionnel, dans le coeur piéton de la ville. Vous ne pourrez pas vous battre sur tous les fronts, alors sélectionnez seulement les avantages concurrentiels qui sont susceptibles de plaire à votre audience.

Micro-Brasserie Business Plan modele
Micro-Brasserie Business Plan modele

Micro-Brasserie Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Étape 4 : dressez vos conclusions et définissez votre offre de bières

À cette étape, vous avez déjà, en votre possession, un lot important d'informations utiles. Vous connaissez les profils des personnes à qui votre offre peut potentiellement s'adresser. Vous connaissez également leurs préférences en matière de bières et de dégustation. Vous connaissez mieux vos concurrents. et vous avez identifié leur lacunes. Il ne vous reste plus qu'à définir une proposition de valeur convaincante pour votre micro-brasserie.

Quel nom ? Quel slogan ? Quel logo ? Quelle atmosphère ? Avoir un nom captivant pour sa micro-brasserie est aussi important que de brasser de la bonne bière. Votre nom renseigne sur votre identité et ce, avant même que les gens découvrent votre logo ou votre slogan. Qui êtes-vous ? Que représentez-vous ? En quoi croyez-vous ? Pourquoi les gens devraient-ils s'intéresser à votre marque ? Les réponses à ces questions pourront vous guider pour faire un choix adéquat. Aussi, il est recommandé de créer votre slogan et le logo simultanément. Imaginez un slogan qui caractérise, définit et résume l’offre de votre micro-brasserie. Quel est l’objectif de mon logo ? Faire connaître ? Faire aimer ? Rassurer ? Inviter à l’action ? Si vous mettez en avant le rapport utilité-prix de votre bière, le logo devra être axé sur l’usage et l’efficacité du produit. Par contre, si vous vantez votre authenticité, le logo devra plutôt montrer un caractère original et tendance. Le slogan, quant à lui, doit être diffusé de façon claire et en une phrase. Si aucune idée ne vous vient à l’esprit, vous pouvez vous servir des générateurs de noms . 

Des bières exotiques ? Des bières de la région ? En France, une brasserie s’ouvre tous les jours. Et dans ce contexte, les bières premium représentent plus des 2/3 des volumes du circuit. Aussi, les bières aromatisées aux fruits et les bières sans alcool représentent presque un tiers du marché. Pour cela, il est indispensable de se démarquer de ses concurrents pour pouvoir gagner une part de marché conséquente. Vous pouvez alors miser sur l’originalité de votre région. Vous pouvez produire des bières aux saveurs particulières de votre région. Vous pouvez vous inspirer par exemple de la bière à la chicorée dans le Nord, la bière à l'immortel en Corse ou encore la bière aux marrons en Ardèche : à chaque région son ingrédient secret. Toutefois, il est fortement recommandé de suivre une formation adéquate pour être en mesure de produire une bière de qualité.

Pourquoi pas une production bio  ? Le changement de comportement en matière de consommation écologique a eu un impact majeur sur la production de bière. En effet, le consommateur attache de plus en plus de valeur à la qualité des ingrédients, le matériel et le modèle de production de la bière. Cela stimule la production de bières biologiques et artisanales. En France, le chiffre d'affaires total des microbrasseries s'élève à plus de 3 milliards d'euros. Se positionner sur le marché de la production biologique peut être très bénéfique. C'est une force qui est mentionnée dans la SWOT d'une micro-brasserie.

Allez-vous développer votre propre marque de bière ? Créer votre propre marque de bière peut s’avérer très profitable pour vous. En effet, face aux nombres grandissant de brasserie qui tentent de se démarquer, il est devenu essentiel d'avoir une marque mémorable pour se distinguer de la concurrence. Toutefois, construire une marque connue et populaire demande certains efforts. La création d'une marque de bière implique la maîtrise de plusieurs variables telles que le processus de fabrication, le marketing, l'approvisionnement (matériaux, récipients), la réglementation, la logistique ou encore le développement commercial. Aussi, pour créer votre marque, pensez à votre cœur de cible, à vos prospects, à qui vous adresserez-vous et de quelle manière ? Toutefois, il arrive de subir une opposition suite à un dépôt de marques. Ces oppositions proviennent souvent de grandes entreprises qui font appel à des avocats spécialisés chargés de surveiller en permanence les nouveaux dépôts de marques. Pour éviter cet état de choses, vérifiez bien la disponibilité du nom de marque que vous comptez enregistrer. Vous pouvez donc vous rendre sur la base des marques de l’INPI. Vous pouvez également effectuer une recherche sur Google.

Où allez-vous distribuer la bière que vous allez produire ? Pour gagner en notoriété et avoir une bonne part de marché, il est conseillé de ne pas vendre sa bière à un seul endroit. En plus de la grande distribution, vous devez vous mettre en relation avec des bars et des restaurants pour proposer vos bières à leurs clients. Vous pouvez également essayer de distribuer vos produits aux supermarchés locaux si vous disposez d’un système de mise en bouteille. Toutefois, il faut vérifier les lois concernant la distribution. Il est possible de s’occuper de la distribution de ses produits soi-même ou de passer par un distributeur agréé. Cela dépend de la loi en vigueur dans chaque pays. Par ailleurs, il est possible d’installer des brasseries éphémères sur les événements de grande ampleur. Est-ce que votre production vous permettra de cibler plusieurs canaux de distribution ? Nous rappelons que la production d'un micro-brasserie doit rester inférieure à 1 000 hL par an.

Comment prendre de bonnes décisions ? Écoutez votre marché
. Il faudra vous assurer que l’offre commerciale de votre future micro-brasserie corresponde bien aux attentes de vos clients. Par exemple, si vous visez les étudiants, alors il faudra proposer des demis et des pintes à des prix abordables. Comment savoir ce que vos clients veulent ? Faites une étude quantitative. Les retours que vous obtiendrez constituent une preuve tangible que le concept que vous êtes entrain de développer peut mener votre micro-brasserie vers la rentabilité.

Étape 5 : construire un business plan pour ouvrir sa micro-brasserie

Un business plan pour votre micro-brasserie, pour coucher sur papier les détails de votre projet. Quelle stratégie allez-vous mettre en place pour faire grossir le chiffre d'affaires de votre micro-brasserie ? Un business plan solidement rédigé vous aidera à fixer des objectifs commerciaux et financiers pour vos premières années de développement. C'est lorsqu'il élabore le business plan que le créateur d'entreprise prend des décisions sur de nombreux points importants comme le plan marketing pour vendre plus de bières, les différentes étapes de développement sur 3 ans, la politique de gestion des risques, la liste des investissements de démarrage, les objectifs de croissance (période par période), les premiers recrutements et le plan d'embauche sur 3 ans, les canaux de communication à utiliser etc. Vous y rédigerez également toutes les conclusions de votre étude de marché. Finalement, votre business plan business plan constitue LE document de base pour pouvoir démarrer et développer son entreprise dans les meilleures conditions.

Le prévisionnel financier de votre micro-brasserie vous permettra de traduire, dans des termes financiers, votre projet d'entreprise. C'est un document qui vous permettra de répondre à un nombre important de questions. Il vous permettra notamment d'évaluer le potentiel de chiffre d'affaires de votre future micro-brasserie. Il vous aidera également à déterminer le besoin en financement nécessaire au lancement de votre commerce. Quelles sont les différentes charges qui viennent peser sur la rentabilité de votre établissement de bières ? Vous le saurez grâce à votre prévisionnel financier. Mais ça ne s'arrête pas là. Un solide prévisionnel financier vous indiquera le potentiel de rentabilité de votre brasserie. Il vous indiquera également le nombre de jours qu'il vous faudra pour atteindre ce seuil de rentabilité. Finalement, vous aurez une vision claire quant aux futures finances de votre micro-brasserie

Le business plan reste LE document essentiel pour une demande de financement. Ouvrir une micro-brasserie demande un certain budget. On pense notamment à l'achat de l'équipement de brassage, aux matières premières ou encore aux travaux et à l'aménagement d'un local. Allez-vous solliciter des fonds externes ? Si oui, alors le business plan de votre micro-brasserie constituera un outil de communication indispensable face à un potentiel banquier ou investisseur. L'élaboration d'un business plan à partir de zéro implique de longues soirées de travail. Ne partez pas d'une feuille blanche et complétez, rapidement et facilement, notre modèle de business plan pour une micro-brasserie