5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

[Guide] 15 sources de financements pour une micro-crèche

Au démarrage d'un projet de micro-crèche, se trouve son financement. Comme vous le savez surement déjà, pour démarrer votre projet, il faudra que les ressources du plan de financement initial de votre micro-crèche soient supérieurs aux besoins de démarrage.

Le financement de votre établissement peut venir de plusieurs sources. Vous êtes probablement déjà familier avec l'emprunt bancaire, l'auto-financement ou le financement participatif. Mais les solutions de financement d'une micro-crèche ne se cantonnent pas qu'à celles-ci : il y en d'autres.

Dans cet article, vous retrouverez tous les dispositifs pour financer une micro-crèche. Chacune de ces solutions présente des caractéristiques différentes quant aux conditions d'accès et aux montants auxquels vous pouvez prétendre. Comment décrocher ces aides ? Cela passera surtout par la construction d'un business plan sérieux et professionnel pour votre micro-crèche. 

micro creche étude de marché
micro creche lancement

Un crédit bancaire peut vous aider à financer votre micro-crèche

L'emprunt auprès d'une banque est une solution de financement bien connue. Afin de bénéficier de ce dispositif de financement, il faudra convaincre votre banque que votre projet de micro-crèche est viable. Dans votre business plan, présentez une stratégie pour atteindre rapidement le seuil de rentabilité. C'est une des sources de financement qui vous permet d'obtenir un montant important (contrairement à l'ACRE, au CIR ou à du crowdlending par exemple).

Dédiez là à vos investissements les plus importants : achat du local qui accueillera votre crèche, travaux et aménagements ou encore les premiers salaires de l'équipe éducative. Contrairement à du financement participatif ou à une levée de fonds, vous devez, ici, rembourser l'argent obtenu (et également payer des intérêts). Est-ce que votre entreprise peut supporter le poids d'un emprunt bancaire ? Élaborez un prévisionnel financier pour votre micro-crèche pour répondre à cette question.

Est-ce que votre entreprise peut supporter le poids d'un emprunt bancaire ? Élaborez un prévisionnel financier pour votre micro-crèche pour répondre à cette question.

La Caisse d'Allocation Familiales peut vous aider

L'État française et la Caisse des Allocations Familiales peuvent participer au financement de votre micro-crèche. Ces deux organismes se sont donné comme objectifs d'aider plus de 100 000 structures d'accueil. Ce financement vient de la volonté de l'été d'aider les familles françaises à mieux concilier leur vie professionnelle avec leur vie familiale. Il faudra se tourner vers la CAF du lieu d'implantation de votre micro-crèche. 

Le Plan d’Investissement d'Accueil du Jeune Enfant (Piaje)

Le Piaje est une aide à l’investissement au profit des structures d’accueil de la petite enfance. Elle est destinée à soutenir le développement de l’offre de places d’accueil, notamment sur les territoires qui en sont le moins pourvus. Le niveau de financement du projet est compris entre 7 400 et 17 000 euros par place. Le but est de rééquilibrer l’offre sur le territoire. Le Piaje propose un financement par place créée, se composant d’un financement « socle », bonifié par des majorations attribuées en fonction des caractéristiques du projet et de son d’implantation.

Faites appel au crowdlending pour financer votre PROJET

Par le crowdlending, vous pouvez souscrire à des prêts auprès de particuliers. Ces derniers recevront des intérêts en échange de l'argent qu'ils vous prêteront. Comment faire ? Il faut créer une campagne en rapport avec votre micro-crèche, sur une plateforme de crowdlending. Comment convaincre des particuliers de soutenir votre micro-crèche ? Évoquez des programmes d'éducation innovants et mentionnez l'impact positif d'un tel établissement sur la région concernée (ainsi que sa population). Il faudra aussi leur prouver que votre micro-crèche génèrera assez de flux de trésorerie pour pouvoir les rembourser. Attention, les taux d'intérêt élevés (parfois supérieurs à 7%) du crowdlending peuvent faire mal aux finances de votre micro-crèche. C'est une option à laquelle il faut réfléchir minutieusement.

micro creche business plan
micro creche plan d'affaires

Des business angels pour vous aider à financer votre micro-crèche

L''investisseur providentiel' est une personne souhaitant soutenir les jeunes entrepreneurs pleins d'ambitions. Contrairement à un capital-risqueur, il n'est pas investisseur de métier. De plus, un business angel n'est pas un investisseur "dormant" : de par son expérience, il peut vous aider à développer votre projet. Ce type d'investisseur peut notamment vous permettre d’obtenir d’autres financements (bancaires), notamment par l'intermédiaire de son réseau. Également, son appui financier est susceptible de donner de la crédibilité à votre entreprise. 

Vous n'avez pas à rembourser un business angel. Il se « rémunèrera » en revendant sa participation dans votre projet (généralement après quelques années).

Faites appel au capital-risque pour le financement de votre micro-crècge

Cela concerne des investissements importants. Les investissements en capital-risque peuvent en effet aller de quelques dizaines de milliers d’euros à plusieurs millions d'euros, pour de très grosses levées de fonds. Un capital-risqueur cherche des rendements de l'ordre de x5 ou x10 : votre business plan doit donc refléter un plan de développement agressif (développement de plusieurs micro-crèches, programmes d'éducation modernes ou encore un système de franchise). Un avantage non négligeable : les investisseurs vous apporteront leurs connaissances du monde de l'entreprise et peut-être même des connections professionnelles dans le secteur de l'éducation. Pour convaincre ces investisseurs, vous devez présenter un business plan solide pour votre micro-crèche.

Une aide de l'État : l'ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d'une Entreprise) 

Ce dispositif vise à soutenir les créateurs (et repreneurs) d'entreprise et les indépendants. Cette solution consiste en une exonération partielle ou totale des charges sociales (l’assurance maladie, maternité, retraite de base, invalidité décès et les prestations familiales) pendant un an. Les cotisations relatives à la contribution sociale généralisée (CSG), au risque accident du travail, à la retraite complémentaire obligatoire, à la formation professionnelle ne sont pas concernées. L'ACRE est une aide "coup de pousse" pour les jeunes entreprises. Ainsi, vous n'y aurez pas droit si vous générez plus de 41 000 € de chiffre d'affaires.

micro creche rentabilité

Avez-vous pensé au leasing ?

Les entreprises font généralement appel au leasing lorsqu’elles ne peuvent pas ou ne souhaitent pas acheter un bien (mobilier ou immobilier). Le principe est simple : la société de leasing achète un bien et l’entreprise peut l’utiliser en l'échange d'un paiement de loyer, chaque mois. Il faut noter qu'un leasing coûte généralement plus cher qu’un crédit traditionnel, avec des taux d'intérêts souvent plus élevés. Juridiquement parlant, le crédit-bail est une location : le matériel ne figurera donc pas à l'actif du bilan de votre micro-crèche. 

Trouvez des financements pour votre micro-crèche grâce à bpifrance

Bpifrance appartient à l'État français. C'est une banque publique d'investissement qui participe au financement au développement des entreprises françaises. Cet organisme peut intervenir comme partenaire financier de votre micro-crèche, auprès des organismes bancaires "classiques". Les aides de la BPI sont nombreuses : prêts régionaux, bourse French Tech, crédits de trésorerie, prêt sans garantie etc. Chaque aide a ses propres conditions, ses points forts et ses points faibles : à vous de voir ce qui convient le mieux pour votre micro-crèche.

Les aides de la BPI sont nombreuses : prêts régionaux, bourse French Tech, crédits de trésorerie, prêt sans garantie etc.

Les collectivités locales peuvent vous aider à financer votre micro-crèche

Elles participent au développement du territoire français. Les collectivités territoriales disposent souvent de fonds publics consacrés au soutien des économies locales. Cela peut concerner des prêts, à moyen ou à long terme, ou des prêts d’honneur sans garantie, sans caution et sans intérêt. Généralement, ces leviers visent à soutenir l’émergence de projets innovants, dans des régions spécifiques.

Le soutient des collectivités locales n'est pas que financier. Ces organismes peuvent aussi accorder des aides de recrutement et de formation.

Avoir recours à l'autofinancement : une bonne idée

Nous sommes certaines que vous avez déjà considéré cette option. Seulement l'avez-vous évalué correctement ? Si vous choisissez d'investir vos propres fonds dans votre entreprise, vous n'avez plus à subir la pression liée aux échéances de remboursement d'un crédit. Également, vous n'avez plus d'investisseur sur le dos, qui viendrait également grignoter le capital de votre micro-crèche. Montrez à vos futurs collaborateurs que vous avez la certitude que votre micro-crèche peut décoller, en investissant vos propres capitaux. Attention cependant : n'investissez votre agent que si vous pouvez vous le permettre.

Micro-Crèche Pack Complet
Micro-Crèche Pack Complet

Micro-Crèche Pack Complet

€149,90
VOIR LE PRODUIT

Pour financer votre projet, pensez aux associés

À plusieurs, on va plus loin : avez-vous pensé à créer votre micro-crèche à plusieurs ? Le mieux reste de trouver un associé avec un cercle de compétences qui viendront compléter les vôtres. Il faut également noter qu’à plusieurs vous aurez plus de chances de convaincre des investisseurs dans le futur. Enfin, assurez vous de partager la même vision que cette personne quant au développement de votre micro-crèche.

La Love Money pour financer votre micro-crèche

Ce sont des financements qui viennent des proches, des amis ou de la famille du porteur de projet. C'est probablement le levier le plus facile à enclencher. Pour vos proches, c'est souvent plus affectif que lucratif. Généralement, on vous "donne" cet argent ... par "amour". Pour inciter un particulier à investir, des lois prévoient une réduction de son impôt sur le revenu (18% de l’investissement réalisé, à hauteur de 9000€ pour une part fiscale). Utilisez cet argent pour vos premiers investissements : petit mobilier pour la crèche, décoration ou encore le dépôt de garantie si vous louez un établissement. 

Avez-vous pensé au prêt d'honneur ?

Il s'agit d'une solution de financement intéressante pour les entrepreneurs qui ne disposeraient pas d'un apport personnel suffisant pour obtenir un emprunt bancaire traditionnel. Plusieurs organismes (Initiative France, le Réseau Entreprendre, Oseo ou encore Pôle Emploi) accordent ces prêts entrepreneuriaux sans caution ni garantie. Pour l'obtenir, vous devez présenter un plan d'affaires prouvant la viabilité de votre projet de micro-crèche. Du côté des lacunes, on retrouvera les délais d'obtention : il faut attendre plusieurs mois pour obtenir un prêt d'honneur.

Plusieurs organismes (Initiative France, le Réseau Entreprendre, Oseo ou encore Pôle Emploi) accordent ces prêts entrepreneuriaux sans caution ni garantie

Contractez un microcrédit pour financer votre micro-crèche

Un microcrédit professionnel ne vous permettra pas de financer entièrement votre projet de micro-crèche. En effet, généralement, ce sont des prêts inférieurs à 10 000 euros. Cependant, il pourra financer quelques petits investissements. Ce type de prêt est un petit "coup de pousse" pour les entrepreneurs exclus des circuits bancaires "classiques". Il y a une contrepartie à cela : des taux d'intérêts qui sont douloureux (parfois supérieurs à 5%). Pourquoi ? Car vos créanciers prennent des risques en prêtant à des entrepreneurs de qui les banques n'ont pas voulu. Enfin, sa durée de remboursement maximale est généralement fixée à 4 ans.

Vous savez maintenant comment trouver des financements pour votre micro-crèche. Vous pouvez frapper à plusieurs portes et tentez votre chance auprès de différents organismes. Un bon business plan pour votre micro-crèche vous ouvrira de nombreuses portes pour financer votre projet. Ainsi, l'élaboration de votre business plan ne doit pas être pris à la légère. Cela tombe bien : nous avons confectionné un guide sur la rédaction du business plan d'une micro-crèche.