5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Réussir le business plan d'une fintech

L'émergence de nouvelles technologies et les évolutions économiques, sociales et managériales ont propulsé le marché de la fintech. Le secteur affiche aujourd'hui un chiffre d'affaires de 800 millions d'euros.

L'ouverture d'une fintech donne envie à de nombreux entrepreneurs.

Cependant, avant de démarrer un projet entrepreneurial, il est conseillé de mettre sur pied un business plan.

Ce document donne l'occasion d'établir la stratégie de croissance de votre fintech en menant une réflexion approfondie, par exemple, quant au budget de démarrage, aux concurrents, aux lignes du bilan prévisionnel, aux facteurs de succès mais également aux futurs bénéfices de votre fintech.

De même, le business plan de votre fintech peut servir de support dans le contexte d'un financement auprès d'une institution financière.

Quels sont les différents éléments du business plan d'une fintech ?
Comment être sûr(e) de ne rien oublier ?
Comment estimer le chiffre d'affaires de votre fintech ?
Quels sont les ratios financiers à calculer dans un business plan ?
Comment calculer le seuil de rentabilité d'une fintech ?

Cet article répond à ces questions.

De même, pour mettre toutes les chances de votre côté, téléchargez notre business plan conçu pour une fintech.

La construction du business plan d’une fintech

Pourquoi faire un business plan pour une fintech ?

La construction d'un business plan avant l'ouverture d'une fintech donne l'occasion de :
- étudier les dernières données du marché de la finance en ligne
- analyser les innovations en rapport avec le secteur de la fintech
- synthétiser les facteurs de réussite d'une fintech
- identifier vos segments de marché, tout comme leurs envies
- réfléchir à une proposition de valeur durable pour votre fintech
- étudier les fintechs concurrentes ainsi que leurs offres
- repérer des avantages concurrentiels pour votre entreprise
- présenter, au moyen d'un Business Model Canvas, le modèle économique de votre fintech
- construire un plan en détails (pour devenir rentable)
- faire une analyse des événements et risques qui peuvent menacer votre fintech
- faire comprendre à une banque que votre fintech va devenir rentable

Nos analystes ont veillé à élaborer un bon business plan pour une fintech, qui permet de remplir ces finalités. Vous pouvez le télécharger.

Quel plan pour le business plan d'une fintech ?

Un business plan regroupe plein d'éléments, de données et d'études.

Cependant, il est essentiel de bien les regrouper afin d'obtenir un business plan qui sera rigoureux, complet et agréable à lire.

C'est ce que nous avons fait dans notre business plan pour une fintech, qui se structure en différentes parties qui sont expliquées plus bas.

La partie qui ouvre le business plan est celle qui se réfère à l'“Opportunité de Marché”. Dans cette partie, nos experts vont lister des chiffres et données concernant le marché de la finance en ligne. Deux fois par an, nos analystes mettent ces chiffres à jour.

Cette partie du business plan vous donne l'opportunité de présenter les dernières innovations qu'on observe sur le secteur de la fintech (par exemple : l'investissement via le crowdfunding, l'essor des portefeuilles numériques, la blockchain, les transactions bancaires par commande vocale, ou encore les cryptomonnaies).

Enfin, on présente les variables qui permettent à une fintech de devenir un projet couronné de succès.

La deuxième partie correspond à la “Présentation de l'Entreprise”. Elle donne l'opportunité d'introduire votre fintech (De quelle catégorie de fintech (Paytech, Insurtech, Roboadvisor, etc.) s'agit-il ? Quelles sont les technologies utilisées pour améliorer les prestations financières et bancaires ? Quelle technologie pour accéder au service (plateforme en ligne, site Internet, application mobile, etc.) ? Etc.).

Cette partie présente également la proposition de valeur de votre fintech. Elle se conclut par la présentation du porteur de projet (la personne qui a fait naître ce projet).

Ensuite, vient la partie qui s'appelle “Étude de Marché” et qui va permettre d'étudier les différents profils de clients pour votre fintech.

On y présente également les concurrents au moyen d'une étude concurrentielle. Cette partie comprend, entre autres, une SWOT, qui est un outil privilégié pour étudier les forces et faiblesses de votre fintech, tout en dévoilant les opportunités et menaces qui peuvent être rencontrées.

Ensuite, nous enchaînerons avec la partie “Stratégie”, qui va nous aider à décrire une solide stratégie sur le long terme avec toutes les étapes qui permettront à votre projet de se transformer en entreprise rentable.

On y décrit, notamment, un plan marketing qui entraîne une croissance des revenus.

Enfin, le business plan se termine par une partie qui traite des “Finances”, qui est là pour dévoiler une stratégie financière complète de votre fintech.

Comment faire l'Executive Summary d'une fintech ?

Pour réussir l'Executive Summary de votre fintech, il faut suivre certains éléments.

Pour commencer, ce document se doit d'être synthétique. Ne rédigez pas plus de 1 500 mots. De par sa définition, il vient comme une introduction du business plan de votre fintech.

Également, il doit être percutant, ainsi il doit permettre de montrer en quoi votre fintech constitue un projet solide et rentable.

Évitez les fautes de grammaire et précisez les atouts de ce projet d'entreprise (par exemple : offre une expérience utilisateur exceptionnelle, propose des taux de change avantageux, dispose d'une forte image de marque (conforme à ses principes et à ses valeurs) ou encore diversifie son offre pour répondre à tous les besoins des clients (compte pour particulier, compte pro, etc.)).

Votre Executive Summary doit refléter une certaine structure. Vous pouvez reprendre celle de notre business plan adapté à une fintech, expliquée plus haut.

Comment rédiger l'étude de marché d'une fintech ?

L'étude de marché de votre fintech donne la possibilité d'appréhender les critères extérieurs au projet dans lequel vous vous lancez, comme l'intensité de la demande sur le marché, les changements notables, tout comme les concurrents.

Chaque aventure entrepreneuriale devrait, en réalité, débuter par une solide étude de marché.

Que mettre en place pour réussir cette démarche ? Il faut synthétiser un certain nombre d'informations et de données.

Ci-après, les données qu'on inclut dans la partie "Étude de Marché" du business plan conçu pour une fintech :
- des chiffres de cette année concernant le marché de la finance en ligne
- les dernières tendances du secteur de la fintech
- les segments de marché de votre fintech
- l'analyse compétitive
- des exemples d'avantages concurrentiels
- l'analyse SWOT adaptée à une fintech

Les points essentiels d'un business plan pour une fintech

Comment définir le business model d'une fintech ?

Le business model, ou modèle économique, d’une fintech est une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies qui cherchent à améliorer et automatiser la prestation et l'utilisation des services financiers (banques, assurances, bourses, etc.)

Une fintech aide les entreprises et les consommateurs à mieux gérer leurs opérations, leurs processus et leurs activités financières grâce à des logiciels et des algorithmes spécialisés qui sont utilisés sur les ordinateurs et, de plus en plus, sur les smartphones.

Les fintechs opèrent dans différents secteurs et industries tels que les banques, la collecte de fonds et les organisations à but non lucratif, ainsi que la gestion des investissements.

Une fintech tire la majeure partie de ses revenus des abonnements et de la publicité. Par ailleurs, puisque les fintechs en sont à leurs débuts, la majorité d'entre elles se concentrent sur la croissance plutôt que sur la rentabilité.

Généralement, dans les pages d'un business plan, on va présenter le business model de son entreprise en complétant un Business Model Canvas.

Cet outil donne l'opportunité de facilement saisir les détails de votre fintech, notamment les circuits de distribution, les différents coûts, les ressources clés, etc.

Le business plan adapté à une fintech comprend, bien entendu, un Business Model Canvas (rédigé) pour cette activité.

Quels sont les segments de marché d'une fintech ?

Segmenter son marché consiste à diviser tout un ensemble de clients en plusieurs segments homogènes.

Dans votre cas, il conviendra de segmenter les personnes susceptibles de solliciter vos services financiers.

Pourquoi segmenter ? Cela permet de structurer la présentation de votre clientèle dans votre business plan. Ensuite, une telle démarche permettra de mener des actions de communication plus efficacement (en segmentant les offres et messages de votre fintech selon les différents segments, par exemple).

Des segments de marché possibles pour votre fintech sont les stratups à la recherche d'investisseurs, les banques, les assureurs et les sociétés de gestion qui souhaitent commercialiser leurs services en ligne ou encore les particuliers à la recherche de services bancaires innovants et peu coûteux.

Dans le business plan pour une fintech, vous retrouverez une analyse en détails des segments de marché complétée pour cette activité.

Comment élaborer l'étude concurrentielle d'une fintech ?

Vous ne serez pas tout seul sur le secteur de la fintech. Il y a aussi les fintechs concurrentes qui vous feront face.

Votre business plan doit exposer une étude poussée de ces concurrents. Il convient de lister leurs caractéristiques remarquables, sans oublier leurs points forts, mais aussi les faiblesses potentielles.

Présentez spécifiquement leurs faiblesses (par exemple : une mauvaise expérience utilisateur, un service client qui laisse à désirer, des taux de change trop bas, des frais de service trop élevés ou encore une faible protection des données personnelles des clients).

Pourquoi ? Car ces éléments entraînent très probablement des crispations chez la clientèle de ces fintechs. Tirez profit de ces failles en construisant des avantages concurrentiels pour votre fintech.

Un avantage concurrentiel représente tout ce qui permet à votre fintech de battre les entreprises qui s'adressent aux mêmes clients.

Ci-après, certains exemples d'avantages concurrentiels à construire pour une fintech :
- propose des frais de service réduits par rapport à la concurrence
- permet des transactions quasi instantanées
- met à disposition des clients un service client réactif
- assure la protection des données personnelles des clients
- place la satisfaction du client au cœur de sa stratégie de développement
- utilise l'email marketing (pour se faire connaître auprès de son public cible)
- etc.

Téléchargez notre business plan pour une fintech afin d'obtenir une étude de la concurrence complètement rédigée ainsi que la présentation des avantages concurrentiels complète, modifiable et adaptée à ce secteur.

Comment mettre sur pied la SWOT d'une fintech ?

La SWOT constitue un schéma qui nous est indispensable pour étudier les forces et faiblesses d'une entreprise, comme votre fintech.

Par ailleurs, cette matrice est utile pour analyser les opportunités ainsi que les menaces qu'on peut potentiellement rencontrer.

Une analyse SWOT bien rédigée pour votre fintech doit être synthétique et cohérente. Elle constitue un exercice difficile pour les novices qui font bien souvent des SWOT déstructurées, qui manquent de pertinence et sont difficilement compréhensibles.

Ce n'est pas une bonne chose, car, de la même façon que le Business Model Canvas, la SWOT a la vertu d'être une représentation synthétique donnant beaucoup d'informations majeures en rapport avec votre fintech rapidement.

Pour obtenir une analyse SWOT rédigée et modifiable, consultez notre business plan adapté à une fintech.

Comment élaborer la stratégie marketing d'une fintech ?

Dans votre business plan de votre fintech, vous devez dévoiler une stratégie sur 3 ans afin de garantir le développement et la croissance de votre projet d'entreprise.

La stratégie marketing et commerciale regroupe la totalité des actions qui seront prises pour qu'un nombre croissant de clients soient susceptibles de solliciter vos services financiers.

À titre d'exemple, on peut évoquer le développement d'un site professionnel pour votre fintech. Sur Internet, les clients potentiels sont, en effet, nombreux pour les fintechs. Il va rediriger les utilisateurs qui sont à la recherche d'un service financier comme ce que vous proposez à vous trouver.

Mais comme la concurrence est rude dans le secteur, il faudra également améliorer son référencement en ligne (c'est le SEO) et, en particulier, sur les bons mots-clés afin que votre fintech soit très bien positionnée parmi les résultats de Google et des autres moteurs de recherche. Vous pouvez aussi miser sur les référencements payants comme Google Ads afin d'être en tête des résultats des recherches effectuées sur Google.

Votre fintech devra aussi être active sur les réseaux sociaux. C'est-à-dire qu'elle doit marquer sa présence sur les plateformes comme LinkedIn, Facebook, Instagram, etc. Partagez des vidéos, des photos, différentes publications pour faire parler de vous et vous faire connaître auprès d'une cible de plus en plus étendue chaque jour. Pensez également à collaborer avec des fin-influenceurs.

Vous pouvez aussi jouer sur les contenus en créant une section dédiée au blog sur votre site Web. Offrez un contenu éditorial attractif et agréable à lire sur le secteur de la finance afin d'orienter vos lecteurs vers vos services.

Le marketing concernant votre fintech ne se fait pas seulement en ligne. Nous pouvons considérer aussi des actions pour le monde "physique" pour soigner votre image de marque.

Vous pouvez notamment faire créer des supports physiques afin de promouvoir votre fintech. Aussi, participez à des salons sur la Fintech organisés dans votre zone de services, et exposez vos valeurs et prestations sur un kiosque d'exposition.

Enfin, il est possible de construire des partenariats avec des entreprises (notamment celles qui s'adressent à la même audience) qui seront utiles pour vos efforts marketing.

Il y a beaucoup d'outils et de ressources marketing à développer. Vous les découvrirez dans le modèle de business plan pour une fintech.

Les ratios financiers du business plan pour une fintech

Un business plan bien réalisé comportera une stratégie financière complète.

Il faudra, notamment, faire des prévisions de chiffre d'affaires généré par votre fintech.

Évidemment, il est nécessaire que ces projections soient proches de ce qu'il adviendra. Notre modèle financier adapté à une fintech intègre un système guidé pour vous corriger. Dans ce prévisionnel financier, les tarifs des services financiers de sa fintech sont variables (afin de pouvoir tester plusieurs scénarios).

Aussi, il faut établir un budget de départ concernant votre fintech. Ce budget va présenter l'ensemble des frais initiaux ainsi que le montant associé.

L'analyse des indicateurs de rentabilité est aussi une partie majeure du business plan de votre fintech. Cette analyse aidera à bien anticiper le chiffre d'affaires que votre projet doit générer pour être rentable. L'étude de rentabilité permet d'avoir également quelques informations utiles quant aux futurs bénéfices auxquels vous pouvez prétendre grâce à votre fintech.

Il faut également identifier les charges courantes de votre fintech.

Par exemple, il y a l'achat de logiciels de développement de sites web et d’applications, les dépenses liées à la sécurisation des données et aux opérations financières, les honoraires des collaborateurs de votre fintech ou encore le loyer du local dans lequel est installée votre fintech (si vous n'êtes pas propriétaire).

Enfin, le niveau de performance financière de votre entreprise peut aussi être examiné grâce au rapport des SIG, au détail du calcul du BFR ainsi que les graphiques utiles.

Absolument tous ces indicateurs, ratios et tableaux financiers se retrouvent dans notre prévisionnel financier adapté à une fintech.