5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

Food truck : budget de démarrage, revenu, rentabilité, statut d'entreprise, aménagement, réglementations 

comment calculer le chiffre d'affaires d'un food truck

Comment démarrer un projet de food truck ? Comment trouver un bon emplacement pour son camion ? Combien faut-il dépenser pour acheter un food truck ? Peut-on louer un food truck ? Quelles sont les étapes pour aménager un food truck ? Est-il possible d'ouvrir un food truck sans apport personnel ? Quel est le chiffre d'affaires d'un food truck ? Comment l'estimer ? Est-ce que les food trucks sont rentables ? Quel est le statut juridique le mieux adapté pour un food truck ? Quelles sont les assurances nécessaires pour un food truck ? Quelles normes et quelles réglementations pour un food truck ? 

Nous répondons à toutes ces questions dans la suite de l'article.

Comment ouvrir un food truck ?

Pour ouvrir un food truck il faut :
- Créer une société, avec un statut juridique adapté
- Faire les démarches nécessaires
- Obtenir les autorisations adéquates
- Acheter (ou louer) et aménager un camion
- Trouver des fournisseurs de nourriture
- Trouver un ou des emplacements
- Obtenir les autorisations pour ces emplacements

Quelles démarches et autorisation pour ouvrir un food truck ?

Voici la liste des démarches pour lancer son food truck :
- Créer une entreprise, avec un statut juridique adapté
- S’inscrire à la Chambre de Commerce
- Obtenir une licence pour la vente de boissons alcoolisées (optionnel)
- Souscrire à des assurances
- Obtenir la carte de commerçant ambulant
- Obtenir une autorisation de stationnement ou d’occupation du domaine public
- Vérifier la disponibilité du nom commercial utilisé

Pour plus de détails, retrouvez notre guide complet sur l’ouverture d’un food truck.

comment obtenir les autorisations pour un food truck
est-ce qu'un food truck est rentable

Comment obtenir un emplacement pour son food truck ? 

Les pièces nécessaires pour ouvrir un food truck sont :
- La carte de commerçant ambulant
- Les autorisations de stationnement propres à chaque emplacement privé
- Les autorisations d’occupation du domaine public

Les emplacements souvent conseillés pour un food truck sont :
- Les campus universitaires
- Les parkings près des collèges, lycées et universités
- Les stations balnéaires et touristiques
- Les quartiers d’affaires
- Les salles de concert
- Les marchés et les expositions

Les critères pour un bon emplacement de food truck sont :
- Quelles sont les zones les plus denses en termes de population ?
- Quelles sont les zones avec un fort pouvoir d’achat ?
- Quels sont les endroits animés lors du déjeuner et du dîner ?
- Où habite mon marché cible ?
- Où travaille mon marché cible?
- Où se rend-t-il dans la semaine ? Pour déjeuner ? Pour dîner ?
- Quelles sont les zones facilement accessibles ?
- Où sont situés les food trucks concurrents ?
- Proposent-ils une nourriture qui ressemble à la mienne ?
- Comment sont-ils répartis ? Changent-ils d’endroit ?
- Quels sont leurs horaires d’ouverture ?
- Observe-t-on des files d’attente aux abords de ses food trucks ? 

Combien coûte l’achat d’un food truck ?

Voici les dépenses nécessaires pour démarrer un food truck :
- Achat d’un camion (entre 20 000 et 100 000 euros)
- Équipement de cuisine (entre 10 000 et 40 000 euros)
- Budget fournitures (entre 1 000 et 5 000 euros)
- Assurances (entre 500 et 1 000 euros)
- Premier stock de nourriture et d’ingrédients (entre 500 et 3 000 euros)
- Redevances pour l’emplacement (entre 400 et 2 000 euros, calculé à la journée)
- Frais d’établissement de la société (entre 1 000 et 2 000 euros)
- Les supports de communication (entre 500 et 3 000 euros)

Ainsi, le budget de démarrage pour l’ouverture d’un food truck devrait être compris entre 30 000 euros et 155 000 euros.

Food Truck Business Plan modele
Food Truck Business Plan modele

Food Truck Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Combien coûte la location d’un food truck ?

 Le coût de la location d’un food truck dépend de plusieurs critères :
- L’état du camion
- La capacité de production du camion
- La qualité de son équipement
- La durée de location
- La location d’un food truck devrait coûter entre 1 000 et 5 000 euros par mois.

Pour rentabiliser cette location, pour un panier moyen de dépenses de 10 euros par client, il faudrait servir entre 100 et 500 clients par mois, soit entre (environ) 4 et 17 clients par jour.

Cependant, à cela s'ajoutent d’autres frais : la nourriture, l’essence, les autorisations, les assurances, les redevances, le petit matériel etc. 

Comment aménager et fabriquer un food truck ?

Voici les étapes pour réussir l’aménagement de son food truck :
- Les installations électriques ou à gaz (groupe électrogène ou branchement collectif)
- Le plan de travail (avec compartiments réfrigérés et bacs à ingrédients)
- Étagères, stockage des produits et appareils de froid
- Hotte et fourneaux dans l’espace cuisine
- Lave-vaisselle, machine à glaçons, machine à café, équipement de bar
- Ustensiles : vaisselles, plats, coutellerie etc
- Mobilier pliable pour l’extérieur (et qui résiste aux intempéries)
- Signalétiques pour menus, cartes etc
- Esthétique générale du camion

combien coûte un food truck

Peut-on ouvrir un food truck sans argent ?

Il est possible d’obtenir des financements pour ouvrir un food truck sans apport personnel. Pour cela, il vous faudra un bon business plan pour votre food truck.

Les individus, dispositifs et institutions qui peuvent vous aider à financer votre food truck sont les suivants :
- Les banques
- Les organismes de crédit-bail
- Les business angels
- Les prêts d’honneur
- Le crowdfunding
- Les fonds d’investissements
- Le crowdlending
- Les collectivités locales
- Le sponsoring
- Les aides de bpifrance
- Les organismes de micro-crédit
- Le système des sociétés coopératives
- Les capital-risqueurs
- La love money des proches
- Les incubateurs
- Les concours d’entreprises
- Le système des précommandes
- Les réseaux de franchise
- L’ACRE
- La recherche d’associés
- Le contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE)

Pour plus d’explications, retrouvez notre article sur les 23 façons de financer son food truck.

Combien gagne un food truck ?

Le chiffre d’affaires d’un food truck est généralement compris entre 50 000 et 300 000 euros par an, soit entre 4 000 et 25 000 euros par mois

Retrouvez notre article listant 55 astuces pour booster les ventes et le chiffre d'affaires de son food truck.

Comment calculer le chiffre d’affaires d’un food truck ?

Pour estimer rapidement le chiffre d’affaires prévisionnel de votre food truck, vous pouvez estimer un panier moyen et le multiplier par le nombre de clients potentiels que vous servirez chaque année (soit le nombre de clients quotidiens, à multiplier par le nombre de jours d’ouverture dans l’année).

Prenons un exemple. Vous pensez que vos clients vont dépenser, en moyenne, 12 euros par commande. Vous estimez que vous servirez environ 30 clients par jour et que vous allez ouvrir toute l’année, sauf pendant 6 semaines de vacances, soit 365 - 6x7 = 323 jours.

Votre chiffre d’affaires prévisionnel annuel pour votre food truck sera donc de 12 euros x 30 clients x 323 jours = 116 280 euros.

Food Truck Prévisionnel financier modele
Food Truck Prévisionnel financier modele

Food Truck Prévisionnel financier

€59,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Est-ce rentable d’ouvrir un food truck ?

En règle générale, les food trucks sont rentables, c’est pour cela que leur nombre augmente sur le territoire national. Pour qu’un food truck soit rentable, il faut que son chiffre d’affaires permette de couvrir ses charges.

Ainsi, si vous générez 15 000 euros de chiffre d’affaires par mois, avec votre food truck.

Il faut que votre alimentation (environ 30% du budget, soit environ 5 000 euros), la maintenance de votre équipement (environ 200 euros par mois), les assurances et frais divers (environ 100 euros par mois), les frais d’essence (environ 300 euros par mois), l’eau et l’électricité (environ 100 euros par mois), les redevances (environ 200 euros par mois) et les frais de comptable (environ 200 euros par mois) ne dépasse pas 15 000 euros.

Avec toutes nos estimations, ces dépenses totalisent environ 5 000 + 200 + 100 + 300 + 100 + 200 + 200 = 6 100 euros. Il vous reste donc environ 9 000 euros par mois. Cependant, nous n’avons pas inclus les éventuels salaires, le budget pour le marketing et les impôts (environ 33% des bénéfices).

Ainsi, un food truck qui générerait un chiffre d’affaires d’environ 15 000 euros par mois, sans salarié, s’en sortirait avec un profit net d’environ 5 000 euros.

Vous souhaitez calculer facilement le chiffre d’affaires de votre food truck ? Vous n’y connaissez rien en finance mais vous aimeriez connaître le potentiel de rentabilité de votre food truck ? Utilisez notre modèle de prévisionnel financier pour un food truck

Quel est le meilleur statut d’entreprise pour un food truck ?

Il n’y a pas de réponse parfaite à cette question. Chaque situation mérite d’être analysée et nous vous conseillons de prendre votre décision avec l’aide d’un expert juridique. Cependant, voici les éléments à considérer lorsqu’on sélectionne le statut d’entreprise de son food truck :
- Le statut d’auto-entrepreneur est déconseillé, à cause notamment du plafonnement de chiffre d’affaires et du fait que vous ne pouvez pas déduire vos charges
- L’EI ou EIRL (entreprises individuelles) semblent trop complexes et peu adaptées pour un food truck
- L’EURL semble être une bonne option si vous êtes le seul associéLa SASU offre de nombreux avantages et semble être souvent le statut le mieux adapté pour un food truck

Comment assurer un food truck ?

Les assurances nécessaires pour ouvrir un food truck sont :
- Le contrat d’assurance camion professionnel (pour le camion et le matériel)
- La Responsabilité Civile professionnelle pour le dirigeant d’entreprise
- La mutuelle santé des employés (le cas échéant)

Quelles sont les normes et les règles à respecter pour un food truck ?

Voici les principales normes et réglementations que doit respecter un food truck :
- Les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire
- La déclaration auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection de la Population (DDCSPP)
- L’autorisation d’emplacement
- La licence de débit de boisson (si vous vendez des boissons alcoolisés)