5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une boulangerie : le guide complet

Le guide complet pour ouvrir une boulangerie

Saviez-vous qu’entre 10 et 15 millions de Français fréquentent, tous les jours, les boulangeries en France ?

Avec ces données, nous pouvons dire que l’ouverture d’une boulangerie peut être rentable. En effet, le chiffre d’affaires d’une boulangerie correctement gérée peut dépasser les 150 000 euros.

Vous souhaitez ouvrir une boulangerie et vous vous demandez par où commencer ?

Nous avons rédigé ce guide pour vous. Vous pouvez également vous appuyer sur les ressources du pack complet pour ouvrir une boulangerie rentable.

En quoi consiste l’activité de boulanger ?

Le métier de boulanger consiste à vendre au détail votre production de pain, de viennoiseries et de baguettes.

L’artisan s’assure du pétrissage de la pâte, de sa fermentation, de son façonnage ainsi que de sa cuisson. L'ensemble de ces tâches s’effectue sur le lieu de commercialisation.

Il est nécessaire de fabriquer soi-même le pain dans sa boulangerie. En effet, s’il est acheté auprès d’un autre boulanger votre activité est qualifiée de "dépôt de pain”.

Quelles compétences pour ouvrir une boulangerie ?

La curiosité, la créativité et l'inventivité sont des qualités essentielles pour ouvrir une boulangerie. En effet, il est important de savoir se renouveler régulièrement, d'être attentif aux dernières tendances de consommation ainsi qu'à vos clients.

De plus, vous devrez acquérir certaines compétences techniques liées à la production de viennoiseries et de pains notamment :
- avoir une bonne connaissance des matières premières et des recettes liées à la fabrication du pain, des viennoiseries, etc.
- maîtriser leurs préparations
- réussir le pétrissage et le façonnage de la pâte
- savoir manipuler les équipements de production, tels que les batteurs, les fours, etc.
- respecter les normes d'hygiène dans une boulangerie
- connaître les différents types de farine afin de choisir les plus appropriés et les plus qualitatifs

Enfin, le métier de boulanger requiert également des compétences en matière de vente et de gestion telles que :
- accueillir et conseiller les clients de la boulangerie
- assurer la gestion du commerce et des ressources humaines (si vous avez des employés)
- gérer les stocks (farines, céréales, etc.)
- négocier les prix avec les fournisseurs
- anticiper la production des pains et des viennoiseries selon la demande

Faut-il un diplôme pour ouvrir une boulangerie ?

Il est obligatoire d'être titulaire d'une qualification professionnelle, afin de pouvoir ouvrir une boulangerie.

Parmi les qualifications professionnelles existantes pour le métier de boulanger, voici les principales :
- le Bac Professionnel Boulanger - Pâtissier
- le CAP Boulanger
- le Brevet Professionnel de Boulanger
- la Mention Complémentaire Boulangerie ou Pâtisserie Boulangère

Peut-on ouvrir une boulangerie sans apport ?

Il est possible de créer une boulangerie sans apport.

Néanmoins, Il faut savoir que cette possibilité dépend de votre projet et qu’une dotation de la sorte est vivement conseillée.

N’oubliez pas les financements essentiels si vous souscrivez à un emprunt notamment le dépôt de garantie pour la boulangerie, l'achat du mobilier, le matériel, etc.

Quels sont les statuts juridiques possibles pour un boulanger ?

Lors de l'ouverture d'une boulangerie, plusieurs choix de statuts juridiques s’offrent à vous.

Il est important de savoir que le régime de l'auto-entrepreneur limite le montant du chiffre d'affaires. De plus, il n'est pas possible de déduire les charges de la boulangerie de vos revenus.

Quant à la création d'une société, elle vous permet de protéger votre patrimoine personnel (comme pour la SARL ou la SAS).

Généralement, les boulangers optent pour le statut de SARL, puisqu'il est considéré comme une forme de société stable et facilement gérable par les associés.

Quelles sont les démarches et étapes pour ouvrir une boulangerie ?

Pour ouvrir une boulangerie, il est important de respecter certaines démarches nécessaires notamment :
- choisir si l’on décide d’ouvrir une boulangerie artisanale ou industrielle (si l’intégralité du processus de fabrication du pain est à votre charge ou non)
- décider si on est indépendant ou franchisé
- réaliser une étude de marché
- structurer le prévisionnel financier de votre boulangerie (plan de financement, plan de trésorerie, etc.)
- déterminer le statut juridique de votre boulangerie (SARL,SAS, etc.)
- élaborer un business plan

Quelle est la réglementation pour créer une boulangerie ?

Pour ouvrir une boulangerie, il faut respecter la réglementation en vigueur.

Les règles d'hygiène et de sécurité

La boulangerie est soumise à la réglementation en matière de sécurité alimentaire.

Le boulanger est tenu de tracer les produits vendus, c'est-à-dire de pouvoir retrouver ses fournisseurs de matières premières. Dans le cas où il a des clients professionnels, il doit également enregistrer les différents produits qu’il livre (pains, viennoiseries, etc.).

Le boulanger doit mettre en place le système HACCP ( analyser les dangers, déterminer les seuils critiques, etc.)

Les règles commerciales

Les boulangeries sont soumises à l'obligation d'information tarifaire. Les prix affichés doivent être détaillés à l'intérieur et à l'extérieur de l'établissement. Il faut savoir que les tarifs sont librement fixés (sauf si vous êtes franchisé).

Quels sont les risques liés à la gestion d’une boulangerie ?

La gestion d'une boulangerie peut entraîner de nombreux risques tels que (liste non exhaustive) :
- les allergies (souvent provoquées par la farine)
- les postures du métiers de boulanger peuvent provoquer des troubles aux articulations, dos, poignets, etc.
- les accidents avec les appareils de la boulangerie. Par exemple, les brûlures avec les fours de cuisson du pain
- les incendies (la présence de gaz et d’installations électriques, surtout si elles sont vieilles, engendre un risque élevé)

Quelles assurances pour ouvrir une boulangerie ?

Afin de couvrir au mieux votre boulangerie, il est recommandé de souscrire à certaines assurances.

L'Assurance Responsabilité Civile Professionnelle

Avec une boulangerie vous pouvez occasionner des dommages à un tiers comme à un client, fournisseur ou employé. Cette offre couvre certains risques comme les brûlures, la chute d’un client, une intoxication alimentaire, etc.

L'assurance Locaux et Biens professionnels

Cette assurance vous permet de protéger votre boulangerie et son équipement, notamment des incendies, des actes de vandalisme, du vol, etc.

Enfin on notera la possibilité de souscrire à une assurance multirisque qui couvre différents contrats pour votre boulangerie.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une boulangerie ?

Oui il faut faire un business plan pour ouvrir votre boulangerie.

Le business plan est une feuille de route structurée pour votre projet. Il vous permet de détailler tous les points stratégiques pour le développement de la boulangerie.

Avec un business plan, vous serez en mesure de prendre des décisions essentielles du développement de votre boulangerie, tels que :
- le plan marketing
- les différentes étapes du développement de votre boulangerie sur une période de 3 ans
- la politique de gestion des risques
- la liste des investissements initiaux pour votre boulangerie
- les objectifs de croissance par période
- les premiers recrutements et le plan d'embauche sur 3 ans

Ce document vous permettra de convaincre les banques et autres potentiels investisseurs, pour soutenir l’ouverture de la boulangerie.

Faut-il rédiger une étude de marché pour sa boulangerie ?

Oui, construire une étude de marché pour sa boulangerie est conseillée.

Premièrement, cela peut vous aider à mieux connaître la clientèle de votre boulangerie.

En effet, les profils de clients visés par une boulangerie peuvent être divers. C’est l’étude de marché qui vous permettra d’analyser vos potentiels clients et de collecter des données sur leurs besoins et leurs préférences.

Cette étude vous permettra aussi d’identifier les forces et les faiblesses des boulangers concurrents dans votre zone géographique.

Enfin, une solide étude de marché pour votre boulangerie permet de prendre des décisions quant à votre emplacement, les produits à vendre ou encore la façon de présenter votre offre à votre clientèle.

Comment étudier les boulangeries concurrentes ?

Une étude de marché ne permet pas seulement d'appréhender la demande des clients pour votre boulangerie.

En réalité, elle permet d'étudier tout ce qui peut avoir une influence sur votre boulangerie.

Une étude de marché comprend toujours une étude concurrentielle, et notamment une analyse SWOT pour votre boulangerie, qui répond notamment aux questions.

Combien de boulangeries sont implantées dans votre zone de chalandise ?
Dans votre quartier ? Dans votre ville ? Dans votre département ?
Que proposent-elles ?
Quand sont-elles ouvertes ?
Quel est le prix d'une baguette ?
À quoi ressemble leur vitrine ?
Est-ce que les gens ont de l’attente avant de recevoir leur commande ?

Faire une étude de marché vous permettra de vous familiariser avec votre concurrence et ainsi de construire des avantages concurrentiels efficaces pour votre boulangerie.

Vous retrouverez une étude de la concurrence dans les ressources du pack complet pour ouvrir une boulangerie.

Comment construire des avantages concurrentiels pour ma boulangerie ?

Pour mieux vous positionner sur le marché et rivaliser avec la concurrence, il est nécessaire de développer des avantages concurrentiels pour votre boulangerie.

Pour commencer, vous devez analyser les faiblesses de vos concurrents et en faire des atouts pour votre boulangerie. Par exemple, si vos concurrents mettent du temps à servir leurs clients, vous devez alors proposer un service rapide et de qualité.

Toutefois, si vous souhaitez prospérer sur le marché local de la boulangerie, vous ne devez pas vous limiter à cela. Votre établissement doit présenter des avantages concurrentiels uniques.

L'avantage concurrentiel consiste à proposer une offre plus avantageuse que celle des boulangers concurrents. Il peut s'agir d'un meilleur emplacement, de plus larges horaires d'ouverture ou encore de la possibilité de commander du pain en ligne.

Enfin, il faut savoir qu'il n'est pas possible d'accumuler tous les avantages concurrentiels possibles. Vous devez donc retenir ceux qui correspondent le mieux à votre clientèle.

Vous retrouverez les avantages concurrentiels propres à cette activité dans les ressources du pack complet pour ouvrir une boulangerie.

Quel budget prévoir pour créer une boulangerie ?

Généralement, pour l'ouverture d'une boulangerie, il faut prévoir un budget compris entre 120 000 et 200 000 euros.

Cependant, il est important de savoir que des éléments peuvent faire varier le montant de ce budget, notamment :
- l'emplacement de votre boulangerie (en ville ou à la campagne)
- la surface du local de votre boulangerie
- le nombre d'employés
- la qualité de l'équipement que vous comptez acheter (haut de gamme, bas de gamme, neuf, etc.)

Pour un budget complet et personnalisé de votre projet, utilisez le prévisionnel financier pour une boulangerie.

Quelles sont les dépenses du budget prévisionnel d'une boulangerie ?

Le budget prévisionnel d’une boulangerie est généralement composé de :
- l'achat d'un local ou le rachat d'un fonds de commerce
- le dépôt de garantie ou encore le paiement des premiers loyers (si jamais vous louez le local qui abrite la boulangerie)
- les dépenses en décorations et mobilier
- l'équipement informatique afin de mieux communiquer avec votre clientèle mais aussi vos fournisseurs
- la rédaction des statuts
- la mise en place de la comptabilité de votre commerce
- les frais de marketing et de communication pour l'ouverture de votre boulangerie (par exemple : le logo, la vitrine, le site web ou encore une éventuelle boutique en ligne)
- les frais d'assurances
- l’étude de marché
- un budget pour les fournitures diverses (sachets pour le pain, pinces de manipulation pour les viennoiseries, etc.)

Retrouvez le budget prévisionnel complet, détaillé et personnalisable dans le prévisionnel financier pour une boulangerie.

Comment trouver et sélectionner des fournisseurs pour sa boulangerie ?

Parmi les démarches pour trouver les fournisseurs de votre boulangerie vous pouvez utiliser par exemple :
- les moteurs de recherche (Google, Yahoo, etc.)
- les annuaires des grands distributeurs
- les avis des clients
- les événements agroalimentaires (foires gastronomiques, fêtes régionales propres à la boulangerie, etc.)

Identifier vos besoins, dressez une liste des produits nécessaires pour réaliser vos recettes (pains, viennoiseries, etc.) et déterminez les quantités nécessaires. Ces données seront nécessaires pour sélectionner le fournisseur, qui garantira les meilleures offres pour votre boulangerie.

Pour choisir vos fournisseurs pour votre boulangerie, observez certains critères comme :
- les délais de livraison (suivant s’ils sont courts ou non)
- l'origine des produits (local, industriel, etc.)
- le rapport qualité/prix
- la réputation du fournisseur auprès des boulangeries de votre zone géographique
- les quantités minimales et maximales à livrer
- les modalités de paiement

Quel est l'emplacement idéal pour une boulangerie ?

L’emplacement de votre boulangerie doit être conditionné par votre public cible. Ces éléments se définissent lors de la rédaction de l’étude de marché de votre boulangerie.

Si vous voulez attirer une clientèle locale, installez-vous au cœur du village. Si vous souhaitez cibler une clientèle de professionnels, le centre-ville ou les quartiers d'affaires demeurent le choix le plus judicieux pour votre boulangerie.

Pour bien sélectionner votre emplacement, assurez-vous de disposer d’une bonne visibilité, et d’une fréquentation suffisante (axes routiers, zones piétonnes, etc.).

De plus, la présence d’un parking présente un atout dans le choix de votre emplacement pour votre boulangerie.

Comment choisir le local de sa boulangerie ?

Vous devez vous assurer que le local de votre boulangerie possède certains éléments tels que :
- une surface suffisante pour vos machines (four, table à découpe, etc.)
- un espace réservé pour cuisiner (vos pains, viennoiseries, etc.)
- un espace de stockage pour vos ingrédients (farines, céréales, etc.)
- une salle pour la restauration des clients dans votre boulangerie
- une bonne isolation phonique et acoustique
- un parking à proximité

Vaut-il mieux ouvrir une boulangerie en indépendant ou en franchise ?

Vous avez la possibilité d’ouvrir votre boulangerie en indépendant ou en franchise.

Ces deux modèles économiques bien distincts proposent leurs propres avantages.

Si vous disposez d'un budget de démarrage assez conséquent, il est préférable d’avoir le plein pouvoir décisionnel sur sa boulangerie. En étant indépendant, vous pourrez par exemple choisir vos tarifs, avoir une flexibilité, gérer librement votre boulangerie, etc.

Par ailleurs, si vous n’avez pas ou peu d’expérience en entrepreneuriat, rejoindre une franchise peut s’avérer judicieux. En effet, une franchise offre souvent des services d’accompagnement et des ressources (matériels, humaines) conséquentes pour ses franchisés.

Toutefois, sachez qu’une franchise vous demandera de prouver la viabilité de votre projet avant de vous accepter. Pour cela, utilisez les ressources du pack complet pour ouvrir une boulangerie.

Quel concept pour réussir l'ouverture de sa boulangerie ?

Pour réussir le lancement de votre boulangerie, il peut être intéressant d'adopter un concept unique, qui vous permettra de vous différencier de la concurrence.

Des offres selon les saisons

Différentes fêtes existent tout au long de l'année (Saint-Valentin, Noël, etc). Vous pouvez exploiter celles-ci pour proposer des produits (galettes des rois, beignets pour le carnaval, etc.) adaptés aux différents thèmes et saisons.

Les formules de petit-déjeuner

Le petit-déjeuner ayant connu un regain d'intérêt ces dernières années, il peut être intéressant de proposer une offre petit-déjeuner ou brunch.

Les saveurs salées

La popularité des saveurs salées ne cesse de croître. Ainsi, vous pouvez aromatiser vos créations boulangères avec des légumes, des herbes et des épices. N'hésitez pas à essayer diverses combinaisons.

La vente de produits complémentaires

Pour augmenter vos revenus, vous devez diversifier vos offres dans votre boulangerie. Par exemple, aménagez un espace de snacking ou un bar à smoothies. Vous pouvez également proposer des produits locaux, tels que des légumes et fruits, des épices, etc.

Les boulangeries vertes

Face à l'urgence écologique, vous pouvez adopter des initiatives pour protéger l'environnement. Par exemple, au lieu de jeter les invendus, vendez-les à petits prix ou offrez-les à des associations. Vous pouvez également privilégier les emballages fabriqués à partir de matériaux compostables tels que le bambou, le papier, etc.

Une présentation soignée

Plus les pains et viennoiseries seront bien présentés, plus ils se vendront aisément. De ce fait, vous devez veiller à ce que l'intérieur de votre boulangerie soit organisé.

Comment attirer des clients quand on a une boulangerie ?

Pour attirer des clients, un boulanger peut proposer des services supplémentaires afin de satisfaire leurs besoins. Par exemple, vous pouvez assurer un service de restauration sur place.

Pour séparer les ventes à emporter de celles à consommer dans la boulangerie, vous pouvez lancer un service de click-and-collect. Ce service offre la possibilité de raccourcir l’attente pour le client.

En matière de prix, il faut proposer des pains adaptés à tous les budgets. Les produits utilisés doivent être frais et de qualité, vendus à des prix abordables. Si vous proposez des pains et des pâtisseries plus raffinés, vous pouvez également attirer une clientèle disposant d'un pouvoir d'achat plus conséquent.

Afin de gagner en visibilité, il est possible d'organiser des ateliers de cuisine pour apprendre à faire du pain maison. Par exemple,vous pouvez organiser des ateliers virtuels qui demandent peu d’investissement.

Il ne faut pas négliger le potentiel des réseaux sociaux. Alimentez ces derniers avec des photos de vos créations culinaires, de vos ateliers ou encore des coulisses de votre boulangerie. L’utilisation de ces médias permettra de toucher des clients, qui ne sont pas dans votre zone de chalandise.

Comment bien vendre ses produits dans sa boulangerie ?

Afin de bien vendre ses pains et viennoiseries, il faut réunir les conditions suivantes.

Un bon produit

Un bon produit est un produit qui se démarque de la concurrence. En outre, vos pains et viennoiseries doivent être bien présentés, notamment en termes de formes, de couleurs et d'emballages. Inutile de préciser que la qualité doit être au rendez-vous.

Une bonne exposition

Dans une boulangerie, l'emplacement des produits est déterminant. Les clients doivent pouvoir voir rapidement l'ensemble des produits mis en vente, que ce soit vos viennoiseries ou vos pains. Pour cela, les vitrines tout en longueur sont souvent privilégiées.

Le bon timing

Il existe un fort effet de saisonnalité pour les produits de boulangerie. Il faut en avoir conscience et adapter son offre de pains et de viennoiseries en fonction. Par exemple, cela va sans dire qu’il faut proposer des galettes des rois à la vente autour du 1er Janvier.

Également, l’effet de saisonnalité se ressent sur une seule journée. Par exemple, il est judicieux de proposer des réductions sur les produits périssables en fin de journée.

Un bon prix

Vous devez mettre en place une offre de produits adaptée au budget de vos clients. Également, les produits peuvent être disposés d’une certaine façon dans la vitrine, en fonction de leur prix de vente. Par exemple, vous pouvez réaliser un espace d’exposition dédié aux promotions.

Une bonne quantité

Vous devez susciter l'envie et stimuler l'achat impulsif chez les consommateurs. Pour y parvenir, vous devez proposer une gamme de produits riche et variée, grâce à un réapprovisionnement régulier. N’hésitez pas à proposer différents types de pains (aux noix, aux olives, aux céréales, etc.).

Quelle stratégie marketing pour une boulangerie ?

Afin d'assurer le succès de votre boulangerie, vous devez adopter les bonnes stratégies marketing, que vous retrouverez en détail dans le pack complet pour ouvrir une boulangerie.

Développer l'identité visuelle de votre boulangerie

Il est nécessaire de créer votre propre marque et identité visuelle. Celle-ci doit refléter votre positionnement, votre offre et vos valeurs afin de vous démarquer des boulangeries concurrentes.

Créer un site web

Un site internet vous permet de lancer des actions promotionnelles, d'organiser plus facilement des événements, de fidéliser votre clientèle et d'attirer de nouveaux clients. Vous attirerez des clients dans votre zone de chalandise mais aussi des touristes de passage dans votre ville.

Exploiter les réseaux sociaux

Il est inutile d'être présent sur tous les réseaux sociaux. En effet, une page Facebook bien animée est amplement suffisante pour attirer de nouveaux clients. De plus, elle permet à votre boulangerie d'attirer des visiteurs vers votre site professionnel.

Apparaître dans les annuaires en ligne

Les annuaires en ligne offrent une première visibilité sur Internet. Cependant, vous ne devez pas perdre votre temps à vous inscrire dans tous les annuaires. Privilégiez plutôt ceux qui répertorient le plus de boulangeries.

Adopter une stratégie de fidélisation

Outre les méthodes de marketing digitales, vous devez mettre en place une stratégie de fidélisation de votre clientèle. Par exemple, vous pouvez organiser des offres promotionnelles au bout d’un certain nombre d'achats de pain.

Quel chiffre d'affaires pour une boulangerie ?

Généralement, une boulangerie affiche un chiffre d'affaires compris entre 45 000 et 155 000 euros.

Pour une estimation précise et personnalisée des revenus de votre projet, utilisez le prévisionnel financier adapté à une boulangerie.

Il faut savoir que le chiffre d’affaires d’une boulangerie varie en fonction de certains facteurs:
- l'emplacement de la boulangerie et la densité du trafic piéton
- le nombre de concurrents présents dans la zone d'implantation
- le nombre d'heures et de jours d'ouverture de la boulangerie
- la variété des produits proposés (pains, viennoiseries, pâtisseries, etc.)
- la présence ou non d'une option "click-and-collect"
- la présence d'une éventuelle offre de pâtisserie

Quelles sont les charges courantes d'une boulangerie ?

La gestion d'une boulangerie implique de nombreuses dépenses courantes :
- les charges variables, telles que l'achat d'ingrédients et de matières premières
- l'achat et l'entretien des équipements (four,chambre de repos pour le pain, etc.) et des fournitures (sachets, pinces, etc.)
- les frais liés à l'entretien du lieu de votre boulangerie
- les charges du personnel, dans le cas où vous ne travaillez pas seul
- les investissements en matière de marketing et de communication
- les divers impôts et taxes
- les frais administratifs
- le remboursement d'un éventuel emprunt

Dans le prévisionnel financier pour une boulangerie, vous retrouverez toutes les charges courantes du compte de résultat d’une boulangerie.

Ouvrir une boulangerie : est-ce rentable ?

Pour que votre boulangerie soit rentable, le chiffre d'affaires total doit être supérieur à l'ensemble des dépenses récurrentes.

Généralement, la marge nette d'un boulanger (après salaires) est comprise entre 9 % et 18 % du chiffre d'affaires.

Pour simplifier les choses, si on considère que votre boulangerie génère 100 000 euros de chiffre d'affaires et que votre marge nette (après salaires) est de 15 %.

Votre bénéfice sera calculé de la manière suivante : 15 % x 100 000 = 15 000 euros.

Obtenez une estimation complète et personnalisée de votre rentabilité grâce au prévisionnel financier pour une boulangerie.

Comment minimiser les dépenses de sa boulangerie ?

Afin de limiter les dépenses de votre boulangerie, vous devez maîtriser le fonctionnement de plusieurs leviers.

Maîtriser les charges salariales

Vous devez analyser les dépenses liées au personnel, puisqu'elles représentent environ un tiers de votre chiffre d'affaires. La mise en place d'une bonne organisation de travail est primordiale pour connaître les attributions de chaque employé. Vous devez vous assurer que les profits générés par chaque employé sont supérieurs à son coût.

Maîtriser l'achat des matières premières

Il est essentiel d'analyser la politique d'approvisionnement et de la corriger si nécessaire. Afin d'obtenir le meilleur rapport qualité/prix pour les matières premières, vous devez tirer parti de la concurrence présente entre les fournisseurs.

Optimiser la gestion des stocks

Une bonne gestion des stocks permet une meilleure gestion financière de votre boulangerie. Dans cette optique, équipez-vous d'une caisse enregistreuse, dotée d'un logiciel de gestion des stocks intégrée de votre boulangerie.

Comment financer un projet de boulangerie ?

Pour encourager la création d'entreprise et faciliter le démarrage de l'activité pour les entrepreneurs, l'État a mis en place plusieurs dispositifs de financement.

Le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d'Entreprise (NACRE)

C’est une aide publique qui vous permet de bénéficier d'un accompagnement sur 3 ans, notamment pour structurer le projet, trouver des financements, lancer la boulangerie dans les meilleures conditions possibles, etc. 

L’Aide à la Création ou à la Reprise d'Entreprise (ACRE)

Elle vous permet de profiter d'une exonération, partielle ou totale, de vos charges sociales durant une période de 12 mois d'activité. Ce taux dépend des revenus de votre boulangerie. De plus, cette aide vous permet de bénéficier d’un montant de 45 % du reliquat des allocations chômages.

Le Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise (CAPE)

Il offre un accompagnement par une entreprise sur différents sujets, tels que : le business plan, les conseils de négociation avec les banques, etc. Ce contrat a une durée d'une année, renouvelable deux fois.

Les Aides à l'embauche

Elles sont proposées par l'État, en particulier si vous êtes situé dans une zone en difficulté ou pour favoriser un recrutement particulier. Ces aides peuvent prendre la forme d'une exonération de charges sociales, d'une exonération fiscale, d'allègements fiscaux ou d'une prime exceptionnelle.

Le prêt d'honneur

L'État finance des organismes pour l'attribution de prêts d'honneur. Le montant de ces prêts oscille entre 2 000 et 50 000 euros, sans garantie exigée. Ces prêts vous permettent de se constituer un apport personnel, afin de négocier avec d'éventuels partenaires financiers.

L’Association Adie

Elle propose des aides financières à hauteur de 10 000 euros aux entrepreneurs. L'objectif est de permettre à toute personne de réaliser un projet entrepreneurial, dès lors qu'il est viable et ce, quel que soit le secteur d'activité.

À lire également

Comment réussir le business plan d'une boulangerie ?
Ouvrir une boulangerie : coûts, dépenses et rentabilité
Le guide de l'étude de marché d'une boulangerie