5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE ETE2021

[Guide Complet] Ouvrir une Pizzéria en 4 étapes essentielles

guide pour ouvrir une pizzéria

Chaque année, près 750 millions de pizzas sont consommées par les Français. Bien que la tarte à la tomate n'ait pas été inventée dans l'Hexagone, il semblerait cependant que nous sachions l'apprécier. 

Également, il faut noter qu'il existe plus de 20 000 établissements dont l’activité est la vente de pizzas. La plupart sont des indépendants et la demande actuelle laisse encore de la place pour les nouveaux arrivants.

Vous voulez ouvrir votre propre pizzéria mais ne vous ne savez pas comment démarrer ? Faut-il conduire une étude de marché ? Quelles sont les normes juridiques à respecter ? Y-a-t-il des démarches administratives obligatoires ? Faut-il rédiger un business plan ? Comment savoir si votre pizzéria peut devenir rentable ? Au bout de combien de temps ? On vous explique tout cela dans la suite de l'article. 

Une étude de marché vous permettra de réussir la création de votre pizzéria.

Après les États-Unis, la France est le deuxième pays qui consomme le plus de pizzas au monde. Pour les pizzerias, l’Hexagone représente un marché colossal. Ainsi, ouvrir une pizzeria est sans doute une bonne affaire. Mais avant votre entrée sur le marché, il est impératif de bien l’étudier et de le comprendre, notamment pour diminuer les risques d’échec.

À quoi ressemble la demande ? Avant de créer votre pizzeria, vous devez évaluer l'état de la demande du marché auquel vous souhaitez conquérir. C’est seulement après cette étude que vous serez apte à juger si le marché a suffisamment de potentiel pour être exploité. Pour le dire simplement, vous devez vous renseigner sur les besoins et les envies des consommateurs.  Pour ce faire, vous devez récolter le maximum d’informations possible sur le comportement du marché et sur les besoins de vos cibles. Qui achète des pizzas ? Dans quelles zones la demande est-elle la plus forte ? À quel moment de la semaine et du mois les consommateurs achètent davantage de pizzas ? Combien de pizzas sont écoulées sur le marché chaque mois ? Quels facteurs déclenchent l’achat ? Observe-t-on de nouvelles tendances en matière de consommation de pizzas ? 

Quel est l'état de la concurrence ? L’étude de la concurrence représente un autre volet de l’étude de marché. Elle consiste à analyser l’offre que constitue les principaux acteurs du marché. Cela permet notamment de savoir si l’arrivée d’un nouvel entrant (vous et votre pizzéria !) est encore possible, ou au contraire, si les barrières à l’entrée sont difficilement surmontables. Pour étudier la concurrence, voici quelques questions auxquelles vous devez répondre : qui sont vos principaux concurrents sur le marché ? Quelles sont leurs parts de marché ? Où sont-ils implémentés ? Quel chiffre d’affaires génèrent-ils ? Comment communiquent-ils ? Quelles sont les propositions de valeurs des uns et des autres ? Comment une nouvelle pizzéria pourrait se distinguer au milieu des offres existantes ? Également, une analyse SWOT pour votre pizzéria vous permettra de synthétiser les facteurs externes présents sur l'environnement concurrentiel.

Qui est la clientèle cible pour votre pizzéria ? Connaître sa cible permet d’élaborer une offre qui répondra à leurs envies et à leurs modes de consommation. Pour ce faire, vous devez soigneusement étudier vos potentiels clients. Qui sont-ils ? Où habitent-ils ? Que consomment-ils  ? Quels sont leurs critères de choix lorsqu'il s'agit de se rendre dans un restaurant ? Quel est leur budget pour la restauration rapide ? A quelle fréquence achètent-ils ? Après cette analyse démographique, vous serez en mesure d’identifier clairement vos cibles, et par la suite de dresser un profil de client idéal. En outre, étudier de façon sa clientèle cible permet de mieux segmenter le marché, afin de proposer des offres qui correspondent à chaque groupe de clients (qu'on appelle des "segments de marché").

rentabilité pizzéria
chiffre d'affaires pizzéria

Avant d'ouvrir votre pizzéria, élaborez une bonne proposition de valeur.

Comment se démarquer de la concurrence ? Pour ce faire, vous devez proposer une offre unique, qui crée de la valeur pour votre marché cible. En effet, plus la perception de valeur est forte chez le consommateur, plus sa confiance envers votre pizzeria sera élevée. Or, en marketing, plus les consommateurs sont confiants, plus ils achètent. Il existe plusieurs manières de communiquer sur votre proposition de valeur. Vos clients pourront analyser votre offre via vos menus et l'atmosphère générale de votre pizzéria, mais ça ne s'arrête pas là. Vous devez également travailler votre présence sur les réseaux sociaux et, éventuellement, construire une communauté autour de votre offre de pizzas. 

Quel(s) types de pizza ? Il existe autant de pizzas que de goûts. Végétarienne, Napolitaine, Américaine, 4 Fromages, Savoyarde, Calzone, Fermière ... le choix est infini. Cependant, toutes n'ont pas le même coût de production et donc la même marge brute par unité vendue. Ainsi, selon de votre positionnement et vos segments de marché, vous devez proposer des pizzas qui y correspondent. Si vous souhaitez cibler des étudiants (si vous ouvrez une pizzeria à proximité d’un campus universitaire par exemple), proposez des pizzas que vous pourrez proposer à un prix de vente abordable, tout en conservant des marges intéressantes. 

Quel décor et quelle atmosphère ? L’ambiance au sein d’une pizzeria se fait ressentir à travers son décor. Ainsi, vous devez aussi mettre l’accent sur cet aspect, afin de vous démarquer de la concurrence, mais aussi pour mettre à l’aise vos clients. Quelques idées décors marcheront toujours pour les pizzérias. Il y a, par exemple, le décor rétro aux allures de fast food américain (en utilisant des banquettes en guise de chaises par exemple). Il y a aussi le décor façon bistrot traditionnel des villages de l'Italie. Pour un aménagement plus moderne, le décor sud-américain est le plus en vogue ces dernières années. En ce qui concerne l’atmosphère, définissez l’ambiance que vous souhaitez pour votre pizzeria dès la conception du projet. L’important est qu’elle soit cohérente avec le décor, le concept et l’offre.

Vente à emporter ? Click-and-Collect ? À part la vente sur place, d’autres modes de distribution sont aussi à prendre en compte. La vente à emporter et le Click-and-Collect sont des modes de ventes qui peuvent vous aider à rentabiliser votre activité. En effet, ces types de vente peuvent toucher d’autres profils de clients, qui ne peuvent pas consommer sur place. Il s’agit par exemple des mères de famille avec des enfants en bas âge (qui préfèrent consommer à domicile), ou encore des cadres d’entreprises qui ne disposent que de très peu de temps pour leur pause-déjeuner. 

Quelle stratégie sur les réseaux sociaux ? A l’ère du numérique, il est important de ne pas négliger le canal digital. En effet, les ventes sur internet sont en pleine explosion, et cela est encore plus vrai depuis l'épisode du COVI19. Pour une stratégie digitale efficace, animez quotidiennement vos pages, à l’aide de photos attrayantes quant à vos créations culinaires (par exemple). En outre, pour accroître votre notoriété et faire connaître votre marque, n’hésitez pas à lancer des jeux et concours sur les plateformes sociales telles que Facebook et Instagram.

Pizzéria Business Plan modele
Pizzéria Business Plan modele

Pizzéria Business Plan

€39,90
VOIR LA LISTE DE MODÈLES

Le business plan : l'outil essentiel pour ouvrir une pizzeria à succès

De la création au développement de votre pizzéria, un précieux allié qui saura vous guider. En effet, l’objectif ultime d’un business plan pour votre pizzéria est de vous aider à prendre des décisions. Ce document à multiples vocations sera un outil indispensable tout au long de votre parcours, car il permet de constater à l’avance, par exemple, si vous devez mobiliser des capitaux, si votre projet est viable économiquement ou encore quelles doivent être les différentes étapes pour faire augmenter le chiffre d'affaires de votre pizzéria. 

Est-ce que votre pizzéria peut devenir rentable ? Votre prévisionnel financier vous l'indiquera. Lorsqu'on travaille sur le prévisionnel financier de sa pizzéria, on tente d'y voir plus clair quant aux futures finances de son projet d'entreprise. Cela permet notamment d'avoir une idée plus précise du potentiel de revenu de votre pizzéria. C'est ce document qui permet aussi de connaître, par exemple, les charges courantes d'un commerce de vente de pizzas. Ainsi, vous saurez combien de temps il vous faudra pour que votre pizzéria atteigne son seuil de rentabilité.

Enfin, un business plan vous permet de présenter votre projet de pizzéria à un potentiel investisseur. Avant que les banques et investisseurs accordent une demande de financement, ces derniers prêtent une attention particulière à la lecture du business plan. Pour ces acteurs, ce document permet de juger de la viabilité d'un projet. Il est donc un support essentiel pour obtenir des fonds et démarrer son projet de pizzéria. 

procédures administratives pizzéria

Après l'étude de marché et le business plan, la mise en pratique

Assurez-vous d'être conforme, d'un point de vue juridique. Votre pizzeria sera considérée par la loi comme un CHR. Ainsi vous devez faire très attention aux normes sanitaires, et surtout celles concernant l’hygiène alimentaire. En outre, vous devrez suivre des formations telles que la HACPP. Vous devez aussi faire des déclarations d'activité auprès de la DDPP, et vous inscrire à la Chambre de Commerce et de l’Industrie.

Le choix d'un statut adéquat pour votre entreprise. En ce qui concerne le statut juridique, vous pouvez choisir entre plusieurs formes de société. Premièrement, le statut le moins complexe est celui de l'auto-entreprise. Avec ce statut, vous êtes le seul actionnaire, et vous bénéficiez d’une comptabilité simplifiée. Le seul hic avec ce statut, c’est que vous avez un plafond à ne pas dépasser pour le chiffre d’affaires. Normalement, une pizzéria dépasse assez rapidement ce montant. Si vous tenez à rester le seul actionnaire, vous pouvez choisir le statut d’EIRL. Ce statut est beaucoup plus réglementé, mais il protège le patrimoine du fondateur à travers la déclaration d'affectation. Enfin, en étant le seul actionnaire, il est possible de choisir le SASU. Par ailleurs, si vous êtes au moins deux ou plusieurs actionnaires à investir dans la pizzeria, vous pouvez opter pour une SARL ou une SAS. 

Quelles dépenses pour démarrer ? Pour lancer votre pizzeria, vous devez prévoir des dépenses liées à son démarrage. Dans les investissements de départ d'une pizzéria, on retrouve notamment : l'achat ou la location d'un espace pour accueillir votre activité, un budget pour la décoration et l'achat de petit mobilier, des équipements informatiques et numériques, des honoraires de comptable et d'avocat, un budget marketing et communication, des dépenses administratives, des frais d'assurances, des honoraires pour une étude de marché pour votre activité, un budget pour s'enregistrer dans les annuaires, un dépôt de garantie ou encore le paiement des premiers loyers.

La réussite de l'ouverture de votre pizzéria dépendra aussi de votre niveau de préparation. L'étude de marché est une étape primordiale. Elle vous donnera des informations clés pour la réussite de votre projet. Vous devrez notamment déterminer quels types de pizza vous vendrez, quel décor pourrait correspondre aux modes de consommation de vos segments de marché ou encore si votre pizzéria a le potentiel pour devenir rentable.  Une fois l'étude de marché terminée, vous devez élaborer un business plan pour votre pizzéria. Enfin, vous pourrez vous lancer dans les premières étapes de la création. Les démarches administratives et juridiques sont les premières étapes de la création. Vous devrez notamment opter pour un statut juridique adapté à votre pizzéria. Vous devrez également mettre un budget de démarrage sur pied. Lorsque vous avez réuni la liste des investissements de départ, vous pouvez commencer à investir dans la création de votre pizzéria, puis vous lancer ! Bon courage !