5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Développer et commercialiser un logiciel : budget et rentabilité

budget prévisionnel logiciel saas

Combien faut-il dépenser pour le développement et la commercialisation d'un logiciel ?
Quelle est la liste des investissements ?
Peut-on démarrer son argent ? 
Comment estimer les profits de son projet de logiciel ?

Cet article vous aide à faire la lumière sur ces questions.

En plus de cela, si vous voulez obtenir tous les indicateurs financiers concernant votre projet de développement, procédez au téléchargement de notre prévisionnel financier pour un logiciel.

Les estimations suivantes sont basées sur plusieurs sources mais aussi sur notre expérience en termes de rédaction de business plans pour des logiciels. Attention : chaque projet est différent. Les chiffres énoncés dans cet article ne s'appliqueront peut-être pas à votre cas de figure. Notre mission ici est de vous informer.

Quelle est la somme nécessaire pour le développement et la commercialisation d'un logiciel ?

Sans prendre en compte les cas extrêmes, on peut considérer que le budget prévisionnel pour le développement et la commercialisation d'un logiciel est compris entre 15,000 et 200,000 euros.

Bien entendu, ça ne sera pas toujours le cas : certains éléments peuvent venir complètement modifier le budget prévisionnel de votre logiciel (SaaS). Vous aurez de nombreux cas de logiciels dont le développement aura coûté plusieurs millions d'euros.

Voici quelques paramètres qui peuvent avoir un impact majeur sur l'investissement initial :
- si vous avez besoin de breveter certaines parties du logiciel (ou non)
- la niche du logiciel (comptabilité, divertissement, bureautique, etc.)
- les fonctionnalités choisies pour le logiciel
- le business model choisi pour le logiciel (freemium, publicité, SaaS, etc.) 

Enfin, l'élément le plus important sera surement la stratégie choisie pour développer le logiciel (vous codez vous-même, vous embauchez des développeurs, vous faites appel à une agence web, etc.).

Pour obtenir tous les indicateurs de votre budget prévisionnel, modifiez les hypothèses de notre prévisionnel financier pour un logiciel.

Développer et commercialiser un logiciel : possible sans apport d'argent ?

Développer et commercialiser un logiciel sans argent est envisageable, cependant ce n'est pas l'alternative la plus aisée.

Vous pouvez solliciter des banques, mais pas sans apport. Pourquoi ? Car bénéficier d'un apport monétaire (10 à 15% des fonds investis), lors d'une demande de financement, prouve votre sérieux.

Une liste, sans doute non-exhaustive, des moyens de se constituer un apport personnel : la Love Money, les prêts à taux zéro, ou encore les subventions des départements et des régions.

Votre projet sera complet après rendez-vous auprès d'une banque, qui vous prêtera le complément nécessaire à votre apport personnel pour financer votre logiciel.

Il vous reste un obstacle à franchir : convaincre la banque de la solidité du projet de votre logiciel. S'appuyer sur un business plan bien rédigé pour votre logiciel. Notre modèle vous sera d'une aide précieuse.

Quel est le détail du budget prévisionnel pour le développement et la commercialisation d'un logiciel ?

Quel est le détail des équipements nécessaires pour un logiciel ?

Il est fondamental d'acheter du matériel adéquat pour réussir le développement et la commercialisation d'un logiciel.

Parmi les lignes du budget de démarrage de votre logiciel, on pourra identifier éventuellement, des consommables informatiques, un point d'accès à internet, un écran portatif, un bureau ergonomique, un cellulaire, des outils de développement informatique, des fournitures de bureau, du matériel de conférence, une imprimante adapté ou encore un ordinateur portable récent et performant.

Ce n'est là qu'une partie des équipements de départ. Bien entendu, si vous externalisez entièrement le développement de votre logiciel, alors vous n'aurez pas à procéder à ces dépenses.

Pour la liste complète et détaillée, vous pouvez télécharger notre prévisionnel financier pour un logiciel.

Quelles autres dépenses faut-il prévoir pour le développement et la commercialisation d'un logiciel ?

Les charges liées à l'établissement

Votre logiciel (SaaS) est une entreprise à part entière. Vous n'apprenez rien : il y a des dépenses à engager pour la création et le développement d'une entreprise.

Dans votre budget de départ, il y aura (entre autres) : des frais d'immatriculation, des prestations accessoires proposées par les centres de formalités des entreprises, les honoraires de comptables, des frais pour une étude de marché ou bien des frais de déplacement.

Notez enfin que, lors de la création d'une auto-entreprise, une grande partie de ces dépenses n'existe pas.

La constitution d'une équipe

Si vous embauchez du monde (un développeur mobile, un UX designer (responsable de l'expérience utilisateur), un expert ASO (App Store Optimization), etc.), vous devez accroître votre budget initial.

Dans le budget de votre logiciel on retrouvera par exemple : le paiement des premiers salaires, des honoraires versés aux agences de recrutement ainsi que la formation des personnes qui rejoindront votre équipe.

La communication pour le développement et la commercialisation d'un logiciel

Un peu de marketing permettra à votre logiciel de rapidement se faire connaître.

Voici certaines dépenses marketing qui peuvent faire partie du budget prévisionnel de votre logiciel :
- les partenariats qui vous donneront de la visibilité
- l'inscription de votre logiciel sur des plateformes en ligne
- un budget ASO, pour remonter sur les Stores
- le recrutement d'un freelance pour gérer vos réseaux sociaux
- des supports marketing à l'image de votre logiciel
- le budget Facebook Ads (pour faire la publicité de vos formules d'abonnement)
- l'optimisation du SEO de votre site web

Des frais qu'on peut retrouver dans votre budget

Dans votre budget, il y aura peut-être une somme à allouer pour l'achat de fournitures diverses.

De plus de quoi financer le fonds de roulement : suffisamment pour financer 6 mois d'opération sans chiffre d'affaires.

Enfin, vous devez comptabiliser des mensualités de remboursement, si vous avez sollicité un prêt afin de financer votre logiciel.

Pour vous aider, le budget, dans son entièreté, est présenté dans le prévisionnel financier, établi par notre équipe, pour un logiciel.

Combien de temps faut-il pour rentabiliser un logiciel ?

Est-ce que votre logiciel est rentable ? Cela va dépendre de 3 ratios financiers : les coûts de départ, le montant généré par votre logiciel et enfin la marge nette de votre projet.

Considérons un cas où nous prenons l'hypothèse suivante : l'ensemble des coûts de votre logiciel est d'environ 120,000 euros.

Également, on fait l'hypothèse que votre logiciel est dans la capacité de produire pas moins de 180,000 euros de revenus chaque année.

Finalement, la marge (nette) se situe à 40.0% du revenu généré.

Une première formule nous indique que votre logiciel est bénéficiaire et produit 40.0% x 180,000 = 72,000 euros : c'est la somme de son profit annuel.

Donc, il faudra 120,000 / 72,000 = 1.7 année à votre logiciel pour "récupérer" les investissements de départ.

En d'autres termes, votre logiciel, dans cet exemple, devient un projet rentable et bénéficiaire après 1 années et 9 mois d'activité, ce qui est relativement rapide ! 

Bien entendu, les chiffres propres à votre projet seront probablement différents.

Vous avez besoin d'estimer les profits de votre logiciel (SaaS) ? Profitez de notre prévisionnel pour un logiciel .

À lire également

Rédiger un business plan pour un logiciel
Le guide complet pour développer et commercialiser un logiciel
Commercialiser un logiciel : chiffre d'affaires et profits