5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

14 chiffres à connaître sur les centres auto en France

Les centres auto en France

Le parc roulant français continue avec une progression à la hausse. Il s’avère néanmoins que la proportion des foyers français à pouvoir s’acheter de nouvelles voitures a largement baissé ces dernières années. Cela fait ainsi automatiquement augmenter les coûts des réparations et de l’entretien.

De ce fait, on retrouve de plus en plus de garages et de centres auto ouverts aux quatre coins de la France. Même si le secteur est très concurrentiel, il y a encore une place à se faire.

Comment lancer son centre auto ? Vaut-il mieux ouvrir son centre auto en indépendant ou en franchise ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet dans cet article.

Vous retrouverez des chiffres et données actualisées dans notre business plan pour un centre auto.

38,3 millions de voitures particulières en 2021

Au 1er janvier 2021, le parc automobile français compte plus de 38,3 millions de voitures particulières. À cela viennent s’ajouter 5,9 millions de véhicules utilitaires légers (VUL), 600 000 poids lourds et 94 000 autocars.

Source : Données et études statistiques

1,65 million d’automobiles ont été mises en circulation en 2020

Si plus de 2 millions de voitures ont été mises en circulation en 2019, les chiffres ont reculé de 25 % en 2020. En effet, seules 1,65 million d’automobiles ont été mises en circulation cette année-là.

Les consommateurs sont par ailleurs de plus en plus nombreux à se tourner vers les voitures d’occasion. En 2020, les ventes ont donc augmenté de 7 %. Les voitures hybrides ont, quant à eux, gagné 15 % des parts des marchés en 2020 contre 6 % l’année précédente.

Source : Toute la Franchise

139 600 entreprises spécialisées en services automobiles en France

Selon les statistiques de l’ANFA (Association Nationale pour la Formation Automobile), la France compte près de 139 600 entreprises spécialisées en services automobiles. Cela englobe les centres auto, les spécialistes en équipements automobiles, en réparations auto, etc.

Le secteur reste dynamique, il concentre plus de 300 0000 salariés.

Source : on s'appelle

Un chiffre d’affaires global de 4,5 milliards d’euros

Un centre auto peut faire un chiffre d’affaires annuel HT de 170 000 € pour un taux de marge commerciale à environ 24 %.

Selon les chiffres partagés par l’INSEE, le secteur enregistre un chiffre d’affaires global de 4,5 milliards d’euros. Plus de 90 % du montant total du chiffre d’affaires est à attribuer à l’activité de réparation.

Source : Le Coins des Entrepreneurs

86 % des foyers français possèdent une voiture

D’après les résultats d’une enquête menée par Kantar sur de 10 000 foyers français en 2019, 86 % des foyers français possèdent une voiture.

Sur ces chiffres, 34 % sont dans la capitale et 95 % dans les zones rurales. 4 familles sur 10 ont deux voitures au garage.

Source : Auto Plus

Un budget de 1 200 € par an pour l’entretien

L’entretien général de leur voiture par an coûte en moyenne dans les 1 200 € par an aux Français.

Les dépenses mensuelles se situent ainsi dans les 100 € et cela inclut la vidange, le changement des pneus, le lavage, etc.

Source : FRPA

6 % pour les révisions générales de voiture

En 2020, le coût des réparations sur les disques et les plaquettes de frein a baissé de 17 %, passant ainsi à 190 € contre 230 l’année précédente.

La révision générale a connu pour sa part une hausse de 6 % et passe ainsi de 227 à 240 €. Les prestations sur les amortisseurs avant ont également enregistré une hausse de 51 %.

Enfin, l’augmentation de la recharge de climatisation coûte 129 € en 2020, soit 23 € de plus par rapport aux prix pratiqués l’année précédente.

Source : iDGARAGES.com

1 431 666 voitures dans le Nord

Le Nord compte plus de 1 431 666 voitures en circulation. Cela s’explique par le fait que les gens qui habitent hors des agglomérations disposent pour la plupart de voitures. Il y a également 1 181 426 voitures en circulation dans les Bouches-du-Rhône.

Ce trio de tête des départements avec le parc automobile le plus élevé est complété par la Gironde avec 1 009 276 voitures en circulation.

Source : Les Echos

80 % du chiffre d’affaires des généralistes concernent les pièces auto

Les garagistes et les enseignes telles que Norauto font plus de 80 % de leur chiffre d’affaires sur la vente de produits et de pièces détachées. Les spécialistes, quant à eux, concentrent leur activité sur l’entretien et le montage auto.

La vente de produits et de pièces détachées ne représente que 20 % de leur chiffre d’affaires.

Source : jesuisentrepreneur.fr

Un apport entre 10 000 et 100 000 €

Ouvrir son centre auto en franchise reste la meilleure solution pour démarrer à moindre coût. À cela s’ajoute l’avantage concernant la renommée et l’expertise du réseau. Pour intégrer un réseau tel que Whoh, il faudra compter avec un apport personnel de 10 000 € et un droit d’entrée de 10 000 €. Le chiffre d’affaires après 2 ans d’activité peut être de 150 000 €.

Pour intégrer un réseau tel que Norauto, il faut compter avec un apport personnel de 100 000 €, un droit d’entrée de 20 000 €. Pour un investissement global de 400 000 €, il est possible d’espérer un chiffre d’affaires de 1 300 000 € après 2 ans d’activité.

Source : Observatoire de la franchise

Bénéficier d’une aide de 10 000 € à la reprise d’un centre auto

Pour ouvrir un centre auto, il faut avoir un bon apport personnel. Selon Bpifrance, il est de rigueur en 2021 d’avoir au minimum 30 % de fonds personnels pour 70 % de fonds d’emprunts. Pour obtenir une aide financière, il est possible de prétendre au micro-crédit de l’ADIE qui peut aller jusqu’à 1 000 €.

À cumuler avec les aides de Pôle Emploi pour les repreneurs d’entreprise et un prêt auprès d’une banque publique d’investissements.

Source : krosfou

Des honoraires de rédaction de l’acte qui coûtent 2,5 à 3 % du prix de cession

Pour l’achat d’un fonds de commerce d’un centre auto, il faut compter avec les honoraires de rédaction de l’acte. Ils correspondent généralement entre 2,5 et 3 % du prix de cession. Le droit d’enregistrement correspond pour sa part à 5 % du coût de cession, après un abattement de 23 000 euros.

Les frais de prêts, quant à eux, dépendent des prix fixés par la banque, mais sont généralement à 1 000 euros.

Source : Auto Plus

Une reprise possible à 80 000 €

Dans les petites annonces, il n’est pas rare de trouver des centres auto à céder.

Un centre auto avec un atelier de 150 m² et un magasin de 30 m² sis en bord d’une route de passage à Lamastre est par exemple vendu à 80 000 €. Ce, avec un loyer de 1 000 € par mois et un chiffre d’affaires annuel de 1 141 000 €.

Source : Transentreprise

700 000 entrées en atelier

Pour certaines enseignes avec une renommée déjà bien assise comme Roady, il est possible de faire un chiffre d’affaires de 186 000 000 d’euros. Ils ont d’ailleurs enregistré près de 700 000 entrées en atelier en 2019.

De son côté, Point S à dépasser les 470 000 000 € en chiffre d’affaires tandis que Speedy en a enregistré 283 000 000 € en 2019.

Source : L'argus Pro

À lire également

[GUIDE COMPLET] Le business plan d'un centre automobile