5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Le marché des compléments alimentaires en chiffres

Complément alimentaire

Le secteur des compléments alimentaires se porte bien actuellement et les perspectives de croissance pour les années à venir restent assez positives. Malgré une baisse des ventes sur l’année 2020, les chiffres repartent à la hausse depuis 2021 et le marché des compléments alimentaires suit une tendance haussière.

Quelles sont les tendances actuelles du marché des compléments alimentaires ? Qui sont les cibles de ces produits ? Quelle est la rentabilité du secteur ? Essayons de répondre à toutes ces interrogations à travers ces 15 chiffres.

Un CA de 2,13 milliards d’euros

En 2019, le marché des complémentaires alimentaires en France représentait 2,09 milliards d’euros. Un an plus tard, le chiffre d’affaires a fait un bond de 1,9 % pour arriver au montant de 2,13 milliards d’euros. Les prévisions restent positives pour les prochaines années et il se dit que le marché devrait peser dans les 2,50 milliards d’euros à l’horizon 2024.

Sources : Culture Nutrition et Vita nutrition

300 acteurs exploitant plus de 300 marques

Selon Xerfi, il y a actuellement plus de 300 acteurs exploitant plus de 300 marques en France. Les gammes de produits s’alignent sur les rayons en pharmacies et en parapharmacies et les fabricants continuent de renouveler leurs offres, en l’orientant surtout vers la phytothérapie et les produits bio. Ce qui a d’ailleurs permis au marché de nouveaux genres de consommateurs.

Source : ZEPROS

5,1 % pour les ventes en unités

En 2021, les ventes en unités ont enregistré une hausse de +5,1 %, ce qui représente près de 28,12 millions d’unités. L’offre bio a également enregistré une hausse de 26,4 %, pesant ainsi désormais 18 % du marché en valeur. Les produits promettant du tonus ont gagné 14,6 %, suivis du bien-être avec +7,4 % et des produits minceur avec +1,1 %.

Source : LSA

Les pharmacies représentent 50 % des parts de marché

Selon les rapports du Synadiet, sur l’année 2020, les pharmaciens ont détenu la moitié des parts de marché du secteur des compléments alimentaires. Les officines restent ainsi de loin le lieu d’achat préféré des consommateurs. Outre la proximité, la relation de confiance entretenue avec le pharmacien explique cette tendance.

Source : Nutrifizz

37,6 % pour le segment immunité

En 2020, les produits qui ont le plus été vendus restent de loin les compléments alimentaires promettant un boost de l’immunité avec une hausse de +37,6 %. Viennent ensuite le segment de la vitalité avec +18,6 % et de l’humeur/gestion de stress avec +9,3 % tandis que la digestion/transit a accusé un recul de 0,8 %. Enfin, les ventes de produits de santé pour femmes ont également affiché une croissance de 10,7 % sur la même période.

Source : PHARMANAGER Ingredients

30 % pour l’e-commerce

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’e-commerce pour l’achat de leurs produits. En effet, en 2020, les ventes de compléments alimentaires via les boutiques e-commerce ont progressé de 30 %, ramenant ainsi le CA global à 139 millions d’euros. Cet engouement s’explique notamment par la fermeture de bon nombre de pharmacies et de parapharmacies sur la période.

Source : Biolinéaires

4 % en magasin bio

Les ventes enregistrées dans les magasins bio ont enregistré une croissance de 4 % en 2020. Le segment vitalité et immunité a largement contribué à booster leur vente, permettant aux magasins bio de gagner 11 % des parts de marché du secteur. La grande distribution compte pour sa part, pour 9 % du marché des compléments alimentaires.

Source : LSA

57 % des consommateurs sont des femmes

En 2020, les habitudes de consommation des compléments alimentaires des Français ont évolué. 57 % des consommateurs de ces produits sont des femmes, 28 % d’entre elles ont entre 35 et 49 ans et 70 % d’entre elles sont des femmes actives. Pour la plupart des consommateurs, la prise de compléments alimentaires a été prescrite par un médecin. Pour 43 %, le déclic s’est fait à la suite du visionnage d’un clip publicitaire à la télé et pour 42 %, cela s’est fait grâce au digital.

Source : Pilele

68 % des Français ont consommé des compléments alimentaires

Les pratiques alimentaires des Français ont bien évolué. Ils sont désormais à la recherche de produits plus naturels (46 %) et moins transformés (36 %). 68 % des Français ont déclaré avoir consommé des compléments alimentaires sur l’année 2020 et pour 37 % d’entre eux, une cure de vitamines.

Source : JDN

19 % des Français consomment des compléments alimentaires toute l’année

Dans l’édition 2021 de l'observatoire du Synadiet, on note que 46 % des Français choisissent de faire des cures saisonnières de compléments alimentaires. 27 % en consomment à certaines périodes, notamment pendant les examens, lors d’une baisse de forme ou encore à la suite d’une longue période de stress. 19 % des Français en consomment de manière continue toute l'année et 9 % en consomment de manière ponctuelle.

Source : LA TRIBUNE

81 % des Français disent voient d’un bon œil les compléments alimentaires

Selon l’Observatoire annuel de la Perception des compléments alimentaires d’OpinionWay, il semblerait que 81 % des Français voient les compléments alimentaires et les solutions de santé d’un bon œil. En 2020, 68 % d’entre eux auraient acheté des compléments alimentaires. Pour 41 %, la motivation est poussée par la recherche de produits naturels et pour 34 % d’entre eux, la prise de compléments alimentaires a été faite pour garder une bonne santé.

Source : In'alim

Un apport personnel de 10² 000 à 40 000 €

Se lancer dans le secteur via la franchise reste une très bonne idée dans la mesure où vous profitez de la renommée d’un réseau déjà établi. Chez Yiango, spécialisé dans les compléments alimentaires et les huiles essentielles, vous devrez par exemple compter avec un apport de 10 000 €. Elle monte à 40 000 € chez Fitness boutique qui lui, se spécialise dans les compléments alimentaires pour sportifs. Après deux ans d’activité, les deux enseignes assurent respectivement un CA moyen de 200 000 et de 350 000 €.

Source : Point Franchise

Une progression de 66 % pour les gummies

Les gummies, ces compléments alimentaires qui rappellent des confiseries par leur forme, ont la côte auprès des Français. En 2021, ils se placent à la deuxième place des types de compléments alimentaires les plus vendus sur Amazon. Ils ont en effet enregistré une hausse de 66 % des ventes et affichent une croissance annuelle de plus de 95 %.

Source : PHARMA INSIDE

58 % des Français préfèrent les produits d’origine française

Pour 75 % des consommateurs de compléments alimentaires, le choix dépend de la composition qui doit être naturelle au possible. Et 67 % des Français choisissent tout particulièrement les produits sans additifs. Pour 58 %, l’origine de fabrication compte pour beaucoup et d’ailleurs, ils préfèrent les produits sur le sol français. Enfin, pour 69 %, l’efficacité est un critère de choix.

Source : Capital

1 090 € par an pour des compléments alimentaires

En 2019, les Français ont déboursé près de 1 090 € par an pour des compléments alimentaires. C’est 215 € de plus que la moyenne européenne et 28 € de plus que ce que déboursent les Italiens pour des compléments alimentaires sur la même période.

Source : MyProtein