5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Les chiffres à connaître sur les cabinets dentaires en France

les cabinets dentaires en France

Il y aurait un chirurgien-dentiste pour 709 habitants à Paris alors qu’il y en a un pour 2 761 habitants dans l’Orne. Ce déséquilibre dénote la nécessité de former de nouveaux professionnels du métier. Les Français quant à eux, sont 64 % à consulter à l’année et le délai pour une prise de rendez-vous est en moyenne de 28 jours.

La prise en charge de la sécurité sociale est également assez faible, d’où l’importance de souscrire une mutuelle pour les restes à charge. Comment se porte actuellement le secteur ? Combien il y a-t-il réellement de dentistes en France et combien gagnent-ils mensuellement ? Découvrez toutes les réponses dans notre article.

Un CA moyen de 243 576 €

Selon les chiffres partagés par l’Union nationale des associations des gestions agréées (UNASA), on comptait 5415 cabinets dentaires en France en 2020. Le chiffre d’affaires moyen de ces cabinets est de 243 576 € en 2020, affichant ainsi un recul de 7 % par rapport à l’année précédente. La même année, un cabinet dentaire faisait un bénéfice net de 93 552 €, soit un recul de 1 % par rapport à l’année précédente.

Source : dentaire365

40 000 dentistes en France

Au premier janvier 2021, on recensait près de 40 000 dentistes en France. On compte également près de 42 000 chirurgiens-dentistes et 35 000 dentistes libéraux exclusifs. On compte ainsi 645 entreprises dans le secteur qui créent plus de 59 954 emplois et participent à 66 % au chiffre d’affaires global du secteur.

Sources : statista et Comident

11,5 millions de consultations par an

Sur les 40 000 dentistes répertoriés en France, 35 000 exercent en libéral. Chaque année, ce sont plus de 11,5 millions de consultations et de visites qui sont réalisées sur tout le territoire. 53 millions d’actes de soins dentaires sont également rédigés.

Pour ce qui est des motifs, le détartrage reste le mal dentaire qui inquiète le plus de français. Les cabinets dentaires accueillent 911 patients par an et la profession compte une honoraire moyenne annuelle de 271 000 €.

Source : Quelle santé !

Une dépense moyenne de 3 109 € par habitant

Sur l’année 2020, 69,8 % des Français ont pris rendez-vous pour des soins dentaires et de pose de prothèses. 10,8 % ont eu recours à l’orthodontie, 7,1 % à la radiologie, 6,6 % à la chirurgie dentaire et 5,7 % pour une consultation.

Même si les soins dentaires ont accusé un recul en valeur de 8,9 % par rapport à l’année précédente, la dépense totale des Français reste élevée, ce qui a permis de pallier la baisse. Sur l’année 2020, on a en effet enregistré une dépense totale de 209,2 milliards d’euros en soins dentaires, soit une dépense moyenne de 3 109 € par habitant.

Source : Docali

Un remboursement à hauteur de 70 %

Le montant de la prise en charge de l’assurance maladie dépend généralement du type de dent à traiter, mais en règle générale, elle est à hauteur de 70 %. Elle est ainsi de 23,61 % pour les soins d’une canine ou d’une incisive au tarif conventionnel fixé à 33,74 €. Pour une prémolaire, la prise en charge est de 33,74 € et est de 57,35 € pour une molaire.

À noter que la pose d’une couronne peut aller de 300 à 900 % alors que la prise en charge ne se base que sur le tarif conventionnel qui est de 107,50 €. La part de remboursement de la sécurité sociale ne sera que de 75,25 €.

Source : adp Assurances

Un remboursement de 100 à 800 %

Le montant du remboursement des soins dentaires par la mutuelle santé peut aller de 100 % à 800 %. Pour la pose d’une couronne, la mutuelle prend généralement en charge 200 % de la base de remboursement de la sécurité sociale, soit 215 € (107,50 x2).

Il faut cependant bien être attentif aux conditions du contrat de mutuelle, car certains proposent bel et bien un remboursement à hauteur de 200 %, mais après la déduction du remboursement de la Sécurité sociale.

Source : Réassurezmoi

83 % des chirurgiens-dentistes trouvent les outils numériques indispensables

L’évolution du numérique a réellement changé la vie des chirurgiens-dentistes. Ils sont 83 % à considérer les outils numériques tels que les scanners intra-oraux mais aussi les outils les plus basiques comme le mail de rappel ou encore la prise de rendez-vous en ligne comme des incontournables à leur métier.

Source : Doctolib

60 000 € pour l’acquisition de matériels

Ouvrir son propre cabinet dentaire a un coût, il faudra notamment prévoir un budget pour le loyer, les frais de travaux et d’aménagement, le mobilier ainsi que le matériel professionnel.

Il faut compter dans les 30 000 € pour l’achat des matériels de base (fauteuils, instruments, éclairages, etc.) et de 21 000 à 30 000 € supplémentaires pour les équipements et machines (appareil de radiographie dentaire, matériel pour blanchiment dentaire, etc.).

À cela s’ajoute le coût de stérilisation des instruments qui n’est pas non plus à négliger.

Source : Instaletliberal.fr

10.7 % affectés aux charges sociales

Même si un cabinet dentaire fait un bon chiffre d’affaires mensuel, il ne peut pas se déroger aux charges fixes et variables qui incombent à son cabinet. Il faudra notamment compter 10,7 % du bénéfice net du cabinet pour les charges sociales personnelles, 4,6 % pour le loyer ou encore 9,9 % pour les ressources humaines.

Source : DENTASTIQUE.FR

6 100 € net par mois

Le salaire moyen d’un chirurgien-dentiste dépend de ses honoraires, du nombre de sa clientèle, mais aussi du temps de consultation de son cabinet. Toutefois, on peut affirmer qu’il gagne dans les 6 100 € nets par mois s’il exerce en libéral et entre 2 800 et 3 500 € par mois s’il exerce en tant que salarié.

Source : cidj.com

86 % exercent en libéral

86 % des chirurgiens-dentistes de France exercent en libéral. 50,8 % d’entre eux ont plus de 50 ans, 7,1 % d’entre eux ont plus de 65 ans et 10 % d’entre eux ont moins de 30 ans. En ce qui concerne la part des femmes dans le métier, il y a aujourd’hui 58,6 % des chirurgiens-dentistes femmes de moins de 30 ans dans le secteur.

Source : MACSF

64 % des Français consultent à l’année

Au cours d’une année, 64 % des Français prennent rendez-vous chez un dentiste et pour la plupart, le principal motif concerne le détartrage. 33 % des Français font confiance à un dentiste qui leur a été recommandé par un proche. Sur tout le territoire, 99 % des patients sont à moins de 10 km d’un cabinet dentaire et on compte près de 911 patients par dentiste en moyenne en France.

Source : statista

20,24 € pour une prestation de détartrage

En ce qui concerne le coût des soins dentaires, il faut compter dans les 28,92 € pour un détartrage, 26,97 € pour le soin d’une carie sur une face.

Pour une dévitalisation d’incisive ou de canine, il faut compter dans les 33,74 € tandis que pour une extraction de dents permanentes, il faut payer dans les 33,44 €.

Pour les enfants de moins de 13 ans, il faut payer dans les 31,20 € pour les soins d’une carie sur une face et 52,50 € pour une carie sur deux faces.

Une dévitalisation d’incisive ou de canine coûte 39,04 € tandis qu’une dévitalisation prémolaire, il faut compter dans les 55,77 €.

Source : april

86 chirurgiens-dentistes pour 100 000 habitants en PACA

En ce qui concerne la répartition géographique, on compte 70 chirurgiens-dentistes pour 100 000 habitants dans le sud de la France. C’est d’ailleurs l’une des régions de la France où la densité est la plus importante avec la région PACA où il y a 86 chirurgiens-dentistes pour 100 000 habitants.

En Normandie, la densité est plus faible avec 41 professionnels pour 100 000 habitants et elle l’est encore plus en Picardie où la densité est de -30 % à la moyenne nationale.

Source : id

28 jours en moyenne pour une prise de rendez-vous

S’il faut compter avec un délai moyen de 80 jours pour une consultation auprès d’un ophtalmologue actuellement en France, il est de 28 jours en moyenne pour un chirurgien-dentiste.

Un rendez-vous sur deux est obtenu dans les 17 jours et en fonction de symptômes graves, il est possible d’avoir un rendez-vous dans les 8 jours. Le délai dépend également de la zone géographique et il est par exemple possible d’avoir un rendez-vous dans les 15 à 24 jours en fonction de la nature de la consultation et de l’accessibilité des lieux.

Source : lejsl

7 265 nouveaux chirurgiens-dentistes à former

Selon l’ONDPS (Observatoire National de la Démographie des Professions de Santé), les besoins en santé dentaire des Français sont à la hausse. Il faudra alors former environ 7 265 nouveaux chirurgiens-dentistes, soit 20 % professionnels, supplémentaires sur tout le territoire d’ici cinq ans.

L’ONDPS ajoute que certaines régions ne disposent pas des installations nécessaires pour accueillir les patients et la répartition des praticiens est relativement inégale, d’où la nécessité d’établir un plan de formation plus efficace.

Source : DENTAL TRIBUNE