5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

10 chiffres à connaître sur les laboratoires d’Analyses médicales

Marché des laboratoires d'analyses médicales

En France, les laboratoires d’Analyses médicales enregistrent de bons chiffres d’affaires depuis ces deux dernières années. Les demandes pleuvent et pour y répondre, les laboratoires privés n’hésitent pas à s’équiper de matériels high-techs.

Au niveau de la concurrence, il faut compter avec les grands groupes qui représentent plus de 40 % du marché. Il y a néanmoins encore de la place à se faire, reste à proposer une offre complète.

Comment se lancer dans le secteur ? De quel budget a-t-on besoin pour ouvrir un laboratoire d’analyses médicales ? Nos réponses.

70 % de la biologie médicale est réalisée par les laboratoires privés

D’après les données récoltées sur le site viedebio.com en 2020, plus de 70 % de la biologie médicale en France sont réalisés par les laboratoires privés.

Les laboratoires de biologie médicale enregistrent par ailleurs un chiffre d’affaires global de plus de 20 millions d’euros et en 5 ans, leur part de marché est passée de 24 à 46 %.

Source : Businesscoot

Une hausse de 37 % en valeur

En 2020, les dépenses d’analyses en laboratoire ont progressé de près de 37 % en valeur.

Le secteur se voit cependant confronté depuis quelques années à des pressions tarifaires. Ce, depuis la mise en place par les pouvoirs publics d’une politique plus stricte sur les dépenses en santé.

Source : jesuisentrepreneur.fr

1 français sur 2 tient compte de la qualité d’accueil dans leur choix

Pour 1 français sur 2, le choix d’un laboratoire dépend en premier lieu de la qualité d’accueil. Ainsi, d’après les avis récoltés auprès de plus de 35 000 clients, 54 % des visiteurs tiennent compte de l’amabilité, de l’écoute et de la qualité d’accueil dans leur choix.

Source : SIAPARTENERS

Un chiffre d’affaires de 6,2 milliards d’euros en 2020

En 2020, la consommation d’analyses et de prélèvement a progressé de 37,4 % en France. Cela a permis au secteur d’atteindre un chiffre d’affaires de 6,2 milliards d’euros sur l’année.

À noter qu’entre mars 2020 et mars 2021, les chiffres ont surtout été portés par les 67 millions de tests antigéniques et RT-PCR réalisés.

En 2021, ce sont des prélèvements spécifiques de 5 à 6 millions par semaine qui ont été faits et cela a grandement participé à la croissance du secteur.

Source : WHAT’S UP DOC

Les laboratoires indépendants représentent 30 à 35 % du marché

En 2021, les laboratoires indépendants représentent 30 à 35 % du secteur. 40 % du marché est, quant à lui, détenu par les trois grands groupes à savoir Biogroup, Cerba et Inovie.

Avec Synlab, Unilabs et Eurofins, ils génèrent un chiffre d’affaires annuel global de près de 200 millions d’euros.

Source : Vie de bio

4 000 sites de prélèvements de proximité en France

Le nombre de laboratoires de biologie médicale sur tout le territoire est passé de 4 000 en 2008 à 500 en 2019. En cause, de nombreux laboratoires du secteur privé ont fusionné.

Le nombre de sites de prélèvements de proximité est, pour sa part, resté stable ces dernières années. On en compte actuellement près de 4 000 sur l’ensemble du territoire.

Source : SYNDICAT DES BIOLOGISTES

48 374 techniciens de laboratoire en France

Au 1er janvier 2020, on dénombre près de 48 374 techniciens de laboratoire en France. Les femmes comptent pour 83 % des employés en laboratoire tandis que l’âge moyen des techniciens est de 44 ans.

Pour ce qui est de la répartition des modes d’exercice des techniciens de laboratoire, 45,6 % exercent dans des hôpitaux et 54,4 %, dans le privé.

Source : STAFFSANTÉ

100 000 € de coût d’immobilisation de matériels

Pour ouvrir un laboratoire indépendant de taille moyenne, le coût d’immobilisation du matériel est à tenir en compte. Cela dépend bien souvent du nombre d’analyses réalisées. Le coût des machines représente 20 % de l’investissement total de départ.

Aussi, il faut compter 20 000 € d’immobilisation par paillasse chacun pour un automate de biochimie et pour l’hématologie. Il faudra également compter entre 20 000 et 30 000 € pour l’immunologie.

À cela viennent s’ajouter 15 000 € pour la bactériologie, ce qui fait un total de 100 000 € environ.

Source : cmv médiforce

Un délai de délivrance de 9 mois pour l’obtention de l’autorisation

Pour pouvoir ouvrir un laboratoire d’analyses médicales en France, il faut obtenir une autorisation auprès du ministère de la Santé. Après le dépôt du dossier, il faut compter un délai de délivrance de l’autorisation de 9 mois.

Il est également important de se renseigner sur la législation en vigueur dans le secteur avant de se lancer, notamment en ce qui concerne la conformité aux exigences des normes ISO 15 189.

Sources : Hera Magazine et Francoeur

93 % de la rémunération proviennent des actes de biologie

Pour un laboratoire indépendant, plus de 93 % de la rémunération proviennent des actes de biologie. Les transmissions d’analyses qui sont aussi actées sont limitées à 15 % de l’activité totale du laboratoire.

Source : jesuisentrepreneur.fr