Le marché de l'élevage de poules pondeuses en France (2023)

Le marché de l'élevage de poules pondeuses
En France, plus de 57,3 millions de poules pondeuses produisent des œufs. Rien qu’en 2021, ce sont plus de 15,7 milliards d’œufs qui ont été produits. La consommation moyenne en France est, quant à elle, de 220 œufs par habitant, par an. Cela vient confirmer que le secteur affiche une belle dynamique et les prévisions de chiffres d’affaires pour les prochaines années restent positives.

Notre équipe étudie régulièrement ce marché. Profitez de son travail en téléchargeant le business plan pour des poules pondeuses.

Les achats d’œufs de poules élevées au sol ont augmenté de 187 %

Selon les chiffres partagés par le CNPO, on note une hausse de 2,7 % des achats des ménages sur les huit premiers mois de l’année 2022 comparés aux chiffres de 2019. Les achats ont surtout été portés par les achats d’œufs de poules élevées au sol qui ont augmenté de 187 %. Les achats d’œufs de poule élevés en plein air ont aussi augmenté de 19 % tandis qu’en bio, la hausse fut timide avec 4 %.

Les œufs alternatifs représentent 67 % du mode de production française et à l’échelle européenne, la moyenne est de 58 %. Ils sont plus abordables par rapport aux œufs produits par des poules en cages et sont nettement plus sains. D’ailleurs, 91 % des Français le considèrent comme un achat incontournable.

Source : Oise Agricole

57,3 millions de poules pondeuses en France

On recense près de 57,3 millions de poules pondeuses sur tout le territoire. 33 % d’entre elles sont enfermées dans des cages et plus de 44,9 millions sont abattus chaque année. Une poule pond en moyenne 300 œufs en un an et la mortalité pendant la période de ponte est 5 à 12 %. Après une année de ponte, les poules sont ensuite envoyées à l’abattoir. L’âge d’abattage est notamment de 68 à 74 semaines.

En ce qui concerne le mode d’élevage, 21 % des poules sont élevées en bâtiment sans un accès à l’extérieur. 46 % sont élevées en bâtiment avec un accès au plein air. Ce segment concerne particulièrement les élevages bio (15,7 %), les poules en label rouge (6,4 %) ainsi que les poules élevées en plein air (24,4 %).

Source : L214

15,7 milliards d’œufs produits en 2021

Selon l’ITAVI, ce sont près de 15,7 milliards d’œufs (972 000 tonnes) qui ont été produits en France en 2021. Cela représente une hausse de 3,7 % par rapport à 2020. D’ailleurs, la France se place à la première place des pays producteurs d’œufs à l’échelle européenne, suivie de l’Allemagne et de l’Espagne.

Les effectifs de poules pondeuses en système alternatif se rapprochent par ailleurs des 67 % vers la fin de l’année 2021. Les ménages français commençaient à se tourner vers les œufs alternatifs. Au niveau de l’Union européenne, la consommation moyenne d’œufs a progressé de 0,5 % en 2021, passant ainsi à 217 œufs par habitant et par an.

Source : Itavi

64,5 % des poules sont en élevage alternatif

En septembre 2021, près de 64,5 % des poules pondeuses étaient élevées hors cages tandis que 35 % restent élevées en cages. Si les éleveurs français continuent la transition vers l’élevage alternatif, ce choix est salué par plus de 97 % des Français. 80 % se disent même prêts à payer plus pour acheter des œufs issus de ce mode d’élevage plus respectueux des animaux.

89 % d’entre eux estiment également qu’il est impératif d’offrir un accompagnement financier aux éleveurs pour rendre la transition plus rapide. 84 % pensent que l’État doit intervenir et les aider à cesser leur activité s’ils n’arrivent pas à changer leur mode d’élevage.

Source : Les Œufs

99 % des Français consomment des œufs

D’après la dernière enquête menée par CSA pour le Comité National pour la Promotion de l’Œuf (CNPO) en mai 2021, 99 % des Français consommaient des œufs en 2021. 85 % d’entre eux en achètent en magasins tandis que 82 % en achètent dans les supermarchés. 36 % en prennent via la vente en direct et 30 % auprès des commerçants de proximité. 26 % achètent par ailleurs leurs œufs auprès des producteurs locaux. 13 % en achètent auprès des magasins bio. 12 % des consommateurs mangent par ailleurs les œufs de leurs propres poules.

De janvier à fin août 2022, les achats des ménages progressent de +2,7 %, tirés par la hausse des achats d’œufs de poules élevées au sol (+ 187 %), en plein air (+ 19 % – hors Label Rouge) et bio (+ 4 %), comparés à la même période de 2019 avant la crise de la covid.

Source : Œufs Info

Une hausse du CA de 10 % pour la production d’œufs bio

Selon l’Agence Bio, la France comptait 9,5 millions de pondeuses biologiques en 2021 réparties dans 2 645 exploitations bio. Cela représente une hausse de 8 % par rapport aux chiffres de 2020. La région Auvergne-Rhône-Alpes compte à elle seule 468 exploitations bio en 2021 tandis que la Drôme et l’Allier sont les premières régions productrices d’œufs bio dans la région.

Concernant la production d’œufs bio, elle enregistre une belle croissance en 2021, avec une hausse de 10 % du chiffre d’affaires. Enfin, pour ce qui est de la consommation d’œufs, d’après le rapport du CAM à la fin mars 2022, elle accuse une baisse de 6,3 % par rapport aux chiffres de 2021. Cela se remarque aussi bien sur la consommation d’œufs biologiques (-12,8 %) que ceux de poules élevées en plein air (-8,7 %).

Source : Cluster Bio

Les poules élevées en cage représentent 1/3 de la production française

Selon une enquête menée par CNPO et CSA en mai 2021, 84 % des Français estiment qu’il est impératif de laisser les poules évoluer librement au lieu de les mettre en cage. 71 % d’entre eux jugent que le développement d’élevages alternatifs est désormais souhaitable, en parallèle aux élevages, en plein air et bio.

En 2021, les poules élevées en cages représentaient 1/3 de la production française. Pour comparaison, elles en représentaient 44 % en 2020. Les effectifs des poules pondeuses enregistrent une hausse annuelle de près de 15 % depuis 2013 pour les élevages au sol. Il en va de même pour les systèmes biologiques (11 %), l’élevage en plein air (9 %) et l’élevage en plein air Label Rouge (4 %). On note toutefois une exception pour les effectifs en cage qui ont baissé de 9 % par an.

Source : Œufs Info

300 millions de poussins broyés chaque année en UE

Le décret publié en février 2022 dans le Journal Officiel interdisait le broyage des poussins mâles à la naissance. Cette pratique est en effet très répandue dans la filière des poules pondeuses aussi bien en France que dans l’Union européenne. Ce sont en effet plus de 300 millions de poussins qui sont tués chaque année dans l’UE.

En France, près de 50 millions de poussins sont abattus chaque année puisqu’ils ne peuvent pas pondre des œufs destinés à la commercialisation et à la consommation. Cela concerne surtout les couvoirs spécialisés dans la distribution de poules pondeuses aux éleveurs.

Source : Cnews

À lire également

Faire le plan financier pour un élevage de poules
Construire un business plan pour un élevage de poules
Mener une étude de marché pour un élevage de poules