5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

Les chiffres et données sur le marché du vrac en France

Données de marché sur la vente en vrac

Motivé par des raisons à la fois écologiques et économiques, l'achat sans emballage est de plus en plus prisé. Face aux nouvelles attentes des consommateurs, les rayons et les commerces de produits non emballés continuent de se multiplier en France. Ainsi, le marché de la vente en vrac connaît une véritable croissance qui ne risque pas de disparaître au cours des prochaines années.

Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan modele
Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan modele

Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan

€39,90

Le business plan complet pour prouver que votre projet d'épicerie vrac est est viable et rentable.

En savoir plus

1,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Selon le Réseau Vrac, le chiffre d'affaires du marché du vrac en 2020, tous circuits confondus, représente 1,3 milliard d'euros, soit une croissance annuelle de 8 %. Cette belle performance est toutefois fortement freinée comparé au bond de 41 % réalisé en 2019. En effet, pour 42 % des personnes interrogées, l'inaccessibilité aux rayons de vrac, en raison de la crise sanitaire, en est la première cause.

Source : Circuits Bio

140 épiceries en vrac en France

D'après le Réseau Vrac, la France, avec plus de 140 épiceries spécialisées dans la vente en vrac, est le leader mondial du secteur.

Aujourd'hui, le principal distributeur de vrac reste le réseau Day by Day avec 59 magasins. Les magasins bio représentent 45 % du total, dont 88 % sont équipés d'un rayon vrac. Quant aux grandes surfaces alimentaires, elles représentent les 50 % restants.

Ce marché présente néanmoins différents défis, puisqu'il implique de garantir la traçabilité des produits, l'hygiène et l'exactitude de l'étiquetage. Même si elles tendent à s'y intéresser davantage, les grandes chaînes de distribution ne sont pas les mieux adaptées au vrac.

Source : Business France 

0,75 % du marché de la consommation

Le vrac reste néanmoins un marché de niche, avec une part de seulement 0,75 % du marché de la consommation. Toutefois, le Réseau Vrac espère atteindre les 3 % très prochainement, ce qui semble prometteur compte tenu de l'évolution du marché vers une consommation plus locale et responsable. Par ailleurs, bien qu'il n'existe pas de profil type du consommateur de vrac, ce marché attire de nombreux végétaliens et végétariens, dont le nombre est en hausse en France. Il séduit également une certaine catégorie de consommateurs, dont les revenus sont supérieurs à la moyenne française.

Source : La France Agricole

Le vrac : 15 % moins cher que les produits emballés

15 % moins chers

À ses débuts, le marché du vrac ne proposait que les classiques, à savoir les produits secs, les pâtes, les fruits secs. Cependant, aujourd'hui, on peut y trouver des produits de lessive, des produits ménagers et même des aliments pour animaux. Toutefois, certains produits sont toujours impossibles à vendre, comme par exemple la sauce tomate. En effet, cela concerne la conservation et l'altération du produit.

Grâce à l'absence d'emballage et par conséquent de coûts de commercialisation, les produits en vrac sont généralement moins chers. En effet, ils coûtent entre 10 et 15 % de moins que les produits emballés. Ainsi, les produits de base comme le riz et les pâtes sont souvent beaucoup moins chers. En revanche, certains produits peuvent être plus chers, comme le miel, puisqu'ils sont souvent issus de circuits courts, bios et de meilleure qualité.

Source : Mazaki Motor

5,4 millions de foyers achètent des produits en vrac

La vente en vrac est loin de représenter un microphénomène. De fait, ce concept fait partie intégrante des habitudes de plus de 5,4 millions de ménages français, d'après une étude sur la consommation réalisée par Nielsen. 

Les acheteurs de produits en vrac sont à 46 % des consommateurs réguliers, avec au moins un achat par mois. Cela correspond à près de 19 % des ménages français.

Source : Circuits Bio

Magasin Vrac Prévisionnel Financier modele
Magasin Vrac Prévisionnel Financier modele

Épicerie Vrac (Sans Emballages) Prévisionnel Financier

€59,90

Tous les indicateurs, graphiques et tableaux financiers pour votre projet d'épicerie vrac ! 

En savoir plus

53 % des consommateurs ont plus de 50 ans

Pour Nielsen, le marché du vrac est loin d'être un simple concept parisien ou un phénomène réservé aux jeunes cadres dynamiques. En effet, l'acheteur en vrac se rapproche plus de Monsieur et Madame tout le monde.

Toujours selon l'étude, ces amateurs de produits non emballés habitent le plus souvent seuls et résident dans des zones rurales ou dans des villes comptant moins de 20 000 habitants. Ils sont environ 53 % à avoir plus de 50 ans et 31 % à être retraités.

Source : Circuits Bio

0,5 % des français sont des consommateurs réguliers

Les consommateurs de produits en vrac sont 1,5 % à en acheter au minimum une fois par mois. Cependant, les français ne sont que 0,5 % à être des consommateurs réguliers de ce type de produit. Ainsi, malgré la forte croissance des ventes en vrac, le principal enjeu consiste à augmenter le nombre de consommateurs réguliers.

De plus, les raisons environnementales ne sont étonnamment pas la première motivation de ces acheteurs. D'après une enquête, 37 % des consommateurs déclarent se tourner vers le vrac afin de pouvoir acheter la juste quantité, tandis que seulement 22 % le privilégient pour réduire les déchets d'emballage. Ce motif économique occupe une place importante chez les acheteurs occasionnels.

Sources : Circuits Bio et Business France

Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan modele
Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan modele

Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan

€39,90

Le business plan complet pour prouver que votre projet d'épicerie vrac est est viable et rentable.

En savoir plus

10 % des consommateurs favorisent les épiceries en vrac

Pour faire leurs achats de produits en vrac, 61 % des consommateurs favorisent les supermarchés et hypermarchés. Ils sont 53 % à privilégier les magasins bio et seulement 10 % les épiceries en vrac.

Néanmoins, pour les acheteurs réguliers de produits en vrac, avec au minimum un achat par mois, le réseau spécialisé apparaît comme le principal circuit de distribution pour 63 % des consommateurs. Ce dernier est suivi par les hypermarchés et supermarchés à 56 % et les épiceries en vrac à 15 %.

Source : Circuits Bio

10 % des consommateurs achètent des produits non alimentaires

En France, les produits alimentaires demeurent de loin les plus demandés en vrac. Parmi ces produits, les oléagineux et les fruits secs sont privilégiés par respectivement 63 % et 56 % des consommateurs.

Cependant, les produits non alimentaires connaissent une véritable progression. En effet, près de 10 % de la clientèle s'est tournée vers les produits tels que le liquide vaisselle, les produits d'entretien ou encore la lessive en vrac. 

Source : Circuits Bio

54 % des français souhaitent accéder à des marques en vrac

D'après les résultats d'une étude, 54 % de la population française souhaite accéder à des marques en vrac. Plus encore, cette part s'élève à 73 % pour les acheteurs en vrac. Cette étude confirme donc qu'il existe une véritable place pour les marques sur le marché. 

En ce qui concerne les produits souhaités par les marques en vrac, 70 % des personnes interrogées déclarent vouloir avoir accès aux mêmes produits qui sont habituellement vendus emballés.

Source : Circuits Bio

Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan modele
Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan modele

Épicerie Vrac (Sans Emballages) Business Plan

€39,90

Le business plan complet pour prouver que votre projet d'épicerie vrac est est viable et rentable.

En savoir plus

À lire également

- Les tendances et innovations du coffee shops
- Tout savoir sur le budget, équipements et rentabilité d'un coffee shop
- Réussir le buisness plan d'un caffé