5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Comment ouvrir un bar à vin rentable ?

Le guide pour ouvrir un bar à vin

Qu'est-ce qu'un bar à vin ?

Le bar à vin constitue un lieu de convivialité. En plus d'y aller pour boire, il est possible de consommer un repas léger et de se divertir. Il s’agit d'un restaurant où l'on peut, à tout moment, déguster du vin, servi au verre ou à la bouteille, accompagné d'une spécialité locale.

Les vins proposés à la carte sont choisis par le propriétaire, en fonction de leur qualité, mais aussi de leur prix et de la spécialisation de l'établissement.

Quant aux plats proposés, ils sont généralement simples afin d'accompagner et de mettre en valeur les vins.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un bar à vin ?

En France, il est obligatoire de suivre une formation pour ouvrir un bar à vin. La durée de celle-ci varie entre 1 et 3 jours et a pour but de présenter les droits et les obligations en matière de vente d'alcool au futur responsable. Elle porte sur :
- la prévention et la lutte contre l'alcoolisme
- la protection des mineurs
- la répression de l'ivresse publique
- la lutte contre le bruit
- la réglementation des stupéfiants
- les notions de responsabilité civile et pénale

Le suivi de cette formation permet d'obtenir une licence de débit de boissons, nécessaire à l'exercice de votre activité.

Dans le cas d'un bar à vin, la licence nécessaire est la licence III, dite licence restreinte. Pour l'obtenir, une demande doit être effectuée auprès de l'administration, au moins 15 jours avant l'ouverture du bar.

Quelles sont les démarches et étapes pour ouvrir un bar à vin ?

Tout d'abord, vous devez rédiger les statuts de votre société. Cette étape vous permet de définir clairement les pouvoirs de chaque associé. Il est possible de les rédiger seul(e), toutefois il est préférable de faire appel à un spécialiste (avocat) pour vous accompagner.

Par la suite, vous devez déposer votre capital social composé des apports de votre société. Une fois votre compte bancaire ouvert, un certificat de dépôt vous sera remis.

Ensuite, vous devez publier une annonce dans un journal d'annonces légales, afin de faire connaître votre démarche de création. L'attestation reçue est incluse dans votre dossier d'immatriculation.

Enfin, le dossier d'immatriculation de votre entreprise doit comporter tous les documents requis, à savoir le formulaire M0, les statuts signés, les frais de justice, les attestations, etc. Quant au dépôt, il est effectué soit auprès du Centre de Formalités des Entreprises ou directement auprès du Greffe du Tribunal de Commerce.

Les étapes pour ouvrir un bar à vin

Quelles sont les règles autour de l’ouverture d’un bar à vin ?

Les règles autour de l’ouverture d’un bar à vin sont les suivantes.

Vous devez obtenir une licence de débit de boissons. La vente de boissons alcoolisées étant réglementée en France, il n'est pas possible de servir de l'alcool sans cette licence.

Selon les boissons servies, il existe différentes licences. Pour un bar à vin, une licence III est suffisante, si vous ne proposez que du vin, des bières et des boissons présentant un taux d'alcool inférieur à 18 degrés. En revanche, si vous souhaitez proposer des alcools plus forts, comme le rhum et la vodka, une licence IV est nécessaire.

Puis, vous devez demander un permis d'exploitation et déclarer votre bar à vin. La validité de ce permis est de 10 ans après le suivi de la formation obligatoire. Une fois le permis d'exploitation obtenu, vous devez déclarer votre établissement au moins 15 jours avant le lancement de l'activité.

Enfin, il est nécessaire d'afficher les mentions obligatoires concernant les mineurs, l'ivresse publique ou l'interdiction de fumer. Il faut aussi respecter les normes en matière d'hygiène et de sécurité. Par ailleurs, assurez-vous de vous déclarer à la mairie si vous souhaitez vendre de la nourriture.

Quels sont les risques liés à l’ouverture d’un bar à vin ?

L'ouverture d'un bar à vin peut entraîner de nombreux risques. Vous devez en être conscient avant de lancer votre activité. Parmi ces derniers, on trouve notamment :
- une activité qui se développe faiblement, souvent en raison de l'absence d'un business plan
- des fournisseurs peu fiables
- la présence d’un personnel peu productif
- des imprévus de trésorerie.
- les risques liés à la santé et à la sécurité, en raison du manque de respect des règles

Quelles assurances pour ouvrir un bar à vin ?

Il n'est pas obligatoire de souscrire à une assurance pour gérer un bar à vin. Cependant, il est essentiel d'examiner attentivement les différents types de garanties pouvant être utiles.

L'assurance Responsabilité Civile Professionnelle

Cette assurance vous couvre contre les dommages causés aux tiers, en particulier à vos clients. Ces dommages peuvent être causés par vous-même, vos employés, vos locaux ou vos biens professionnels. Veillez à bien définir les risques devant être couverts par cette assurance avec votre assureur.

L'assurance multirisque professionnelle

Cette assurance couvre votre local, l'équipement utilisé et la marchandise stockée. En cas de sinistre, cette assurance permet de maintenir votre activité malgré les pertes subies.

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un bar à vin ?

Il est indispensable de réaliser un business plan afin d’ouvrir un bar à vin. Ce dernier se compose d'une présentation du projet et d'un prévisionnel financier. Il vous permet d'étudier la faisabilité de votre projet, grâce à l'analyse du marché et de la demande des clients. Il vous permet également de définir une feuille de route et une stratégie de développement pour votre activité.

Ce document vous permet d'établir un budget de démarrage, avec une liste de dépenses. Il va permettre d’estimer le chiffre d'affaires, la rentabilité,et prévoir une stratégie marketing pour augmenter vos revenus.

Il constitue le support de référence, qui vous permettra de présenter votre projet aux banques, aux investisseurs ou à une plateforme de financement.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir un bar à vin ?

L'étude de marché pour un bar à vin est essentielle à la réussite de votre projet.

Elle permet de vérifier que le marché n'est pas saturé. Elle identifie vos concurrents, leurs forces et leurs faiblesses, afin de mieux vous démarquer.

Cette étude vous permettra de trouver le meilleur concept pour votre bar à vin et de mieux vous positionner.

Avec cet outil, vous allez cerner la dynamique du marché et comprendre les dernières tendances sur ce secteur.

Comment faire une étude de la concurrence pour un bar à vin ?

Pour assurer le succès de votre bar à vin,une étude de la concurrence peut s’avérer utile. Vous devez connaître le nombre de bars à vin présents dans votre zone d'implantation. De plus, l’analyse de leur offres, telles que le type de bouteilles proposées et les horaires d'ouverture seront nécessaires.

Il faudra tenter de comprendre si ces bars à vin sont populaires auprès de votre clientèle cible (ou non). Pour ce faire, vous devez analyser leur taux de remplissage le vendredi et le samedi soir, les avis, leur marketing, leur présence sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook,Tiktok,etc.), leur référencement sur les moteurs de recherche, etc.

Enfin, il faut savoir à qui s’adressent ces bars à vin concurrents. Il faut savoir si ces établissements visent la clientèle bourgeoise, les connaisseurs, etc.

Combien coûte l’ouverture d’un bar à vin ?

L'ouverture d'un bar à vin entraîne de nombreuses dépenses, que vous retrouverez toutes dans le prévisionnel financier pour un bar à vin. Un budget de démarrage doit être réalisé.

En règle générale, Il faut prévoir un budget compris entre 75 000 et 210 000 euros pour l’ouverture d’un bar à vin.

Cependant, il est important de savoir que ce chiffre peut varier en fonction de nombreux facteurs, notamment :
- le lieu d'implantation
- la capacité d'accueil
- la taille du stock initial de bouteilles et de nourriture
- le positionnement de votre établissement, par exemple les vins de luxe nécessitent un budget initial plus élevé
- le nombre d'employés lors du lancement de votre activité
- la présence ou non d'une boutique, physique ou en ligne, pour vendre le vin

Quels sont les investissements pour ouvrir un bar à vin ?

Le lancement d'un bar à vin demande plusieurs investissements :
- l'achat du local, le versement d'un dépôt de garantie ou encore les premiers mois de loyer
- l'aménagement du local, notamment l'installation du comptoir de bar et de l'espace de stockage des vins
- le mobilier, les équipements nécessaires et suffisamment de vaisselle
- les frais d'établissement d'un bar à vin, tels que la rédaction des statuts, le paiement de diverses assurances, etc.
- l'achat du stock initial, à savoir les bouteilles de vin et éventuellement de la nourriture
- le budget marketing, dont la conception de la carte des vins, des cartes de visite, etc.
- la conception d'un site web
- la masse salariale, à savoir le paiement des premiers salaires et des cotisations sociales
- les honoraires d'un expert-comptable

Notre prévisionnel financier pour un bar à vin contient l’ensemble des dépenses de démarrage, ainsi que leur montant. Tout est modifiable : ainsi vous pouvez obtenir facilement un budget prévisionnel propre à votre projet de bar à vin.

Comment choisir les caves de conservation de son bar à vin ?

Pour un bar à vin, il est indispensable de disposer d'une cave à vin professionnelle. Il existe plusieurs modèles avec différentes fonctionnalités : chaque type répond à un objectif précis et présente des particularités.

Il y a la cave de vieillissement, qui est souvent utilisée dans les bars à vin et les restaurants. Elle permet de faire vieillir les grands crus et de stocker un grand nombre de bouteilles. De plus, elle offre des conditions proches de celles des caves naturelles.

Il y a aussi la cave de conservation et de service, qui permet de maintenir les bouteilles à la bonne température. Il est possible d'opter pour une cave à vin multi-températures..

Le choix du type de porte est un élément à prendre en compte pour sa future cave. Le vin peut se détériorer, par exemple, avec les rayons UV. Il est donc préférable de privilégier une porte vitrée anti UV, afin d’avoir une vue sur les bouteilles sans les endommager.

Quel est l'emplacement idéal pour un bar à vin ?

Afin de choisir un bon emplacement pour votre bar à vin, vous devez apporter de l’importance aux conditions suivantes:
- la visibilité et la fréquentation du lieu
- la sécurité de l'emplacement
- l'économie locale, avec par exemple des prix abordables dans un quartier jeune ou universitaire et des prix plus élevés dans le centre-ville ou les zones touristiques
- la concurrence et le nombre de débits de boissons autour de votre emplacement
- l'accessibilité et la proximité d'un parking
- la présence de transports en commun

Comment trouver de bons fournisseurs pour son bar à vin ?

Les fournisseurs seront à la base de la réussite de votre bar à vin. C’est pourquoi vous devez les sélectionner avec attention.

Voici comment trouver des bons fournisseurs pour votre bar à vin:
- la variété des produits proposés, par exemple certains fournisseurs collaborent avec des marques étrangères et proposent une large gamme de vins
- les prix proposés
- l'originalité des produits proposés, les clients recherchent constamment de la nouveauté
- le délai de livraison, en privilégiant un circuit de livraison court et rapide
- la réactivité face aux demandes urgentes
- la possibilité de bénéficier d’offres promotionnelles après plusieurs années de collaboration

Des fournisseurs pour son bar à vin

Vaut-il mieux ouvrir un bar à vin en indépendant ou en franchise ?

Pour ouvrir un bar à vin, vous avez le choix entre exercer en tant qu'indépendant ou adhérer à une franchise. Ainsi, il convient de comprendre ces deux possibilités avant de faire votre choix.

Les avantages d'un bar à vin franchisé

- les coûts de démarrage sont moins élevés, grâce au soutien de la franchise
- l’assistance offerte pour le démarrage
- la réduction des risques, puisque vous êtes accompagné
- le bénéfice d'une formation en gestion d'entreprise
- les financements s’obtiennent de manière plus aisée
- le profit d'une image de marque déjà bien établie
- l’accès aux données du marché et aux tendances du secteur, fournies par la société mère
- la diminution du stress et le sentiment d'être encadré

Les avantages d'un bar à vin indépendant

- l'absence de frais initiaux de franchise
- l’opportunité de bénéficier de l'intégralité du chiffre d'affaires réalisé, sans partage avec le franchiseur (entre 5 et 20 % des ventes)
- la flexibilité et l’autonomie plus conséquentes, puisque vous n'êtes pas tenu de suivre les règles du franchiseur
- la liberté de fixer vos propres tarifs et de choisir vos propres marges
- l'absence de risque de conflit et d'accord contractuel avec une franchise
- la possibilité de vendre votre entreprise plus facilement lorsque vous êtes indépendant

Quel concept pour réussir l'ouverture de son bar à vin ?

Pour attirer davantage de clients, vous devez adopter un concept qui vous différencie du reste de la concurrence. Parmi les plus prometteurs, on trouve :

Un choix de vins pour tous les budgets

Le prix est le principal facteur de marketing de votre bar à vin. Ainsi, des prix raisonnables permettent de gagner des clients.

Une atmosphère unique

Une décoration aux couleurs chaudes, avec une touche d'originalité, permet de dégager une atmosphère conviviale. Ainsi, une atmosphère cohérente avec votre positionnement crée un sentiment de bien-être chez les clients.

Proposer des vins bios

Les produits biologiques sont la grande tendance des années à venir. La consommation de ceux-ci doit apporter une réelle valeur ajoutée à votre commerce.

Collaborer avec des partenaires locaux

Proposer des produits locaux est souvent vu comme un gage de qualité pour les clients. De plus, le soutien que vous apportez aux producteurs locaux améliore votre image de marque.

Créer une boutique en ligne

Internet est un moyen de communication à ne pas négliger pour vendre plus de produits. La conception d'une plateforme e-commerce vous permet d'atteindre un public plus large et d'augmenter votre chiffre d'affaires.

Proposer d'autres types d'alcool

Il est nécessaire de varier ses produits pour attirer plus de clients et ainsi augmenter le chiffre d'affaires.

Quelle stratégie de distribution pour un bar à vin ?

Le secteur du vin privilégie la distribution physique. Cependant, on assiste ces dernières années, à un certain engouement pour l'achat de vin en ligne.

Une plateforme e-commerce peut se révéler être une initiative très rentable. De plus, elle vous offre une plus grande visibilité. Vous avez également la possibilité de choisir les vins à référencer, les campagnes promotionnelles sur lesquelles investir ou les moyens de communication à utiliser.

Il est nécessaire que votre site soit à la fois professionnel et intuitif. Rares sont les consommateurs qui ont une réelle connaissance du vin. Vous devez concevoir un site web clair, qui accompagnera le client tout au long du processus d'achat du vin.

Comment attirer des clients quand on a un bar à vin ?

Afin d'assurer le lancement de votre activité et d'attirer davantage de clients, il est nécessaire de réfléchir à certaines initiatives :
- lancer une nouvelle gamme de vins
- créer un espace de dégustation
- établir des partenariats avec d'autres établissements qui ciblent le même public
- augmenter la gamme de vins proposés au verre
- étendre son commerce sur de nouveaux marchés, tels que les alcools forts
- développer une offre davantage axée sur la restauration
- mettre en place des ateliers et des cours de dégustation de vins dans votre votre établissement
- développer une franchise

Quelle stratégie marketing pour un bar à vin ?

Une solide stratégie marketing vous permet d'attirer plus de clients et d'augmenter vos revenus. Vous en trouverez une complète dans le business plan pour un bar à vin.

Également, afin de réussir le plan marketing de votre établissement, vous pouvez envisager les mesures suivantes.

Développer une communauté sur les réseaux sociaux

les réseaux sociaux peuvent valoriser l'ambiance de votre bar à vin ou l'arrivée de crus d'exception. Informer les clients des événements et des changements dans votre établissement permettra de les fidéliser.

Améliorer votre site web

La conception d'un site web constitue le moyen idéal pour concrétiser vos objectifs. Il représente la vitrine digitale de votre activité et augmentera votre chiffre d’affaires. Un bon référencement sur google permet d’attirer plus de monde.

Collaborer avec des influenceurs

Un influenceur vous permet d’élargir votre public. Il permet de créer de la publicité autour de votre établissement et de le rendre attractif.

Communiquer dans les médias

Pour annoncer l'ouverture de votre bar à vin, publier un article dans les journaux locaux ou approcher des sites web spécialisés peut attirer une clientèle plus large. Si vous proposez un concept atypique, vous aurez encore plus d'intérêt à publier un article.

Miser sur le tourisme

Si vous exercez dans une région touristique et que vous valorisez les vins de cette région, vous serez en mesure d'attirer les amateurs de vin. Vous devez également essayer de vous inscrire dans les guides touristiques.

Quel chiffre d'affaires pour un bar à vin ?

En règle générale, le chiffre d'affaires d'un bar à vin se situe entre 40 000 et 400 000 euros.

Cependant, que de nombreux facteurs peuvent faire varier ce montant, notamment :
- l'emplacement de votre bar à vin
- la capacité d'accueil
- le positionnement de votre établissement et, par conséquent, les tarifs proposés
- la vente (ou non) de nourriture
- la présence d'une boutique en ligne, pour la vente de bouteilles de vin
- le nombre de jours d'ouverture au cours de l'année
- l'intensité de la concurrence dans la zone de chalandise (zone géographique de votre commerce)

Notre modèle financier adapté à un bar à vin vous permet d’obtenir une estimation précise et détaillée du chiffre d’affaires de votre établissement.

Comment estimer le chiffre d’affaires prévisionnel d’un bar à vin ?

Le business plan d'un bar à vin doit inclure des projections de chiffre d'affaires. Il est essentiel d'être en mesure d'estimer les revenus prévisionnels de votre établissement.

Il faut connaître la facture moyenne par client au sein de votre bar. Pour ce type d'activité, le panier moyen est généralement compris entre 25 et 30 euros.

Ensuite, vous devez multiplier ce chiffre par le nombre de transactions attendues sur une période donnée. Lors du lancement d'un bar, le nombre de transactions est souvent modeste. Vous devez vous attendre à un faible nombre de transactions au cours des premiers mois. Grâce à des efforts commerciaux et opérationnels, ce nombre peut par la suite évoluer.

Finalement, vous pouvez espérer une augmentation de 30 à 35% des revenus au cours des premières années d'exploitation. Attention toutefois, une croissance trop importante est difficile à justifier auprès d'un banquier ou d'investisseurs.

Notre modèle financier adapté à un bar à vin vous permet d’obtenir une estimation précise et détaillée du chiffre d’affaires de votre établissement.

Comment améliorer la rentabilité d’un bar à vin ?

L'ouverture d'un bar à vin peut se révéler particulièrement rentable. La marge sur les boissons et la petite restauration est souvent très importante.

Néanmoins, vous ne devez pas sous-estimer le poids que représentent certains investissements et dépenses.

Vous devez mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour augmenter la rentabilité de votre établissement :
- choisir un bon emplacement, même si cela implique de payer un loyer plus élevé
- choisir un positionnement et un concept clairs
- développer la vente de produits, en boutique physique et en ligne
- développer une offre originale qui se démarque de la concurrence
- organiser des événements, des soirées de dégustation, des conférences, etc.
- améliorer l'accueil et la qualité du service
- créer une base de données clients et y recourir régulièrement pour contacter vos clients, les inviter à des événements, communiquer votre programme, etc.
- contrôler le budget marketing et veiller à ce que l'argent dépensé vous rapporte plus
- limiter vos dépenses courantes

Comment financer un bar à vin ?

Pour rassembler les fonds nécessaires à l'ouverture de votre bar à vin, il existe différentes aides à votre disposition. Pour les obtenir, vous devrez présenter un solide business plan concernant votre bar à vin aux potentiels partenaires.

Aides publiques

Il s'agit de dispositifs de soutien mis en place par l'État et les régions, en partenariat avec divers organismes. À titre d'exemple, on peut citer l'Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise (ARCE), financée par Pôle Emploi. Un capital de 45 % du reliquat des allocations chômage est versé à l'entrepreneur.

On peut citer le Nouvel Accompagnement à la Création ou à la Reprise d'Entreprise (NACRE). L'entrepreneur profite d'un accompagnement pour le montage du projet, la structuration financière et le lancement de l'activité. Le montant de cette aide oscille entre 1 000 et 8 000 euros.

Des initiatives privées ou mixtes

Des initiatives privées ou mixtes destinées aux créateurs d'entreprise, comme les prêts d'honneur ou les concours existent. À noter que l'État et les établissements publics peuvent également en organiser.

À lire également

Ouvrir un bar à vin : budget, équipements et rentabilité
Comment faire le business plan d'un bar à vin ?
Le chiffre d'affaires et les charges d'un bar à vin