5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Le guide complet pour ouvrir un bar à bières rentable

Ouvrir un bar à bières rentable

Les bars à bières sont de plus en plus nombreux en France.

Censé être un lieu d’échanges et de détente, un tel établissement constitue l’endroit parfait pour se retrouver autour d’un verre après une longue journée. Idéal pour des rencontres entre amis, collègues ou en famille, un bar à bières propose généralement des dizaines de variétés de bières et de boissons alcoolisées aux clients.

Ces types d’établissements sont généralement ouverts en début de matinée jusqu’à 1 heure du matin au plus tard selon la réglementation en vigueur.

L’ouverture d’un bar à bières est un projet relativement accessible. Pour assurer la réussite de son débit de boisson, il faut cependant se poser les bonnes questions.

Quelles formations pour ouvrir un bar à bières ?

La vente de boissons alcoolisées est strictement réglementée en France. Pour pouvoir ouvrir un bar à bières, l’exploitant doit se former pour obtenir les autorisations requises à l’ouverture de son débit de boisson.

Parmi les formations à suivre pour ouvrir un bar à bières, on a notamment :
- une première formation, au sortir de laquelle les apprenants obtiennent un permis d’exploitation de bar
- une seconde formation dédiée à l’obtention du permis de vente d’alcool en nocturne
- d’autres formations axées sur la sécurité alimentaire et l’hygiène qui, pour rappel, sont obligatoires

À quelles assurances souscrire pour un bar à bières ?

Pour ouvrir un bar à bière, il est indispensable de souscrire un certain nombre d'assurances. Celles-ci vous permettront d'être couvert en cas de sinistre.

L'assurance responsabilité civile professionnelle : la RC Pro vous protège des risques professionnels, notamment des dommages causés à un tiers ou d'une faute professionnelle.

L'assurance multirisque professionnelle : elle couvre vos locaux, vos biens et votre matériel en cas de sinistre tel qu'une explosion, un incendie ou un dégât des eaux.

L'assurance protection juridique : cette garantie prend en charge les frais de justice et les honoraires d'avocats en cas de litige avec un client.

L'assurance prévoyance : cette assurance vous couvre, vous et vos employés, contre les pertes de revenus suite à un accident ou une maladie.

L'assurance auto professionnelle : si vous utilisez des véhicules dans le cadre de votre activité, vous devez souscrire une assurance auto professionnelle. Si vous disposez de plus de 3 véhicules professionnels, vous pouvez souscrire une assurance flotte.

Quelle réglementation pour ouvrir un bar à bières ?

Dans le cadre de l’ouverture d’un bar, le gérant doit faire attention aux réglementations suivantes :
- la déclaration de son activité à la DDPP ou Direction Départementale pour la Protection des Populations. Cette déclaration se fait dans un délai de 30 jours après l’ouverture du débit de boissons
- la réglementation en matière d’hygiène suivant la méthode HCCAP : pour cela, une attention particulière doit être portée sur l’origine des denrées alimentaires périssables, la température idéale de conservation, la date de consommation
- la réglementation en matière de sécurité conformément, aux normes imposées aux établissements de type ERP

Quels sont les risques quand on ouvre un bar à bières ?

Les exploitants des débits de boissons sont exposés à divers risques parmi lesquels :
- le trouble à l’ordre public : la consommation excessive de boissons alcoolisées chez certains clients peut le leur amener à commettre des délits touchant à l’ordre public
- la dégradation des équipements : les gérants des bars à bières font souvent face, dans leurs établissements, à des bagarres qui opposent des clients et parfois même les employés. De tels affrontements entraînent généralement la dégradation du matériel
- les risques liés à la responsabilité des employés : tout employé qui se blesse dans l’exercice de ses fonctions est pris en charge par l’employeur
- les risques liés à la responsabilité des locaux
- les risques d’hygiène et salubrité
- la vente d’alcool aux mineurs, constitue un acte passible d’amendes et de fermeture administrative

Quelles sont les erreurs à ne pas faire quand on ouvre un bar à bières ?

Les erreurs à éviter lorsqu’on ouvre son bar à bières sont :
- ne pas avoir établi, au préalable, un business plan pour son bar à bières
- se lancer seul, sans s’entourer d’experts dans le domaine
- nouer des partenariats avec des fournisseurs peu fiables
- ne pas vérifier les références de ses employés
- passer outre les réglementations en matière d’hygiène et de sécurité

Quel emplacement pour un bar à bières ?

Voici les critères à prendre en compte pour le choix de l’emplacement de son bar à bières.

Le positionnement : pour pratiquer des prix accessibles, l’idéal étant un quartier jeune ou universitaire. Pour des tarifs un peu plus élevés, les centres-villes et les quartiers touristiques sont à envisager.

Le secteur : miser sur un lieu très fréquenté où les clients potentiels se rendent quotidiennement.

La sécurité : le local doit être suffisamment sûr pour que les clients s’y sentent en confiance.

L’accessibilité et le stationnement : ouvrir un bar dans un bâtiment en bordure de route est un plus. L’idéal étant un local doté d’un parking privé.

Quel budget pour ouvrir un bar à bières ?

Le budget prévisionnel pour l’ouverture d’un bar à bières, dans la majorité des cas, se situe entre 65  000 et 175  000 euros.

Les frais comprennent les charges locatives, le coût de l’ameublement, le coût des équipements, les fournitures, etc. Tout cela doit être prévu en amont de l’ouverture. Des options de financement, à l’instar des prêts brasseurs, sont disponibles pour accompagner les entrepreneurs.

Retrouvez le budget prévisionnel et toutes les dépenses de démarrage dans notre prévisionnel financier pour un bar à bières.

Quels équipements pour un bar à bières ?

Pour le bon fonctionnement d’un bar, il faut prévoir :
- des arrières-bars réfrigérés
- des équipements de bar : une tireuse à bière, une machine à café
- des équipements relatifs à l’ameublement de la terrasse
- divers appareils : gros électroménagers et petits électroménagers
- l’achat de la verrerie et de l’ensemble des ustensiles cocktail
- les matériels et appareils de cuisson
- l’achat des bières et autres boissons
- les équipements dédiés au stockage des produits

Comment sélectionner un fournisseur pour son bar à bières ?

Les critères à prendre en compte pour le choix des fournisseurs sont :
- la diversité des produits proposés : certains grossistes collaborent avec des marques étrangères et proposent une large gamme de boissons
- le prix : les prix varient généralement d’un fournisseur à un autre. Il est donc important d’étudier les différentes offres afin d’obtenir les meilleurs prix
- le délai de livraison : il est judicieux de privilégier un circuit de livraison court et rapide
- l’originalité : les clients sont sans cesse à la recherche de nouveautés. Il ne faut donc pas hésiter à leur proposer des produits originaux qu’ils ne trouveront pas chez la concurrence

Faut-il ouvrir un bar à bières en franchise ou en indépendant ?

Chaque option offre des avantages et des inconvénients qu’il est important de comprendre.

Ouvrir son bar en franchise permet de bénéficier de la notoriété et de l’appui du franchiseur. C’est également une option plus sûre et rentable, car la franchise permet d’évoluer dans un réseau déjà établi. Néanmoins, les créateurs d'entreprise sont moins indépendants et ne peuvent pas prendre d’initiative personnelle sans l’approbation, au préalable, de l’enseigne.

Ouvrir son bar en indépendant assure une véritable flexibilité et autonomie au porteur de projet. Également, ce dernier n'a pas à payer une redevance à la franchise et ne partage pas ses gains avec une autre entité.

Comment choisir les bières à servir dans son bar à bières ?

Le choix des bières à servir dans son bar se fait sur la base d’une étude de marché. Avoir une idée des chiffres de vente permet également de savoir quels produits sont les plus appréciés des clients. Quels qu’en soient les cas, un bar à bières doit proposer une large variété de boissons à sa clientèle.

Quel logiciel de caisse choisir pour un bar à bières ?

Parmi les meilleurs logiciels de caisse et les fonctionnalités à privilégier, on a :
- les ordinateurs de poche, encore appelé Toast Go : avec ce système, tous les serveurs ont accès à la plateforme. Les écrans connectés permettent aux services de prendre des commandes, de recevoir les paiements et signatures des clients
- la préautorisation de carte de crédit
- la tarification basée sur le temps, idéale pour le happy hour
- la gestion connectée du menu : les prix des boissons sont mis à jour en temps réel

Quel concept pour réussir l’ouverture d’un bar à bières ?

Pour la réussite de leur ouverture, les gérants de bar à bières peuvent s’inspirer des concepts tels que :
- le rooftop : déguster une bière bien fraîche tout en profitant d’une belle vue est une expérience très recherchée
- le bar secret (speakeasy) : ce concept est très populaire dans les grandes capitales européennes. L’entrée du bar est souvent dissimulée dans une ruelle peu éclairée ou dans un cul-de-sac
- les brasseries artisanales : les bières locales sont tout aussi appréciées que les boissons étrangères. Les brasseries artisanales misent souvent sur des parfums fruités et originaux

Quels sont les conseils pour réussir l’ouverture de son bar à bières ?

La réussite de l’ouverture de son bar à bières passe par :
- la rédaction d’un bon business plan pour son bar à bières
- le choix d’un bon emplacement
- le choix d’une bonne décoration
- le choix des équipements neufs
- la déclaration de son établissement
- le respect des normes en matière d’hygiène et de sécurité
- l’achat des boissons
- l’installation des écrans pour les projections vidéo
- le choix d’une bonne animation

Comment trouver des clients et augmenter le chiffre d’affaires de son bar à bières ?

Pour augmenter le chiffre d'affaires d'un bar à bières, le propriétaire doit :
- offrir des cadeaux aux clients réguliers
- organiser des soirées à thèmes et des jeux
- organiser des soirées à thème, soirées karaokés-bars
- proposer ses services aux entreprises pour l’organisation des soirées after work entre collègues, team building
- proposer des boissons originales
- proposer des services en extra : Wifi gratuit, stations de recharge
- vendre des produits complémentaires : snacking, vente à emporter de bières, goodies
- promotions groupées : 2 bières achetées = 1 offerte, ou 4 bières au prix de 3

Quelle stratégie marketing pour un bar à bières ?

Pour promouvoir son bar à bières, le gérant peut :
- être présent et actif sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook et TikTok
- organiser des événements tout en proposant une ambiance unique à chaque fois
- inviter des influenceurs à l’instar des barmaids, des DJ, des célébrités
- organiser des jeux concours en ligne ou physiques
- organiser des happy hours en semaine et surtout le week-end

Vous retrouverez une stratégie marketing détaillée dans le business plan pour un bar à bières.

Comment réussir la soirée de lancement de son bar à bières ?

Pour arriver à un tel objectif, le gérant d'un bar à bières peut et doit :
- obtenir les autorisations nécessaires
- miser sur une décoration originale
- miser sur l’animation
- proposer des boissons gratuites
- parler de la soirée de lancement sur les réseaux sociaux
- faire des affiches et distribuer des flyers
- communiquer dans les presses locales en mettant en avant l’événement et non la vente d’alcool

À lire également

Guide pour rédiger le business plan d'un bar à bières
Le budget prévisionnel d'un bar à bières