5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir un bar à tapas : le guide complet

ouvrir bar tapas
Un bar à tapas est un lieu où des amis se retrouvent autour d'un bon verre et de divers plats originaux. Aujourd'hui, le concept de bar à tapas devient si populaire que de plus en plus de français se lancent dans cette activité.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un bar à tapas ?
Quelle est la réglementation liée à ce type d'activité ?
Quel est le revenu moyen d'un bar à tapas ?
Est-ce qu'un bar à tapas représente une activité rentable ?

Dans ce guide sur comment ouvrir un bar à tapas, on répond à toutes ces questions.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un bar à tapas ?

Non, il n'est pas nécessaire de détenir un diplôme particulier pour ouvrir un bar à tapas.

Cependant, il est obligatoire de suivre certaines formations pour réussir dans ce domaine. Vous devez notamment suivre la formation hygiène alimentaire (HACCP) et la formation pour l'obtention du permis d'exploitation.

La formation hygiène alimentaire vous permet d'ouvrir votre bar à tapas dans des conditions d'hygiène conformes à la réglementation française, mais aussi européenne. Elle est donc indispensable pour mener à bien votre activité.

Par ailleurs, pour pouvoir vendre des boissons alcoolisées, vous devez obtenir un permis d'exploitation. Pour ce faire, vous devez suivre une formation sur la législation en matière de vente et d'achat de boissons alcoolisées.

Quelles assurances pour couvrir un bar à tapas ?

Comme pour toute activité, il est indispensable de souscrire des assurances pour protéger votre activité des risques potentiels.

Si vous souhaitez ouvrir un bar à tapas, vous devez souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Cette dernière couvre les dommages ( corporels, matériels et immatériels) causés à autrui dans le cadre de votre activité. Ces dommages peuvent être causés par vous, vos employés ou même vos équipements.

Vous pouvez aussi souscrire une assurance local commercial. Celle-ci vous permet de protéger votre local et vos biens professionnels en cas de catastrophes naturelles, actes de vandalisme, dommages électriques, dégâts des eaux et bien d'autres.

Pour finir, il est fortement recommandé de souscrire une assurance perte d'exploitation. Cette dernière vous permet de bénéficier d'une indemnisation en cas d'arrêt, total ou partiel, de votre activité suite à un sinistre.

Quelle est la réglementation pour un bar à tapas ?

La réglementation d'un bar à tapas est la même que celle d'un restaurant. Par conséquent, vous ou l'un des membres de votre équipe devez suivre la formation à l'hygiène alimentaire.

En outre, vous devez déclarer votre bar à tapas à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de votre département.

Il existe également différentes normes en termes de sécurité et d'hygiène que vous devrez respecter. Parmi celles-ci, on peut parler de la réglementation concernant la conservation des produits périssables ainsi que des normes de sécurité liées aux Établissements Recevant du Public (ERP).

Enfin, pour pouvoir vendre des boissons alcoolisées, vous devez également disposer d'une licence. Si vous avez l'intention de vendre des boissons alcoolisées de moins de 18°, une "petite licence" suffira. Dans le cas contraire, vous devrez obtenir la "grande licence".

Faut-il faire un business plan pour ouvrir un bar à tapas ?

Oui, il est essentiel de faire un business plan pour ouvrir un bar à tapas.

Un business plan vous permet de mieux connaître le marché et le secteur sur lequel vous vous installez. Vous pourrez ainsi bien définir votre stratégie afin de vous différencier de vos concurrents.

En outre, faire un business plan vous aide aussi à élaborer votre marketing pour pouvoir augmenter votre chiffre d’affaires.

De plus, un business plan vous aide à mieux fixer votre budget de démarrage. En effet, grâce à un business plan, vous pouvez lister vos dépenses. De même, cela vous permet de faire des prévisions en termes de chiffre d’affaires, de coûts mais également de rentabilité.

Enfin, en faisant un bon business plan, il vous est possible d’obtenir des financements. De manière plus explicite, le business plan va vous servir de support pour une présentation à un partenaire financier.

Faut-il rédiger une étude de marché pour ouvrir un bar à tapas ?

Oui, la réalisation d'une étude de marché ne pourra qu'être bénéfique pour votre projet d'ouverture d'un bar à tapas. Il est indispensable de rédiger une étude de marché claire et précise pour bien démarrer votre activité.

L'étude de marché de votre bar à tapas vous permet de mieux comprendre les besoins et les attentes de votre clientèle cible. En effectuant cette étude, vous saurez exactement quel type d'offres proposer à vos futurs clients.

Par ailleurs, ce document vous permet d'identifier vos concurrents directs et indirects. Il vous permet également d'analyser leurs offres, leurs forces et leurs faiblesses. Ainsi, vous serez en mesure de construire des avantages concurrentiels pour votre bar à tapas.

Enfin, l'étude de marché vous permet également de mieux comprendre le marché dans sa globalité ainsi que ses dynamiques. Cela vous permettra, par la suite, de connaître les dernières tendances du secteur afin d'adapter votre offre en fonction de celles-ci.

Quel est le budget pour la création d'un bar à tapas ?

Selon nos analyses, il faut prévoir un budget de départ compris entre 35 000 et 120 000 euros pour ouvrir un bar à tapas.

Bien évidemment, ce budget varie d'un bar à tapas à l'autre. Parmi les critères susceptibles de le faire varier, on peut citer :
- la taille de votre bar à tapas et donc sa capacité d'accueil
- l'emplacement de votre établissement
- la taille du stock initial de nourriture et de boissons
- la réalisation d'éventuels travaux de mise en conformité
- l'aménagement et la décoration de votre bar à tapas
- le nombre d'employés nécessaires au lancement de votre activité

Estimez votre propre budget grâce au prévisionnel financier que nous avons conçu pour un bar à tapas.

Quelle est la liste des dépenses pour la création d'un bar à tapas ?

L'ouverture d'un bar à tapas nécessite certains investissements. Ces derniers peuvent être classés en plusieurs catégories.

Retrouvez toutes les dépenses, et leur montant, dans le prévisionnel financier pour un bar à tapas.

Frais d’installation

L'ouverture d'un bar à tapas implique certaines dépenses, comme l'achat ou la location d'un local ainsi que les charges de caution du bail commercial.

Il faut également prévoir les dépenses liées aux travaux de rénovation ou de mise aux conformité du local.

Achat des équipements

Pour ouvrir un bar à tapas, l'équipement et les fournitures nécessaires sont assez similaires à ceux d'un bar classique. En plus du matériel de cuisine standard, vous aurez besoin de matériel spécifique pour la préparation des tapas :
- une vitrine réfrigérée pour les tapas
- un toaster professionnel
- un grill et/ou un bloc fourneau
- le matériel de réfrigération
- la vaisselle, les couverts et les ustensiles de cuisine
- une cave à vin
- des tables et des chaises
- un terminal de paiement

Frais d’établissement

Il est nécessaire de prévoir un budget pour couvrir les frais d'établissement d'un bar à tapas.

Il s'agit, par exemple, du coût de la rédaction des statuts, des frais de greffe, du dépôt d'une marque, des honoraires d'un expert-comptable ou encore des primes d'assurance.

Dépenses de personnel

Afin de pouvoir gérer votre bar à tapas, vous devez embaucher du personnel.

Il est donc nécessaire de prévoir les premiers salaires, les cotisations patronales, les honoraires d'une agence de recrutement et les frais de publication des offres d'emploi.

Budget alloué au marketing et à la communication

Pour attirer plus de clients et augmenter votre chiffre d'affaires, vous devez consacrer un budget au marketing.

Cela comprend l'organisation d'une soirée de lancement, la conception de supports publicitaires, le développement d'un site vitrine, etc.

Autres dépenses

Vous devez comptabiliser le stock initial et les commissions des plateformes de livraison.

Vous devez également prévoir un budget pour couvrir les dépenses des 6 à 9 mois d'activité. De plus, il ne faut pas oublier les mensualités de remboursement si vous avez contracté un prêt bancaire.

Quel est l'emplacement idéal pour un bar à tapas ?

Pour assurer la réussite de votre bar à tapas, vous devez choisir un emplacement stratégique.

Généralement, les bars à tapas sont plus prospères en zone urbaine qu'en périphérie ou même à la campagne. De ce fait, il est préférable de choisir un quartier fréquenté et animé, comptant de nombreux commerces. Les quartiers d'affaires et les rues passantes sont des emplacements à privilégier.

Par ailleurs, il faut choisir un emplacement qui soit proche de votre marché cible. Cependant, attention à ne pas être trop proche de la concurrence.

Enfin, accordez une attention particulière à l'accessibilité de l'emplacement. Celui-ci doit être bien desservi par les transports en commun. La présence d'un espace de stationnement à proximité de votre bar à tapas peut également constituer un véritable atout.

Comment choisir le local pour un bar à tapas ?

Le choix du local de votre bar à tapas constitue une étape cruciale. En effet, vous devez prendre en considération plusieurs facteurs.

Tout d'abord, le local doit être suffisamment grand pour accueillir votre bar à tapas. Il doit y avoir une bonne répartition entre la cuisine, le stock de produits, l'espace client et le bar. La devanture de votre local doit également être attractive pour attirer l'attention des clients.

Par ailleurs, si le local dispose d'une terrasse, cela peut être un véritable atout. Cette dernière serait d'autant plus bénéfique si elle offre une belle vue. La présence d'une terrasse vous permettra d'attirer davantage de clients.

Enfin, il est conseillé de choisir un emplacement qui ne nécessite pas ou peu de travaux de rénovation ou de mise en conformité. Veillez également à ce que le coût de la location corresponde à votre budget.

Vaut-il mieux ouvrir un bar à tapas en indépendant ou en franchise ?

L'ouverture d'un bar à tapas, que ce soit en indépendant ou en franchise, peut présenter des avantages et des inconvénients.

L'ouverture d'un bar à tapas indépendant vous permet d'économiser de l'argent, car vous n'aurez pas à payer de redevances au départ. Cela vous permet également de bénéficier de plus de flexibilité et d'autonomie.

Ainsi, vous pourrez fixer librement vos prix et donc vos marges bénéficiaires. De plus, vous pourrez bénéficier de la totalité de vos revenus, sans avoir à les partager avec un franchiseur.

Si vous ouvrez un bar à tapas en franchise, vous bénéficierez d'une formation en gestion d'entreprise. Les risques liés à votre activité seront également réduits, puisque vous serez accompagné en permanence.

Aussi, il vous sera plus facile de trouver des financements. En effet, grâce à l'image de marque de la franchise, les bailleurs vous feront facilement confiance.

Quel est le revenu moyen d'un bar à tapas ?

En général, un bar à tapas génère un chiffre d'affaires compris entre 65 000 et 165 000 euros par an.

Bien entendu, ce chiffre varie en fonction de divers éléments. Par exemple, la région où se situe votre bar à tapas peut affecter vos revenus. En effet, plus votre région est animée, plus vous attirerez de clients et vous gagnerez en termes de revenus.

Le nombre de couverts et la capacité de votre établissement peuvent également jouer un rôle important. En effet, une capacité d’accueil restreinte limitera le revenu de votre bar.

Enfin, le revenu de votre bar à tapas est fortement influencé par vos jours et horaires d'ouverture. Autrement dit, plus vous élargissez vos horaires d'ouverture, plus vous servirez de clients et vos revenus augmenteront par la suite.

Estimez le revenu de votre futur établissement grâce au prévisionnel financier pour un bar à tapas.

Quel concept adopter pour réussir son bar à tapas ?

Pour assurer la réussite de votre bar à tapas, vous devez réfléchir à un concept original. Cela vous permettra de mieux vous distinguer et d'attirer davantage de clients.

Actuellement, le concept de tapas végétariennes est particulièrement apprécié en France. Comme de nos jours les consommateurs font de plus en plus attention à leur alimentation, ce concept peut être très prometteur pour votre bar à tapas.

D'autre part, vous pouvez également ouvrir un bar à tapas haut de gamme. Pour ce faire, vous devez proposer des tapas sophistiquées et élaborées à partir d'ingrédients de qualité. Pensez également à engager un chef particulièrement compétent et talentueux.

Enfin, privilégiez les heures d'after work pour attirer davantage de clients dans votre bar à tapas.

Quelle stratégie marketing pour un bar à tapas ?

Afin d'attirer plus de clients et d'augmenter votre chiffre d'affaires, il est indispensable de mettre en place une véritable stratégie marketing.

Parmi les actions marketing à mettre en place pour un bar à tapas, on peut citer :
- la conception d'un site vitrine pour votre bar à tapas
- l'optimisation du référencement de votre site web
- le développement d'une forte présence sur les réseaux sociaux
- la création de contenus engageants
- le lancement de campagnes publicitaires en ligne, comme Facebook Ads et Google Ads
- la mise en place de partenariats avec d'autres commerces
- la collaboration avec des influenceurs
- l'organisation d'événements et de soirées à thème dans votre bar à tapas

Retrouvez une stratégie détaillée dans le business plan pour un bar à tapas.

Quelles sont les dépenses et charges pour un bar à tapas ?

La gestion et le fonctionnement d'un bar à tapas impliquent diverses charges. Parmi les plus importantes, on peut citer :
- le budget lié au local (loyer, factures d'eau, d'électricité et de gaz)
- le réapprovisionnement du stock d'ingrédients et de boissons
- le coût de l'entretien et du renouvellement des équipements de votre bar à tapas
- la rémunération de votre personnel (chef cuisinier, serveurs, etc.)
- le budget consacré au marketing et à la communication
- les dépenses administratives classiques
- les divers impôts et taxes
- les primes d'assurance et de mutuelle

Retrouvez l’ensemble du compte de résultat dans le prévisionnel financier pour un bar à tapas.

La création d'un bar à tapas : est-ce une idée rentable ?

Pour que votre bar à tapas soit rentable, vous devez prendre en compte trois principaux paramètres. Il s'agit de votre budget de départ, du chiffre d'affaires de votre bar à tapas et de votre taux de marge nette.

De manière générale, la marge nette d'un bar à tapas est comprise entre 12 et 19 % du chiffre d'affaires. Cependant, il faut savoir que cette marge est plus importante pour la vente d'alcool que pour la vente de nourriture.

Pour simplifier les calculs, on suppose que votre budget de démarrage est de 40 000 euros, votre chiffre d'affaires de 120 000 euros et votre taux de marge de 16 %.

Dans ce cas, le bénéfice de votre bar à tapas est de 16 % x 120 000 = 19 200 euros par an. Par conséquent, il vous faudra 40 000 / 19 200 = 2,08 ans, soit 2 ans et 1 mois pour atteindre votre seuil de rentabilité.

Estimez les futurs profits de votre établissement grâce au prévisionnel financier pour un bar à tapas.

Comment financer un bar à tapas ?

Pour ouvrir un bar à tapas, vous devez disposer du budget nécessaire. Pour rassembler ces fonds, plusieurs possibilités s'offrent à vous.

Tout d'abord, vous devez disposer d'un apport personnel. Pour le constituer, vous devez puiser dans vos épargnes ou trouver des associés. Vous pouvez également faire appel au love money, qui consiste à solliciter l'aide de votre famille et de vos amis.

Une fois l'apport personnel constitué, vous pouvez faire une demande de prêt auprès d'un établissement financier. Toutefois, cette solution nécessite la réalisation d'un bon business plan.

Par ailleurs, il est possible de lancer une campagne de financement participatif (Crowdfunding). Cette méthode consiste à faire appel à des personnes, notamment vos futurs clients, pour faire des dons en échange d'un cadeau ou de parts dans votre entreprise.

Pour finir, il existe plusieurs aides à votre disposition. Il y a notamment l'ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d'Entreprise). Cette dernière vous permet de réduire le montant des cotisations sociales de votre première année d'activité.

On peut également citer l'ACCRE qui vous permet d'obtenir un capital d'une partie de votre solde de droits au chômage.

À lire également

Ouvrir un bar à tapas : quelle rentabilité espérer ?
Faire le business plan d'un bar à tapas
Le budget prévisionnel d'un bar à tapas