5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

[Guide Complet] Ouvrir un concept store

pconcept store

Le concept store est un modèle de vente innovant qui connaît un succès fulgurant depuis plusieurs années. Dès lors, de nombreux entrepreneurs souhaitent ouvrir leur propre concept store.

En revanche, pour réussir l'ouverture d'un concept store, il est nécessaire de se renseigner afin de connaître les tenants et aboutissants de l’activité avant de s'engager.

Découvrez dans notre guide, les informations clés qu’il faut connaître pour ouvrir votre concept store.

Qu'est-ce qu'un concept store ?

Un concept store aussi appelé “magasin concept” est un commerce qui se démarque des autres par … un concept et une identité bien précis. En effet, le concept store repose essentiellement sur une thématique définie à l’avance. L'idée consiste à regrouper, et vendre, en un même endroit, divers produits de différentes marques selon un univers donné.

Le sport, le luxe, la mode et le design sont quelques thèmes très utilisés en matière de concept store. C’est un type de magasin qui mise sur des produits tendances et l'exclusivité pour offrir une expérience d'achat originale aux clients.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un concept store ?

Il n'est pas obligatoire d'avoir un diplôme spécifique pour ouvrir un concept store.

Toutefois, il est important d’acquérir les compétences nécessaires pour réussir l'activité. Dans ce sens, plusieurs dispositifs de formations ont été mis en place pour accompagner les créateurs d’entreprise. Il s'agit notamment de formations de courte durée accessibles à tous. Vous pouvez également effectuer des stages professionnels afin d'acquérir les compétences nécessaires.

Par ailleurs, la franchise est une alternative pour ouvrir votre commerce sans diplôme. En effet, vous bénéficiez d'une formation initiale auprès de votre franchiseur.

Quelle est la réglementation pour ouvrir un concept store ?

D'abord, il est primordial de suivre les normes de sécurité et d'accessibilité relatives aux établissements recevant du public (ERP). Vous devez vous assurer de mettre en place les dispositifs nécessaires pour réagir efficacement en cas d'incendie ou d’inondation par exemple. Aussi, vous devez faciliter l'accès à la boutique aux personnes handicapées.

Par ailleurs, il faut verser une cotisation à la SACEM pour la diffusion de la musique au sein de votre établissement. En effet, vous devez vous conformer aux normes relatives aux droits d'auteurs en ce qui concerne la musique diffusée dans votre établissement.

Aussi, il est obligatoire d'afficher vos tarifs aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Il est également nécessaire de mettre des toilettes à disposition des usagers de votre boutique. Votre concept store étant à la fois un cadre de vie et un commerce.

assurances pour concept store

Quelles assurances pour ouvrir un concept store ?

Il est important d'assurer votre commerce contre les éventuels risques qui peuvent survenir. Voici les assurances qui sont indispensables lorsque vous ouvrez un concept store.

Assurance RC Pro

L’assurance responsabilité civile professionnelle permet de couvrir tous les dommages que vous pouvez causer à autrui dans le cadre de votre activité. Elle prend en compte les dommages qui peuvent être provoqués accidentellement par vos collaborateurs. Il en est de même pour les dommages liés au local commercial et aux biens vendus.

Assurance du local commercial

Elle prend généralement la forme d'une assurance commerce multirisque. Les dommages qui affectent les murs du local ainsi que les biens qui se trouvent à l'intérieur sont couverts par ce contrat d'assurance. L'assurance du local commercial permet de couvrir les risques tels que :
- catastrophes naturelles
- dégâts des eaux
- incendie
- inondation
- actes de vandalisme

Assurance perte d'exploitation du commerce

De façon générale, une fermeture temporaire est nécessaire pour réhabiliter le local après un sinistre (incendie, inondation, etc.). Cette assurance permet de recevoir une indemnisation auprès de votre assureur pour faire face aux pertes financières liées à ces fermetures temporaires par exemple. Il faut noter que l'assurance contre la perte d'exploitation peut être intégrée au contrat multirisque.

Faut-il rédiger un business plan pour son concept store ?

Oui, le business plan de votre concept store est une feuille de route qui vous permettra d'anticiper chaque phase du développement de votre commerce. C'est un document qui permet de rendre compte de votre stratégie de développement.

L'élaboration d'un plan d'affaires pour votre concept store vous permettra notamment de prendre des décisions quant à une proposition de valeur qui vous différencie de la concurrence, votre chiffre d'affaires prévisionnel, les différentes charges qui viendront impacter votre seuil de rentabilité ou encore une stratégie efficace pour faire augmenter le revenu de votre concept store sur le long-terme.

Le prévisionnel financier de votre concept store vous donnera, lui, de précieuses indications quant à sa rentabilité. C'est un document qui permet notamment de réfléchir à son futur chiffre d'affaires. Également, le prévisionnel financier permet d'identifier toutes les futures charges de votre commerce. Ainsi, vous obtiendrez de précieuses informations quant au potentiel de rentabilité de votre concept store.

Enfin, le business plan (et le prévisionnel financier) constitue un document clé pour obtenir un crédit auprès de la banque. S'il est bien construit, il deviendra un précieux allié pour convaincre un banquier que votre boutique peut générer des profits intéressants sur le long terme. Toutes ces raisons expliquent pourquoi la rédaction d'un business plan est essentielle avant de démarrer une nouvelle entreprise.

Quel emplacement pour réussir un concept store ?

Bien qu’ils soient déjà populaires, les concepts stores représentent un marché naissant et sont donc des commerces qui doivent encore apprendre à se faire connaître.

C'est pour cela que la majorité des boutiques adoptant ce business model particulier sont situées dans les grandes mégalopoles et les centres-villes. Ainsi, pour implanter votre boutique, vous devez vous assurer que l’endroit choisi soit bien fréquenté.

Aussi, un concept store est un lieu de vie avant d’être une boutique. Vous devez donc choisir un emplacement au plus près des lieux d’habitation, dans un quartier en cohérence avec l'univers de votre boutique (si possible).

Comment choisir le local de son concept store ?

Pour choisir un local adapté, il faut tenir compte des particularités d'un concept store. En effet, vous ciblez une audience bien précise. L'idéal est de choisir un emplacement qui vous rapproche de votre cible. Il est préférable de choisir un local d’exploitation qui se trouve dans une zone habitée par vos potentiels clients.

Aussi, assurez-vous que le choix porte sur un local qui permet d'adapter l'aménagement à l'univers de votre concept store. Cette cohérence est primordiale pour offrir une expérience d'achat unique à vos clients.

Vaut-il mieux ouvrir un concept store en indépendant ou en franchise ?

En choisissant d'ouvrir votre commerce en indépendant, vous bénéficiez de plusieurs atouts.

Contrairement aux entreprises en franchise, vous n'avez pas de redevance à payer pour intégrer un réseau de franchise. Aussi, votre chiffre d'affaires n'est pas partagé avec un franchiseur. Habituellement, les franchisés versent une part allant de 5% à 20% des revenus à leur maison de franchise.

Par ailleurs, en ouvrant votre concept store en indépendant, vous êtes libre et autonome dans la gestion de votre activité. Vous n'aurez pas de contraintes pour implémenter votre vision et essayer facilement de nouvelles idées. En franchise, il faudra suivre les règles de gestion fixées par votre franchiseur.

Comme vous pouvez vous en douter, l'appartenance à un réseau de franchise présente aussi de nombreux avantages.

D'abord, vous aurez plus de facilité à obtenir du financement. Aussi, la maison de franchise peut vous fournir les données relatives au marché des concepts stores. Ainsi, il vous sera plus aisé de comprendre les tendances et dynamiques du secteur. Selon le réseau de franchise, vous bénéficiez potentiellement d'une image de marque et d'un concept fonctionnel que vous pouvez exploiter.

En outre, la maison de franchise vous accompagne financièrement pour un lancement plus facile et plus rapide. Vous bénéficiez également des conseils et formations de votre franchiseur en matière de gestion d'entreprise. L'encadrement de votre maison de franchise vous aide à évoluer sereinement tout en réduisant les risques d’échecs liés à l’activité.

En résumé, il convient de choisir le modèle le mieux adapté à votre situation en tenant compte des différents avantages qui y sont liés.

Quels sont les facteurs de succès d’un concept store ?

Le succès de votre concept store repose sur plusieurs facteurs. Plusieurs paramètres différenciateurs vous permettent de réussir.

Comme annoncé dans l’une des sections précédentes, l'ambiance au sein de votre magasin est primordiale. Elle doit permettre aux clients de vivre une nouvelle expérience d'achat. C'est un facteur qui booste les ventes des concepts stores. Par exemple, vous pouvez organiser des live-streams ainsi que des séances de projections.

En ce qui concerne les produits, vous devez sélectionner des articles pertinents pour votre audience tout en restant en adéquation avec votre univers. En outre, on constate que les produits insolites et improbables rencontrent du succès auprès des clients des concepts stores. N'hésitez donc pas à proposer des produits qui sortent de l'ordinaire.

Par ailleurs, la personnalisation est un facteur clé de réussite des concepts stores. Les clients apprécient les articles taillés sur mesure. Il est possible de se renseigner auprès des clients afin de proposer des produits qui répondent parfaitement à leurs attentes. Il serait aussi intéressant de proposer des ateliers pour permettre aux clients de personnaliser leurs articles.

Sans aucun doute, votre positionnement commercial à un impact considérable sur les performances que vous pouvez réaliser. C'est généralement une bonne idée de varier les offres. La diversité de vos produits permet d'attirer les clients aux revenus moyens. Ces derniers vous permettront de gagner une importante part de marché. Il faut tout de même proposer des produits haut de gamme. Cette niche n'est pas à négliger lorsqu'on ouvre un concept store.

Pour finir, votre boutique doit miser sur une stratégie marketing créative et originale. En ligne comme en offline, vous devez trouver des procédés innovants pour gagner la confiance de votre audience cible. Par exemple, il est possible de créer une boutique en ligne offrant aux visiteurs, la possibilité de consulter les produits en 3D. L'organisation de conférences avec les créateurs de produits et des influenceurs est également un bon moyen pour booster la visibilité de votre concept store.

choisir un univers pour concept store

Quel concept pour réussir l'ouverture de son concept store ?

La phase de préparation est primordiale pour réussir l'ouverture de votre concept store. En effet, les clients sous-estiment parfois les avantages des concepts stores.

Il faut donc travailler afin de mettre en place une atmosphère agréable et confortable pour la clientèle. L'idéal est de construire votre concept store autour d'une histoire, une philosophie de marque. Il faut s'assurer que l'histoire accroche votre client cible et le motive à passer à l'acte d'achat.

Du design de l'intérieur à la disposition des meubles, tout doit être bien pensé pour offrir une expérience de qualité aux clients. Par exemple, au lieu d’utiliser de simples chaises et canapés, vous pouvez opter pour des canapés modulaires. Ces derniers offrent plus de confort et de bonnes possibilités d'adaptation.

Votre philosophie de marque doit être au cœur de la disposition des éléments dans votre magasin. En ce qui concerne les produits, il est primordial d'identifier les marques et créateurs en tenant compte de votre philosophie.

Qui seront les clients de mon concept store ?

Les audiences des concept stores peuvent différer, notamment selon leurs emplacements, leurs gammes de prix et les produits qu'ils proposent à la vente.

Il y a par exemple les concept stores spécialisés dans le textile et l'habillement et les concept stores qui vendent surtout de la décoration intérieure. Quel segment de marché choisir pour ouvrir et développer un concept store à succès ? Vous pourrez répondre à cette question en réalisant une étude de marché pour votre concept store.

En rédigeant ce document, vous allez notamment étudier les critères démographiques propres à votre marché. Bien connaître votre audience augmente vos chances de succès pour le futur : en effet, vous êtes plus à même de lui proposer une offre de produits qui lui convienne.

Quels sont les produits les plus demandés dans un concept store ?

Le succès des concepts stores repose sur la proposition de différents produits basés sur une thématique bien précise. Il peut s'agir de la décoration, de la mode ou encore de la gastronomie. Vos produits doivent être en adéquation avec votre univers ainsi que votre image de marque.

En outre, on note que les produits bios et les produits vintage sont très appréciés par les clients. Il en est de même pour les produits en édition limitée. Les produits personnalisés rencontrent également du succès dans les concepts stores.

Sur le long terme, vous pouvez aussi envisager la création de votre propre marque. Il faut noter que la création d'une marque résulte d’un travail de longue haleine. Vous pouvez commencer avec quelques produits et enrichir le catalogue de votre marque au fil du temps.

Où trouver des fournisseurs pour son concept store ?

Pour approvisionner votre boutique en produits, vous devez travailler avec différents fournisseurs. Vous pouvez travailler directement avec les créateurs de produits. Vous pouvez aussi vous approvisionner auprès des grossistes. Il existe plusieurs moyens d'entrer en contact avec ces derniers.

Les événements de votre secteur représentent l'un des meilleurs moyens pour trouver des fournisseurs. Il peut s'agir d'un salon professionnel, d'une exposition ou de tout autre type d'événement. Ces occasions vous donnent la possibilité de rencontrer de très grands fournisseurs spécialisés sur votre niche de produits.

Vous pouvez également consulter les publications spécialisées comme les magazines pour dénicher des fournisseurs. Il est aussi possible d'identifier les potentiels fournisseurs de votre concept store en parcourant les annuaires en ligne.

Comment sélectionner les fournisseurs d'un concept store ?

Après avoir identifié vos potentiels fournisseurs, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres pour sélectionner ceux avec qui vous allez collaborer.

D'abord, il faut tenir compte du prix. Il peut être nécessaire de demander des offres à votre liste de potentiels fournisseurs. Ainsi, vous êtes en mesure de choisir celui dont les prix vous arrangent le plus. Tenez compte du profit que vous pouvez réaliser si vous décidez de vous approvisionner auprès de chaque fournisseur. Il est aussi important de vous assurer qu'il n'y pas de frais supplémentaires qui entrent en jeu.

Par ailleurs, le prix seul ne suffit pas pour décider de collaborer avec un fournisseur. La qualité des produits est primordiale. Vous pouvez commander des échantillons pour tester la qualité avant de vous engager.

Il faudra aussi tenir compte de la situation géographique. Il est préférable que les fournisseurs soient proches de votre concept store. Ainsi, les délais de livraisons seront plus courts. Vous devez également vérifier si votre fournisseur offre un meilleur support client avant de prendre la décision de collaborer avec ce dernier ou pas.

Faut-il vendre ses propres produits dans son concept store ?

Développer sa propre marque de produits peut offrir de nombreux avantages sur le long terme. En effet, dans un marché aussi particulier, la différenciation joue un rôle capital. Or, une marque est un des critères de différenciation pour votre entreprise.

En effet, elle vous offre l’opportunité d’être reconnu parmi les autres boutiques. Par ailleurs, la marque vous aide à augmenter considérablement la visibilité de votre concept store.

Enfin, des produits à l’effigie de votre concept store augmentent également la proximité et la confiance avec votre clientèle, ce qui permet de booster les ventes et votre chiffre d’affaires. En outre, à travers une marque, vous pouvez défendre vos propres valeurs de façon très poussée.

Comment construire une image de marque pour son concept store ?

Les concepts stores attirent de plus en plus d'adeptes grâce à leur concept travaillé et par leur design souvent atypique. Vous devez réfléchir à une identité unique pour votre commerce.

Pour cela, vous devez d'abord lui trouver un nom et un slogan. Ensuite, vous devez créer un logo à l’image du l’univers choisi mais aussi créer une atmosphère cohérente avec votre offre de produits. Pour le nom, ce dernier doit être facile à retenir et doit évoquer directement, chez le client, la nature de votre univers.

Quant au slogan, cela doit être une phrase, facile à retenir et mémorisable en moins de 30 secondes. Pour le logo, il doit représenter fidèlement l’image que vous souhaitez véhiculer. De ce fait, il doit être sobre, et évident à déchiffrer, sans pour autant être trop simple.

Véritable lieu de vie et d’échange, l’atmosphère de votre concept store doit être en harmonie avec votre univers. Souvent les concepts stores optent pour des meubles et des étagères de rayonnage minimaliste, au design peu commun. En outre, vous devez prévoir un grand espace, aménagé pour les clients qui veulent passer du temps dans votre boutique. En termes de décoration, vous devez miser sur des objets uniques, qui rappellent à chaque fois aux visiteurs l’univers dans lequel ils se trouvent.

Comment attirer des clients quand on a un concept store ?

Lorsque vous ouvrez un concept store, vous devez mettre en place certaines initiatives pour avoir des clients.

L'utilisation des réseaux sociaux est l'une des décisions stratégiques que vous pouvez prendre. Les réseaux sociaux permettent d'affranchir les barrières géographiques et de toucher une audience variée. Vous pouvez y publier les images de vos nouveaux produits, mettre en avant les atouts de votre magasin ou partager les retours positifs de vos anciens clients.

En ligne, il est important de mettre en place un processus pour récolter des avis positifs sur les sites comme TripAdvisor ou Google My Business.

En outre, vous pouvez développer un site e-commerce. En effet, une boutique en ligne vous aidera à vendre vos produits 24H sur 24. En travaillant votre positionnement sur les moteurs de recherches, vous pourrez obtenir un trafic organique important sur votre boutique en ligne.

En offline, vous pouvez nouer des partenariats avec les commerces qui se trouvent dans votre zone d'implantation. Il est possible d’imprimer et d’installer des affiches publicitaires dans les locaux de vos partenaires. Cela vous offre plus de visibilité dans la zone d’implantation de votre concept store.

Pour finir, il est important de développer un programme pour fidéliser vos clients. Vous pouvez aussi proposer de nouveaux services. Par exemple, les clients apprécient les boutiques qui disposent d'un coin pour la restauration.

Faut-il créer un concept store en ligne (e-commerce) ?

Internet est sans doute un canal de vente à ne pas négliger pour votre concept store. En effet, une plateforme e-commerce permet d’attirer de nouveaux adeptes pour votre concept. C'est une force évoquée dans la SWOT d'un concept store.

Également, avec une boutique en ligne, vous vous affranchissez des limites géographiques imposées par une boutique physique locale. Bien entendu, votre boutique en ligne, sa charte graphique et l'expérience utilisateurs qu'elle propose doivent être aussi innovants que le concept store.

Ainsi, il est important de miser sur un site visuel, « vivant » et résolument moderne. Proposez des interactions fréquentes avec votre audience en utilisant les sessions live, les webinaires, mais aussi les interviews exclusifs d’artistes de talent de votre univers.

Enfin, utilisez tous les moyens à votre disposition pour offrir une expérience client individualisée, comme dans un concept store physique.

Quel est le chiffre d'affaires d’un concept store ?

De façon générale, le chiffre d’affaires d'un concept store oscille entre 50 000 et 150 000 euros.

Toutefois, il convient de préciser que le revenu varie largement d'un établissement à un autre. Plusieurs facteurs sont à la base de cette variation. Entre autres, on peut citer :
- l'emplacement du magasin
- la concurrence dans la zone de chalandise
- le nombre de références de produits
- le positionnement commercial de votre concept store

Pour estimer le chiffre d’affaires et la rentabilité de votre futur commerce, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour un concept store.

Quel taux de TVA appliquer pour un concept store ?

En règle générale, pour un concept Store, le taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) appliqué à la vente de vos articles est de 20 %.

En effet, ce taux concerne la majorité des biens et services vendus en France. Il s'applique à tous types de produits ou services pour lesquels aucun autre taux n'est expressément prévu, allant de l'habillement jusqu'au mobilier.

De ce fait, quel que soit le concept ou le type d'articles proposés dans votre établissement, il est fort probable que vous soyez soumis à un taux de TVA de 20 %.

Quel budget prévisionnel pour ouvrir un concept store ?

L'ouverture d'un concept store nécessite en règle générale, un budget prévisionnel compris en 40 000 et 220 000 euros.

Cependant, cette estimation varie en fonction de l'envergure de chaque concept store. Les principaux facteurs qui influent sur le budget de démarrage d’un concept store sont :
- loyer ou coût d'achat du local
- coût des travaux d'aménagement
- achat des premiers stocks de produits
- dépenses nécessaires pour les démarches administratives
- décoration et meubles
- budget marketing et communication

Pour obtenir un budget précis et correct pour votre futur commerce (et retrouver la liste des dépenses de démarrage), vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour un concept store.

Quelles sont les dépenses récurrentes d'un concept store ?

En ouvrant un concept store, vous ferez face à diverses charges de façon régulière.

Les dépenses récurrentes concernent les charges du personnel, l'achat de stock, le budget marketing sans oublier les taxes et les impôts.

Si vous ouvrez votre concept store en franchise, vous devrez aussi verser une redevance à votre franchiseur. Si vous avez eu recours à un emprunt financier, il faut également payer une rente de façon régulière pour le remboursement.

Par ailleurs, vous avez des charges fixes comme les factures d'eau et d'électricité que vous devez gérer.

Analysez le montant de ces dépenses ainsi que leur poids sur le seuil de rentabilité de votre commerce grâce au prévisionnel financier pour un concept store.

À lire également

Ouvrir un concept store : budget, dépenses et rentabilité
Réussir le business plan d'un concept store