Ouvrir une crèche : équipements, dépenses et rentabilité

budget prévisionnel crèche

Combien faut-il investir pour l'ouverture d'une crèche ?
Quel est le détail du budget prévisionnel ?
Peut-on ouvrir une crèche sans apport ?
Peut-on estimer la rentabilité avant de démarrer ?

Nos experts vous répondent dans cet article.

Aussi, si vous voulez connaître tous les futurs indicateurs financiers de votre crèche, mettez la main sur notre modèle financier pour une crèche.

Enfin, notez que notre équipe d'experts étudie régulièrement ce marché et ses dynamiques : tout le fruit de son travail se trouve dans le pack complet pour une crèche.

Les estimations proviennent de notre travail, qui repose sur l'étude de nombreuses sources mais aussi sur la rédaction de business plans pour des crèches. Tous les projets de ce type sont différents et les chiffres suivants ne reflètent pas la réalité de la grande majorité d'entre eux. Notre mission ici est de vous éclairer, sans pour autant donner une opinion précise sur votre projet.

Quelle somme pour ouvrir une crèche ?

Dans la majorité des cas, le montant à investir pour ouvrir une crèche va être situé dans la fourchette entre 35,000 et 150,000 euros.

Cela va sans dire, tous les projets de crèche sont différents.

Les critères qui auront un poids important sur le montant à investir sont, entre autres : le nombre de salariés que vous aurez besoin de recruter pour constituer votre équipe pédagogique, le niveau d'aménagement des espaces de jeux et d'apprentissage, le budget consenti à la stratégie marketing pour faire connaître votre crèche, la surface de la structure d'accueil ou encore l'emplacement du local qui accueillera votre crèche.

Afin de connaître le montant de l'investissement initial de votre projet, utilisez notre modèle financier pour une crèche.

Ouvrir une crèche : est-ce possible sans apport ?

Oui, il est possible de réussir l'ouverture d'une crèche sans avoir de capital de côté. Cependant, cela viendra probablement compliquer les premières étapes, notamment lorsque vous chercherez à obtenir de fonds de la part d'institutions bancaires.

En effet, rassembler un apport et investir ses propres fonds constitue un gage de fiabilité face à des partenaires bancaires.

Dans la majorité des cas, l'apport personnel se chiffrera autour de 20% du montant total investi pour l'ouverture d'une crèche.

Vous voulez vous constituer un apport personnel ? Voici quelques possibilités : la Love Money, les aides du département, la recherche de business angels, ou bien les plateformes qui rassemblent des investisseurs privés.

La constitution de l'apport personnel n'est que la première étape. Il faut prendre rendez-vous auprès des banques désormais, afin qu'elles financent votre crèche.

Toutefois, ces institutions doivent voir un potentiel de rentabilité dans votre projet. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous devrez recourir à la présentation d'un bon business plan pour votre crèche : c'est l'outil indispensable pour réussir cette démarche. Utilisez notre modèle.

Quel est le détail du budget prévisionnel pour une crèche ?

Comment s'équiper pour une crèche ?

Il faut prendre le temps de la réflexion afin d'acquérir les bonnes fournitures pour réussir l'ouverture d'une crèche.

Parmi les éléments qui constituent l'investissement initial de votre crèche, on identifiera probablement :
- un vestiaire (casiers, bancs, porte-manteaux) pour les enfants et un autre espace pour que le personnel se change
- un bureau pour effectuer des tâches administratives et recevoir les parents
- du matériel de motricité et d'éveil, des barrières de sécurité et des petites cloisons amovibles et mobiles
- des chariots permettant de ranger les bacs contenant les accessoires pour la réalisation des activités ou des sacs en tissu pour jouets
- des meubles et armoires de rangement,
- des supports muraux, tableaux magnétiques et étagères, des jeux d'imitation permettant aux enfants de jouer
- des lits en mousse ou lits superposés empilables
- une bibliothèque avec des livres adaptés à tous les âges des enfants présents dans la crèche
- des meubles à dessins pour faciliter les ateliers de peinture et de dessin

Ce ne sont là que quelques exemples.

Pour ne rien oublier dans votre liste de départ, modifiez les hypothèses pré-remplies de notre modèle financier pour une crèche.

Quels autres investissement faut-il planifier pour une crèche ?

Les charges de création

Votre crèche, dans son existence, est bel et bien une entreprise. Or, il s'avère que créer une entreprise nécessite de faire quelques investissements.

Dans le budget de votre crèche on retrouvera, par exemple : les frais de rédaction des statuts, la rédaction d'un business plan, les honoraires de comptables, les frais d'immatriculation mais également des primes d'assurances.

Le personnel de votre crèche

Dans l'hypothèse où vous souhaitez vous entourer (les auxiliaires de crèche, une femme de ménage, une personne en charge de la préparation de la nourriture, etc.), vous devez augmenter votre budget de départ.

Ce budget comporte (notamment) les dépenses suivantes : les rémunérations les charges liées au recrutement ou bien les coûts associés à la formation des employés.

Le marketing pour l'ouverture d'une crèche

Pour faire connaître votre crèche auprès de sa clientèle, il faudra investir.

Voici des exemples de dépenses pour ce budget :
- des supports publicitaires et des affiches
- la création de contenu sur les différents réseaux sociaux
- l'achat de mots clés sur Google Ads pour que les parents de votre région puissent vous trouver facilement
- l'élaboration d'un site internet regroupant toutes les informations nécessaires
- l'amélioration du SEO de ce site

Des frais annexes

Dans le budget de départ, on peut retrouver une somme destinée à l'achat de fournitures diverses.

Également, de la trésorerie à mettre de côté pour votre crèche : un montant qui permet d'avoir l'esprit tranquille pour les 9 prochains mois.

Enfin, vous devez comptabiliser des mensualités de remboursement, si vous avez sollicité un prêt afin de financer votre crèche.

L'ensemble du budget prévisionnel est disponible en téléchargeant le modèle financier, conçu par notre équipe, pour une crèche.

Combien de temps faut-il pour rentabiliser une crèche ?

Pour savoir si votre crèche est rentable, il faut se pencher sur 3 indicateurs financiers : votre budget initial, le revenu prévisionnel de votre structure et finalement la marge nette.

On vous dévoile un exemple pour y voir plus clair.

Dans cet exemple, on fait l'hypothèse que le budget de départ de votre crèche atteint 42,000 euros.

Également, on fait l'hypothèse que votre crèche présente la jolie somme de 192,000 euros de chiffre d'affaires annuel.

Finissons avec le dernier indicateur, la marge (nette) est à la hauteur de 12.4%.

Une formule nous aide à mieux apprécier le potentiel de rentabilité : votre crèche va produire 12.4% x 192,000 = 23,808 euros de profit annuel.

Ainsi, il faudra 42,000 / 23,808 = 1.76 années à votre crèche pour amortir tous les frais de démarrage.

En d'autres termes, votre crèche aura amorti ses frais après 1 an et 3 trimestres d'activité.

Bien entendu, les chiffres propres à votre projet seront probablement différents.

Vous avez besoin d'estimer les profits de votre crèche ? Mettez la main sur notre modèle financier pour une crèche.

À lire également

Rédiger un business plan pour une crèche
Faire une étude de marché pour une crèche
Crèche : chiffre d'affaires et profits