5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Ouvrir une entreprise de construction (BTP)

Entreprise BTP

Le secteur du BTP occupe une place prépondérante dans les activités économiques de la France. Si vous souhaitez vous lancer sur ce marché créer une entreprise de construction rentable, alors vous êtes au bon endroit.

Nous avons présenté, dans cet article, l'essentiel à connaître pour lancer, avec succès, une entreprise sur le secteur du bâtiment. Découvrez sans plus tarder, les informations, conseils et astuces pour réussir la création d'une entreprise de construction.

Que regroupe le secteur de la construction ?

Le secteur de la construction regroupe l'ensemble des activités et métiers visant la construction d'infrastructures publiques comme privées. Pour désigner le secteur du bâtiment et des travaux publics, on utilise communément l'abréviation BTP.

On distingue trois familles distinctes dans le secteur du BTP.

Tout d’abord, il y a la construction spécialisée. Cette famille regroupe les travaux du gros œuvre et du second œuvre. Il s'agit, entre autres, de la construction de bâtiments, la maçonnerie, les travaux de montage, la couverture, les travaux de finition ou d'installation électrique.

Puis il y a la construction et la promotion immobilière. Elle rassemble les activités des promoteurs immobiliers, qui visent principalement la conception et la vente de programmes immobiliers.

Enfin il y a le génie civil et les travaux publics. Il s'agit des travaux de grande envergure comme l'éclairage public, les forages ou le terrassement. La plupart des travaux de cette catégorie est réalisée pour les collectivités et l'État.

Que fait une entreprise de BTP ?

Les activités d'une entreprise de construction sont très variées et dépendent du domaine de spécialisation.

En effet, on distingue d'un côté, les entreprises spécialisées dans le gros œuvre et le second œuvre. Elles s'occupent généralement de la construction d'ouvrages tels que des piscines, des bâtiment commerciaux, des maisons individuelles et bien plus.

Les activités du gros œuvre se rapportent à la stabilité et à la solidité du bâtiment. En ce qui concerne les activités du second œuvre, elles concernent l'habillage de la structure de l'ouvrage.

D'un autre côté, on retrouve les entreprises spécialisées dans la réalisation des travaux publics et le génie civil. Elles s'occupent en majorité des travaux qui bénéficient d'une subvention de l'État ou de collectivités. Il s'agit notamment de la réalisation des infrastructures telles que les réseaux d'électricité et les travaux de construction de routes. Il en est de même pour la réalisation d'ouvrages d'art comme les ponts, les pistes d'atterrissage ou encore les barrages.

Il faut préciser qu'une entreprise de construction réunit plusieurs métiers de façon générale. On peut citer à titre d’exemples :
- la plomberie
- la menuiserie
- le terrassement
- la peinture
- la vitrerie
- l'électricité
- la pose de carrelage

Par ailleurs, la mission d'une entreprise de construction prend également en compte :
- la coordination des travaux
- la réalisation des études techniques
- la gestion de la direction
- la cohérence de la construction
- la gestion des défaillances
- les autres tâches spécifiques au projet

Clients d'une entreprise de construction BTP

Qui sont les clients d’une entreprise de construction ?

Les clients d'une entreprise de construction dépendent de la spécialisation de cette dernière.

De façon générale, les clients d'une entreprise du BTP sont :
- les particuliers qui souhaitent faire construire
- les investisseurs immobiliers
- Les entreprises du secteur privé
- les autres entreprises de construction
- les gestionnaires de réseaux (EDF et Engie par exemple)
- l'État
- les collectivités locales

Faut-il un diplôme pour créer une entreprise de construction ?

Il est possible de créer une entreprise de construction sans diplôme. En revanche, vous devez justifier de 3 ans d'expériences dans le domaine d'activité choisi.
Sinon, une qualification professionnelle est requise pour l'ouverture d'une entreprise de BTP. En effet, vous devez être titulaire soit d'un CAP, d'un BEP ou d'un diplôme équivalent (ou de niveau supérieur) dans le métier BTP que vous souhaitez exercer.

Il faut préciser qu’une qualification professionnelle est nécessaire pour chaque métier BTP de votre établissement. Par exemple, si vous intervenez dans la plomberie et la vitrerie, vous avez besoin d’une qualification professionnelle en plomberie et d’une qualification professionnelle en vitrerie.

Quelles compétences sont nécessaires pour lancer une entreprise de construction ?

Pour réussir la création d'une entreprise de construction, il est préférable d'avoir une expérience passée dans le secteur. Ainsi, vous serez en mesure de suivre le déroulement d'un chantier du début jusqu'à la fin. Il est donc nécessaire d’avoir, par exemple, des capacités en contrôle de gestion et suivi de projets.

L'expérience vous permettra également de veiller à la bonne gestion de la relation avec vos clients et partenaires. Il en est de même pour la gestion des devis ainsi que le budget alloué à chaque projet. En tant qu’entrepreneur du BTP, il faut être en mesure de suivre un budget précis et d’optimiser les dépenses afin d'éviter les mauvaises surprises.

Par ailleurs, il est important que le propriétaire d'une entreprise de construction ait une bonne maîtrise de l'élaboration du devis des travaux dans le secteur. En effet, vous devez proposer des tarifs qui permettent à l'activité d’être rentable. Aussi, les tarifs ne doivent pas être totalement en déphasage avec les prix de vos concurrents.

Faut-il suivre un stage de préparation à l’installation pour créer une entreprise de construction ?

Le stage de préparation à l'installation n'est plus obligatoire lorsque vous créez une entreprise de construction.

Cependant, il s'agit d'une formation qui vous donne les clés pour bien lancer votre activité. En effet, le stage vous permet d'acquérir les compétences nécessaires pour bien gérer la comptabilité et les démarches administratives d’une entreprise de construction. C'est une formation accélérée qui dure environ 30H. Le stage coûte environ 200 euros et s'effectue auprès de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA).

Réglementation pour une entreprise BTP

Quelle est la réglementation pour créer une entreprise de construction ?

Pour créer une entreprise de construction, vous devez remplir certaines formalités.
D'abord, il y a l'obtention de la carte d'identification professionnelle, en vigueur dans le secteur du BTP depuis août 2015. La carte BTP est indispensable pour tous les employés de votre établissement.

Un avis d'ouverture de chantier est également nécessaire lorsque vous employez au moins 10 personnes sur un chantier. Cette démarche peut se faire en ligne ou à travers le formulaire Cerfa n°13407*03.

Par ailleurs, vous devez assurer votre activité de BTP en souscrivant aux produits d’assurances adaptés.

Quelles assurances pour ouvrir une entreprise de bâtiment ?

De nombreux risques sont liés à l'exercice d'une activité dans le secteur du BTP. Pour couvrir votre établissement contre les éventuels risques, vous devez souscrire à plusieurs contrats d'assurances.

Assurance garantie décennale

Cette assurance est une obligation légale pour les entreprises de construction. En réalité, la responsabilité de votre entreprise est engagée pour 10 ans après la réception des travaux.

La responsabilité de votre établissement est interpellée en ce qui concerne la stabilité de l'ouvrage. Il en est de même pour les dommages qui empêchent l'usage normal de l'ouvrage et ceux qui affectent la solidité des équipements qui font corps avec le gros œuvre. L'assurance décennale vous protège contre ces risques.

Assurance responsabilité civile professionnelle

Dans l'exercice de votre activité professionnelle, vous pouvez causer des dommages à de tierces personnes. L'assurance RC Pro couvre votre entreprise contre les dommages et intérêts qui y sont liés.

En outre, il y a d'autres assurances professionnelles auxquelles vous pouvez souscrire. Il s'agit des assurances suivantes :
- assurance des locaux et biens professionnels
- assurance perte d'exploitation
- protection juridique professionnelle
- assurance vol sur chantier

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une entreprise de construction ?

En tant qu'entrepreneur, la réalisation du business plan vous offre de nombreuses prérogatives. D'abord, c'est un véritable outil qui vous aidera dans les prises de décisions concernant votre entreprise de construction.
En effet, le business plan de votre entreprise de construction permet de structurer le projet et d'analyser l’aspect financier de votre projet.

Ainsi, vous êtes à même de savoir si le projet est financièrement viable ou pas. Les informations contenues dans ce document vous aident également à ajuster ou à modifier votre projet au besoin.

Par ailleurs, la réalisation du business plan permet de définir la stratégie marketing de votre établissement. Il en est de même pour la stratégie de développement de l'activité.

Pour finir, il faut noter que le business plan est très utile dans la recherche de financement. C'est le document phare que vous présenterez à vos partenaires financiers et investisseurs. Grâce aux informations contenues dans le business plan, ces derniers seront en mesure de juger de la viabilité et du potentiel de votre projet d'entreprise de construction.

Faut-il faire une étude de marché pour ouvrir une entreprise de construction ?

L'étude de marché occupe une place prépondérante dans le processus de création d'une entreprise. Elle vous permet d'avoir une connaissance plus approfondie de votre marché.

En effet, l'étude de marché vous permettra d'identifier les tendances et les dynamiques du secteur du BTP. Cette phase vous permet également de connaître les facteurs de réussite dans votre domaine d’activité. Ainsi, vous serez apte à adopter un positionnement qui favorise votre insertion et votre réussite.

Par ailleurs, l'étude de marché permet de valider votre projet. En réalité, elle permet de tester votre offre en la confrontant aux réelles attentes de la clientèle. C'est au cours de cette phase que vous identifiez les forces et faiblesses de vos concurrents. En conséquence, il vous sera plus facile d'apporter des nouveautés pour vous démarquer.

Quel budget pour démarrer une entreprise de bâtiment ?

Généralement, le budget de démarrage d'une entreprise de construction est situé entre 50 000 et 200 000 euros.

Cependant, le budget prévisionnel varie d'un projet d'entreprise de construction à un autre. En fonction de l'envergure et de la vision de chaque projet, les dépenses nécessaires ne seront pas équivalentes.

Voici la liste des principales dépenses du budget prévisionnel d'une entreprise de bâtiment :
- achat ou location de local
- véhicules professionnels
- frais d'entretien des véhicules (maintenance, carburation)
- matériel informatique si nécessaire
- coût des formalités administratives
- honoraires des prestataires externes (avocat, comptable, consultant en communication)
- achat de licence logiciel (gestion de caisse, comptabilité)
- dépenses du personnel (premiers salaires, cotisations patronales)

Pour retrouver toutes les dépenses de démarrage et estimer avec exactitude votre budget initial, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour une entreprise de construction.

Quel est l'emplacement idéal pour installer une entreprise de construction ?

L'emplacement idéal dépend de votre concept et de votre cible. Aussi, il faut noter que l'étude de marché vous permettra d'obtenir plus d'informations pour effectuer le meilleur choix d’emplacement.

De façon générale, il faut privilégier un endroit qui est facilement accessible aux clients. Par exemple, vous pouvez vous installer proche des axes routiers.

Par ailleurs, il faut s'assurer qu'il y a un parking dans les parages de votre emplacement. Cela représente un véritable atout concurrentiel pour votre établissement.

Finalement, il est déconseillé de s'installer à proximité de vos concurrents. Il vaut mieux éviter une concurrence trop rude dans votre zone de chalandise au démarrage.

Comment choisir le local de son entreprise de bâtiment ?

Pour choisir un local adapté aux besoins de votre activité de BTP, vous devez tenir compte de plusieurs critères.

D’abord, il faut s'assurer que la taille du local est idéale pour le stockage de vos matériels et équipements de travail.

Aussi, vous devez prendre en compte le positionnement géographique. Comme annoncé précédemment, le local doit notamment être facilement accessible et posséder un parking à proximité.

Ensuite, assurez-vous que le local inspire confiance en matière de sécurité de vos équipements. En outre, il est préférable de choisir un bâtiment en bon état. Cela permet de réduire les dépenses liées aux travaux de mise en conformité.

Pour finir, il faut veiller à une bonne isolation phonique et acoustique du local.

Ouvrir une entreprise de construction en indépendant ou en franchise ?

Vous avez la possibilité d'ouvrir votre entreprise de construction en franchise comme indépendant. Le tout dépend de votre vision et de vos moyens. Nous allons passer en revue les principaux avantages de chaque modèle afin de vous aider à choisir.

En ouvrant votre entreprise en franchise, vous bénéficiez de l'aide de votre franchiseur sur le plan financier. Par conséquent, l'investissement initial à votre charge est réduit. Aussi, la franchise vous aide à réussir le démarrage de votre activité à travers un accompagnement sur-mesure. Vous serez également formé par les experts de la maison de franchise sur la gestion d'une entreprise de construction.

Par ailleurs, la maison de franchise est souvent bien placée pour vous fournir les tendances et données relatives au marché du BTP. Ces informations sont déterminantes pour la réussite de votre activité. En outre, vous pourrez potentiellement vous baser sur la réputation de votre franchiseur pour attirer vos premiers clients.

En ce qui concerne l'ouverture en indépendant, ce modèle vous offre plus d'autonomie dans la gestion de l'activité. Contrairement à la franchise, vous n'êtes pas tenue de suivre les règles de gestion fixées par une autre entité (la maison de franchise). Par conséquent, vous avez la possibilité d'implémenter votre propre vision.

Aussi, en ouvrant en indépendant, la totalité de votre chiffre d'affaires vous revient. Il convient de préciser qu'en franchise, vous devez généralement partager 5% à 10% de vos revenus avec votre franchiseur.

Par ailleurs, l'absence d'accord contractuel avec un franchiseur vous offre plusieurs commodités. Par exemple, vous ne risquez pas d'entrer en conflit d'intérêt avec une maison de franchise. Aussi, il est plus facile de céder une entreprise de construction indépendante.

Quel concept pour réussir la création de son entreprise de bâtiment ?

Il est important de travailler soigneusement le concept de votre entreprise de construction. En réalité, un concept original permet de se démarquer de la
concurrence et facilite la réussite de l'activité. De nombreuses options se présentent à vous en termes de concept pour une entreprise de bâtiment.

Par exemple, vous pouvez choisir d'ouvrir une entreprise généraliste. De la même manière, il est possible de se spécialiser sur une niche bien précise. La spécialisation est d'ailleurs recommandée pour les entreprises de construction. Par exemple, vous pouvez vous occuper principalement des constructions parasismiques.

Cependant, vous devez vous assurer que votre niche vous permettra d'être rentable. Aussi, il vaut mieux ne pas se positionner uniquement sur une tendance. Dans le cas échéant, votre activité aura du mal à résister dans le temps, notamment lorsque la tendance ne sera plus d'actualité.

Pour identifier votre niche d'activité, vous pouvez vous baser sur les besoins en construction de la zone que vous souhaitez desservir. Les facteurs comme la démographie et les secteurs d'activités les plus représentés vous aideront également à bien définir votre concept.

Comment attirer des clients quand on a une entreprise de construction ?

Il est important d'avoir des clients pour votre activité, sans quoi, vous ne serez pas en mesure de générer des revenus. Pour ce fait, vous devez développer une stratégie efficace pour capter votre part de marché.

Plusieurs facteurs concourent à l'acquisition de clients pour une entreprise de construction. La réputation est l’un des principaux facteurs. À quoi les clients doivent-ils s'attendre en vous confiant leurs travaux ? Que disent vos anciens clients ? Assurez-vous de livrer des ouvrages de qualité à vos clients. Ainsi, ces derniers ne ménageront aucun effort pour faire marcher le bouche-à-oreille autour de votre activité.

Vous devez aussi communiquer sur votre activité. Par exemple, il est possible de réaliser des vidéos marketing pour montrer le dernier ouvrage que vous avez livré. Il faut également communiquer sur les nouvelles offres que vous avez mises en place.

Qu'en est-il de votre relation avec la clientèle ? Comment traitez-vous vos clients et vos fournisseurs ? Il est recommandé d'être honnête et courtois avec ces derniers. C'est important pour renforcer votre image de marque et gagner plus de notoriété. Vous devez aussi former votre personnel dans ce sens.

Par ailleurs, il est important de recruter des collaborateurs talentueux. En effet, la réussite d'un chantier dépend de tout votre personnel. D’ailleurs, il est
recommandé d'impliquer vos équipes dans les prises de décisions en mettant en place des méthodes de gouvernance participative.

Pour finir, votre entreprise doit être flexible pour s'adapter aux innovations du secteur. Par exemple, en vous positionnant sur une nouvelle technologie, vous pourrez gagner de nouveaux clients. Toutefois, gardez à l’esprit qu'il vaut mieux rester honnête sur ce que vous êtes en mesure de réaliser au risque de ternir votre réputation.

Comment décrocher des appels d’offres dans la construction ?

Les appels d'offres représentent un excellent moyen pour décrocher de nouveaux contrats pour votre entreprise. Voici quelques astuces pour mettre toutes les chances de votre côté afin de gagner un appel d'offres.

Sélectionner correctement les appels d’offres

Il est conseillé de bien trier les appels d'offres auxquels vous allez postuler. Il ne s'agit donc pas de viser la quantité, mais la qualité. Prenez le temps d'étudier chaque appel d'offres. Ensuite, il faut déterminer si votre établissement est en mesure de fournir les prestations de construction demandées. Le tri permet d'éviter de gaspiller votre temps et votre énergie en répondant à des appels d'offres qui n'en valent pas la peine.

Monter un dossier irréprochable pour gagner un appel d’offres

Votre dossier doit répondre aux besoins spécifiques décrits dans l'appel d'offres. Vous devez faire preuve de compréhension quant aux exigences du projet. En ce qui concerne le budget prévisionnel, il est préférable de faire une estimation raisonnable. Pour ce fait, il est nécessaire de bien analyser le cahier de charges fourni par le commanditaire.

Faire preuve d’honnêteté et de transparence

Si vous faites bien le tri, vous gagnerez les offres qui conviennent à votre établissement. En réalité, il est déconseillé de chercher à décrocher un appel d'offres quitte à mentir sur les réelles capacités de votre établissement. Cela peut compromettre la réputation de votre entreprise sur le long terme.

Stratégie marketing pour une entreprise BTP

Quelle stratégie marketing pour une entreprise BTP ?

Les techniques marketing ne cessent d'évoluer au quotidien. Les stratégies marketing qui ont fonctionné il y a une dizaine d'années deviennent obsolètes. Elles laissent place à de nouvelles manières de faire. Pour réussir, il est nécessaire d'intégrer les nouvelles techniques marketing à votre stratégie.

Par exemple, la communication digitale est capitale aujourd'hui. Vous devez travailler votre présence en ligne.
Inscrivez votre entreprise de construction sur les réseaux sociaux comme Facebook, YouTube ou Instagram.

Pour développer votre présence sur les réseaux sociaux, vous pouvez communiquer sur :
- les points forts de votre entreprise
- votre vision et vos valeurs
- vos réalisations
- les témoignages de vos clients satisfaits
- vos nouvelles offres de construction

Selon vos moyens, vous pouvez collaborer avec un consultant ou une agence en communication.

Comment rédiger un bon contrat pour un sous-traitant dans la construction ?

De nombreuses entreprises ont recours à la sous-traitance dans le secteur du BTP. Pour faciliter le bon déroulement d'une sous-traitance, vous devez vous assurer de rédiger un contrat en bonne et due forme. Le contrat de sous-traitance dans le BTP est soumis à plusieurs règles.

Déclarer tous les sous-traitants et mettre en place une garantie de paiement

D'abord, l'entreprise qui souhaite sous-traiter est tenue de déclarer tous les sous-traitants qui interviendront sur un chantier au maître d'ouvrage. Ce dernier doit donner son approbation. L'entreprise principale a également l'obligation de délivrer une garantie de paiement. La garantie de paiement permet à l'entreprise sous-traitante de savoir qu'elle sera payée.

Mentionner tous les termes du contrats de façon explicite

Le contrat doit aussi préciser les obligations du sous-traitant. Vous devez préciser les termes concernant la livraison et la qualité du travail attendu. Le donneur d'ordre est libre d'exiger une obligation de moyen ou de résultat au sous-traitant. Généralement, les sous-traitants ont des obligations de résultat dans le secteur du BTP.

Respecter les règles relatives à la TVA

Par ailleurs, la façon de gérer la TVA lors des opérations de sous-traitance dans le BTP est particulière. En effet, le sous-traitant est exonéré de la TVA. Il revient au donneur d'ordre de récupérer et verser dans les caisses de l’État, les taxes liées aux travaux sous-traités. Cette particularité est appelée auto-liquidation de TVA.

Quelles sont les charges courantes d’une entreprise de bâtiment ?

Certaines dépenses régulières seront spécifiques à la nature de vos prestations. De façon générale, voici la liste des dépenses courantes d'une entreprise de construction :
- budget marketing et communication
- frais d'entretien des équipements et outils de travail
- coût d’achat de nouveaux outils
- dépenses du personnel
- honoraires des prestataires externes

Pour retrouver toutes les dépenses, modifier les hypothèses et voir comment cela influence votre rentabilité, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier pour une entreprise de construction.

Comment diminuer les dépenses d’une entreprise de bâtiment ?

Sur le long terme, vous devez optimiser les dépenses de votre établissement afin d'augmenter votre rentabilité. Pour ce fait, il faut allouer des budgets raisonnables à vos charges courantes. Par exemple, il est recommandé que les dépenses du personnel soient en dessous ou égale à 60% du chiffre d'affaires.

Pour le budget marketing et communication, 10% de vos revenus devraient suffire. Vous devez donc privilégier les actions marketing qui offrent un meilleur retour sur investissement. Bien évidemment, vous pouvez investir plus de 10% du chiffre d'affaires en marketing et communication au cours des premiers mois après le démarrage ; cependant cela doit être rentable.

Pour connaître les ratios des postes de dépenses pour cette industrie, utilisez le prévisionnel financier pour une entreprise de construction.

Créer une entreprise de construction : est-ce rentable ?

Les entreprises de construction établies peuvent générer entre 80 000 et 950 000 euros de chiffre d'affaires par an.

En revanche, il faut exercer pendant quelques mois afin d'atteindre son seuil de rentabilité. Au démarrage, vous serez normalement amené à réinvestir la plupart de vos revenus dans le développement de l'activité. Par ailleurs, assurez-vous de fixer des tarifs qui vous permettent d'être compétitif sur le marché.

Pour analyser votre seuil de rentabilité, le chiffre d’affaires à générer et le nombre de commandes à signer pour l’atteindre, utilisez le prévisionnel financier pour une entreprise de construction.

Comment financer la création d’une entreprise de construction ?

Le budget de démarrage d'une entreprise de construction peut être relativement important. Cela dépend des dépenses nécessaires comme :
- l'achat d'équipements
- les frais de recrutement du personnel
- les premiers salaires
- les frais de création de l'entreprise
- le budget marketing et communication
- le fonds de roulement

En tant qu'entrepreneur, vous pouvez avoir du mal à réunir le montant nécessaire. Sachez que plusieurs dispositifs et aides financières ont été mis en place pour accompagner les entrepreneurs dans ce sens.

Entre autres, il y a l'Aide à la Création ou Reprise d’une Entreprise (ACRE). Vous pouvez également opter pour le portage salarial. Aussi, il existe de nombreux incubateurs qui accompagnent les entreprises de construction à travers des ressources, des formations et l’insertion dans des réseaux professionnels.

Cependant, pour convaincre ces institutions de la solidité de votre projet, il vous faudra un bon business plan pour votre entreprise de construction.

À lire également

Guide pour faire le business plan d'une entreprise de construction (BTP)