Ouvrez votre épicerie vrac (sans emballages)

Ouvrir une épicerie vrac

Malgré la forte concurrence des grandes surfaces, le marché des commerces de proximité continue de s'étendre. En effet, les français aiment ce type de commerce, qui favorise la convivialité et la consommation locale et responsable.

Le sous-marché du vrac est en croissance également. Il y a une petite dizaine d'années, on ne comptait à peine que 10 épiceries vrac en France. Aujourd’hui on en compte plus de 400, réparties dans plusieurs villes de France.

La demande est bien présente : pratiquement un français sur deux aurait maintenant l'habitude d'acheter des produits en vrac (contre un tiers il y a encore quelques années).

Vous voulez ouvrir votre magasins sans emballages ?
Vous ne savez pas comment démarrer ?
Faut-il faire une étude de marché pour son épicerie ?
Quelles sont les dépenses de démarrage ?
Comment savoir si votre magasin peut rapidement devenir rentable ?
Est-ce une bonne idée de s'installer dans une zone où il y a déjà d'autres épiceries sans emballages ?
Comment diversifier ses sources de revenu et fidéliser sa clientèle ?

Vous trouverez des éléments de réponses dans la suite de l'article.

Avant d'ouvrir votre épicerie vrac, faites une étude de marché

Comment se former aux pratiques du vrac?

Pour se former aux pratiques du vrac, il est important de côtoyer d’autres exploitants d’établissements clean.

Cela permettra de découvrir les rouages du métier de d’acquérir une certaine expertise. Il existe également des formations diplômantes au sortir desquels les auto entrepreneurs connaissent :
- la réglementation française et européenne en matière de vente en vrac
- les règles d’hygiène et de sécurité applicable à la vente en vrac
- la gestion des stocks et la comptabilité d’une épicerie
- la composition des produits, leur origine, et toutes les informations y relatives

Quels clients pour votre épicerie sans emballages ?

Les audiences des épiceries et autres commerces de proximité ne sont pas toujours les mêmes.

Il y a par exemple les épiceries fines qui visent les gens avec un fort pouvoir d'achat ou encore les épiceries de nuit qui ont pour audience cible les étudiants et les gens qui ont des petits creux dans la nuit.

À qui doit s'adresser votre offre de produits sans emballages pour construire une entreprise rentable ? Y-a-t-il assez de personnes qui veulent consommer responsable dans votre zone de chalandise ? Vous pourrez répondre à cette question en réalisant une étude de marché. Quelle est la clientèle idéale pour votre épicerie vrac ? Des jeunes étudiants engagés pour une planète responsable ? Des familles urbaines et aisées ? Des cols blancs qui travaillent dans le quartier d'affaires voisin ?

Une étude de marché bien menée vous permettra de répondre à ces questions.

Connaître son marché est essentiel - afin d'être certain de lui proposer une offre de produits qui lui convienne.

Comment étudier les magasins vracs concurrents ?

Une étude de marché ne se réduit pas à l'étude de la demande potentielle. Elle permet aussi d'étudier l'offre présente sur votre marché. L'étude de la concurrence fait partie de l'étude de marché.

Quels sont les autres magasins qui proposent des modes de consommation responsables ? Où sont-ils situés ? Quels types de produits trouvent-on dans leurs rayons ? Est-ce que ce sont aussi des magasins sans emballages ? Quand sont-ils ouverts ? Attirent-ils du monde ?

Construire une étude de marché approfondie pour votre épicerie vrac vous permettra de répondre à ces questions puis de construire des avantages concurrentiels pour votre épicerie.

Quelle est la réglementation pour la vente en vrac ?

La réglementation qui s’applique à la vente en vrac dépend du type de produits proposés. Ainsi, on a des contraintes liées à la vente des denrées alimentaires d’une part, et celles relatives aux détergents et cosmétiques.

La réglementation pour les denrées alimentaires : relativement au règlement INCO, chaque produit doit être étiqueté avec des mentions obligatoires telles que le nom du produit, son prix au poids ou à l’unité, la liste des allergènes présents dans le produit, etc.

La réglementation pour les détergents et produits cosmétiques : le règlement (CE) N° 1223, règlement (CE) N° 1272, règlement (CE) n° 648 exigent que les informations telles que le nom du fabricant, la liste des ingrédients, la date de validité et les précautions d’emploi soient mentionnées sur les produits.

Quelles assurances sont nécessaires pour une épicerie vrac ?

Pour ouvrir une épicerie vrac, il est indispensable de souscrire des assurances pour se protéger des risques liés à l'activité.

Pour commencer, il est obligatoire de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro). Celle-ci couvre tous les dommages liés à l'exercice de votre activité. Qu'il s'agisse de dommages causés par vous-même, par l'un de vos employés ou par votre matériel, l'assurance responsabilité civile professionnelle les prend en charge.

Par ailleurs, il est important de souscrire une assurance commerce. Cette dernière protège vos biens ainsi que tous les équipements et matériels qui s'y trouvent.

Une assurance perte d'exploitation est également fortement recommandée. Elle vous indemnise en cas de baisse ou d'arrêt de votre activité.

Pour finir, si vous souhaitez embaucher du personnel, vous devrez également adhérer à une institution de retraite complémentaire et souscrire une protection sociale complémentaire.

Déterminez la proposition de valeur de votre projet d’épicerie sans emballages

Comment fonctionne une épicerie zéro déchet ?

L’objectif d’une épicerie zéro déchet est de réduire la quantité de déchets produits par les chaînes de distribution, ainsi que les consommateurs. La finalité est de parvenir à une distribution des produits et à une consommation plus responsable par le biais de la réduction des emballages. Pour y parvenir, les gérants misent sur des bacs en vrac.

Ceux-ci sont destinés aux produits alimentaires et non alimentaires solides, en poudre ou liquide. Les bacs sont transparents; ce qui permet aux clients d’apprécier les différents produits. Des étiquettes renseignent également ces derniers sur le nom et les caractéristiques des produits, ainsi que leur prix.

Quels produits vendre dans une épicerie sans emballages ?

Voici une liste non-exhaustive de ce que vous pouvez trouver dans commerce vrac :
- les produits alimentaires secs tels que du riz, des noix, des pâtes, des épices
- les produits alimentaires liquides à l’instar du vin, de l’huile d’olive, des boissons sucrées
- les produits alimentaires frais tels que du poisson, de la viande, des fruits de mer, des légumes, des fruits
- les produits d’hygiène et de beauté : du savon en morceau, du liquide vaisselle, de la javel liquide, du dentifrice, des huiles essentielles, du déodorant
- des produits alimentaires divers : du pain, de la pâtisserie, du fromage, du beurre, de la confiture

Quel emplacement pour une épicerie vrac ?

Pour ouvrir une épicerie vrac, il est généralement recommandé de choisir une zone qui est facile d’accès. Assurez-vous qu’elle permette le passage des transports en commun. Vos clients doivent également pouvoir s’y rendre s’ils possèdent leurs propres moyens de transport.

Parce que l’épicerie en vrac prône le zéro déchet, vous pouvez choisir un emplacement qui favorise les moyens de transport peu polluants. Votre emplacement doit également être visible. L’idéal serait que vous installiez votre épicerie en vrac dans une rue passante.

Évitez les locaux proches des épiceries classiques, supérettes et grandes surfaces. Parce qu’ils représentent de gros concurrents, leur commerce peut empiéter sur le vôtre.

Quel décor pour mon épicerie vrac ?

Il est important que l’atmosphère soit en adéquation avec votre concept de commerce. Si vous prônez le zéro déchet via votre épicerie vrac, optez pour un décor qui reflète ce mode de pensée.

N’hésitez pas à utiliser des matériaux naturels que vous pouvez customiser vous-même. Vous pouvez aussi mettre l’accent sur une décoration DIY et une ambiance chaleureuse. Vos clients doivent se sentir à l’aise et avoir envie de revenir.

Quels équipements pour vendre en vrac ?

Ouvrir une épicerie vrac est une démarche écologique qui doit se déployer même au niveau des équipements de vente.

Pour équiper son commerce clean, il faut :
- miser sur des étagères en bois - se munir des bacs à vrac en plastique recyclage
- utiliser des peintures non nocives et privilégier les produits aptes au contact alimentaire
- privilégier le paiement électronique, au lieu du paiement par ticket de caisse qui nécessite l’utilisation du papier
- si la caisse enregistreuse reste nécessaire, opter pour un modèle qui envoie les tickets de caisse par mail aux clients
- les balances automatiques

Comment trouver des fournisseurs pour vendre du vrac ?

Tout comme les autres commerçants, les exploitants des épiceries vrac s’approvisionnent chez des fournisseurs. Néanmoins, pour s’intégrer réellement dans la logique du clean, et proposer une véritable alternative au mode de consommation classique, l’épicerie clean doit proposer des stocks de produits sains et respectueux de l’environnement.

Pour trouver des produits pour son épicerie vrac, l’exploitant doit :
- privilégier les circuits courts en s’approvisionnant chez des fournisseurs locaux
- se rapprocher des coopératives agricoles, et si possible, des agriculteurs bio
- se rendre directement sur les marchés afin de découvrir les fruits de saison et rencontrer les commerçants
- se rapprocher des restaurateurs afin de découvrir quels sont leurs fournisseurs en fruits et légumes, et en d’autres produits alimentaires

Comment sélectionner ses fournisseurs pour vendre du vrac ?

Le choix des fournisseurs est l’un des éléments les plus importants pour votre commerce d’épicerie vrac. Pour cela, vous devez identifier ceux qui proposent des produits qui correspondent à votre vision.

Si vous ouvrez une épicerie vrac "biologique" par exemple, vous devez opter pour des fournisseurs qui possèdent les certifications adéquates. Comment les trouver ? Vous pouvez simplement faire des recherches sur internet.

De nombreux sites en ligne regroupent des producteurs et fournisseurs d’épicerie vrac. Comparez leurs prix et vérifiez leurs réputations pour vous assurer qu’ils sont fiables. Vous pouvez aussi choisir vos fournisseurs en faisant le tour des marchés locaux.

Cette démarche vous permet de rencontrer directement les producteurs et de voir leur marchandise avant de choisir. Renseignez-vous également autour de vous : des personnes de votre entourage peuvent vous recommander de bons fournisseurs.

Faut-il ouvrir une épicerie vrac en indépendant ou en franchise ?

En gardant votre indépendance, vous êtes libre de gérer votre commerce d’épicerie vrac à votre guise. Ceci dit, vous devez mettre tous les moyens en œuvre pour vous faire connaître.

En rejoignant un réseau de franchise, vous bénéficiez de nombreux avantages. Votre franchiseur vous accompagne et vous bénéficiez de ses bonnes pratiques. En plus de cela, vous pouvez exploiter son carnet d’adresses, son réseau de fournisseurs, etc.

En cas de besoin, votre franchiseur peut vous proposer des formations pour améliorer votre commerce. Cependant, votre liberté est limitée et vous devez vous conformer aux règles de votre franchiseur.

Vendre du vrac en ligne (e-commerce) ?

Cette initiative vous permet de toucher une audience plus large et donc de potentiellement augmenter le chiffre d’affaires de votre épicerie vrac. Les personnes qui ne se trouvent pas dans votre zone de chalandise pourront facilement commander en ligne.

Un service de livraison pour accompagner votre e-boutique est une bonne solution. Par ailleurs, vous pouvez développer un service de click and collect : cela permet aux clients de commander en ligne et retirer leurs produits dans une boutique proche, voire même chez vous.

Les dépenses, le revenu et la rentabilité d'une épicerie zéro déchet

Quelles sont les dépenses pour ouvrir une épicerie sans emballages ?

Le budget à prévoir pour la création d’une épicerie sans emballages varie d’une enseigne à une autre.

Tout dépend par exemple de la taille du local, ainsi que du standing du commerce. La diversité des produits proposés peut également impacter lourdement sur les dépenses à prévoir.

Généralement, les dépenses pour ouvrir une épicerie sans emballages sont :
- les dépenses pour la location ou la construction du local
- le budget pour l’aménagement et la décoration
- l’achat des équipements et matériels de travail
- l’achat des stocks

Retrouvez l'ensemble de ces dépenses, avec des chiffres et des montants, dans le prévisionnel financier pour une épicerie sans emballages.

Quel est le chiffre d'affaires généré par une épicerie sans emballages ?

En règle générale, le chiffre d'affaires d'une épicerie zéro déchet se situe entre 130 000 et 400 000 euros.

Cet élément va varier en fonction de certains paramètres, les plus importants sont le nombre de produits vendus dans les rayons, l'emplacement de l'épicerie sans emballages ou encore si elle vend également en e-commerce.

Pour estimer précisément le chiffre d'affaires de votre épicerie vrac, vous pouvez utiliser notre modèle financer adapté aux magasins zéro déchet.

Ouvrir une épicerie vrac : est-ce rentable ?

La rentabilité d'une épicerie zéro déchet repose sur 3 critères : le budget de démarrage de votre épicerie, le revenu que vous allez générer et enfin la marge bénéficiaire nette.

Par exemple, on prend en compte un budget de départ de 95 000 euros.

Prenons un chiffre d'affaires annuel de 214 000 euros et un taux de marge nette équivalent à 11 %.

Ainsi, votre épicerie sans emballages aura une capacité bénéficiaire (annuelle) d'environ 11 % x 214 000 = 26 400 euros.

Ainsi, il vous faudra environ 214 000 / 24 600 = 8,7 années, pour rembourser votre investissement initial.

Pour le dire autrement, votre épicerie zéro déchet sera rentable après une période de 104 mois.

Un bon business plan vous aidera pour l'ouverture de votre magasin vrac

Le business plan de votre épicerie sans emballages : votre plan d'attaque pour réussir votre projet entrepreneurial. C'est lors de la rédaction du business plan qu'on décide d'une stratégie gagnante pour la création mais aussi le développement de son épicerie.

Vous réfléchirez notamment à une proposition de valeur qui vous différenciera de la concurrence, votre chiffre d'affaires prévisionnel, les différentes charges qui viendront impacter votre seuil de rentabilité ou encore une stratégie efficace pour faire augmenter le revenu de votre magasin vrac sur le long-terme.

Grâce au prévisionnel financier de votre épicerie vrac, vous saurez si votre projet peut devenir rentable. Quand on travaille sur l'élaboration de son prévisionnel financier, on fait des estimations quant aux (futures) données financières de son projet entrepreneurial. C'est un exercice qui permet de réfléchir à son futur chiffre d'affaires.

Ce travail permet aussi de répertorier les investissements de démarrage d'une épicerie mais aussi à toutes vos futures charges courantes. Ainsi, vous saurez si votre projet d'épicerie sans emballages peut devenir rentable, et, si oui, au bout de combien de temps.

Enfin, un business plan vous permet de présenter votre projet d'épicerie vrac à un potentiel investisseur. C'est un document que l'on vous demandera si vous recherchez des fonds pour votre épicerie sans emballages.

S'il est complet et bien structuré, il est un outil essentiel pour convaincre un investisseur que votre votre projet d'épicerie est viable, d'un point de vue commercial et financier. Ainsi, la réussite de votre business plan est directement liée à la réussite de votre commerce de proximité.

CONCLUSION

Finalement, ouvrir une épicerie sans emballages, c'est surtout suivre et respecter toutes les étapes. L'étude de marché doit précéder tout projet de création d'entreprise. Elle vous donnera des informations clés pour la réussite de votre commerce de proximité.

C'est un document précieux qui vous permettra de mieux définir votre proposition de valeur et notamment de savoir s'il existe assez de personnes qui souhaitent consommer de façon plus responsable dans votre quartier, ce que proposent les commerces concurrents ou quel pourrait être l'emplacement idéal pour votre magasin vrac.

Ensuite, le business plan vous permettra de décider d'une stratégie efficace. Ces deux documents seront des outils essentiels tout au long de la vie de votre entreprise. Il faut maintenant passer au côté "pratique" de la création d'entreprise.

Bien que cette phase ne soit pas particulièrement agréable, vous devrez remplir un certain nombre d'obligations administratives. Quel statut juridique conviendrait le mieux à votre épicerie sans emballages ? Il faudra vous poser la question.

Enfin, vous devrez identifier les dépenses initiales, afin de calculer le budget nécessaire à l'ouverture de votre épicerie. Il ne vous reste plus qu'à procéder aux achats et à vous lancer ! Bon courage !

À lire également

Rédiger une étude de marché pour une épicerie vrac