5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

Le guide complet pour créer une maison de retraite

Créer une maison de retraite

La population des personnes de troisième âge connaît une véritable croissance ces dernières années. Selon les données de l’OMS, l’effectif des plus de 60 ans aurait dépassé celui des enfants de moins de 5 ans en 2020. Les données montrent également que le nombre de seniors va continuer de croître au fil des années.

Cela signifie que de nombreuses personnes seront admises en maison de retraite dans les années à venir. C’est donc une opportunité pour ouvrir une maison de retraite si vous êtes passionné par l’entrepreneuriat et les projets à fort impact social.

Cependant, le secteur des maisons de retraite est très cadré. Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir une maison de retraite rentable.

Faut-il un diplôme pour ouvrir une maison de retraite ?

Oui, pour être le dirigeant d’une maison de retraite, vous devez justifier d’un diplôme de Niveau II. Soit l’équivalent d’un Bac+3 ou Bac+4. Les détenteurs d’un certificat d’aptitude à la fonction de directeur d’établissement social et médico-social (CAFDES) peuvent aussi diriger une telle entreprise.

Quelles assurances pour couvrir une maison de retraite ?

L'ouverture d'une maison de retraite requiert la souscription de certaines assurances.

Tout d'abord, il faut souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette dernière couvre tous les dommages (corporels, matériels et immatériels) causés à un tiers dans le cadre de votre activité.

Il est également nécessaire de souscrire une assurance maison de retraite. Celle-ci protège vos biens en cas de dommages causés par des sinistres tels que les incendies, les dégâts des eaux, les dommages électriques ou tout autre type de catastrophe naturelle. De plus, cette assurance offre aussi une protection juridique qui vous permet de faire appel à un professionnel en cas de litige.

Pour finir, il est possible de souscrire une assurance multirisque pour regrouper une RC Pro avec d'autres types d'assurances dans un même contrat.

Quel concept pour votre maison de retraite ?

Vous avez le choix entre deux types de maisons de retraite :
- les Établissements d’Hébergement pour Personnes gées ou EHPA
- les Établissements d’Hébergement pour Personnes gées Dépendantes ou EHPAD

Les EHPAD sont des maisons médicalisées tandis que les EHPA ne le sont pas. La création des EHPA est plus simple et moins longue que les EHPAD. En effet, il faudra signer une convention avec l’Agence Régionale de Santé (ASR) dans le cas des EHPAD.

Aussi, il revient au Comité régional d’organisation sanitaire et médico-social (CROSMS) d’autoriser l’ouverture d’une maison de retraite médicalisée.

Quelles sont les démarches nécessaires à l’ouverture d’une maison de retraite ?

La loi HPST propose une nouvelle procédure pour la création d’une maison de retraite. Les démarches administratives sont parfois compliquées. Il faut de la patience et de la rigueur pour arriver au bout.

En effet, la création d’une maison de retraite doit faire suite à un appel à projets. Un cahier de charges élaboré par les administrations de tutelles (conseil départemental et l’ARS) est associé à l’appel. Votre dossier devra être conforme aux modalités et critères contenus dans le cahier de charges et l’avis d’appel à projets.

Voici quelques critères qui déterminent les sélections :
- le respect des critères de conformité et d’éligibilité
- la compatibilité avec le schéma gérontologique départemental
- la prise en compte des seniors handicapés et en perte d’autonomie

Pour information, le schéma gérontologique départemental définit les perspectives et orientations afin d’adapter les offres aux besoins réels de la population.

Quel est le meilleur emplacement pour ouvrir une maison de retraite ?

L’emplacement est un facteur déterminant dans la réussite de tout projet. Vous devez choisir le lieu d’implantation de votre établissement en tenant compte de votre cible, mais aussi de vos moyens financiers.

Dans le cas d’une maison de retraite, vous installez en milieu reculé est idéal si vos offres s’adressent aux personnes âgées non dépendantes. Cela vous sera plus abordable, notamment en ce qui concerne le loyer et le foncier.

Par contre, s’il s’agit d’un EHPAD, il est préférable de rester en centre-ville. Il est vrai que cette option sera relativement plus chère. Cependant, le lieu sera plus facile d’accès et rapprochera les seniors de leurs familles. Les enfants pourront rendre visite plus facilement à leurs parents. Cela peut représenter un réel avantage compétitif pour votre établissement.

Quels profils et rôles embaucher pour ouvrir une maison de retraite ?

Le personnel varie selon qu’il s’agisse d’un lieu médicalisé ou non. Pour répondre convenablement aux besoins des personnes âgées, il faut plusieurs corps de métier. En dehors des professionnels qui assistent vos résidents, il faut également penser à la gestion administrative, logistique, etc.

En règle générale, vous allez recruter un responsable d’établissement. En fonction de votre emploi du temps, vous pouvez également jouer ce rôle.

Selon les besoins spécifiques et les offres de votre établissement, voici quelques profils que vous allez devoir recruter :
- des animateurs et animatrices
- des aides-soignants et aides-soignantes
- des infirmiers et infirmières
- des agents de surface
- des cuisiniers

Faut-il faire un business plan pour ouvrir une maison de retraite ?

Le business plan de votre maison de retraite est un document qui formalise vos projections pour votre future entreprise. Ce document comporte plusieurs parties telles que la présentation du projet, la stratégie commerciale, les prévisions financières.

Pour l’ouverture d’une maison de retraite comme tout autre business, il s’agit d’une étape importante à ne pas négliger. En effet, le business plan est le document par excellence pour convaincre vos potentiels investisseurs et partenaires de la faisabilité du projet.

Aussi, la réalisation du business plan vous amène à :
- bien définir votre offre
- réaliser une étude de marché
- définir le modèle économique que vous allez adopter

Ainsi, vous êtes à même de savoir si votre établissement sera rentable et planifier le temps qu’il faut pour rentabiliser.

3

Quel budget prévisionnel pour ouvrir une maison de retraite ?

Pour un projet de maison de retraite, le budget prévisionnel se situe généralement entre 200 000 et 900 000 €.

Voici quelques grandes lignes de dépenses qu’il faut prévoir :
- achat d’un bien immobilier et mise en conformité : variable
- formalités et enregistrement de l’entreprise : 500 €
- communication et marketing pour le lancement : 10 000 €
- recrutement et formation du personnel : variable selon le poste
- soirée d’ouverture du centre : 4 000 €
- équipements et matériels : au moins 50 000 €
- frais juridiques et obtention de licences et permis divers : 12 500 €
- fournitures administratives et autres : 12 000 €

Comme vous pouvez le constater, le budget de création d’une maison de retraite peut varier selon plusieurs facteurs.

Entre autres, on peut citer :
- le type de maison de retraite, EHPA ou EHPAD
- l’image que vous souhaitez donner au début (stratégie de marque)
- les autorisations et agréments requis
- le nombre de places que vous souhaitez offrir (ce facteur aura une grande incidence sur l’investissement en équipement et personnel pour le début.)
- le choix de l’emplacement
- le salaire du personnel au démarrage

Quels sont les équipements nécessaires pour ouvrir une maison de retraite ?

Qu’il s’agisse d’une maison de retraite médicalisée ou non médicalisée, vous avez besoin d’un minimum d’équipements pour démarrer. Sans aucun doute, les équipements que vous allez procurer dépendent du type de maison que vous choisissez.

Toutefois, il y a des équipements de base qui seront nécessaires, peu importe le concept que vous choisissez :
- produits de chambres
- équipements pour les salles de bains
- sanitaires adaptés
- fourniture de sécurité et de mobilité des patients (fauteuils roulants, béquilles, sièges de douche)
- ascenseurs
- équipement de prévention des infections (désinfectants pour les mains, savons)

Dans le cas d’une maison de retraite de type EHPAD, il faut ajouter en dehors des équipements ci-dessus cités :
- produits pharmaceutiques de premiers secours (gants, désinfectants, bandages, thermomètres, antidouleurs, ciseau médical…)
- matériel de diagnostic (stéthoscope, otoscope, oxymètre de pouls, brassard de pression artérielle, stadiomètre…)

Vous retrouverez la liste complète des équipements dans le prévisionnel financier pour une maison de retraite.

Comment fixer les prix et les tarifs pour sa maison de retraite ?

Votre politique de prix joue un rôle important dans la réussite de votre établissement. Pour une meilleure fixation de prix, vous pouvez d’abord vous renseigner sur les tarifs appliqués par vos concurrents.

Vous pouvez également consulter les prix médians des maisons de retraite et d’autres informations pertinentes disponibles sur le site de la CNSA. Sans aucun doute, vos tarifs doivent être définis en fonction des prestations incluses dans vos offres.

Selon votre vision et vos ambitions, vous pouvez vous aligner sur les prix du marché. Vous pouvez aussi opter pour une politique de prix bas ou des tarifs premium.

De façon générale, les clients s’attendent à un service haut de gamme quand les prix sont supérieurs aux standards du marché. Aussi, des tarifs trop « bon marché » peuvent vous faire passer pour une entreprise moins sérieuse. Il convient donc de trouver le juste milieu. En effet, vous devez tenir compte de votre marge de bénéfice, mais aussi fixer des tarifs qui favorisent les clients.

Quel revenu et quelle rentabilité pour une maison de retraite ?

En investissant dans une maison de retraite, vous pouvez vous attendre à un chiffre d’affaires compris entre 200 000 et 1 million d’euros (bien entendu cela varie énormément entre les maisons de retraite).

Toutefois, votre rentabilité dépend de plusieurs facteurs tels que :
- le nombre de résidents
- l’emplacement de votre établissement
- la politique de prix adopté
- les équipements médicaux utilisés
- les services supplémentaires que vous proposez

En règle générale, le bénéfice généré se situera aux alentours de 15 % du chiffre d’affaires, chaque année. Toutefois, il ne s’agit pas d’un seuil de rentabilité universel. Chaque maison de retraite réalise des profits en fonction de ses choix et de son positionnement stratégique.

Aussi, il convient de ne pas chercher la rentabilité au point de sacrifier le bien-être de vos résidents.

Pour connaître le chiffre d'affaires et la rentabilité de votre activité, vous pouvez utiliser le prévisionnel financier d'une maison de retraite.

Comment réussir le lancement de son projet de maison de retraite ?

La réussite du lancement de votre projet résultera de votre connaissance du secteur des maisons de retraite et de ses enjeux. Aussi, il faut une bonne préparation avec un business plan pour votre maison de retraite qui sera bien détaillé et bien structuré.

Également, assurez-vous d’avoir quelques certifications reconnues dans l’industrie. Ainsi, vous pourrez vous démarquer et afficher une image d’expert. Ce faisant, vous gagnerez beaucoup plus en crédibilité.

Vous devez également prendre le temps de bien remplir toutes les formalités juridiques. Faites-vous assister par un ou plusieurs spécialistes en la matière afin d’éviter les problèmes qui peuvent ruiner vos efforts. En effet, un contrat de travail vicié ou une petite erreur dans votre pacte d’associé peuvent vous coûter une fortune.

Dans votre plan de lancement, tenez également compte de la concurrence. Innovez et préparez des stratégies d’attaques solides et pertinentes. Cela suppose que vous devez identifier et bien connaître vos principaux concurrents.

Comment trouver des clients pour sa maison de retraite ?

Pour trouver des clients pour votre établissement, vous devez mettre en place une stratégie efficace et adaptée aux réalités de votre environnement. Si vous disposez de moyens financiers suffisants, vous pouvez solliciter les services d’une agence de communication.

Dans le cas contraire, vous pouvez exploiter des astuces pour dénicher vos premiers clients. La communication digitale peut revenir moins chère pour un début. D’abord, songez à créer un site web. Ensuite, inscrivez votre établissement sur les annuaires en ligne comme Google My Business, PagesJaunes, etc.

L’utilisation des réseaux sociaux aussi n’est pas interdite. Même si l’effectif des séniors qui y sont inscrits est faible, vous allez toucher un nombre non négligeable. Aussi, les jeunes actifs sur ces réseaux pourront vous apporter des clients.

Pour réussir à faire connaître votre établissement sur internet, vous pouvez communiquer sur :
- le traitement réservé à vos résidents
- la qualité et l’équipement des chambres
- le professionnalisme de votre personnel

Faites attention à ne pas concentrer tous vos efforts sur le digital. Par exemple, assistez aux événements dans le secteur, visitez les centres de santé pour promouvoir vos offres. Vous pouvez également nouer des partenariats avec les professionnels de la santé.

Vous retrouverez une stratégie pour augmenter le chiffre d'affaires de votre activité dans le business plan pour une maison de retraite.

Quelle stratégie marketing pour une maison de retraite ?

L’innovation et un bon positionnement marketing sont les clés pour réussir à s’imposer sur le marché. Vous devez, de ce fait, analyser les offres de vos concurrents afin de proposer des nouveautés pour vous démarquer.

Vous pouvez proposer des services complémentaires qui n’existent nulle part ailleurs. Ensuite, vous devez communiquer intensément pour faire connaître vos offres et services.

Il faut que votre personnel soit également prêt pour accompagner vos efforts. Vos équipes doivent être accueillantes, réactives, dévouées et attentives aux besoins des résidents.

À lire également

Le budget prévisionnel d'une maison de repos
Comment rédiger un bon business plan pour une maison de retraite ?