5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE HELLO2022

S'installer comme menuisier : coûts, équipements et rentabilité

ouvrir menuiserie budget

Combien faut-il prévoir pour ouvrir sa menuiserie ?
Que retrouve-t-on dans la liste des dépenses ?
Peut-on ouvrir une menuiserie sans apport ?
Comment faire l'étude de ses potentiels bénéfices ?

Nous prenons le temps de vous répondre.

Enfin, si vous voulez obtenir l'ensemble des indicateurs de l'analyse financière de votre activité de menuisier, mettez la main sur notre modèle financier pour une menuiserie.

Les estimations proviennent de notre travail, qui repose sur l'étude de nombreuses sources mais aussi sur la rédaction de business plans pour des menuiseries. Bien sûr, votre projet d'entreprise est unique et les chiffres suivants sont à considérer au regard des spécificités de celui-ci. Ce contenu est délivré dans une visée informative. Ainsi, on ne peut considérer qu'il se substitue à un jugement professionnel et surtout propre à votre projet d'entreprise.

Combien faut-il dépenser pour s'installer comme menuisier indépendant ?

Avec une marge d'erreur possible, la somme nécessaire pour ouvrir sa menuiserie va être située entre 2,000 et 55,000 euros.

Une nuance cependant, à chaque activité de menuisier, son propre budget prévisionnel.

Les principaux critères vont venir faire pencher la balance sont les suivants :
- si vous comptez suivre le stage de préparation à l'installation (non obligatoire)
- la qualité de l'équipements et des outils à acquérir pour exercer votre activité de menuiserie
- si vous allouez un budget pour vous faire de la publicité au démarrage (ou non)
- l'éventuel recrutement d'un menuisier apprenti pour vous apporter de l'aide dans vos différentes tâches 
- le choix du niveau d'assurance décennale pour vous protéger en cas de sinistre

Afin de connaître le montant de l'investissement initial de votre projet, appuyez-vous sur notre modèle financier pour une menuiserie.

Comment réussir à s'installer comme menuisier sans apport ?

C'est possible d'ouvrir une menuiserie sans apport, oui.

Nous devons cependant préciser qu'un apport personnel de capital, lors d'une demande de financement auprès d'une banque par exemple, viendra favoriser la réussite de votre demande.

En effet, bénéficier d'un apport de capital (environ 20% de l'investissement global), lors d'une demande de financement, prouve votre sérieux.

Voici des options qui vous permettront de constituer un apport : les aides des collectivités locales, celles versées aux créateurs d'entreprises ou encore les soutiens financiers des proches.

Muni de votre apport personnel, prenez rendez-vous avec un organisme bancaire ... pour financer la globalité de votre projet.

Notez que les banques ne sont pas toujours faciles à convaincre quant à la solidité et viabilité de votre aventure entrepreneuriale. Pour présenter un argumentaire solide, utilisez le business plan de votre activité de menuisier. Téléchargez et complétez celui que notre équipe d'experts a conçu.

Quels sont les investissements nécessaires pour le démarrage d'une activité de menuisier ?

Comment s'équiper pour le démarrage d'une activité de menuisier ?

Il faut prendre le temps d'acheter l'équipement adéquat pour réussir le démarrage d'une activité de menuisier.

D'après notre expérience, parmi les dépenses de votre menuiserie, on identifiera éventuellement, un compas de traçage, une ponceuse de finition, une rectifieuse, des équerres à angle, de la quincaillerie (clous, vis, chevilles, crochets, etc.), une scie-sauteuse, une brocheuse électrique, un télémètre laser, des pinces et serres-joints ou encore une perceuse professionnelle.

Cette liste n'est, bien évidemment, pas exhaustive. Pour une vue complète et chiffrée de votre budget, modifiez les hypothèses de notre modèle financier pour une menuiserie.

Quel est reste du budget prévisionnel pour une menuiserie ?

Les frais d'établissement

Votre activité de menuisier pour exister, doit revêtir la forme d'une entreprise. Or, il y des frais occasionnés par la création ou le développement d'une entreprise.

Voici des exemples de charges pour ce budget : des frais de publication dans un journal d'annonces légales (JAL), les frais de comptables, des prestations proposées par votre CFE, des frais de consultants, mais également des frais de déplacement.

Enfin, notez, dans le cas d'une auto-entreprise (ce qui est possible pour votre menuiserie), la majorité de ces dépenses n'existe pas.

Le coût de l'emploi

Si vous souhaitez recruter (par exemple, un deuxième menuisier, un apprenti, un assistant pour les tâches administratives, etc.), vous devrez comptabiliser certains frais.

Dans le budget de votre menuiserie on retrouvera par exemple : les salaires et cotisations, des paiements réalisés aux cabinets de recrutement, sans oublier les coûts associés à la formation des employés.

La communication pour le démarrage d'une activité de menuisier

Lors de le démarrage d'une activité de menuisier, il faut communiquer.

Voici des dépenses en marketing qu'on peut retrouver dans le budget initial de votre menuiserie :
- un budget presse (annoncez l'ouverture de votre menuiserie dans la presse locale)
- la création d'affiches (à coller dans votre périmètre d'action)
- la décoration de votre camion utilitaire (à l'image de votre entreprise)
- la maintenance d'une présence sur les réseaux sociaux (présentez-y vos réalisations)
- un site internet pour votre menuiserie (avec toutes les informations importantes)
- un budget Google Ads, pour gagner en visibilité auprès des moteurs de recherche (et être encore plus visible que les menuisiers concurrents)

Des frais qu'on oublie parfois

Il y a aura probablement un petit budget à allouer à des fournitures diverses, comme le renouvellement du matériel et d'une partie de l'équipement.

N'oubliez pas, une allocation pour le fonds de roulement de votre menuiserie : assez pour tenir 6 mois sans générer de revenu, afin de ne pas être freiné par les imprévus.

Finalement, comptabilisez bien vos mensualités de remboursement, qui arriveront rapidement, si vous avez décroché un emprunt bancaire pour votre menuiserie.

Pour vous aider, le budget, dans son entièreté, est disponible en téléchargeant le prévisionnel financier, mis sur pied par nos experts, et totalement adapté à une menuiserie.

Combien d'années pour rembourser les dépenses de sa menuiserie ?

Pour vous rendre compte du potentiel de rentabilité de votre menuiserie il faut estimer 3 indicateurs financiers principaux : votre budget de départ, le revenu espéré et enfin le taux de marge nette obtenu.

Nous allons simplifier pour vous. Prenons un exemple avec cette hypothèse : le montant total du budget prévisionnel de votre activité de menuisier est de 23,000 euros.

Continuons, on suppose que votre activité de menuisier présente le montant de 90,000 euros de revenus annuels.

Finissons avec le dernier indicateur, la marge nette est enregistré à 17.5% des revenus encaissés.

Un calcul rapide nous aide à mieux apprécier le potentiel de rentabilité : votre activité de menuisier va produire 17.5% x 90,000 = 15,750 euros de profit net, chaque année.

Donc, il faudra 23,000 / 15,750 = 1.5 année à votre menuiserie pour amortir son budget prévisionnel.

En d'autres termes, votre menuiserie aura amorti ses frais après un an et demi d'opérations. 

Ces chiffres sont des ordres de grandeur et ceux de votre projet seront probablement différents. Vous souhaitez obtenir une étude de la rentabilité personnalisée pour votre activité de menuisier ? Changez les hypothèses pré-remplies de notre modèle Excel pour une menuiserie.

À lire également

Rédiger un business plan pour une menuiserie
Combien gagne un menuisier indépendant ?