5€ DE RÉDUCTION AVEC LE CODE AUTOMNE2021

[Guide] Ouvrir une micro-crèche, la méthode pas à pas

procédures pour ouvrir une micro creche

en France, il existe une forte croissance pour les crèches et les micro-crèches. Le pays compte en effet un peu moins de 450 000 places de crèche, pour près de 750 000 naissances par an.

On estime qu'un seul enfant sur huit peut être accueilli en crèche, en France. Les collectivités françaises ont remodelé la politique de la petite enfance, en permettant aux entreprises privées à but lucratif d'investir ce marché. Ainsi, sont nées les micro-crèches.

Vous voulez ouvrir votre micro-crèche ? Vous ne savez pas comment démarrer ? Dans quelle région vous lancez ? Comment savoir s'il existe une demande parmi les jeunes parents ? Quelles sont les procédures à remplir ? Peut-on savoir si ce projet peut devenir rentable avant même d'avoir commencé ? On vous explique tout cela dans la suite de l'article.

L'importance de l'étude de marché afin de réussir l'ouverture de votre micro-crèche.

Une étude de marché vous offre l’opportunité de bien connaître le marché et le secteur dans lequel vous souhaitez ouvrir votre micro-crèche. Sans cette étude, à la fois quantitative et qualitative, il vous est impossible d’implémenter une stratégie marketing et commerciale efficace pour conquérir le marché.

Quelle est la demande locale pour votre micro)crèche ? Avoir une bonne connaissance de la demande dans votre zone d’implémentation est essentiel. Bien connaître vos futurs clients vous sera utile pour mettre en place une offre qui correspond réellement aux besoins du marché. En effet, cette étude vise à connaître le volume réel du marché, c’est-à-dire, par exemple, le nombre d’enfants de 0 à 3 ans. Cela vous permet également d’analyser la tendance ainsi que l’évolution du marché : est-ce que les naissances vont en augmentant dans votre région ? Quel est le pouvoir d'achat des jeunes parents, en moyenne ? 

Comment étudier les micro-crèches concurrentes ? En plus de l’étude de la demande, analyser l’environnement concurrentiel du marché est primordial. En effet, vous ne pouvez pas choisir une stratégie de positionnement sans connaître l’intensité de la concurrence. Combien de micro-crèches existent dans un périmètre de 10 kilomètres ? 20 kilomètres ? 50 kilomètres ? Vous devez aussi collecter le maximum d’informations sur leurs offres, leurs chiffres d’affaires, leur nombre et enfin leurs parts de marché.

démarches administratives micro creche
ouvrir une micro creche pas à pas

Déterminez le futur concept de votre micro-crèche

Quelle pédagogie pour votre micro-crèche ? Pour une entreprise dans le milieu éducatif, la pédagogie adoptée constitue un argument commercial puissant. Les parents se soucient particulièrement des bénéfices que peuvent tirer leurs enfants des établissements scolaires. De tels bénéfices reposent le plus souvent sur le projet pédagogique de la micro-crèche. Ainsi pour votre micro crèche, il serait judicieux de choisir une approche pédagogique qui favorise les points suivants : l’épanouissement naturel de chaque enfant, le développement de leur personnalité, ainsi que de leur confiance en soi. Il y a aussi tout ce qui concerne la socialisation des enfants : le respect des autres et l'apprentissage à vivre ensemble, dans la diversité. Pour ce faire, la pédagogie de votre micro-crèche doit se reposer sur des socles fondamentaux qui sont l’accueil personnalisé de chaque enfant et de leurs parents, la satisfaction des besoins des enfants (besoins affectifs et psychologiques mais aussi besoins matériels). Votre micro-crèche doit aussi proposer des activités d’éveil, qui permettront aux enfants de développer leurs capacités motrices, psychologiques et affectives.

Quels profils pour les accompagnateurs d'une micro-crèche ? Dans l’univers de la petite enfance, les accompagnateurs doivent être qualifiés et passionnés. En effet, la réglementation exige que chaque accompagnateur d’une micro-crèche dispose de 5 années d’expérience dans l’assistance maternelle agréée ou 2 années d’expérience associé à un diplôme de niveau V minimum. Ce diplôme peut être un CAP en petite enfance ou bien un CAP en auxiliaire de puériculture.

Quel(s) tarifs pour une micro-crèche ? En France, le marché de la micro-crèche progresse chaque jour : depuis une décennie, ce marché connaît une croissance moyenne de 10% par an. Malgré que la demande soit forte, vous devez cibler un ou plusieurs segment(s) de marché particulier(s), afin de ne pas vous éparpiller. Votre politique de prix doit aussi être cohérente avec les profils de parents que vous visez (c'es d’autant plus vrai que le montant des abonnements dans une micro-crèche est un facteur important dans la prise de décision chez les parents). Par exemple, si vous visez des classes populaires, votre tarif doit être plus ou moins abordable afin de correspondre au pouvoir d’achat de cette catégorie de personnes. En outre, si vous visez des cadres d’entreprises, votre tarif peut être un peu plus élevé,  avec éventuellement des forfaits personnalisables. À noter que le tarif horaire des micro-crèches n’est encadré par aucune loi quelconque. Il vous appartient donc de trouver le bon équilibre entre votre offre, les segments de marché visés et l’environnement concurrentiel dans lequel vous allez créer votre établissement.  

Votre politique de prix doit aussi être cohérente avec les profils de parents que vous visez (c'es d’autant plus vrai que le montant des abonnements dans une micro-crèche est un facteur important dans la prise de décision chez les parents).

Micro-Crèche Pack Complet
Micro-Crèche Pack Complet

Micro-Crèche Pack Complet

€149,90
VOIR LE PACK

Pour démarrer votre projet de micro-crèche, vous devez mettre un business plan sur pied

Pour quoi faire un business plan pour votre micro-crèche ? Car ce document vous guidera à chaque étape. En effet, comme toute entreprise, la création d’une micro-crèche nécessite une intense phase de planification stratégique. La phase d'élaboration du business plan vous permettra de récolter les informations nécessaires pour mettre en œuvre les bonnes stratégies pour ouvrir une micro-crèche rentable. Sans ce document, vous risquez de prendre des décisions hasardeuses, qui risquent de mettre en péril la santé financière de votre micro-crèche. Par exemple, un business plan permet d'anticiper les risques liés à la gestion d'une micro-crèche. Par ailleurs, le business plan vous permet de ne pas perdre de vue vos objectifs commerciaux et financiers. En outre, il vous permet de connaître les moyens nécessaires à mettre en œuvre pour atteindre ce même objectif.

Pourquoi faire un business plan financier pour une micro-crèche ? Le prévisionnel financier vous donnera de précieuses indications quant à la rentabilité de votre micro-crèche. Lorsqu'on rédige un prévisionnel financier pour une micro-crèche, on passe en revue les (futurs) grands indicateurs financiers de son projet d'entreprise. C'est ce document qui vous indiquera une fourchette de chiffre d'affaires envisageable pour votre micro-crèche. Également, c'est lors de la construction du prévisionnel financier que vous allez identifier toutes les charges liées à la gestion d'une micro-crèche. Ainsi, vous obtiendrez de précieuses informations quant au potentiel de rentabilité de votre futur établissement. 

Enfin, un business plan vous permet de présenter votre projet de micro-crèche à un potentiel investisseur. Le montant du budget de démarrage d'une micro-crèche se chiffre souvent en plusieurs centaines de milliers d'euros. Ainsi, les entrepreneurs ont souvent besoin de trouver des financements pour leur micro-crèche. Cependant, avant qu’un investisseur vous accorde un prêt, il doit être convaincu de la valeur et du potentiel de rentabilité de votre projet. C'est un business plan bien rédigé qui pourra lui donner ces informations. En effet, ce document demeure un support redoutable pour convaincre et rassurer vos partenaires financiers.  

ouverture micro creche

Les premières étapes pratiques pour bien démarrer votre micro-crèche

Quelles sont les démarches pour ouvrir une micro-crèche ? Une fois votre projet mûri, il est temps pour vous de le mettre en œuvre. Il existe un certain nombre de démarches pour ouvrir une micro-crèche. Vous le retrouverez dans ce guide pratique pour l'accueil de la petite enfance.

Pourquoi faire un budget de démarrage pour une micro-crèche ? Avant le lancement officiel de votre micro-crèche, vous devez lister tous vos besoins afin d’établir un budget de démarrage. Une mauvaise estimation de ce budget vous handicapera tout au long de votre projet. Ainsi, budgétiser vos dépenses en investissement : bail de location, acquisition de matériel pédagogique, formation du personnel, le budget de communication. En outre, prévoyez également un budget pour honorer vos charges fixes comme le loyer, le salaire du personnel, et les autres charges d’exploitation obligatoires. C'est ce budget de démarrage qui pourra éventuellement justifier une demande de financement. 

Ouvrir une micro-crèche n'est pas compliqué, à condition de bien accomplir chaque étape. L'étude de marché doit précéder tout projet de création d'entreprise. Elle vous donnera des informations clés pour la réussite de votre micro-crèche. Elle vous permettra notamment de savoir quel est le pouvoir d'achat des parents de votre région, quelle pédagogie choisir pour votre établissement ou combien de micro-crèches concurrentes il existe dans un périmètre donné. Vient ensuite la phase de rédaction du business plan, qui permet de développer une stratégie solide pour l'ouverture et le développement de votre micro-crèche. Ces deux documents vous permettront de partir du bon pied. Ensuite, vous pourrez vous attaquer à la phase pratique. Les démarches administratives et juridiques sont les premières étapes de la création. Cela passe aussi par la sélection d'un statut juridique pour votre micro-crèche. Vous devrez également mettre un budget de démarrage sur pied. Lorsque vous aurez accompli toutes ces étapes, vous serez enfin prêt(e) pour ouvrir votre micro-crèche. Bon courage !